Recycler ses têtes plombées pour économiser sur votre budget pêche

Je vais vous expliquer aujourd’hui une façon originale de recycler vos vieilles têtes plombées. Nous avons tous vécu la désagréable situation d’ouvrir l’hameçon d’une TP sur un obstacle (ou un poisson). Un petit coup de pince pour le remettre en place et la pêche continue, mais malheureusement un hameçon ouvert et retordu n’a plus du tout la même résistance à la traction ! Il serait donc dommage de perdre un gros poisson à cause de cette négligence, et surtout de jeter ou de laisser traîner sa TP dans un coin du garage ! La pêche coûte chère donc le gaspillage n’est pas forcement mon habitude, voici comment leur redonner une seconde vie.

 

Première étape

Couper l’hameçon avec une bonne pince en conservant une partie de la tige.

J’utilise beaucoup pour la truite  la TP all round et la torpedo Powerjig  (je conseille à ceux qui ont la chance d’en trouver de se jeter dessus). Vous pouvez bien évidemment utiliser n’importe quelle TP du commerce.

Recycler ses têtes plombées Recycler ses têtes plombées Recycler ses têtes plombées

Deuxième étape

Je prépare des avançons en fonction de la longueur de mes leurres, généralement des pulse shad, ripple shad, gulp alive, drop shop minnow, en tresse entre 8 et 10/100ème (pour les pêches fortes je n’hésite pas à aller jusqu’à des diamètres de tresse en 20/100), nano fil ou nylon de 20/100.

Pour l’exemple j’utiliserais de la whiplash orange. Puis des hameçons simples ou triples, avec des tailles en fonction de celles de vos leurres.

Commencer par passer votre tresse dans l’œillet de l’hameçon.

Former une boucle sur celui-ci puis passer avec l’excédent entre la boucle et la hampe de l’hameçon environ 4 fois.

Serrer fortement l’hameçon et bloquer.

Ensuite couper environ 10cm de tresse puis venir former un nœud en 8 sur l’œillet de la TP (vous pouvez bien évidemment utiliser d’autres nœuds il en existe beaucoup).

Pour les leurres plus volumineux et des poissons plus méfiants vous pouvez même rajouter un hameçon en plus pour la queue…

Recycler ses têtes plombées Recycler ses têtes plombées Recycler ses têtes plombées Recycler ses têtes plombées

Troisième étape

Il ne reste qu’à passer l’hameçon sous la peau du leurre en mesurant avant, enfoncer la tête dans le leurre souple et le tour est joué !

Le montage du triple reste identique, je modifie juste les nœuds en formant une boucle que je passe dans le triple pour le rendre interchangeable.

Ensuite, je mesure l’intervalle entre l’œillet de ma TP et le positionnement de mon triple sur le leurre.

Faire le nœud de votre choix, ici encore un 8 (attention tout de même sur les petits diamètres le 8 a tendance à glisser).

Voilà, il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail et vos têtes auront une deuxième vie !

Recycler ses têtes plombées Recycler ses têtes plombées Recycler ses têtes plombées Recycler ses têtes plombées

J’essaie  de vous aider au maximum, je sais que certains d’entre vous prélèvent des poissons, je ne suis pas contre mais pensez à eux et n’abusez pas ! Les meilleurs montages ne fonctionneront plus si nos partenaires de jeu sont dans des congélateurs…

Un commentaire

  1. J’ai 63 ans et je viens encore d’apprendre des trucs sur la pêche, c’est super, encore, encore, merci à toute l’équipe et bonne f^tes de fin d’année à tous.
    Cordialement.

    H. Mascart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
260 Partages
Partagez260
Tweetez
Email