Pêcher la carpe en toute discrétion dans les eaux froides

La pêche à la carpe en hiver est une période de l’année bien spécifique. Les eaux très claires de nos terrains de jeux nous obligent à adapter nos montages et surtout à les rendre le plus discret possible, voire même indétectables. Nous allons passer en revue les matériaux qui vous permettront d’aborder cette saison et de vous adapter au mieux à ces conditions de pêche.

Pêcher la carpe en hiver
L’observation est très importante en cette saison

En hiver, pour les carpistes débutants et même les pêcheurs confirmés, tout devient plus compliqué. Cependant, l’hiver et souvent synonyme de poissons trophés. Effectivement, le métabolisme des gros sujets fonctionnera différemment de celui de leurs congénères de taille plus modeste. Lorsque l’eau franchira une température comprise entre 4 et 8 dégrés, vous serez vraiment dans les conditions climatiques d’une pêche hivernale ! A partir de cette constatation, il faudra réfléchir à l’approche dans votre pêche et surtout penser aux artifices à mettre en œuvre, pour prétendre à la capture d’un beau poisson.

Pêcher la carpe en hiver
Mais où est passé le bas de ligne ?

L’hiver : Des conditions difficiles et une eau très claire

On peut se poser la question suivante : pourquoi l’eau devient elle très claire pendant l’hiver ? Les jours décroissant et le froid aidant, la faune aquatique s’endort peu à peu. Le plancton ainsi que les particules organiques étant de moins en moins présents, l’eau s’éclaircit de jour en jour. Ces particules organiques et tout le plancton vont disparaître et tomber sur le fond. Ce phénomène va créer une couche de depôt visible sur les rives des plans d’eaux ou bien des rivières. Il suffira d’une  agitation de la masse d’eau dans les très faibles profondeurs, pour provoquer un nuage de débris organiques, qui viendra troubler l’eau et mettre des particules en suspension pendant quelques minutes. Dès que le printemps pointera le bout de son nez, le biotope se reformera de nouveau et l’eau se chargera avec de nouvelles matières organiques.

Pêcher la carpe en hiver
Le Lead Core parfaitement plaqué sur le fond

Mise en œuvre et matériaux

Depuis les débuts de la pêche de la carpe aux méthodes modernes, les matériaux ont beaucoup évolué. Voire même aujourd’hui, des nouveautés sont arrivées sur le marché et proposées à la vente par les fabricants. Ces nouvelles « armes » s’adapteront au mieux aux situations hivernales rencontrées. Ils permettront à vos montages d’être particulièrement discret. L’emploi de ces nouveaux matériaux vous permettra de confectionner des pièges de haute qualité qui seront pratiquement invisibles dans les eaux très claires de l’hiver. Cependant, et vu les circonstances de cette pêche d’hiver, il ne faudra pas prendre à la légère la qualité des matériaux qui seront employés. Pas de place pour l’approximatif ! Vos montages devront être parfaitement exécutés et réalisés. Le contexte de cette saison ne vous offrira que très rarement une grande série de touches. Des départs sans suite, un décrochage malheureux doit vous amener à une réflexion et à la modification de votre montage. Peut-être faudra t-il raccourcir la longueur de votre bas de ligne ou bien encore, vérifier sa rigidité. Un autre élèment qu’il vous faudra surveiller très attentivement, est le piquant de votre hameçon. Il serait vraiment dommageable de perdre un beau poisson à cause d’un hameçon émoussé qui n’aurait pas fait l’objet d’une inspection minutieuse.

Maintenant, et comme vu un peu plus haut, voyons les différents artifices qui vous offriront la possibilité de pêcher dans les meilleures conditions possibles pendant cette saison particulière.

Pêcher la carpe en hiver
Pêche d’hiver

-Le fluorocarbone : il est apparu dans les rayons des magasins de pêche depuis environ une petite dizaine d’années. Le fluorocarbone n’est pas un nylon. Il est plus connu sous le nom de PVDF (fluorure de polyvinydène) dans l’industrie chimique.  Par rapport à un fil de pêche en nylon classique, le fluororocarbone détient beaucoup plus de qualités qui seront intéressantes pour notre pêche hivernale. La chose certainement la plus importante à nos yeux est son taux de réfraction proche du zéro dans l’eau. C’est-à-dire qu’il est presque invisible sous l’eau. Il ne déforme pas le rayonnement lumineux lorsque ce dernier repose au fond de l’eau. On pourrait croire qu’il est plus fragile qu’un nylon, mais il n’en est rien. Même si les indications apposées sur les étiquettes,  concernant son diamètre et sa résistance, sont plus faibles que le nylon. Le dernier avantage du fluorocarbone et pas des moindres, c’est sa densité. Le fluoro est beaucoup plus lourd que l’eau, densité égale à 1 pour l’eau, alors que celle de notre matériau est de 1,77. Lors d’une pêche sur le fond comme la plupart d’entre nous la pratique, le fluorocarbone se plaquera sur le substrat, bien mieux qu’un nylon et que la plupart des tresses vendues aujourd’hui sur le marché. Le fluorocarbone est maintenant décliné pour aussi s’adapter soit à votre corps de ligne, soit en tête de ligne et bien sûr en bas de ligne. Tous ces éléments combinés permettront de présenter un dispositif très discret dans des eaux très claires.

-Le Lead Core : il est constitué d’une âme plombée recouvert d’une tresse. Son très gros avantage qui nous intéresse dans cet article, c’est de pouvoir se plaquer parfaitement sur les différents substrats de nos terrains de jeu. Il conviendra aussi très bien sur des lieux assez encombrés. Son revêtement de surface tressé lui offre une forme de blindage très solide. Vous pouvez l’utiliser en substitution d’un anti-emmêleur en mettant quelques dizaines de centimètres en terminaison de votre corps de ligne. Cela offrira une zone de confort autour de la finalité de votre montage. Dame Carpe qui viendra dans ce secteur, ne se prendra pas les nageoires dans le piège et sera en toute confiance au moment de « gober » votre offrande. C’est un vrai plus indéniable dans les circontances de la pêche hivernale.

-La Tresse Coulante : plusieurs types de tresses sont commercialisées. Les tresses flottantes et coulantes. Celle qui nous interresse pour le moment, c’est celle de type coulante. Elle permettra, toujours dans le même esprit que les accessoires vus plus haut, de plaquer la terminaison de votre ligne et d’assurer une présentation indétectable par les poissons. Cependant, ce type de tresse se plaquera très bien sur le fond, mais souffre d’une densité assez faible. Le moindre mouvement d’eau viendra décoller du fond cette dernière et pourra anéantir tout vos efforts.

Pêcher la carpe en hiver
Le Lead Core et le Fluorocarbone

Autres suggestions

Tout ce qui a été décrit jusqu’ici ne pourra pas être mis en application correctement si d’autres éléments constituant votre ligne ne sont pas pris en compte. Entre autre, des petits accessoires comme les émerillons. Ce dernier vous permettra de raccorder votre corps de ligne au bas de ligne. Ils sont soit d’une couleur brillante ou bien noire. Il faudra préfèrer ceux de couleur noire pour des raisons évidentes de discrétion. Tout comme les hameçons, privilégiez également ceux de couleurs neutres. De même concernant les plombs qui pourraient vous servir pour lester vos montages flottants. Ne pas prendre des cendrés brillantes qui auraient un effet contraire à celui escompté. Des olives de couleur verte, avec un système de pince fil en forme de cylindre en caoutchouc, spécialement conçues pour la présentation des montages flottants existent. Enfin, pour finir avec les accessoires de montages, il restent deux composants que nous n’avons pas passé en revue. Il s’agit du plomb qui vous permettra d’envoyer votre ligne sur le spot ciblé et le système de « porte plomb »   et de liaison du bas de ligne qui sera employé. En ce qui concerne le plomb, beaucoup de fabricants proposent des plombs camouflage qui s’adapteront dans la plupart des cas rencontrés aux eaux claires de l’hiver. Que cela soit des fonds sableux, ou encore des fonds vaseux ou tourbeux, les différents camouflages des plombs proposés colleront parfaitement à la situation rencontrée. Il existe aujourd’hui  des lests de substitution, qui remplaceront aussi très bien les plombs. Le « plomb galet », rien de mieux pour jouer sur le mimétisme ! Si vous pêchez sur un substrat en pierre et que vous possédez ce type de lest, la carte de la discrétion prendra ici toute son importance. Le seul bémol en rapport avec ce type de poids, c’est sa forme non aérodynamique. Ce dernier ne permettra pas des lancers à grande distance comme peut l’autoriser un plomb du type bombe ou missile. Enfin, le porte plomb, qui dans la plupart des cas, sera de couleur verte ou noire et qui ne posera aucun problème de discrétion une fois placé sur votre coup.

Pêcher la carpe en hiver
Les plombs de type galet

Dernières mises au point

Nous avons fait le tour de toutes les parties constituantes de votre ligne qui viendra reposer sur le fond. Comme vous pouvez le remarquer, il ne faut rien laisser au hasard durant cette période où les eaux sont limpides et où tous les éléments ont leur importance. Cependant, il reste un réglage qu’il ne faudra pas oublier et qui a beaucoup d’importance : la tension de ligne. Une fois votre ligne placée à l’endroit convoité et posée sur vos supports de cannes, le corps de ligne se retrouve assez tendu. Laissez votre fil prendre sa place et une fois que ce dernier est coulé sur toute sa longueur, donnez du mou. Tout simplement en ayant débrayé votre moulinet, sortir 1 à 2 bon mètres de fil, surtout si vous pêchez à grande distance. Cette action permettra, si vous utilisez les accessoires vus plus haut, de plaquer toute la ligne dans le périmètre immédiat proche de votre montage. Enfin et pour finir, pour ne pas perdre de touches suite à cette pêche en fil détendu, augmentez la sensibilité de vos détecteurs et employez des indicateurs de touche de type Rattler. Ces derniers vous permettront une sensibilité accrue sur la moindre petite tirée.

En espérant que ce petit article vous aura éclairé sur le matériel à employer et sa mise en œuvre, bonnes pêches dans les eaux claires et limpides de l’hiver…

Pêcher la carpe en hiver
Le Rattler qui vous permettra de pêcher ligne détendue
Pêcher la carpe en hiver
Un joli poisson hivernal

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page