Comment pêcher la tanche à l’anglaise au ver de terreau

Autrefois appréciée pour sa chair délicieuse, la tanche a une méfiance légendaire à quoi il faut ajouter une résistance  et une défense surprenante pour un poisson de taille moyenne. Malgré tout, peu nombreux sont les pêcheurs qui savent l’approcher.

 

OBSERVER

Si elle est rarement l’espèce la plus représentative des eaux calmes la tanche aime les gravières, les étangs riches en herbiers de toutes sortes et en nénuphars. Ceci complique un peu sa pêche, mais il est ainsi plus facile de la localiser.

La tanche est un poisson grégaire et des bulles qui éclatent en surface trahissent précisément son poste d’alimentation, toujours dans un secteur bien délimité, contrairement aux gardons qui se déplacent de manière aléatoire et aux carpes qui ont leur propre chemin alimentaire.

Contrairement à l’hiver où elle a une activité très réduite, lorsque les eaux atteignent 20° elle prend ses aises et vous la verrez se prélasser entre l’ombre et le soleil souvent entre deux eaux, venant parfois claquer la surface de sa caudale.

 

PRÉPARER

Il n’existe pas d’amorce spécifique pour la tanche, néanmoins, dès les premiers beaux jours elle recherchera des calories après le jeûne de l’hiver. Lui proposerez des de produits sucrés dans une amorce sombre à base de maïs, caramel et de pain d’épices. Le goudron de Norvège est un additif qui sera également efficace en tout début de saison.

Si cela est possible, il est préférable d’amorcer la veille, voire même l’avant-veille. De ce fait, le jour de pêche il suffira de rappeler très succinctement de deux ou trois petites boulettes de la taille d’une noix bourrées de vers de terreaux coupés en morceaux, afin d’éveiller l’intérêt du poisson sans le gaver.

Recette d’amorce pour pêcher la tanche en étang
4 partschapelure blonde
1 partbiscuits sucrés
1 partcoprah
1 partpain d’épices
1 parttourteau de maïs

Astuces pour pêcher la tanche au coup

Dès les premiers froids, modifiez l’amorce initiale et faites tremper dans de l’eau tiède le tourteau de maïs avec du sang déshydraté et des granulés moulus pour la truite. Laissez gonfler avant d’ajouter les autres farines et des tronçons de vers coupés.

Pêche de la tanche à l'anglaise au ver de terreau
L’hameçon et son ardillon sont fixés dans le clitellum (renflement le plus dur entre le corps et la tête) et ressortent largement.

APPLIQUER

Une ligne bien montée est évidemment la clef du succès et comme les tanches craignent le bruit et le passage des promeneurs, il est plutôt conseillé d’utiliser l’anglaise. Pour stabiliser la ligne, groupez 2 à 3 chevrotines sur le raccord du BDL, mais si le fond est vaseux, modifiez pour un chapelet de petites cendrées étalées.
L’attente de la première touche est parfois longue à se signaler. Lorsque la tanche se saisie du terreau, le flotteur remonte lorsqu’elle soulève l’esche, mais si elle aspire les farines dans le même mouvement, le waggler se déplace légèrement latéralement. Le ferrage doit être précis, ample sans être brutal.
Évitez dans la mesure du possible de combattre le poison sur le coup, cela risque de faire fuir les autres tanches

Pêche de la tanche à l'anglaise au ver de terreau
Montage pour pêcher la tanche à l’anglaise

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
Partagez
Tweetez
Email