Test du sondeur Garmin Echomap Ultra 102SV pour la pêche

Dans le précédent numéro nous vous avons présenté la désormais célèbre sonde Livescope LVS32 de Garmin, qui a été une vraie avancée technologique que l’on retrouve maintenant aussi chez Humminbird et Lowrance. Sa petite soeur, la LVS12 de chez Garmin est moins chère, mais possède l’énorme avantage de pouvoir être montée sans black-box sur certains modèles récents de sondeur, dont l’echomap Ultra 102SV fait partie. Que vous soyez sur votre bateau, ou sur un float-tube, il est donc envisageable d’embarquer un concentré de technologie incroyable, voyons en détails.

sondeur-garmin-echomap-ultra
Un menu intuitif et rapide pour naviguer.

Le sondeur est livré avec la sonde GT56 lorsqu’il est vendu en pack. Cette sonde possède une définition vraiment excellente, qui va vous permettre d’avoir des informations claires sur les structures et les poissons. On retrouve donc une vue latérale, une vue vers le bas, et le sondeur traditionnel. Petit avantage chez Garmin, avec les réglages de base vous avez des images exceptionnelles. L’écran de 10 pouces du sondeur permet d’afficher facilement 3 fenêtres, et lorsque l’on détecte quelque chose, il est possible d’isoler une fenêtre en grand écran en double-tapotant sur l’écran tactile : là les détails sont bien marqués et le rendu tout bonnement incroyable, ce qui est moins marquant lorsque l’on est en mode multi-fenêtre. Ce sondeur est compatible avec toutes les sondes récentes de chez Garmin et c’est un gros point fort.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

On retrouve également la compatibilité avec le système Quickdraw Contours qui va vous permettre de faire de la bathymétrie. On enregistre sur la carte, une zone verte apparait pour marquer les zones couvertes, puis lorsque l’on arrête l’enregistrement, la carte bathymétrique apparait. Ce n’est donc pas du 100% live comme chez Humminbird par exemple, mais c’est tout de même très utile à utiliser.

Ce sondeur est muni de 2 entrées RJ45, pour connecter des sondes de types Livescope LVS32 ou Panoptix PS31, mais aussi relier ce sondeur à un autre sondeur de la même gamme. Cela permet alors de pouvoir avoir les sondeurs en réseau et d’accéder à l’ensemble des sondes connectées sur les 2 sondeurs.  Pas besoin de réseau NMEA et ses câbles supplémentaires, même si pour l’occasion toutes les fonctionnalités ne sont pas disponibles comme le partage de waypoints entre les deux unités.

sondeur-garmin-echomap-ultra
Une connectique complète… à défaut de n’avoir Garmin Helm, une sortie HDMI serait bienvenue !

Le sondeur se met à jour avec l’application mobile Active Captain qui permet de connecter son sondeur à internet et de récupérer également des cartes partagées sur la communauté Quickdraw Contours. La mise à jour n’est donc pas très compliquée à faire puisqu’il suffit de l’application, une connection internet et le sondeur à portée de main. Le seul gros bémol de ce sondeur, c’est qu’il ne bénéficie pas de la fonctionnalité Garmin Helm. Cette fonctionnalité permet d’avoir sur son téléphone une copie de l’écran du sondeur, et de pouvoir interagir même depuis le téléphone, de façon déportée. Lorsqu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer, et malgré un tarif de 1900€ cette fonctionnalité n’est pas disponible, il faut passer sur la gamme GPS Map pour cela. Choix de segmentation de Garmin et c’est bien dommage, car la gamme GPS Map possède des fonctionnalités pas forcément très utile pour la pêche en eau douce…

Côté «physique», ce sondeur vient se clipser sur un étrier qui va lui rester en place. C’est un vrai bonheur à l’utilisation, et si vous avez 2 étriers, vous pouvez donc passer votre sondeur à l’avant de votre bateau en quelques secondes, ou alors de votre bateau à votre float-tube, c’est un vrai plus appréciable.

sondeur-garmin-echomap-ultra
Ce système de clip est tout simplement génial à utilise !

L’échomap Ultra 102 SV n’est vraiment pas loin d’être parfait pour la pêche, et cela à un tarif non négligeable mais justifié à un tel niveau de performance. Dans sa taille de 10 pouces, il conviendra à un montage sur float-tube comme sur une embarcation de pêche, il est donc parfaitement polyvalent et avec le système de clip, il est donc possible de passer à l’un à l’autre en seulement quelques secondes !

Les plus

  • Compatible LVS12 sans blackbox
  • Grand écran tactile lumineux de 10 pouces
  • Technologies Garmin avancées

Les moins

  • Pas compatible Garmin Helm
  • Pas de bathymétrie «live»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page