[Avis] Moulinet Shimano Chronarch Ci4+ : casting haut de gamme

Considéré comme le moulinet de l’année suite à sa victoire à l’ICAST 2013, le moulinet casting Shimano Chronarch Ci4+ est disponible en France depuis le mois d’octobre. Après avoir eu la chance de l’avoir dans les mains, voilà un retour après quelques utilisations au bord de l’eau. Ce moulinet est-il aussi bon qu’il en a l’air ? Ce nouveau modèle a fait une petite cure d’amaigrissement. Avec 191g sur la balance, il bénéficie des avancées technologiques du Ci4+, une évolution du Ci4 vu les années précédentes sur les moulinets Shimano, qui était déjà une évolution du composite XT-7 utilisé par la marque. Concrètement, le Ci4+ est 20% plus léger et 1.5 fois plus rigide que le composite XT-7. Avec ce poids plume, il est donc possible de monter ce moulinet sur des cannes légères. Côté look, on retrouve le gris et rouge que l’on a déjà vu sur des best-sellers comme le Stradic Ci4, et la forme se rapproche du moulinet casting Shimano Core, deux belles références qui donnent envie de l’essayer au plus vite.

moulinet-chronarch-ci4-003
Livré de série avec des massellotes de rechange et de quoi graisser le moulinet

Côté roulements et pignons, la mécanique est gage de solidité quand elle est estampillées Shimano, référence en roulements, que ce soit pour la pêche ou le cyclisme. On va donc retrouver 7 roulements protégés S-ARB ainsi qu’un roulement à aiguille. Malgré cela, on ressent tout de même un très léger frottement à l’utilisation à vide, sensation que l’on ne retrouve pas sur les modèles haut de gamme comme le Shimano Core. Côté pignonnerie, on retrouve le système X-Ship et un pignon en laiton qui permet d’avoir une grande puissance lors de la récupération. On retrouve 2 ratios différents, avec une version High Gear en 7.6/1 contre 6.2/1 pour la version standard. Concrètement, ce sont 66cm et 81cm d’enroulement à chaque tour de manivelle. On va pouvoir déposer 155m de fil en 25/100 sur la bobine, de quoi faire face à toutes les situations.

Côté utilisation, on a donc un très bon produit qui est conçu pour durer et résister dans le temps. On retrouve les freins habituels comme le frein en étoile pour le combat, ou encore le frein de lancer qui se règle facilement. Après quelques tours de manivelle, on se rend compte que l’on a en main un bon moulinet à un bon rapport qualité-prix. Mais qu’a-t-il de plus que les autres pour avoir remporté le titre de moulinet de l’année ?

moulinet-chronarch-ci4-002
Le fameux système SVS

Selon moi, c’est le nouveau système SVS Infinity qui fait toute la différence ! C’est quoi ? Et bien sur les moulinets casting, on retrouve un frein centrifuge qui va permettre de freiner la fin du lancer. Bien souvent, on laisse le réglage par défaut et on y touche plus car c’est compliqué ou pénible à régler. Sur un Shimano Core, on avait cette possibilité d’avoir accès aux masselottes de réglage en pleine action de pêche, c’était déjà un plus. Mais là c’est encore mieux ! Il y a bien un système de masselottes, 4 contre 6 sur le Core, et d’un accès moins pratique en action de pêche. Mais en plus, grâce au système SVS, on a une molette de réglages encore plus simple d’utilisation ! 35 positions possibles, de quoi ajuster au mieux ce frein en fonction des conditions de pêche, notamment en cas de fort vent !

Toutes ces technologies mises bout à bout font de ce moulinet un très bon produit qui ne vous fera pas défaut, pour un prix avoisinant les 240€. De quoi vous convaincre définitivement que le casting a beaucoup d’avantages !

moulinet-chronarch-ci4-001
Le Chronarch Ci4+, nouvelle référence pour les cannes casting légères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer