[Test] Moulinet Abu Garcia Revo MGX 30

Si vous avez offert un bijou à votre femme pour Noël, elle peut vous rendre la pareille en vous en offrant un autre : le moulinet Abu Garcia Revo MGX. C’est le sentiment que vous pourriez avoir en ouvrant la boite qui est un véritable écrin pour ce petit bijou qui trône fièrement au milieu.

Cette deuxième mouture du Revo MGX est tout à fait remarquable et son design est parfaitement réussi, sans fausse note. Le noir et quelques touches d’alu viennent habiller le moulinet de manière très sobre, relevé par quelques poinçons sur la poignée, la base de la poignée ou encore le bouton anti-retour. Le carbone de la poignée se retrouve également à la base de la bobine alu, qui est travaillée avec des ouvertures à la base et d’autres plus petites sur la lèvre supérieure. C’est sobre, c’est beau, c’est chic !

Moulinet Revo MGX Abu Garcia Moulinet Revo MGX Abu Garcia

La prise en main est tout autant agréable puisque la légèreté est appréciable, les 193g du modèle 30 (176g pour le modèle 20) ne se sentent pratiquement pas et l’on a envie de pêcher aussitôt. Le rotor en carbone, le bâti en alliage en une seule pièce, tout a été pensé pour gagner en légèreté.

L’enroulement de la bobine est très fluide et les 12 roulements ne sont certainement pas étrangers à tout cela. On dispose 150m de 28/100ème pour remplir le modèle 30 et ce sont 89cm qui sont enroulés à chaque tour de manivelle, une belle réussite pour ce ratio 6.2/1.

Les lancers peuvent s’enchainer, c’est un moulinet qui se fait discret, parfait pour se concentrer sur la pêche. A aucun moment un problème mécanique ne vient perturber le pêcheur, ça lance, enroule parfaitement, sans broncher. Au ferrage, le frein commence gentiment à chanter et il est progressif, allant jusqu’à 5.5 kilos. C’est peut-être là son seul point faible, la bobine est très belle, mais l’accès au frein demande un peu de dextérité, les gros doigts auront un peu plus de mal comme c’est souvent le cas sur les petits moulinets.

Côté maintenance, tout est bien protégé et il vous faudra vous munir de petites clés BTR pour en faire l’entretien. C’est à savoir pour le côté fonctionnel, pour le côté design c’est pleinement réussi.

Moulinet Revo MGX Abu Garcia

Conclusions

Un moulinet haut de gamme que seuls quelques passionnés pourront s’offrir, mais c’est bel et bien un petit bijou qui une fois sorti de son écrin donne son entière satisfaction au bord de l’eau : tout est léger, fluide, naturel comme la poignée ergonomique. Le pêcheur est donc concentré sur sa pêche, sans avoir à se poser de question sur le matériel.

Tarif : 299€

  • + Design : sobre avec des petites touches d’aluminium et de carbone, c’est parfaitement réussi !
  • – Frein : l’accès au frein n’est pas facile sur les moulinets de petites tailles lorsque le pêcheur a des gros doigts.

Un commentaire

  1. Après 1 an d’utilisation je peux dire qu’il n’est pas terrible . A vide oui il est fluide , en action de pêche c’est un moulin à café . Avec la canne haute c’est à peu près correct , mais le scion au ras de l’eau c’est insupportable . Pour note: je l’utilise avec une Tenryu Injection SP64ML . Même un moulin d’entré de game Shimano est bien meilleur que cet Abu garcia …. je m’attendais à quelle chose de bien mieux aux vues des essais et aussi vue le prix .
    Du coup je vais l’échanger contre un vanquish c3000hg (y’a de bon tarifs sur ebay).
    Si vous avez gouté aux Shimano vous serrez forcément déçu par ce produit bien trop cher pour se que c’est.
    Un bon moulinet doit se faire oublier , c’est vraiment pas le cas de ce modèle.

    En ultra léger j’ai un vieux stella fe 1000 : c’st vraiment un autre monde 🙂 ……… c’est avec ça qu’on c’est se que c’est que la fluidité .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
21 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email