La pêche de la truite au vairon manié

La pêche de la truite au vairon manié est une technique très utilisée à l’ouverture de la pêche à la truite en mars qui est un moment très particulier pour les pêcheurs de première catégorie. Nous retrouvons nos rivières, nos truites et nos amis, tout ce pourquoi nous pêchons… Mais nous avons tous un rêve caché, nous voulons absolument réussir à prendre une truite et si possible une belle pour bien commencer l’année !! Explication de la technique de la pêche de la truite au vairon manié qui nous aidera à réaliser ce souhait.

 

Le matériel pour pêcher au vairon manié

Les cannes spécialement dédiées à la pêche au vairon manié en rivière ou en lac de montagne présentent une longueur de 2.1m à 3.30m et une puissance de 5 à 20g. Seules les pêches à la truite d’exception, comme les truites lacustres, les truites de mer ou encore les pêches en grandes rivières comme les Dranses, le Verdon, les Gaves, la rivière d’Ain, le Doubs, l’Isère… autorisent des cannes plus puissantes, c’est à dire des cannes mort manié pour le sandre ou le brochet de l’ordre de 10-40 ou 10-60g.

Avec l’évolution technique des matériaux, la majorité des cannes actuelles ont gagné en légèreté et les pêcheurs au vairon manié s’orientent donc vers des cannes plus légères et plus courtes depuis ces dernières années. Un achat correct est constitué d’une canne d’action progressive et résonante, et non une trique ou une nouille qui nuirait à nos maniements, nos ferrages et combats. Sa longueur sera déterminée par le constat du milieu c’est à dire en fonction de la largeur de la rivière et de la technicité des postes puis, secondairement, en fonction la technicité du pêcheur (selon le type d’animation effectuée).

Le moulinet est choisi avec le plus grand soin puisqu’il doit posséder un frein avant irréprochable et un poids en adéquation avec la canne puisque l’ensemble doit être équilibré. Les modèles 1500 à 3000 feront parfaitement l’affaire suivant la taille des poissons recherchés. Si nous souhaitons pêcher avec un équipement casting, c’est du domaine du possible mais il faudra bien choisir le ratio du moulinet, de l’ordre de 60 cm.

Le fil utilisé est coloré, pour un véritable confort visuel, d’un diamètre compris entre 14 et 26 centièmes. Un fil de 14°% s’utilise en été dans les ruisseaux avec une monture très légère comme une Arielle alors qu’un 26°% s’utilise pour la recherche de belles truites au printemps avec des montures lourdes sur les eaux fortes. Ce nylon, d’une longueur minimale de cent mètres, doit être raide pour un meilleur contrôle de la ligne et la détection des touches. Il faut s’assurer de sa qualité à chaque sortie pour éviter les déconvenues.

Les montures pour pêcher au vairon manié

La pêche au vairon manié est une pêche que ses pratiquants n’ont eu de cesse que de la faire évoluer, ce qui nous permet de rencontrer différentes montures complémentaires les unes des autres et adaptées à tous les types de milieux.

Nous trouvons dans les magasins deux types de montures ; les montures à plombées externes et les montures à plombées internes. Nous trouverons en montures externes : la monture Drachkovitch, la Bohémienne et la Donzette ; et dans les montures internes : la monture Arielle, la Clou et la Godille.

La pêche de la truite au vairon manié
Monture vairon godille
La pêche de la truite au vairon manié
Monture vairon casquée

Le vairon qui attirera la truite

Dans cette pêche, un seul mot d’ordre : la fraîcheur de l’appât. Plus le petit poisson est frais, plus les truites sont intéressées par lui. Il faut changer souvent de vairon car la tenue de celui-ci devient mauvaise, sa fragilité plus grande et ses effluves sont peu attirantes …

L’approche des postes pour pêcher la truite au vairon manié

Voici le principe de base de la pêche au vairon : la discrétion du posé. D’ailleurs, plus le poste est éloigné, plus nous devons être discret dans notre posé. Pour déposer son vairon avec peu de bruit, nous utilisons des astuces comme lancer notre vairon sur le bord de la berge opposée mais la plus évidente reste de guider le vairon par le courant vers les postes occupés par la truite.

 

La pêche de la truite au vairon manié
Il faut savoir pêcher lourd

L’analyse des postes

Sans trop se tromper, nous pouvons dire que tout obstacle dans la rivière qui ralentit le courant pour la truite est un poste de nutrition. En regardant un peu, la rivière nous propose des postes de premier ordre comme les berges creuses, les racines, les arbres immergés et les blocs. Ensuite, les postes secondaires comme les ralentissements dans les courants nous montrent des obstacles sur le fond de la rivière et ces zones sont assimilées par la truite comme des zones nourricière.

 

Les animations de la pêche au vairon manié

Les animations sont toutes intéressantes à exécuter et si nous sommes logiques, elles sont basées sur le moment de la saison. En période froide, elles sont d’amplitudes faibles et de vitesses lentes ; en période plus chaude, elles sont d’amplitudes plus importantes et avec des vitesses de ramener plus rapides. L’important est de coller à l’activité alimentaire des truites et celle-ci dépend directement de la température de l’eau. Notons que le poids de la monture qui équipe le vairon doit toujours lui donner une nage fluide et aérienne ; l’excès de poids est à bannir sinon nos animations en souffriront.

 

La pêche de la truite au vairon manié
Il faut savoir pêcher léger aussi

Le jour de pêche

Se faire confiance dans ses choix et appliquer les bases de cette pêche pour prendre quelques jolies truites serait le résumé de ce qu’il faut faire lors de notre sortie au bord de l’eau. Le changement d’animation est souvent la clef de la réussite.

 

Vous aimez pratiquer la pêche à la truite? Alors découvrez comment pêcher la truite en utilisant différentes techniques de pêche efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
76 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email