Truite, tout savoir sur ce poisson salmonidé

Détermination

Les différentes variétés de truites (truite fario et truite arc en ciel) ont en commun une forme hydrodynamique avec un corps fusiforme et élancé mais les robes de ces poissons sont très variables. La peau est couverte de petites écailles cycloïdes lisses et la truite fario a un pédoncule caudal épais. La truite de rivière possède une grosse tête et une large bouche qui dépasse l’aplomb du bord postérieur de l’oeil et qui est garnie de dents acérées. La nageoire caudale de la truite a un bord postérieur très peu échancré, pratiquement droit et la nageoire dorsale est réduite. La truite fario se reconnaît aisément grâce à la nageoire adipeuse, la petite nageoire placée entre la dorsale et la caudale, qui est une des caractéristique de la famille des salmonidés. La coloration de la truite est généralement très variable allant du jaune au gris anthracite, en passant par le brun ou le gris clair. De gros points noirs sont présents sur les flancs et les opercules du poisson et on observe la présence de points rouges fréquemment mais parfois ces derniers sont absents. Le ventre de la truite est blanc et ne présente pas de tache, sa robe et les taches sont plus ou moins colorées en fonction du sexe, de l’âge et de l’habitat de l’individu.

 

Taille

En moyenne, la taille de capture d’une truite est de 25 à 40 cm pour un poids moyen de 300 à 500 g. On trouve quelques spécimens de 1 m de long pour un poids maximum allant de 10 à 15 kg. Les formes migratrices peuvent atteindre 1,40 m pour un poids de 50 kg.

 

Régime alimentaire

La truite est un poisson exclusivement carnivore : elle consomme des vers, des mollusques, des larves d’insectes et des insectes adultes. Ce poisson chasse activement les petits poissons des cours d’eau tels que les vairons, les loches et les chabots.

 

Reproduction

La reproduction de l’espèce se déroule d’octobre à janvier sur les frayères présentes généralement à l’amont du cours d’eau ou dans ses affluents. Une truite de 500 g peut pondre entre 1000 et 2000 oeufs. qui sont déposés dans les graviers où ils vont rester entre 2 et 4 mois en fonction de la température de l’eau.

 

Habitat

Les truites vivent dans des eaux vives, fraîches et bien oxygénées. Ces poissons préfèrent les rivières et torrents mais ils peuvent vivre dans les ruisseaux de plaine et les lacs si la température estivale de l’eau ne dépasse pas 18°C ou exceptionnellement 20°C. Elles ont une durée de vie courte de 4 à 6 ans et sont présentes dès lors qu’il y a de la nourriture présente en quantité suffisante.

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Partagez
Tweetez
Email