[Test] Leurre Lipless Glider de Sebile pour la pêche du brochet

Patrick Sebile est un concepteur de leurres dont la renommée équivaut à certains japonais. Ses leurres ont pour principale caractéristique d’être efficaces et de ne jamais tomber dans le travers du design pour le design. Pour la saison 2016, Patrick a pensé aux pêcheurs européens et a imaginé puis mis sur le marché 5 nouveaux leurres dont le Lipless Glider un jerkbait bien pensé.

8 coloris, 2 tailles, 2 densités soit 32 références pour un leurre destiné en priorité au brochet mais qui saura aussi séduire les grosses perches sur le plus petit modèle et les silures sur le plus gros. Ce type de leurre est le leurre que tout pêcheur de brochet se doit d’utiliser à la période de l’ouverture lorsque les brochets traînent encore sur les bordures.

Leurre Sebile Lipless Glider pour la pêche du brochet

Caractéristiques

  • Longueur : 130 et 170 mm
  • Largeur : 20 mm pour le modèle 170
  • Hauteur : 48 mm pour le modèle 170
  • Poids : de 43 à 111g selon le modèle
  • Bruiteur grâce à des inserts de lestage mobiles
  • Nage : 1m à 5m
  • Prix:  De 12.90€ pour le 130 mm à 16.90 euros pour le 170 mm

Leurre Sebile Lipless Glider pour la pêche du brochet

Construction

Une construction en ABS solide avec un corps fuselé et très plat. Le Lipless Glider comporte des lests métalliques insérés dans deux petites chambres afin d’en limiter la mobilité. Ces lests frappent les flancs en créant une sonorité grave qui se transmet loin dans l’eau.  Un de ces lests est placé sous la gueule alors que le second est inséré sur la partie anale.

La silhouette évoque un poisson blanc et les yeux 3D ajoutent au réalisme, le seul élément de modernité est marqué par le décrochement du corps en partie anale.

L’innovation des derniers leurres de Patrick Sebile est de reprendre le système « 360 » pour son armement. Deux émerillons sont noyés dans le leurre et servent à y attacher les hameçons triples, de cette façon ceux ci possèdent une mobilité importante qui évitera nombre de décrochés. Pour utiliser les Jerkbaits depuis longtemps, leur corps important était cause de décroches par les brochets amateurs de mouvements de rotation sur eux mêmes.

Les coloris tel que le fire-tiger hyper flashy de Sebile permettent d’aller agresser les brochets sur leurs tenues au cœur des endroits un peu scabreux.

Pour pêcher l’eau un coloris ghost joue avec les reflets du ciel afin d’offrir une silhouette diaphane.

Leurre Sebile Lipless Glider pour la pêche du brochet Leurre Sebile Lipless Glider pour la pêche du brochet Leurre Sebile Lipless Glider pour la pêche du brochet Leurre Sebile Lipless Glider pour la pêche du brochet Leurre Sebile Lipless Glider pour la pêche du brochet

Utilisations

Comme son nom l’indique le Lipless Glider est un glider, c’est donc un leurre qui s’anime par des tirées de plus forte amplitude qu’un jerkbait classique et dont la fréquence est plus réduite.  Il en résulte qu’il se manie plus doucement qu’un classique jerkbait.

C’est donc soit un leurre pour insister discrètement sur un poste, tout du moins si on peut être discret en l’entendant frapper l’eau au lancer, soit pour explorer de longues étendues pour lesquelles sa nage ample fera merveille.

Ce type de leurre est un véritable aimant à carnassier pour lequel on pourra varier la vitesse de récupération. Le modèle suspending sera idéal pour pêcher les zones envahies d’herbiers où se cachent les becs, le modèle sinking permettra lui d’aller agacer le brochet posté sur la première cassure dans quelques mètres d’eau.

Leurre Sebile Lipless Glider pour la pêche du brochet

Matériel conseillé

Pour ce type de leurre c’est le casting qui s’impose et grâce à la raideur de leurs scions, les cannes castings permettent de conduire ce leurre comme un chien en laisse avec un mouvement de tirée pour l’animer qui me paraît plus naturel avec une canne casting.

L’usage de tresse assez forte est pertinent car les écarts latéraux quelquefois importants peuvent amener le leurre à rentrer dans des branches baignantes lorsque vous frôlez un arbre, il faut donc pouvoir le tirer de là. Cette tresse ne gêne pas la nage et un diamètre de 20 à 22 centièmes en 4 brins convient tout à fait mais on peut bien monter encore en diamètre pour plus de sécurité.

Pour le modèle 130 mm qui va peser 43 ou 55 g, une puissance MH suffit largement à l’animer mais pour le modèle de 170 mm qui, pour le plus lourd va peser 111g une canne spéciale jerkbait, courte et puissante est un bon choix.

Conclusion

Un très bon leurre qui a été mon jerkbait préféré depuis sa sortie en septembre 2015 alors que les conditions d’utilisations de ce type de leurres n’étaient plus optimales.

Les +

  • Une belle bouchée et deux densités qui permettent de prospecter différentes tenues supposées des brochets.
  • Des coloris adaptés à la France
  • Des tarifs en deçà de la concurrence
  • Un armement monté sur émerillon qui évite des décrochés

Les –

  • C’est un glider qui demande des animations plus lentes que certains Jerkbaits vedettes
  • Pas de modèle silencieux pour les eaux très pêchées.


Concurrents

Le très célèbre et très fameux Buster jerk de CWC, une référence dans le domaine, le roi des jerkbaits très connu avec ses coloris souvent fantaisistes mais qui fonctionnent. De multiples tailles, de multiples poids pour tous les biotopes.

Chez les glider on trouvera aussi le Salmo Slider, un classique parmi les classiques qui durant quelques années fut presque le seul de son domaine sur le marché français.

On ne peut évidemment pas éviter l’ancêtre de ces leurres : le Gliddin Rap de Rapala, un des derniers leurres en bois du marché.


[wysija_form id= »10″]
Vous aimez pratiquer la pêche du brochet? Alors découvrez d’autres techniques de pêche du brochet dans notre rubrique regroupant les articles parus dans les magazines.
Magazine de pêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
120 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email