Silure record du monde

Vilmos Varga a capturé l’un des plus gros silure au monde

Vilmos Varga a attrapé un incroyable silure de 270cm. Nous sommes entrés en contact avec lui pour qu’il nous relate cette prise hors norme ! Vous pouvez retrouver la liste des plus gros silures capturés dans notre classement des plus gros silures capturés à la ligne.

 

1Max2Pêche : salut Vili (son surnom) ! Comment se sent-on au lendemain d’une telle prise ?

Vilmos Varga : Je me sentais incroyablement fatigué et incroyablement heureux. Je ne peux pas réaliser, aujourd’hui encore c’est un sentiment incroyable. Mes muscles sont restés douloureux pendant deux jours et j’avais du mal à dormir. J’étais comme écrasé sous le poids des sensations emmagasinées. C’est vraiment un sentiment extraordinaire !

 

1Max2Pêche : Peux-tu nous donner les circonstances de la capture ? Le niveau de l’eau, la météo ?

VV : Tout a commencé à un niveau d’eau moyen. J’ai arpenté tous les obstacles de la berge pendant deux heures, sans résultat, quand le silure s’est emparé de mon montage, seulement deux minutes avant que ne sonne minuit… La nuit était très sombre, je ne distinguais que la coque vert pâle de mon bateau et la forme des buissons sur la berge. Mais il faisait doux et une forte chute de la pression atmosphérique me rendait confiant. Je savais, je sentais qu’il se passerait quelque chose. Je savais que j’avais de bonnes chances d’en ferrer un gros… mais jamais je n’aurais imaginé une telle bête ! Même dans mes rêves les plus fous je n’avais imaginé une telle rencontre.

Silure record du monde

1Max2Pêche : Quelle était ta technique de pêche du silure pour ce record ?

VV : Je pêchais en dérive, en collant mon montage au plus près de la berge — c’est la meilleure méthode. C’est comme cela que j’avais capturé mon précédent record, un poisson de 240cm pour plus de 100kg. C’est qu’à cette époque, les silures chassent dans les couches d’eau supérieures et c’est là qu’il faut les chercher et présenter son leurre. Lorsque le leurre touche l’eau, je le laisse une ou deux secondes immobile, puis je commence la récupération. La touche se produit le plus souvent à la tombée ou dans les trois premiers mètres de récupération.

 

1Max2Pêche : Qu’est-ce qui explique que ce poisson se soit montré à ce moment précis ? Un leurre ne représente rien en terme de bouchée pour un si gros poisson !

VV : Comme les hommes l’expliquent souvent aux filles (et réciproquement), ce n’est pas la taille qui compte, mais la vibration produite (rires). À mon avis, le poisson-chat confond le volume du leurre avec les vibrations émises. Mais ce n’est qu’une hypothèse. Une autre théorie valable consiste à simplement dire que mon leurre matchait avec le baitfish présent ce jour-là.

Silure record du monde

1Max2Pêche : Comment était la touche ? Raconte-nous !

VV : La touche est presque passée inaperçue. Il s’est saisi du leurre après deux mètres de récupération, sans que je ne remarque rien, puis il a bien failli m’arracher la canne des mains ! Je n’ai pas ferré, je me suis cramponné à ma canne ! Au premier rush, quarante mètres de ligne étaient partis, et rapidement je me suis retrouvé avec une bobine presque vide. J’ai même eu du mal à le suivre au moteur électrique !

 

Il m’a fallu vingt-cinq minutes pour que le poisson vienne une première fois à ma portée, et croyez-moi, la lutte fut extrêmement physique ! Quand je l’ai vu à la lumière de la frontale, je ne pouvais en croire mes yeux : un monstre, un véritable monstre se tenait devant moi. Et c’était comme si tout le monde luttait pour sa survie : le poisson, le matériel et moi ! Il faut vraiment tout donner et c’est le moment où tu sais avec certitude si ton matériel est fiable. Mon frein était préréglé à 6 ou 7kg. Je n’y ai pas touché pendant le combat. Imaginez-vous la pression constante que cela suppose, sur le moulinet, sur le pêcheur et sur le poisson ?

Silure record du monde

1Max2Pêche : Quand as-tu réalisé que tu tenais là ton record personnel ?

VV : J’ai su dès les premières secondes que je combattais là un poisson très spécial. J’ai un moment pensé que je l’avais piqué par la queue : il est trop fort, les rushes trop longs. Il était aussi trop rapide, habituellement les 2m+ prennent leur temps quand ils s’enfuient.

 

1Max2Pêche : Honnêtement, avais-tu déjà rêvé d’attraper un poisson de 270cm ?

VV : Evidemment, on se prend parfois à rêver. Mais mon objectif était de passer la barre des 250cm. Et il est vrai que je vois mal comment je battrai mon record, maintenant, mais je ne désespère pas de ferrer un 275 ou 280cm, ce qui, je l’admets, est assez peu probable, mais un vrai siluriste ne se fixe aucune limite !

 

1Max2Pêche : Ton poisson est estimé à 140kg, le peson de 130kg ayant été insuffisant. Mais comment manipuler un tel poisson ?

VV : De l’adrénaline. Avec le recul, je ne sais pas d’où m’est venue l’énergie pour venir à bout de ce poisson. Je savais que je ne voulais pas perdre ce poisson. Je voulais l’encorder, le mesurer, le photographier. C’est tout ce que je savais. Mes deux premières tentatives pour l’échouer ont échoué, j’ai failli tomber dans l’eau le long du poisson, alors je l’ai attrapé avec les deux mains, je me suis assise sur le fond du bateau, j’ai plié mes deux jambes sur le rebord du bateau et j’ai tiré de toutes mes forces. Nous avions dérivé plus d’un kilomètre. Il était urgent que j’en finisse.

Silure record du monde

1Max2Pêche : Après un tel poisson, un des plus gros jamais pris à la ligne, change-t-on d’optique en tant que pêcheur ?

VV : Pratiquement rien n’a changé, je suis retourné à la pêche dès le lendemain. Mais je n’étais pas concentré, je pensais tout le temps à ce poisson.

Ne manquez plus rien ! Recevez chaque nouvel article paru sur 1max2peche directement sur votre email !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *