Pêcher à la bonne méthode : Method feederen carpodrome

L’émergence de nombreux carpodromes et autres fisheries en France voit le Method feeder en pleine expansion en France et en Europe. Un des facteurs expliquant son développement est sa mise en œuvre et son efficacité. Contrairement à ce que beaucoup de pêcheurs pensent, cette technique de pêche ne se limite pas à la carpe en étang.

Le Method Feeder est, avant tout, destiné à la pêche de tous les beaux poissons. Ne limitez pas cette pêche à une pêche basique, elle est bien plus technique qu’il n’y parait. Le Method Feeder n’admet pas l’approximation tant au niveau de la précision que de la rythmique de vos lancers.

Pêche au Method Feeder en carpodrome

Besoin de matériel spécifique ?

Dans un premier temps, inutile de casser votre tirelire ! Votre canne feeder et votre moulinet habituel peuvent très certainement convenir. Si vous accrochez pleinement à cette pêche, je vous conseille néanmoins d’investir dans du matériel spécifique afin de gagner en efficacité et prendre un maximum de plaisir.

Globalement, on ne pêche pas à plus de 45 mètres, je vous conseille un modèle de canne de 9 à 12 pieds avec un moulinet en taille 3000 ou 4000. La particularité d’une bonne canne Method est son action semi parabolique à parabolique. En effet, la souplesse de la canne sera un réel atout dans le combat avec les poissons. Cette caractéristique permettra d’encaisser les rushs et les coups de tête des poissons, tout en conservant une bonne réserve de puissance afin de dominer le poisson lors des combats. Vous trouverez votre bonheur dans la gamme N-Gauge de chez Guru. Et pour les aficionados du beau matériel, jetez un œil à la gamme Aventus !

L’utilisation du nylon est, pour moi, un impératif ! Nous visons les beaux poissons donc autant vous dire les touches sont très très marquées alors inutile d’utiliser de la tresse. Je n’utilise donc QUE du nylon de 0.20mm (pêches classiques) à 0.25mm (pêches fortes ou avec obstacles). A titre d’exemple, j’utilise uniquement le Pulse Pro Guru qui est un nylon très résistant à l’abrasion, de faible élasticité et de couleur discrète. Le petit plus est que la bobine comporte un indicateur de ligne à 150m sur la bobine. Du coup, avec une bobine de nylon vous pouvez remplir deux bobines de moulinet.

Pêche au Method Feeder en carpodrome

Torsade sur le corps de ligne pourquoi ?

Je réalise systématiquement une torsade comme celle que l’on peut réaliser sur un montage feeder traditionnel. Cette torsade est d’une longueur de l’ordre de 15 à 20 centimètres. Elle a vocation à remplir différents rôles.

1/ Renforcer le corps de ligne pour les pêches d’obstacles.

2/ Renforcer, lors des combats, le corps de ligne où les dorsales des carpes notamment peuvent venir l’abîmer.

3/ Plaquer le corps de ligne à proximité du Method Feeder afin d’éviter un certain nombre de passages dans le fil.

Quel method feeder utiliser ?

Terminons enfin ce tour d’horizon sur le matériel par les Method Feeder qui existent. Descendant direct du « bon vieux ressort », le Method Feeder est devenu un accessoire 2.0 de la pêche moderne. Il se monte en « In-line », autrement dit le corps de ligne passe à travers son corps, contrairement au feeder qui se monte en dérivation. Il peut être monté fixe, semi-coulissant ou coulissant.

Lorsqu’il est monté fixe, le Method est équipé d’un élastique qui joue le rôle d’amortisseur durant les combats en complément de l’action de la canne. Le système X-Safe Guru combine une multitude d’avantages à savoir, l’auto-ferrage, la rapidité d’utilisation / changement, l’élasticité évitant les décrochages, mais aussi la sécurité du poisson en cas de casse.

Pêche au Method Feeder en carpodrome

On distingue 2 formes similaires mais aux rôles plutôt différents : le Method feeder simple et celui à rebord.

Le Method Feeder simple permet d’amener une grande quantité d’amorce ou de pellets. C’est le modèle passe partout pour cette pêche. Il se charge à l’aide d’un moule. Je privilégie ce modèle pour les pêches à courtes et moyennes distances et au cours de l’amorçage pour construire rapidement mon coup. Alors que j’aurais tendance à utiliser un Method Feeder à rebord pour les pêches lointaines, les grandes profondeurs et créer une concurrence alimentaire entre les poissons. Il est possible de le charger directement à la main, en prenant la précaution de le remplir plus ou moins jusqu’à la hauteur des rebords. La conception de ce type de Method permet :

  • De maintenir efficacement la farine/pellet lors des lancers appuyés,
  • De protéger le contenu du Method lors de l’impact à la surface de l’eau,
  • De protéger le contenu du Method lors de sa descente dans les couches d’eau.

Pour les bas de ligne, personnellement je ne m’embête pas et j’utilise exclusivement les Ready Rig de chez Guru, d’une longueur de 10 cm, ils me conviennent parfaitement. Vous pouvez les retrouver dans toutes les tailles et les déclinaisons possible (Speedstop, Bayonnet, Bait Band ou cheveu classique).

Mouillage farine décollage des poissons

Le mouillage de votre amorce est primordial. L’objectif est de conserver les poissons sur le fond. Les amorces Method Feeder sont constituées de farines de poisson et autres pellets broyés. Ces ingrédients ont une tendance à boire énormément d’eau lors du mouillage. La précaution à prendre est alors de réaliser le mouillage en plusieurs étapes en laissant bien le temps aux particules de s’imbiber. Ainsi votre amorce ne terminera pas de boire l’eau nécessaire sur le fond. En cas de mauvais mouillage, les particules d’amorce auront tendance à se décoller du fond pour être dans toute la couche d’eau et provoqueront de très nombreux passages dans le fil.

Pêche au Method Feeder en carpodrome
Pêche au Method Feeder en carpodrome
Pêche au Method Feeder en carpodrome

La carpe, mais pas que …

Contrairement à ce que l’on pourrait croire et lire, la pêche au Method Feeder ne se limite pas à la pêche de la carpe. Cette approche peut être utilisée pour tous les gros poissons que ce soit les carpes, les brèmes, les tanches ou encore les carassins… En effet, les gros cyprins ont tendance à venir s’alimenter au plus près de la source d’appâts. L’utilisation de bas de ligne court pour le Method Feeder répond complètement à la sélection de ces gros poissons.

Le Method Feeder, une pêche d’attente ?

Contrairement, à ce que j’observe souvent, le Method Feeder n’est pas une pêche d’attente. Comme l’ensemble des pêches au coup, le rythme du rappel est primordial et conditionne bien souvent l’activité des poissons sur le coup. Imaginez un Method Feeder lancé toutes les 30 minutes sur le coup ! L’apport de farine ou pellet est négligeable par rapport à la taille des poissons recherchés. Ne tombez pas dans l’excès non plus ! Il existe une multitude de tailles de Method Feeder ainsi le rythme peut être soutenu mais avec un petit volume de nourriture. Gardez en tête que l’objectif principal est de créer une concurrence alimentaire et que les poissons assimilent le bruit des impacts du Method Feeder sur la surface de l’eau à un apport de nourriture.

Vous pouvez très bien démarrer votre première demi-heure de pêche avec un modèle large avec des lancers toutes les 3 à 4 minutes. En fonction de l’activité des poissons, soit vous conservez cette approche si les poissons sont actifs, soit sans le cas contraire, vous pouvez utiliser un Method Feeder de taille inférieure (medium, small ou mini) en conservant le rythme.

Pêche en eaux profondes

On a très souvent entendu dire que les pêches au Method Feeder se limitent uniquement en eaux peu profondes, de l’ordre de 1 à 3 mètres. Personnellement, il m’arrive très souvent de pêcher dans des eaux bien plus profondes. Afin d’être efficace dans ce type d’approche, j’utilise uniquement des Method Feeder type Hybrid. En effet, les rebords présents vont contribuer à un maintien complémentaire de votre amorce ou pellets lors de la descente au travers des couches d’eau. Je privilégie également des modèles de poids plus importants pour une descente plus rapide sur le coup. On retrouve dans le commerce des Method Feeder jusqu’à 100 gr qui seront de véritables atouts lors de vos parties de pêche. Au-delà de leur intérêt pour atteindre des distances plus importantes, ils vous seront utiles pour des profondeurs de l’ordre de 4 ou 5 mètres.

Pêche en eaux courantes

Je ne suis pas un adepte de l’utilisation du Method Feeder en rivière. Néanmoins, on voit fleurir de plus en plus d’adeptes de cette approche sur la toile. Certaines marques proposent des Method Feeder allant jusqu’à 100 grammes. Avec l’ensemble des Methods Feeder disponibles sur le marché, il est tout à fait possible de pratiquer cette technique sur les petites rivières ou sur les fleuves. Pensez à adapter la tenue de votre amorce ou de vos pellets en conséquent.

Une pêche destinée uniquement à la belle saison ?

Certainement une nouvelle fois une idée reçue !

La pêche au Method Feeder en hiver diffère de la pêche dans les autres saisons. Il est préférable de s’orienter vers un carpodrome ou une fisherie. Ce type de plan d’eau à forte densité de poissons aura quelques poissons en activité malgré la baisse des températures.

Toutefois, le choix du poste est primordial, ainsi que les conditions climatiques. Les poissons se réunissent dans certaines zones où la variation des températures est moins importante. Ainsi l’observation du plan d’eau permet parfois de localiser les poissons (remous, sauts, bullées…). On recherchera en absence de ces manifestations, les postes en eau profonde (bonde de vidange…), ensoleillés, près d’une arrivée d’eau plus chaude (résurgences…). Une hausse de la température avec l’arrivée d’un vent plus chaud permet parfois de faire une très belle pêche au cœur de l’hiver.

Il me semble primordial de miser sur l’attractivité. Cela pourra se faire tant au niveau de l’amorce mais aussi des esches. A cela, une goutte de booster dans l’eau de mouillage sera un réel atout pour votre partie de pêche.

Autre élément important à mon goût réside dans l’approche à mettre en place. Les Method Feeder version petit modèle sont de rigueur. Il est préférable d’apporter peu d’amorce pour ne pas risquer de gaver les quelques poissons actifs.  Dans le cas contraire, il sera toujours possible de changer de rythme ou changer pour une Method Feeder de taille supérieure.

Pêche au Method Feeder en carpodrome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page