Pêcher dans les Landes : coins de pêche et bonne adresses

Les Landes (9 360 km²) est le deuxième département français en superficie. La nature, organisée et modelée par le travail de plusieurs générations d’agriculteurs ou de sylviculteurs est ici présente partout. Le climat aquitain est doux en hiver et tempéré en été. L’image traditionnelle des Landes est constituée par les immenses plages de sable fin bordées de dunes derrière lesquelles la forêt s’étale à perte de vue. On à l’habitude de partager les Landes en 4 régions touristiques au caractère très typé que sont la Côte, la Forêt, le Sud Adour et DAX, l’Armagnac landais et MONT DE MARSAN.

Pêcher dans les Landes
La côte Landaise possède plus de 220 kilomètres de plages

Le département des Landes représente un nombre important de pratiquants et bien sûr, la diversité et l’étendue du réseau hydrographique permet de bénéficier de conditions favorables avec un peu plus de 6000 km de rivières (première et seconde catégorie confondues) et pas moins de 11600 ha de plans d’eau.

Mais l’activité pêche se montre fortement ancrée dans les pratiques locales de pleine nature de ce département principalement rural. Ce département bénéficie d’une fréquentation touristique estivale importante et comme la notoriété pêche est plutôt bonne et l’image positive, nombreux sont les «  vacanciers pêcheurs ». Pour généraliser et faire simple on retrouve deux grands types de profils sur le département : à l’ouest les étangs et lacs côtiers bordant la façade littorale et au sud et à l’est, le fleuve Adour, ses affluents et un ensemble de retenues collinaires. Ainsi pêcheurs au coup, carpistes et pêcheurs de carnassiers trouvent leur bonheur.

J’ai arpenté ce département plus d’une dizaine de jours et, franchement, j’aurais aimé rester davantage, tant les coins sont intéressants, beaux et poissonneux. Je ne peux que vous incitez à faire une virée dans les Landes et pratiquez la descente du Courant d’Huchet… à ne manquer sous aucun prétexte !

 

LA COTE LANDAISE

Une seule et même plage s’étend sur plus de 220 kms de l’estuaire de l’Adour à celui de la Gironde, dont la moitié est située dans le département des Landes avec 16 plages surveillées. La plupart correspondent à des stations balnéaires connues et très fréquentées, les autres sont situées à l’écart des agglomérations.

Du nord au sud, trois petites régions distinctes cultivent leur particularisme :

  • le Pays des Grands Lacs landais avec ses étangs de Sanguinet, de Biscarosse/Parentis et le lac d’Aureilhan qui se déversent dans l’Atlantique par le courant de Mimizan. C’est le paradis des activités nautiques, de la pêche et de la baignade en eau douce très appréciée par les petits enfants.
  • La Côte Landes Nature qui va de l’embouchure du courant de Contis à celle du Courant d’Huchet est la moins urbanisée de toute la côte landaise. Les villages de St Julien en Born, Contis, Lit et Mixe, Vielle St Girons et Léon ont gardé leur aspect traditionnel à quelques kilomètres des plages. Plus en retrait de la côte, on trouve Linxe, Mezos et Castets.
  • La Côte Sud des Landes part de Moliets jusqu’à la barre de l’Adour est la plus peuplée. Elle possède le plus grand nombre d’équipements touristiques et le seul port landais: Cap-Breton. Chaque station y cultive sa différence, Moliets et Soustons/Port d’Albret sont d’urbanisation récente. Vieux Boucau incite à venir découvrir son mail et la promenade du lac marin. Hossegor dissimule ses belles villas et son architecture des années 30 sous les pins. Seignosse et ses grandes plages est le paradis des surfeurs, tandis que Tarnos, Ondres, Labenne ou Messanges ont une existence plus discrète.
Pêcher dans les Landes
Capbreton offre l’animation permanente de son port pour le plaisir des pêcheurs de tout âge
Pêcher dans les Landes
Cap Breton est le plus grand site touristique de la côte et la ville acceuille de nombreux baigneurs et surfeurs dès les beaux jours

LA FORET

Le massif forestier des Landes de Gascogne est une forêt artificielle entièrement plantée par l’homme au XIXème siècle afin d’assainir les vastes étendues de sable ou de marécages qui occupaient un triangle de près de 11 000 km². En l’espace d’une cinquantaine d’années les pins maritimes ont remplacé les paysages de landes parcourus par les troupeaux de moutons surveillés par les célèbres échassiers landais.

Au cœur de la plus grande forêt d’Europe Occidentale a été créé, en 1970, le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne afin de développer les activités économiques et touristiques tout en préservant les fragiles équilibres naturels et un cadre de vie de qualité.

Le site touristique le plus important de cette région est incontestablement l’Ecomusée de la Grande Lande à Marquèze (Sabres). Un airial (terrain couvert de pelouse et de  chênes jadis au devant de la plupart des habitations isolées de la région) a été conservé et reconstitué tel qu’il pouvait être au début du siècle dernier. C’est un merveilleux voyage dans le passé.

Les communes de Pissos, Moustey, Luxey, Brocas, Sore, Labrit montrent d’autres aspects de la vie en Haute Lande. Quant aux villes de Morcenx, Tartas et Roquefort elles appartiennent à la forêt mais annoncent déjà la région voisine.

Pêcher dans les Landes Pêcher dans les Landes

LES LANDES INTERIEURES

L’Adour partage les Landes en 2 parties géographiquement très différentes : au nord un plateau et la forêt, au sud un paysage de collines où pousse le chêne, le maïs et la vigne. C’est aussi la région la plus peuplée avec de nombreux petits villages dispersés.

Les barthes de l’Adour, plaines inondables, sont plantées de forêts de chênes qui contrastent avec la forêt de pins. Dans les barthes de Saubusee, vivent encore en semi-liberté les 50 derniers spécimens de poneys barthais.

L’homme a laissé ici des traces de son passage depuis la Préhistoire. Les grottes de Brassempouy ont révélé la plus ancienne sculpture connue à ce jour : la Dame à la Capuche. L’Epoque Gallo-Romaine est remarquable surtout à Dax. Aire sur l’Adour, quant à elle, conserve le souvenir de Ste Quitterie et des rois Wisigoths. Les vestiges du Moyen-âge et des époques plus récentes sont visibles dans la plupart des villages notamment les églises romanes de Ste Quitterie, St Sever, Montfort, Sorde l’Aabbaye, Brassempouy, Arthous, Pimbo, Cagnotte, Amou, Audignon ainsi que la remarquable crypte de St Girons à Hagetmau.

Pêcher dans les Landes
Vous descendrez et remonterez le courant d’Huchet à bord d’une barque ménée par un conteur. Des moments forts, inoubliables. Emportez votre camescope.

L’ARMAGNAC LANDAIS

C’est la plus petite région géographique des Landes. De Villeneuve de Marsan à Gabarret, le paysage est encore plus varié que dans les 3 précédentes régions et change rapidement ainsi que l’architecture. La forêt de pins disparaît peu à peu en se mélangeant aux chênes ou aux châtaigners. La vigne, qui occupe la place la plus importante, sert à produire le vin qui sera ensuite distillé pour fabriquer l’Armagnac.

Dans ce secteur, visitez les bastides de La Bastide d’Armagnac et de St Justin.

A Mont de Marsan, chef-lieu du département, vous apprécierez le musée, le donjon Lacataye, les arènes du Plumaçon et les quais de la Midouze.

 

A LA DECOUVERTE DES LANDES

Les grands espaces naturels sont partout présents. La Réserve Naturelle du Marais d’Orx remise en eau, est redevenue une des principales aires de repos pour plus de 250 espèces d’oiseaux migrateurs différentes. Le mystérieux courant d’Huchet, que vous pourrez découvrir avec les Bateliers de Léon et l’Etang Noir à SEIGNOSSE, sont aussi des réserves naturelles.

Pêcher dans les Landes
Le musée vivant de Marquèze est absolument remarquable et mérite le détour. Accès en petit train à vapeur !

LES TRADITIONS :

Les échassiers landais et les courses de vaches landaises sont les deux éléments les plus caractéristiques du patrimoine culturel parvenu jusqu’à nous. Les échasses étaient autrefois utilisées pour se déplacer par les habitants de la Haute Lande. Aujourd’hui une vingtaine de groupes folkloriques perpétuent cette pratique.

La course landaise est plus ancienne. Un document du XIIIe siècle la mentionne comme une coutume immémoriale. Sa forme « moderne » remonte aux années 1830-1840. Les grandes villes organisent aussi pendant leurs « férias » des corridas de « toros ».

Pêcher dans les Landes
La course landaise est la plus ancienne coutume des Landes et les grandes villes organisent pendant leurs « férias » des corridas de « toros »

LES FETES :

La fête est indissociable de l’art de vivre des Landais. Les plus connues sont celles de la Madeleine à Mont de Marsan en juillet et celles de Dax en août. Pendant plusieurs jours la vie économique s’arrête pour laisser place à la « heste » ; elle prend toute sa force à la fin de la corrida ou de la course landaise. Elle se poursuivra toute la nuit, animée par la musique des Bandas.

Pêcher dans les Landes
Lorsque les échassiers landais sortent dans les rues, la vie s’arrête pour faire place à la fête

LA GASTRONOMIE :

Dans les Landes, tout se termine toujours autour d’un repas. Le caractère jovial des landais, la nature généreuse de leur terroir leur a donné un goût très prononcé pour la gastronomie. Les productions traditionnelles : canards, poulets, poissons de l’Adour, gibiers, sont les produits de base de la cuisine landaise et regroupés sous le Label Qualité Landes.

A côté des chefs les plus réputés, il existe aussi de nombreux restaurants où la tradition de la cuisine régionale est respectée.

Les Assiettes de Pays permettent cette découverte.

 

 

Les meilleurs coins de pêche

  • L’Adour en amont d’Aire. Joli bassin pour la pêche au coup, la carpe et le silure. Gravière de Laffitau : pratique pour débuter à pêcher au coup ou aux leurres. Brousseau : avec toutes les facilités (parkings, aire de pique-nique), assez ombragé pour tous les modes de pêche du bord.
  • Dax : l’Adour : pêche de la carpe, aux silures, aux carnassiers en bateau (leurres). La Torte : endroit très calme pour passer une journée en famille. Lac très poissonneux.
  • Etang de la ZAC : toutes pêches possibles en toute tranquillité.
  • Etang de Luc : parcours promenade magnifique, pêche au coup possible depuis plusieurs postes, très beaux gardons.
  • Amou – Luy de France : rivière sauvage riche de toutes espèces de poissons. Le Luy se situe dans un étonnant jardin secret des landes en Chalosse. Ici, Histoire, nature et gastronomie se conjuguent au pluriel avec le “ruisseau” Luy pour témoin.
  • Luy de Béarn : rivière à poissons blancs.
  • Lac d’Estibeaux, superficie 18 ha en prenant la direction de Pomarez. Prédominance de carnassiers dont des black-bass et brochets. C’est un lac très apprécié des clubs de pêche au coup, qui y viennent pour s’entraîner mais aussi pour participer aux concours de championnats. Le second lac de Bordenave à Castelsarazilac est d’une taille plus modeste avec une superficie de 8 ha. Les principales espèces sont : les sandres, les brochets et bien entendu le poisson fourrage dont de magnifiques gardons.
  • Parentis-Biscarrosse (1 270 ha géré sur 3 600)
  • Petit lac de Biscarrosse (70 ha)
  • Lagune du Taron (3 ha)
  • Rivières du domaine privé : Canal de l’Areillet (3 km) et le  Canal Transaquitain (6 km)
Pêcher dans les Landes
Les grands lacs sont riches en poissons blancs, carpes et carnassiers

Pêcher dans les Landes

Pêcher dans les Landes
Le célèbre courant de Mimizan permet de pêcher de la digue aussi bien les poissons d’eau douce que les espèces marines

 

Le lac naturel de Sanguinet-Biscarrosse

Ce lac naturel d’eau douce, le 2ème plus grand lac de France, (1 590 ha géré sur 5600ha)  après celui d’Hourtin ressemble à un petit  paradis entouré de verdure et de pins. Ses plages acceuillantes sont bordées de sable fin et pour faciliter la pêche et la promenade de nombreux parkings ombragés ont été amménagés.

Cet endroit est un véritable havre de paix où les loisirs sont nombreux. Avec une eau calme et transparente qui atteint les 28° en été, une faible profondeur en bord de plage et deux zones de baignade surveillée, ses trois sites vous accueillent : la Conche d’Ispe, à proximité immédiate du golf, Maguide avec ses ports, ses activités nautiques, sa plage étendue, ses restaurants et ses loisirs « enfants », enfin Navarrosse, qui compte des campings, un port, et propose également des loisirs nautiques. Entre le petit lac situé au nord et le lac du sud ainsi que les 6 kms du canal transaquitain, c’est plus de 3 000 ha d’une grande diversité halieutique qui attendent débutants et pêcheurs aguerris sur le territoire de Biscarrosse.

Une grande diversité qui autorise la pêche au coup, au vif, au mort manié, au lancer, à la traîne, ou à la mouche artificielle. A noter que 5 emplacements sont adaptés et réservés aux personnes handicapées
Vous pourrez également  découvrir Biscarrosse de façon originale grâce aux balades en barque dans les marais en compagnie d’un « conteur » passionné de la faune et de la flore locale. Vous y observerez des espèces sauvages et rares.

 

Adresse Utiles

Comité Départemental du Tourisme
4 avenue Aristide Briand – BP 407
40012 MONT DE MARSAN Cedex
Tél. : 05 58 06 89 89
Fax : 05 58 06 90 90
Site Internet : www.tourismelandes.com/

Email : contact@cdt40.com

 

Fédération Départementale des Landes pour la pêche et la Protection du Milieu Aquatique
102 Allées marines

40400 TARTAS

Tél : +33 (0)5 58 73 43 79
email : federation.aappma.40@wanadoo.fr

www.peche-landes.com

 

Guide de pêche

Philippe SEGARRA
205 Mixeland Route des lacs
40170 Lit et Mixe
Contact : 06 86 30 40 86

landes-peches@club-internet.fr

 

Remerciements

  • Jérémy Hanin qui a préparé ce séjour de main de maître
  • Le camping « Etang d’Ardy » à Saint Paul les Dax pour son accueil
  • Le Camping Labellisé « Pêche Camping du Lac » à Mimizan pour le gîte sous la yourte
  • Le Comité Départemental du Tourisme des landes pour son partenariat efficace.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
459 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email