Savoir cliper son fil : stratégie simple pour pêcher la carpe du bord

Certaines pêches ne nécessitent pas de déployer un arsenal considérable pour toucher des poissons. Dans cet article nous allons parler d’une stratégie simple pour pêcher précis du bord.

On entend souvent parler de la précision dans la pêche de la carpe. Poser au raz d’une souche, en bas d’un tombant, sur les pentes d’un haut fond. Mais, depuis le bord, la précision ne tient pas seulement à la topographie des lieux ni à la nature des substrats. Elle tient aussi à notre capacité à relancer les montages exactement au même endroit ce qui n’est pas chose facile. La seule solution infaillible ne date pas d’hier : clipper sa ligne et prendre des repères visuels.

Pêche à la carpe du bord en utilisant le clip
La canne est alignée dans la direction de l’arbre. L’axe est bon.
Pêche à la carpe du bord en utilisant le clip
Sympa cette miroir.

Comment mettre en place une pêche au clip

Connaître la technique ne suffit pas à garantir une précision sans faille. Respecter un certain protocole et le systématiser rendra la technique moins contraignante et plus efficace. Mon frère et moi aimons procéder de la manière suivante. Dans un premier temps, nous recherchons les zones clefs. Vous avez tous dans votre boîte un marqueur sondeur pour déterminer la nature du substrat et la profondeur, mais une simple observation des berges, de la configuration générale du poste et de la morphologie du lieu permet déjà d’en apprendre beaucoup. Une fois le spot déterminé avec précision, il faut s’assurer de pouvoir le retrouver à chaque lancer. Dans cette optique, nous choisissons un repère visuel sur la berge d’en face indiquant l’axe dans lequel on doit lancer la ligne. Chose très importante, ce repère doit se détacher suffisamment de l’horizon pour être visible de nuit. À partir d’un point fixe comme votre rod pod, il suffira juste de lancer vers ce repère pour être dans le bon axe. Ça y est, on a la longitude, il ne reste plus qu’à définir la latitude, en clair la distance de lancer. Pour ceci, il faut effectuer un lancer et tomber sur le spot recherché, reprendre la bannière, tendre la ligne et marquer le corps de ligne au niveau du moulinet avec un élastique approprié. Cet élastique marquera l’endroit précis où le corps de ligne sera clippé sur le moulinet. À chaque lancer le corps de ligne devra être clippé au niveau de l’élastique sur le moulinet permettant ainsi de tirer à chaque fois à la même distance. Pour  résumer, en lançant dans le bon axe et à la bonne distance, vous êtes sûr de retomber  tout le temps sur le même spot et ainsi de pêcher très précis. Lors du lancer, il est important de maintenir la canne en hauteur, perpendiculaire au sol pour amortir l’impact et éviter les emmêlages. On bénéficiera de la souplesse de l’intégralité de la canne ainsi que de l’élasticité du nylon (préférable à la tresse) afin que le montage se déploie parfaitement lorsqu’il touche l’eau. L’idéal est de réussir à ce que la ligne se tende juste avant de toucher l’eau. Mon frère et moi appelons ça, pour rigoler bien sûr, le « clip parfait ». Une fois le lancer effectué, il est essentiel de penser à déclipper le fil du moulinet sous peine de voir le nylon exploser au premier départ. Lorsqu’un poisson mord, nous avons une petite astuce. Au début du combat, lorsque le premier rush est passé et que l’occasion se présente, nous en profitons pour reclipper le corps de ligne sur le moulinet grâce à l’élastique. Cela évite, une fois le combat terminé, de re-dévider la totalité du corps de ligne avant de relancer sa ligne, ce qui représente un gain de temps non négligeable.

Pour fixer un élastique de marquage le long du corps de ligne, il suffit de faire un nœud baril avec l’élastique le long du nylon, puis de mouiller l’ensemble avec un peu de salive avant de resserrer le nœud progressivement. L’élastique est fragile, il faut tirer doucement ! Le nœud doit être bien serré pour ne pas glisser le long du corps de ligne.

Pêche à la carpe du bord en utilisant le clip
L’élastique est sur le clip.
Pêche à la carpe du bord en utilisant le clip
Cette carpe aurait explosé le nylon si j’avais oublié de déclipper.

Une pêche précise dans un terrain vague

Rien de plus plaisant que de pêcher un joli haut fond ou une tache de gravier. Malheureusement, certains lieux de pêche n’ont rien de tel à offrir. Ce sont de vrais terrains vagues. On peut faire tous les efforts que l’on veut pour trouver un spot intéressant, il n’en existe tout simplement pas. Cependant, même dans ce genre de configuration, pêcher précis est essentiel pour la raison suivante. Lorsque l’on pêche au même endroit, on amorce fatalement toujours au même endroit. Cet apport de nourriture crée petit à petit une zone attractive qui, à la manière d’une souche ou d’un banc de sable, va invariablement attirer du poisson. On retrouve ce genre de stratégie chez les pêcheurs au coup qui amorcent la même zone après chaque gardon, maintenant ainsi le banc sur place. Je discutais l’autre jour avec un pêcheur au zig qui m’expliquait qu’il procédait exactement de la même manière. Il définit une distance de pêche et amorce en continu avec une précision chirurgicale sur ses montages. Le coup se crée petit à petit attirant en premier les poissons blancs puis les carpes et nous sommes tombés d’accord sur un point : clipper sa ligne est le seul moyen d’être précis lorsque l’on pêche du bord. Autrement dit, c’est le seul moyen de mettre en place une activité dans des terrains vagues. D’ailleurs, sur ces zones ou aucune structure ne se dégage, la pêche d’interception est la meilleure stratégie. L’idée générale est de barrer l’arrivée des poissons en variant la distance et la profondeur de pêche et de mettre les poissons en activité en amorçant toujours au même endroit. Clipper sa ligne, pêcher précis n’est efficace que si l’amorçage est également précis. Dans cette optique, on pourra spoder des graines ou des bouillettes pour commencer à créer l’activité, puis enchaîner sur des bouillettes qui sont beaucoup plus sélectives. Amorcer au cobra de manière chirurgicale à 100 mètres du bord n’est pas évident. Mon frère et moi compensons le manque de précision en augmentant les quantités de bouillettes.

Dans le cadre d’une pêche sur terrain vague, les axes de pêche et donc les repères visuels sur l’horizon seront choisis en respectant deux choses. Premièrement, un écartement plus ou moins régulier entre chaque montage. Pas besoin de les coller. Un espacement de vingt mètres entre chacun d’eux est un minimum. Ainsi, lorsqu’un départ se produit, la carpe ferrée ne dérange pas l’ensemble du coup. Deuxièmement, les cannes centrales seront placées plus loin que les cannes extérieures afin de créer une géométrie en arc de cercle ou en triangle. Le but est qu’un poisson arrivant sur le coup ne croise jamais un corps de ligne avant de tomber sur un montage.

Pêche à la carpe du bord en utilisant le clip
Le coucher de soleil laisse apparaitre vos repères visuels.

Lorsque l’on décide de pêcher en clippant, le choix du nylon s’impose. Lors du lancer, l’élasticité du fil amortit énormément l’impact empêchant ainsi le montage de s’emmêler. La tresse, à l’inverse stoppe net le montage lors du lancer. Quand la ligne se tend, il arrive même que le montage revienne en arrière créant invariablement des emmêlages.

Réaction des poissons face à cette technique

Face à chaque stratégie, les poissons réagissent différemment. En pêchant au clip, on constate souvent le même phénomène. Au début, on obtient un départ, puis deux. L’activité commence à augmenter et la fréquence des départs s’intensifie pour arriver à un point culminant à partir duquel les touches se raréfient. À force d’être pêchés toujours au même endroit, les poissons deviennent méfiants et opèrent un mouvement de recul par rapport à l’amorçage. En laissant les montages au même endroit, il y a de fortes chances pour que plus aucun poisson ne vienne visiter le fond de l’épuisette. La bonne attitude est alors de reculer la distance de pêche. Inutile de reculer de 25 mètres. Les poissons ne sont pas loin, mais ils ne s’approchent tout simplement plus du coup. Pour une pêche en terrain vague, il suffira de garder les mêmes axes et de reclipper la ligne une dizaine de mètres plus loin. Dans le cadre d’une pêche plus ciblée, il faudra trouver des spots plus au large. Dans les deux cas, il est important de ne pas oublier d’enlever le premier élastique et d’en placer un autre au niveau du clip. Ainsi, on repêche précis aux nouveaux spots exploités. En procédant de la sorte, vous devriez sans problème réactiver le banc de poissons et déclencher quelques départs supplémentaires. Si les départs s’essoufflent une nouvelle fois, il est possible de répéter l’opération. Vous l’aurez compris, dans cette optique, il faut éviter de pêcher d’emblée à la distance maximale pour se réserver une marge de manœuvre. Si l’on veut construire sa pêche dans le temps, il ne faut jamais négliger le phénomène de repli des poissons vers le large. Pourquoi toujours chercher à pêcher loin ? Je ne connais aucun endroit où les poissons sont en permanence à 200 mètres de la rive ! N’hésitez pas à commencer près du bord de façon à faire évoluer la pêche vers le large. Il reste une dernière chose à dire qui concerne l’amorçage. Le recul des poissons correspond de toute façon à une baisse d’activité. Les quantités d’amorçage devront donc être adaptées en conséquence et seront revues à la baisse.

 

La précision dans la pêche est un état d’esprit. Intuitive dans certaines circonstances, elle doit se généraliser même quand les conditions ne semblent pas s’y prêter. Je trouve qu’il n’y a rien de plus frustrant que de dérouler un beau poisson sur un spot et de ne pas réussir à le retrouver. À titre personnel, j’adore pêcher précis pour la confiance que cela m’apporte et par conséquent pour les résultats que cela me procure.

Pêche à la carpe du bord en utilisant le clip
J’adore ce poisson.

Autres articles intéressants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer