Pêche au silure

Qu’est ce qu’un silure et comment pêcher le silure ? Voilà 2 questions que vous vous posez peut-être si vous n’êtes pas un pêcheur averti en quête de ce gros poisson. Le silure est un poisson géant d’eau douce pouvant atteindre plus de 100 kg pour une taille de 270 cm pour les silures record ! Mais le silure n’est ni un poisson nuisible, ni un mangeur d’hommes, d’enfants ou d’animaux, c’est simplement un gros poisson prédateur opportuniste qui est présent dans nos eaux avant l’ère humaine puisque l’on a retrouvé des fossiles dans le Rhône. Après sa disparition de nos eaux dans les années 1800, il est réapparu dans le bassin de la Saône pour s’étendre ensuite un peu partout. Il est accusé de provoquer des déséquilibres, qui peuvent arriver à de rares exception, mais globalement l’espèce se régule d’elle-même comme c’est le cas dans la Saône ou les plus gros prédateurs régule la prolifération de plus petits individus. Ce poisson carnassier a une très mauvaise vue du fait de ses très petits yeux mais il capte parfaitement les moindre vibrations émises par ses 6 barbillons. Il n’a pas de grandes dents permettant de découper sa proie mais plusieurs centaines très petites qui agissent comme une râpe permettant de maintenir sa proie lorsqu’il l’attrape en l’aspirant. La pêche du silure peut se pratiquer de différentes manières comme la pêche du silure au ver, la pêche du silure en surface au popper, la pêche du silure au leurre de type vibrabait, une nouveauté méconnue ou encore de manière plus traditionnelle la pêche du silure à la bouée ou la pêche du silure au fireball. Ces différentes techniques de pêche du silure permettent une grande diversité de type de pêche, allant de quelques minutes pour la pêche au leurre par exemple, à plusieurs jours pour les pêches au posée comme la pêche à la bouée. Les pêches verticale comme le fireball ou la pêche au clonk au verre sont les pêches les plus efficaces et prenantes toute l’année.

Bouton retour en haut de la page
Fermer