Perche, tout savoir sur ce poisson carnassier

Détermination

La perche a des caractéristiques physionomiques plus adaptées à l’agilité qu’à la vitesse. C’est un poisson qui possède un corps assez haut et comprimé latéralement avec un dos est plus ou moins bossu (on la nomme aussi bossue) et l’opercule du poisson a un bord postérieur doté d’une pointe acérée. La peau de la perche est rugueuse à cause de ses écailles cténoïdes qui sont petites et rugueuses avec un bord dentelé. Les écailles recouvrent tout le corps à l’exception de la tête qui est courte avec un museau obtus. Les yeux sont bien développés et font que les perches possèdent un grande capacité visuelle. La perche présente deux nageoires dorsales séparées comme le sandre, elles sont hautes et contiguës. La première nageoire est plus haute et plus longue que la seconde avec des rayons épineux tandis que ce sont des rayons mous qui composent la deuxième. La couleur gris foncé à verdâtre du dos de la perche lui a valu son nom provenant du mot grec « perkanos » qui était utilisé pour désigner le vert sombre des figues. Six à neuf rayures verticales foncées sont présentes sur la robe de la perche, son ventre est de couleur plus claire et une tache foncée est présente sur le bord arrière de la première nageoire dorsale épineuse. Les nageoires pelviennes, anale et le lobe inférieur de la caudale sont de couleur orangé à rouge vif.

 

 

Taille

La taille courante de la perche peut varier entre 20 et 30 cm pour un poids de 0,5 à 1,5 kg. La perche peut atteindre une taille maximale de 60 cm pour un poids proche de 4 kg pour les plus gros spécimens.

 

 

Longévité

La perche peut vivre entre 15 et 20 ans.

 

 

Régime alimentaire

La perche est un carnassier avec un régime alimentaire pas exclusivement piscivore. Elle peut se nourrir également d’annélides, de larves d’insectes, de crustacés et petits mollusques. La taille des proies évolue au cours de la croissance de la perche et les petits individus peuvent être planctonophages au début de leur vie s’il n’y a pas assez de nourriture.

 

Reproduction

La période de reproduction s’étend de mars à mai en fonction de la région car la perche a besoin d’eau à une température d’environ 14°C pour effectuer sa ponte. La fécondité de la femelle est de 20 000 à 30 000 ovocytes qui sont pondus en une seule fois et sont inclus dans une masse gélatineuse qui forme de longs rubans qui vont adhérer aux plantes aquatiques, aux branches, aux rochers et autres obstacles. Les œufs vont incuber pendant 15 à 20 jours en fonction de la température de l’eau.

 

Habitat

On retrouve la perche dans les eaux stagnantes et sur les cours inférieurs des rivières avec des eaux à courant modéré comme les fleuves lents,  les lacs, les étangs et les ruisseaux de plaine. Ce poisson apprécie les obstacles immergés comme les branches mortes, les piliers de pont ou les zones rocheuses pour s’y abriter. Les jeunes individus vivent en bancs regroupant de nombreux poissons et chassent en meute au contraire des individus adultes qui se regroupent par groupes de 3 à 4 seulement.

 

 

Distribution

La perche est une espèce eurasienne qui est fortement répandue dans l’hémisphère nord. Elle est présente dans toute l’Europe à l’exception du sud de l’Italie, des Balkans et de la Norvège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
Partagez
Tweetez
Email