[Test] Sondeur Garmin Striker 7 SV : qualité / prix au top

La gamme Striker confirme en 2016 Garmin comme une marque sur laquelle il faut compter dans le monde des sondeurs. Nous vous présentons la version la plus aboutie, le modèle 7SV qui pour moins de 800€ vous donnera droit à une vue « side » et à un écran de 7 pouces !

La gamme Striker dispose de caractéristiques communes : ils sont tous en couleurs, ils ont tous le GPS mais ne peuvent lire une carte, et ils ont tous la technologie CHIRP. Ensuite le chiffre du nom indique la diagonale de l’écran (4/5/7 pouces), et les lettres les fonctions : DV = Downvü, et SV = SideVü.

Sondeur Garmin Striker 7SV
La vue parfaite en action de pêche. C’est un arbre debout noyé, vous voyez que sur la vue classique le Chirp aide à ne pas multiplier les échos sur le pourtour de l’arbre. La vue Down rend l’aspect plus réaliste de l’arbre, que l’on ne confond pas avec un banc de poissons.

Caractéristiques du sondeur

Le Striker 7SV dispose donc d’un écran de 155 par 90 mm pour une résolution de 800 x480 pixels, comme tous ses concurrents. Il est fournit avec sa sonde, unique et qui permet de vous restituer la 2d classique, la 2d Down et la 3d Side. Malheureusement le système Garmin de démontage facile exceptionnellement pratique n’est pas intégré sur les Striker, quel dommage, et ce sont 3 câbles assez fastidieux à monter qu’il faudra brancher à l’écran. A ce propos le câble d’alimentation présente 2 fils inutiles, à scotcher et à oublier.

Menu

Après allumage, le sondeur vous demande de choisir quel écran vous souhaitez visualiser. La navigation dans les menus se fait instinctivement avec la croix et le bouton ok, et les transitions sont très fluides et rapides. Chaque configuration préprogrammée peut-être modifiée facilement : ajout d’écran, changement de taille de chaque vue ou même changement du nom.

Juste un petit défaut rencontré, en mode sondeur la vitesse du bateau ne s’affiche en général pas, il faut aller sur la page de la carte / GPS qui elle indique forcément la vitesse, puis revenir sur la vue du sondeur et là la vitesse s’affichera, sans doute un défaut logiciel qui sera réglé avec la prochaine mise à jour.

Sinon on peut noter quelques difficultés pour lire l’écran lorsque l’on est vraiment en plein soleil, mais rien de grave.

GPS

Une question souvent posée par les néophytes est de savoir si le GPS fonctionnera même sans carte, et la réponse est bien sûr oui. C’est le cas pour les Striker, il a la fonction GPS qui permet de noter des points n’importe où  et de les nommer pour les retrouver plus tard, mais par contre ces points apparaitront sur un plan vide sans contour du lac, mais cela reste parfaitement utilisable et efficace même sans carte optionnelle. Par contre vous ne pourrez ajouter aucune carte et donc aucun contour ni aucune bathymétrie au Striker, à savoir.

Pour ajouter des points c’est très pratique, un bouton est carrément dédié sur la façade. Il est précis à quelques mètres comme tous ses concurrents.

Par contre après allumage  du sondeur il faut compter 20 à 30 secondes pour que la position soit trouvée, un peu plus long que chez Lowrance par exemple.

Sondeur Garmin Striker 7SV
Le 1er écran, qui donne le choix des vues et des menus.
Sondeur Garmin Striker 7SV
Vue classique sur 2 fréquences différentes, et preuve que 100m ne lui fait pas peur.

Echo

En conditions normales de pêche aux carnassiers, vous pourrez mettre la configuration GPS +

2D traditionnelle + 2D DownVü. Vous aurez un aperçu du GPS pour retrouver vos points, la

2D classique pour bien voir les poissons, et le Down qui permet certaines fois d’ôter la zone d’ombre, et surtout de différencier facilement les poissons des arbres ou rochers. Le Chirp fait bien son job sur le Striker, par exemple sur un sondeur normal un arbre apparait sur l’écran 5 m avant d’être au-dessus et l’écho est bien plus large que la réalité. Avec le Chirp la structure est plus précise et n’est pas surdimensionnée.

Quand vous êtes en prospection bien sûr vous passerez à la vue SideVü qui permet selon l’échelle automatique de voir jusqu’à 100 m à gauche et 100m à droite du bateau. Pour plus de clarté et de précision mieux vaut ne pas dépasser 30m de chaque côté. Après avoir changé pour des couleurs de nuance vertes, des détails se révèlent facilement, et toutes les structures sont bien visibles, notamment les rochers sur le fond. Nous vous conseillons donc de ne pas rester sur les nuances oranges.

Sondeur Garmin Striker 7SV
Un haut-fond au Side, avec des rochers bien visibles sur la pente. J’ai mis en vert contrairement au ton orange par défaut, je trouve que le vert rend bien mieux les détails. Ici on peut voir par exemple un gros rocher à 35m à droite du bateau.
Sondeur Garmin Striker 7SV
Une autre vue de 2 arbres noyés.

Conclusion

Que dire ? GPS + Chirp + DownVü + SideVü + écran 7 pouces pour 759€ ? Ce sondeur n’a aucune concurrence à ce tarif, et il n’a aucun défaut insurmontables, donc on ne peut que le conseiller à n’importe quel pêcheur voulant un écran 7 pouces et une vue 3D latérale et qui n’a pas besoin de cartes.

Les +

  • Le prix !
  • Netteté des échos avec le Chirp
  • Netteté du Side
  • Menu facile d’accès

Les –

  • Pas de cartographie à ajouter
  • Pas de bathymétrie

Principaux concurrents :

  • Humminbird Hélix 7 SI à 1139€, pas de Chirp mais possibilité de lire une carte.
  • Lowrance Elite 7 TI à 994.9€, avec la possibilité de lire les cartes Navionics, et avec le Chirp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer