Pêcher au coup dans les eaux froides

L’hiver n’est pas la saison la plus simple pour réaliser de jolies bourriches. Il faut dire que les eaux froides et souvent claires compliquent généralement la chose. Il est toutefois possible de tirer son épingle du jeu, à condition de suivre bien entendu quelques règles simples pour réaliser une belle pêche de fond.

La pêche en hiver n’est pas la plus simple. En effet, chaque saison a sa spécificité et c’est sans aucun doute au cœur de l’hiver que la pêche au coup devient la plus technique. Il faut effectivement finasser pour déclencher quelques touches. Lorsque la température de l’eau est basse, l’activité des poissons blancs ralentit. Il n’y a presque plus aucune activité à la surface à même de trahir la présence de poissons blancs. Ces derniers s’alimentent beaucoup moins et surtout sont à la recherche d’endroits où la température de l’eau est un peu plus clémente. L’approche doit donc être très méthodique et surtout réfléchie car sinon, la partie de pêche tant attendue tout au long de la semaine peut vite se transformer en véritable galère !

Stratégie d’amorçage

Compte tenu que les poissons blancs s’alimentent peu à cette période de l’année il n’est pas nécessaire d’utiliser une grande quantité d’amorce. En effet, suivant le secteur 4 à 6 petites boules de la taille d’une mandarine suffisent généralement. Comme les poissons sont souvent engourdis et peu enclins à faire « une grosse bouffe », il est aussi très important d’ajouter de la terre de Somme ou de la terre de rivière tamisée finement de manière à appauvrir le mélange. Une terre de Somme permettra de créer un nuage plus ou moins persistant et qui aura aussi la faculté d’attirer rapidement les poissons de toute taille sur votre coup. Si vous ciblez plutôt les gros gardons de fond je vous recommande d’utiliser de la terre de rivière tamisée très finement qui ne créera pas de nuage en surface et qui vous permettra de sélectionner la taille de vos prises. De même, pour mettre toutes les chances de votre côté et espérer attraper de gros gardons il est aussi recommandé de bien mouiller votre amorce pour éviter qu’elle ne travaille trop une fois au fond de l’eau. En effet, une amorce peu mouillée laissera échapper de nombreuses petites particules dans les différentes couches d’eau attirant ainsi les plus petits poissons. A cette période de l’année, la coupelle d’amorçage doit être de rigueur. Celle-ci vous permettra d’amorcer votre coup très précisément et de rassembler les quelques poissons sur une zone très restreinte. Votre ligne sera ainsi toujours idéalement placée sur la zone clé où vous avez soigneusement déposé votre amorce et vos esches.

Pêcher au coup dans les eaux froides

Couleur d’amorce

Les amorces de couleur brunes, foncées ou noires sont incontestablement celles qui sont les plus utilisées à cette période de l’année. Plus l’eau sera claire et plus il vous faudra utiliser une amorce noire. Une amorce trop claire va créer un contraste trop important sur le fond et les petits poissons seront beaucoup plus visibles par les prédateurs. Au même titre que l’amorce, il est recommandé d’utiliser une terre de Somme ou de rivière (suivant l’effet recherché) pour ne pas contraster avec la couleur de l’amorce utilisée. Pour information, sachez que vous pourrez trouver chez votre détaillant des terres teintées en noire qui vous permettront à la fois de foncer et d’appauvrir votre amorce. Si vous ne trouvez pas de terre de couleur noire, vous pourrez aussi teinter efficacement votre mélange avec du Noir de vigne. Il s’agit d’une poudre très puissante qui va assombrir très rapidement votre amorce. Cette dernière conservera d’ailleurs cette même couleur tout au long de votre partie de pêche. Si vous décidez d’utiliser le noir de vigne, n’ayez surtout pas la main trop lourde car vous allez en quelques secondes seulement vous retrouver avec une amorce noire comme du charbon. Trois cuillerées à café vous permettront de teinter efficacement votre amorce. Ajustez ensuite en ajoutant une quatrième cuillerée si vous voulez encore plus noircir votre amorce.

En hiver, il n’est pas rare de voir des eaux très teintées. Dans ce cas, une amorce noire ne sera pas du meilleur effet. Bien au contraire, vous risquez d’attendre les touches pendant un bon moment. Dans de telles conditions rien ne vaut une amorce de couleur rouge qui sera facilement repérable pour les poissons, même lorsque les eaux sont fortement mâchées.

Pêcher au coup dans les eaux froides

Choix de la ligne et action de pêche

Comme les poissons sont généralement beaucoup plus chipoteurs à cette saison, le choix de la ligne et de la forme du flotteur sont aussi importants. Optez pour un flotteur doté d’une antenne fine et courte en métal ou en fibre. La ligne doit être équilibrée au plus juste de manière à pouvoir déceler très facilement la moindre petite touche. Un bas de ligne court en 6,5 ou 7/°° de 8 ou 10 cm fera généralement très bien l’affaire. Le choix de l’hameçon est aussi très important. Les modèles fins de fer n° 22 ou n° 20 seront les plus adaptés. Une fois que vous aurez réglé votre ligne au ras du fond, veillez aussi à la longueur de votre bannière. Celle-ci doit être courte de manière à pouvoir pêcher très précisément pour pouvoir parfaitement contrôler la dérive de la ligne.

Comme vous pouvez le constater, la pêche au coup est une succession de petits détails qui vous permettront de faire toute la différence. J’espère que cet article vous permettra d’affiner et de perfectionner votre technique car croyez-moi, même en plein cœur de l’hiver, il y a vraiment moyen de se faire plaisir au bord de l’eau !

Pêcher au coup dans les eaux froides

La recette d’amorce de Christophe Noualhier pour l’hiver

  • 2 kg de Sensas 3000 Super Black Canal
  • 1 kg de Sensas 3000 Super Black Gardon
  • 3 kg de terre de rivière tamisée finement
  • + Un demi sachet de Vanillix

« En hiver, il est très important de renforcer le pouvoir attractif de l’amorce. En effet, lorsque les eaux sont froides, la diffusion des arômes se fait moins bien. Il est donc important d’utiliser une amorce dotée d’une bonne dose d’attractants pour qu’elle soit encore plus efficace. Pour s’en convaincre il suffit de faire une petite expérience très simple. Prenez deux verres que vous allez remplir d’eau. Remplissez le premier avec de l’eau tiède et le second avec de l’eau très froide. En versant une goutte d’encre dans le verre d’eau froide, vous allez rapidement voir que l’encre se fige. En revanche, dans le second verre contenant de l’eau plus chaude, l’encre va immédiatement se diluer dans l’eau. Il en est de même avec les attractants. »

La recette de Jacky Mardelé

  • 2 kg de 3000 Gros Gardons fine Mouture remoulue
  • 1 l de chapelure rousse fine
  • 1 paquet (700 g) de Super Epicéine noire
  • 250 g de Super coriandre moulue
  • 1 cuillerée à soupe de noir de vigne

« Je ne suis pas un adepte des amorces noires car les fonds des lacs et des plans d’eau ne sont pas de cette couleur. En revanche, pour moi, il est important d’utiliser des amorces très fines en hiver car on attrape essentiellement des gardons. Autre chose très importante : la connaissance du parcours. En effet, à cette période de l’année, les poissons se regroupent tous dans des endroits bien précis. Si vous ne les connaissez pas, vous aurez beau bien pêcher et faire tout ce qu’il faut, il y a fort à parier que la pêche sera extrêmement difficile. »

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
37 Partages
Partagez37
Tweetez
Email