Le poisson chat, poisson indésirable mais incontournable de nos eaux

Le corps du poisson est massif à l’avant et effilé à l’arrière ce qui lui donne une allure un peu bizarre quand il gigote au bout de la ligne. Il porte une tête cylindrique, trapue, forte, solide avec une énorme gueule ouverte à l’avant, qui lui occupe tout le travers. Cette bouche dispose de dents coniques, râpeuses qui se referment méchamment sur les doigts du pêcheur, sans pour autant le blesser. Cela pince légèrement, c’est tout. Cette bouche porte 8 barbillons très longs et bien développés. Quasiment aveugle, il a de tout petits yeux, minuscules, situés latéralement sur le milieu de la tête.Il n’a pas d’écaille, son corps est lisse et sa peau verte maronnée est recouverte d’une grosse couche de mucus. De ce fait il glisse entre les doigts.

  • Taille moyenne : 15 à 20cm
  • Poids moyen : 100 à 300gr
  • Prise record : 45cm / 1,800kg
  • Durée de vie : 4 à 6 ans

Le poisson-chat est originaire d’Amérique du Nord et fut importé en France vers 1870. Ce poisson est une erreur d’introduction dans les eaux françaises lors d’un accident dans un musée d’histoire naturelle qui nettoyait ses bassins. Il aurait alors colonisé la Seine puis tout l’hexagone, dit-on, sans pour autant en être réellement certain. Il a trouvé le chemin de la mer du Nord puis des Balkans. Sacré voyageur ! Il est désormais présent dans toute l’Italie, très peu en Espagne.

Ce poisson aime les rivières calmes à fond vaseux, dans une eau variant peu (16 à 20°C)  et ses principaux prédateurs sont le sandre, le silure et le black bass. Frileux, il se met en état d’hibernation dès que la température de l’eau baisse, alors il s’enterre dans la vase. Au printemps il se déplace vers les parties basses des rives et dès que l’eau atteint 18°C les poissons chats creusent un nid et se reproduisent par couple, chacun séparément des autres couples. Le poisson chat serait donc prude et prudent !

Puis les adultes surveillent la ponte et après quelques jours les alevins forment une boule qui se déplace le long des berges, sous la surveillance des parents, qui parfois mordent dedans, dit-on encore. C’est cette boule d’alevins que le black aspire goulûment quand elle passe à sa portée. Plus tard les épines lui coupent l’appétit. On le serait à moins.

Malgré tout ne vous y fiez pas, contrairement aux idées reçues ce poisson affreux est absolument délicieux en brochettes, ses flancs ont le goût de l’anguille.

Pour pêcher le poisson chat, on utilise souvent un bouchon ou une pêche à fond avec un ver de terre en guise d’esche. Mais les pêcheurs de compétition ciblent parfois la pêche du poisson chat pour faire la différence lors des concours de pêche.

 

Un commentaire

  1. Je précise certaines choses sur le poisson chat ou ameiurus melas:
    Tout d’abord il adore manger des écrevisses quant elles muent, de ce fait ils sont atirés par l’odeur de la chair de crevettes crues qu’il est capable de repérer à des dizaines de mètres de distance.
    Donc il est conseillé de pêcher avec des morceaux de queue de crevettes si on ne veut que du poisson chat, mais le silure mord aussi à la queue de crevette.
    Pour la cuisine du poisson chat: faire blondir les oignons dans le beurre, ajouter de la farine et monter la sauce blanche avec du lait et ajoutez un peu de Riesling ( Je suis d’Alsace) , metter une pointe de romarin et une bonne dose d’aneth, sel poivre du moulin et faire pocher 15 minutes les poissons chat à feu doux dans la sauce.. Utilisez de préférence une sauteuse
    Accompagnez soit avec un riz au curry ou des pâtes ou du celeri branche en morceau préalablement blanchi dans l’eau bouillante, égouté, puis mis dans la crème avec des amandes effilées brunies
    Dans ce cas le gout du poisson chat rapelle celui de la truite
    Pour cuisiner le silure voir silure à la provençale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer