Pêcher avec des pellets en carpodrome

Les pellets étaient au départ destinés à l’amorçage. Maintenant, et depuis quelques temps il peuvent être utilisés comme esches. Nous allons dans un premier temps voir comment les pellets se présentent, et ensuite, dans un second temps, voir comment présenter ces pellets en eschage sur votre montage.

Le pellet

Le pellet a été initialement conçu pour nourrir les poissons d’élevage tels que la truite, le saumon ou bien la carpe. Les concepteurs ont très vite compris quel parti ils pouvaient tirer d’une extension de ce produit dans l’utilité d’une pêche traditionnelle. On pourra aisément convenir que, destinée à des poissons dont l’alimentation est différente, la composition l’est également et les industriels, à ce niveau, sont très ingénieux pour vous en proposer de toutes sortes et de toutes compositions qui conviendront à de multiples usages. A l’origine, ces granulés qui sont consommés par les poissons d’élevage ont été utilisés par les pêcheurs au coup et les carpistes sous la même forme originale. Cependant, quelques capots se sont profilés à l’horizon. Effectivement, le but premier des pellets était de forcer la croissance des poissons d’élevage et la composition de ces pellets était beaucoup trop riche en huile de poisson. Ces pellets n’étaient pas assimilables par nos cyprins favoris, et le pouvoir d’attraction qui aurait dû être supérieur a été complètement bouleversé. Les fabricants, partant du constat que ce type de pellets étaient  prévu pour le grossissement des poissons d’élevage ont revu les compositions des recettes à la baisse, surtout sur les bases huileuses. Aujourd’hui les pellets contiennent un maximum de 10% d’huile. Actuellement, les pellets sont à base de farine animale et végétale, donc riche en protéines. On conseillera l’utilisation des pellets à base de farine animale en période estivale et l’utilisation des pellets à base végétale plutôt en hiver.

 

Pêche en carpodrome au pellet
L’eschage des pellets pour la pêche au coup.

Les différentes type de pellets

La présence d’air dans la fabrication des pellets provoque, lorsque ces derniers sont immergés, un halo très attractif de particules. Ces dernières seront mises en mouvement par le courant, ou bien le passage des poissons qui agitera la masse d’eaux.

Le pellet d’amorçage

Les pellets d’amorçage sont de petite taille de 4 à 10 mm. Les micro pellets font partie de cette famille. Grâce à leur dissolution rapide, ils créent un halo gustatif et une activité en formant un tapis d’amorce sur le substrat, ceci a pour résultat de fixer le poisson sur le coup sans le gaver. Les micro pellets peuvent être eschés sur le montage en utilisant un élastique. Ils peuvent également être présentés de façon plus classique sur un cheveu comme une bouillette.

Ensuite nous trouverons le pellet d’eschage

Le pellet d’eschage est prévu pour une tenue plus longue dans le temps. Il pourra être présenté de plusieurs façons. Soit fixé sur un élastique directement accroché sur l’hameçon (cette présentation pourra être simplifiée par l’utilisation d’une pince à pellet). Soit la présentation pourra également être effectuée sur un cheveu.

Pour finir, nous trouverons le pellet mou

Les pellets mous sont prêts à l’emploi et disponibles dans différents parfums et différentes tailles. Le gros inconvénient de ce type de pellet est sa dissolution rapide dès le contact avec l’eau, surtout si cette dernière à une température assez elevée. Ceci nécessitera une surveillance toute particulière de votre esche. A la moindre touche sans suite, il faudra vérifier l’état du pellet et lechanger si ce dernier présente des faiblesses de tenue.

 

Pêche en carpodrome au pellet
Les pellets équilibrés, une arme secréte !

Préparation des pellets

Les pellets ont l’avantage de pouvoir être utilisés directement sans aucune autre préparation. Cependant, il serait dommage de ne pas utiliser différents attractants qui augmenteront l’attractivité de vos pellets, que cela soit en amorçage ou en présentation de l’esche. Beaucoup de produits liquides pourront parfaitement s’accomoder avec vos pellets. Il faudra veiller quand même à bien marier les différentes associations. Si votre pellet à une tendance végétale, il faudra utiliser de préférence des liquides plutôt sucrés et à l’inverse, si votre pellet est sur une base carnée, il faudra utiliser des produits dont la base sera du poisson ou encore des crustacés. L’avantage d’effectuer un trempage de vos pellets avant de les mettre sur votre coup sera d’augmenter l’attraction bien sûr, mais aussi de créer un marquage durable sur le fond, surtout si ces derniers sont bien imprégnés à cœur. Pour cela, il suffit d’effectuer cette opération de trempage en deux temps. La veille du coup de pêche, ajouter le liquide choisit et brasser le contenu de votre récipient. Le lendemain, une fois arrivé sur votre poste, renouveller l’opération avant l’amorçage ou l’eschage. De cette façon vous aurez à votre disposition des pellets qui seront gorgés d’attractants et qui diffusseront sur une grande surface et sur toutes les hauteurs d’eau. Le résultat attendu est d’inciter des poissons à se nourrir alors que ces deniers n’étaient pas forcément décidés.

Pêche en carpodrome au pellet
Trempé pour plus d’attraction !
Pêche en carpodrome au pellet
Les trempages qui conviendront pour une attaction au top.

Voilà, nous avons vu ensemble les différentes utilisations du pellet et surtout les différentes façons de le présenter et de le rendre le plus attractif possible. Bonne utilisation du pellet, et le plus important, bonne pêche à tous.

Vous aimez pêcher au coup? Alors découvrez les autres articles traitant d’autres techniques de pêche au coup du magazine 1max2peche

lire-magazine-3

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer