Silure au leurre vibrabait : Faites les vibrer !

Vibrabait, le leurre pour la pêche du silure
Relancer l’intérêt des silures les plus éduqués

La pêche au silure au leurre évolue avec un nouveau type de leurre dur : le vibrabait ! Durant le forum international de la pêche de la carpe et du silure de Montluçon 2016, lors de la projection du film de Lilian Fautrelle « Eclectiques silures II », la présentation d’un nouveau type de teaser à beaucoup impressionné les adeptes de pêche en dérive. Ce mariage entre un leurre et un plomb, mérite que l’on s’y attarde. Rendez-vous avec une innovation qui va sans nul doute faire grand bruit durant cette année 2016.

Face à la pression de pêche très forte sur certains secteurs, les silures sont devenus tatillons voire quasiment imprenables. C’est en partant de ce constat peu réjouissant, que deux passionnés, Max Rey et Lilian Fautrelle ont réfléchi à la manière de provoquer l’intérêt de ces grands carnassiers à l’aide d’une nouvelle technique de pêche au silure. L’idée de base était de coupler un plomb pour la pêche en dérive et le pouvoir attractif d’un leurre afin d’augmenter l’intérêt du silure pour la grappe de vers ou d’encornets présentée. Les tests ont été effectués dans le but d’obtenir le maximum de touches et de tromper les plus grands silures éduqués par le clonck souvent utilisé de façon abusive.

Le concept du leurre Vibrabait pour la pêche au silure

Le Vibrabait, né de ces expérimentations, est un leurre en résine pleine avec une armature de 2mm passant de part en part pour la solidité et possède un plomb incorporé pour le lest et la nage. Dans certaines conditions et sur certains secteurs il est possible d’intégrer un rattle au leurre. Les poids des lests sont également variables et vont de 100g à 250g. Une plage très large de possibilités qui vont vous permettre de pêcher dans toutes les conditions de pêche rencontrées.

Vibrabait, le leurre pour la pêche du silure
Le montage Vibrabait

L’action de pêche du silure

Le vibrabait se manie d’une manière bien particulière. De prime abord, la pêche avec celui-ci peut être quelque peu frustrante car dans la grande majorité des situations, son action se fera en dehors du cône de détection de votre échosondeur. Il s’agit d’une pêche en diagonale afin d’activer la nage planante du teaser. Cette spécificité dans l’action de pêche occasionne deux types de vibrations, ce qui permet de stimuler au maximum les sens du silure. Premières catégories de vibrations, les basses fréquences. Elles interviennent lorsque le leurre prend appui sur l’eau et oscille de droite et de gauche faisant nager les vers de façon très planante. Les secondes catégories de vibrations sont les hautes fréquences qui sont émises lorsque l’on exerce de petites tractions sur le leurre. Les mouvements du vibrabait se font alors de haut en bas.

Vibrabait, le leurre pour la pêche du silure
Idéal pour les pêches de rendements

Secret d’animation du leurre

L’animation la plus prenante durant les tests a été la suivante. Laisser descendre le vibrabait, le mettre en portance sur l’eau afin qu’il oscille de droite et de gauche puis effectuer de légères tirées lentes de 40 à 50 cm puis laisser redescendre doucement en accompagnant afin qu’il oscille. La touche survient bien souvent à la descente car les tirées font décoller le silure du fond et celui-ci prend le leurre lors de la phase basses fréquences.

La réflexion et l’inventivité de ces deux passionnés pour faire face à des silures de plus en plus fantasques ont accouché d’une réelle innovation dans la traque de ce superbe poisson. Une création 100% française et entièrement artisanale qui vous permettra certainement de réveiller vos poissons rompus aux stratégies habituellement mises en œuvre. En 2016, les silures n’ont qu’à bien se tenir face au vibrabait !

Ne manquez plus rien ! Recevez chaque nouvel article paru sur 1max2peche directement sur votre email !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *