[Test] Leurre Storm Joker Shad : un leurre astucieux et versatile

On connaît plus la marque US Storm pour ses leurres durs  abordables plutôt que ses leurres souples mais c’est un tort puisqu’en 2017 Storm nous présente deux leurres souples astucieux dont on peut modifier la mobilité du paddle en coupant un appendice. Le So Run Joker Shad est donc un shad multipêche dont aucun autre concurrent n’a d’équivalent à son catalogue.

Jusqu’à maintenant il existait deux catégories de shad, ceux pour le linéaire et ceux pour la verticale. Quelques uns étaient utilisés pour les deux techniques mais les qualités demandées au leurre pour chaque technique n’allaient pas de pair. C’est désormais réparé avec une simple astuce que Storm a développé sous les conseils de quelques compétiteurs avisés.

Leurre So Run Joker Shad de Storm
Bicolore, monocolore, avec ou sans paillettes.
Leurre So Run Joker Shad de Storm
Détail sur l’ appendice de renfort de la caudale.

Caractéristiques du leurre souple So Run Joker Shad

  • Coulant, profondeur de nage variable selon la taille et la tête plombée utilisée
  • Poids :  de 7 à 14g
  • Longueur : de 100 à 125 mm
  • Largeur : de 10 à 12,5 mm
  • Coloris :  12
  • Distribution en vrac chez les détaillants
  • Prix : 1.7 euros pour le 10 cm, 1.8 euros pour le 12.5 cm

Construction du leurre

Le So RunJoker Shad est un shad classique, non peint mais équipé de deux couches de gomme de différentes couleurs sur certains modèles ou de paillettes sur d’autres. Il reprend un profil très connu, certainement même le plus connu de tous  avec un corps de section ronde et allongé. Au centre un étranglement va faciliter la mobilité du paddle caudal. Ce leurre est équipé d’une fente dorsale assez longue de façon à l’armer en texan pour pêcher dans des endroits encombrés. La gomme qui compose le Joker Shad est assez tonique mais donne au final un leurre plutôt souple. Un attractant est imprégné dans la matière, celui-ci est non gras et très discret pour les narines humaines. Il ne laisse pas de mauvaise odeur sur les doigts. La grande astuce qui rend ce leurre si intéressant se trouve dans la fixation du paddle à son appendice. On remarque deux éléments bien distincts dont l’un est prévu pour être coupé et donner une très grande mobilité à la caudale. Il va en résulter que ce leurre se mettra en action à plus basse vitesse. Sans avoir enlevé cette partie, la caudale sera plus fortement maintenue  sur une partie de sa longueur et son mouvement de rolling sera contrarié et transmit au leurre tout entier. En verticale, sans cette partie, l’appendice caudal sera bien plus petit et le paddle se mettra en action bien plus facilement sous le moindre courant ou mouvement.

Leurre So Run Joker Shad de Storm
L’étranglement central et les fentes dorsales pour l’ armement en Texan.
Leurre So Run Joker Shad de Storm
Un profil de shad très classique qui a fait ses preuves.
Leurre So Run Joker Shad de Storm
La jonction centrale ajoute à la souplesse de l’ensemble.

Utilisation

On obtient donc le shad qui fait tout ou presque puisque l’on pourra l’utiliser en linéaire tout comme en verticale en fonction des conditions rencontrées le jour de la partie de pêche. Avec l’appendice caudal en place la nage est vive et serrée, idéale avec une simple tête plombée ronde ou en forme de profil de tête de poisson.  Une fois l’appendice coupé, ce que l’on peut faire avec l’ongle, on obtient une nage plus ample mais qui s’emballe si on ramène vite, cette mobilité sera par contre un atout en verticale  lorsque les mouvements sont mesurés, voire en cas d’absence de mouvement. On pourra de plus badigeonner de son attractant préféré les stries latérales en cas de pêche insistante sur un poste où on sait que se tiennent les carnassiers.

Leurre So Run Joker Shad de Storm
Un paddle de taille moyenne pour une silhouette bien visible dans l’eau.

Matériel conseillé

Les shads demandent des cannes tactiles et résonnantes pour exploiter au mieux leur potentiel. Ceci donne généralement des cannes assez raides qui vont bien conduire le maniement sur le fond du leurre. On utilisera une canne de puissance ML à M selon le grammage de la tête plombée, M étant le choix basique pour « gratter » au leurre souple.

Peu importe qu’on utilise le spinning ou le casting pour le linéaire ou la verticale mais le spinning semble l’emporter chez les participants réguliers de ces techniques.  L’usage de la tresse en huit brins semble par contre indispensable pour bien ressentir l’évolution du leurre et les touches subtiles d’aspiration que ce type de leurre peut provoquer. En bateau contentez vous d’une canne de 2m à 2.10, mais du bord une longueur de 2.4m à 2.6m est un atout pour le maniement à distance.

Leurre So Run Joker Shad de Storm
La caudale avec renfort.
Leurre So Run Joker Shad de Storm
La caudale sans renfort.

Conclusion

Un leurre dont le profil rappelle les classiques mais qui possède cette petite astuce bien pratique. A l’usage c’est vraiment un shad passe partout à l’aise dans toutes les techniques qui devrait vous permettre de vous adapter en un instant à la pêche du jour.

Les +

  • La possibilité de changer la nage du leurre et de passer du linéaire à la verticale
  • L’ attractant  intégré qui ne sent pas fort
  • Le tarif très correct

 

Les –

  • Les coloris très basiques et très américains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
144 Partages
Partagez144
Tweetez
Email