Pêcher le sandre : nagez à contre-courant pour faire la différence

Loin de moi l’idée de présenter une méthode infaillible pour le sandre, car existe-t-elle vraiment pour ce poisson ? Mais je voulais revenir sur une série de pêches du dernier hiver qui a mis à mal  quelques idées reçues.

Pêcher le sandre en hiver
Certains moments sont magiques, même sans poissons

En hiver dans une eau très froide on a tendance à croire que les sandres sont apathiques, et que pour déclencher des touches il faut pêcher léger et très lentement afin de les décider à l’usure. Et pour cela la méthode reine est la verticale. Et bien durant cet hiver en décembre et janvier les plus beaux sandres du bateau et de quelques bateaux autour le furent toujours sur une simple animation linéaire, en lançant et ramenant le leurre souple. Même quand l’eau était à 3 degrés il est possible de prendre des sandres en peignant l’eau, c’est-à-dire sans insister sur un poste précis mais presque en faisant du « power fishing » (pêche rapide de prospection). Attention je ne dit pas bien sûr que le power fishing est la méthode miracle, mais juste qu’il ne faut pas exclure cette méthode sous prétexte que l’on est en hiver et qu’il fait très froid ! Ainsi sur une journée je me souviens parfaitement que sur le bateau mon collègue et moi avions fait des sandres toute la matinée en verticale, mais aucun ne dépassait 40 cm. Après un grand calme en début d’après-midi je me mis à longer une falaise à 30 mètres du bord et à tout simplement lancer près de la berge, attendre que le leurre tombe sur le fond puis à le ramener doucement. Après quelques lancers une touche énorme me gratifia d’un beau sandre de 60 cm, seul poisson maillé de la journée. Par contre le temps peut paraître long car enchaîner des heures sans touche n’est pas rare, mais finalement comme en verticale.

Power fishing hivernal

Durant une autre journée froide je prenais 2 sandres de 53 et 56 cm juste à la mise à l’eau sans même avoir enclenché le thermique. Mais plus rien de toute la matinée, et le repas de midi m’informa que les autres bateaux n’avaient pas fait mieux : le pic d’activité de la première heure n’était pas représentatif, car la journée fut une des plus dure de l’hiver. Et ce n’est que le soir venu en peignant une plage que je pris finalement un sandre de 64cm, et cette journée ne donna que 3 poissons maillés sur plusieurs bateaux, et les 3 en linéaire.

Pêcher le sandre en hiver
64 cm sur une plage en fin de soirée

Exemple inverse

Je pourrais encore décrire quelques expériences de ce genre, mais cela serait peu utile. Ah si encore une. Une journée j’ai oublié mes sondeurs à la maison, donc la pêche en verticale devenait plus problématique. Nous avons quand même réussi à prendre un petit sur un poste connu, mais nous avons surtout fait la pêche dans un port en linéaire en prenant 3 sandres entre 50 et 55 cm. Je croyais presque avoir trouvé une bonne méthode quand en croisant un bateau nous nous arrêtons pour voir l’issue du combat qui était en cours, et admirer un sandre magnifique de 74 cm, pris en verticale sur un montage extrêmement léger. Et donc je me suis bien dit que toute conclusion serait hâtive concernant ce poisson fantasque !

En effet je ne peux dire connaitre la pêche du sandre sur le bout des doigts, et d’ailleurs quel que soit ce que l’on peut écrire ou dire, ce poisson finira toujours par nous donner tort !

En conclusion oui, il est donc largement possible de pêcher le sandre en plein hiver dans une eau à 3 degrés en linéaire, et sans forcément connaître les postes, même dans une eau très pêchée ! Alors n’hésitez pas à changer un peu la prochaine fois… Quitte à pêcher en verticale en plein été, qui sait !?

Pêcher le sandre en hiver
Record du jour contre une falaise 60 cm

Les postes gagnants pour pêcher le sandre

Les postes « gagnants » de cet hiver : une crique profonde avec une arrivée d’eau, une limite entre une falaise et une plage, une plage, et une bordure rocheuse sans rien de spécial. Pour les profondeurs souvent entre 8 et 10 mètres.

Les leurres pour pêcher le sandre

Il n’y a pas vraiment de leurre type, mais voici une photo pour donner des idées. Fin, haut, naturel ou jaune, tout a marché. Par contre le point commun fut une tête plombée relativement lourde, entre 15 et 30 grammes pour ne pas perdre trop de temps pour prospecter les postes. En effet pour prendre des sandres actifs cela ne sert à rien de pêcher très léger. Par contre rien ne vous empêche durant un moment creux de tester un poste sur lequel vous êtes sûr de la présence de poissons avec un leurre très léger. Mais ce sera pour faire le « siège » d’un poste et non pour prospecter.

Pêcher le sandre en hiver
Quelques leurres pour pêcher le sandre

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close
Partagez38
Tweetez
Email
38 Partages