Tout savoir sur les craft de leurres

Mais que se cache-t-il derrière ces termes ? Dans le monde de la pêche le craft est une discipline artisanale qui consiste à fabriquer soi-même son matériel et plus précisément dans mon cas ses leurres. Bien que cette discipline ne soit pas encore très répandue en France, au Japon et aux Usa c’est monnaie courante. C’est pour cela que quand on m’a proposé d’écrire des articles sur le craft dans 1Max2peche je n’ai pas hésité. Je vais donc vous proposer à chaque nouveau numéro un article qui je l’espère donnera envie à d’autres pêcheurs de se lancer dans l’aventure.

Les indispensables pour commencer le craft?

Pour commencer il ne faut pas grand-chose : de quoi dessiner, couper, tordre, poncer, coller, peindre et vernir.

Dessiner : un bon crayon gris, une gomme, du papier, du papier à décalquer et une règle.

Couper et tordre : pour cela une bonne scie à bois pour découper les planches, pour les plus équipés une scie à chant tourné est très utile mais pas indispensable. Il vous faudra aussi un bon cutter, voire des couteaux de sculpteur pour ceux qui deviendront accro. Et pour finir une pince coupante et aussi pour plus de facilité une pince à bouts ronds pour faire l’armature.

Poncer : du papier à poncer de grain allant de 80 à 800 pour arrondir et lisser le leurre pour qu’il soit le plus lisse possible avant la peinture.

Peindre : un bon apprêt pour le bois avec des propriétés de bouche pores afin que le bois n’absorbe pas votre peinture. Pour la peinture je préfère utiliser des peintures à l’eau qui sont moins nocives pour la santé. Vous pouvez pour commencer utiliser de la peinture traditionnelle à appliquer au pinceau, utiliser des stylos peinture style POSCA ou des peintures en bombe. Et pour ceux qui ont un plus gros budget ou qui vont devenir de vrais passionnés un aérographe, ce qui implique d’avoir un compresseur et des peintures pour ce matériel, nous verrons plus tard.

Coller : j’utilise de l’époxy bi-composant 5 minutes.

Vernir : j’ai essayé un bon nombre de vernis, vernis marins, envirotex, vernis epoxy, mais le meilleur à mon avis est le Diamond 2 distribué en France par la société Katanarods.com

Cette liste de matériel pourra être complétée au fur et à mesure de votre investissement dans cette discipline, qui peut devenir très vite une drogue.

Il faut tout de même faire attention et prendre des précautions pour ne pas se blesser : l’utilisation de gants adaptés au cutter, un masque pour poncer et peindre sont un bon début.

Les matériaux pour le craft

Le bois

Il vous faudra du bois, j’utilise principalement du Samba, un bois exotique que l’on trouve dans presque tous les magasins de bricolage en planche de 2,5m avec des largeurs et épaisseurs permettant de réaliser toutes sortes de leurres. Le balsa est un bois très facile à utiliser car il est très tendre, un cutter et du papier à poncer suffisent pour le travailler, mais je le trouve trop fragile. Le tilleul et l’érable sont aussi de très bons bois pour notre discipline mais plus difficile à trouver.

Les tiges et pitons

Pour l’armature de votre leurre deux solutions, la solution du full wired (armature complète) et celle de piton à visser. Pour les armatures complètes j’utilise de la tige inox de 0,8 à 1,5 mm suivant le leurre. Elle est vendue généralement par tige de 1m qu’il faudra tordre pour lui donner la forme adaptée à votre leurre. Il existe aussi des armatures toutes prêtes disponibles sur le site katanarods.com mais il faudra construire votre leurre en fonction de l’armature et non l’inverse. Les pitons ou screw eyes en anglais sont beaucoup plus faciles à utiliser, mais ne conviendront pas pour tous les leurres. Ils sont disponibles en France sur commande chez katanarods.com sinon il faut aller sur les sites à l’étranger.

Le lestage

Pour que votre leurre nage il faudra le lester, plus ou moins suivant sa taille, le type de nage, la densité du bois et bien d’autres critères. Pour cela j’utilise des plombs, soit de récupération sur des vieux tuyaux chez un plombier, ou des chevrotines ou olives chez mon détaillant de pêche. Un petit clin d’œil à propos de ce dernier, qui est mon ami, celui qui m’a donné envie de me mettre au craft, l’un des meilleurs de cette discipline, MRcraft (http://www.mrcraft.fr) Monsieur Maxime Rey.

Les yeux

Les yeux pour donner de la vie à votre leurre, vous en trouverez sur internet, chez katanarords.com pour la France et sur des sites étrangers mais autant faire travailler les sociétés françaises. Vous pourrez également les fabriquer vous-même je vous montrerais comment utiliser le reste de vernis Diamond 2 pour réaliser des yeux faits main.

Le foiling

Le foiling est un film que l’on colle sur le leurre pour lui donner un effet brillant, lui faire des écailles, nageoires etc… Pour cela j’utilise du scotch alu, que l’on trouve dans les magasins de bricolage, en largeur de 5 et 10cm. Vous pouvez également utiliser des films holographiques, pour ma part je me sers de l’holographic concept de chez katanarods.com, vous pouvez voir un exemple de son utilisation sur mon blog. Maintenant que vous avez un aperçu sur la liste du matos qu’il vous faut, nous allons pouvoir rentrer dans le vif du sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
118 Partages
Partagez114
Tweetez4
Email