La pêche en Loir et Cher, c’est vraiment un département royal !

Ce magnifique département piscicole ressemble à un immense papillon qui serait formé en partie à l’est par l’Orléanais, à l’ouest d’une partie de la Touraine et de Blois au centre. De l’étang de Boisvinet au canal du Berry, de Vendôme à Romorentin, une multitude de plans d’eau et de rivières attendent patiemment que vous veniez tendre vos lignes. Surtout… n’hésitez pas !

En venant du Loiret, la Loire pénètre dans le département du Loir et Cher à hauteur de l’usine atomique de St Laurent des Eaux et quitte le département en aval de Rilly-sur-Loire. Le passage du fleuve créé le fastueux paysage du « Val de Loire », ses nombreux parcours de pêche, ses bancs de sable changeant suivant les crues hivernales, ses châteaux et autres sites prestigieux. Comment ne pas citer les monuments et musées de Vendôme ainsi que son abbaye gothique de la Trinité ; les ruelles et les galeries souterraines de Trôo, le château féodal de Mondoubleau… ici tout nous rappelle notre Histoire pour mieux nous projeter vers le futur.

 

La Cisse

Elle prend sa source à Lorges près de Pontijou et se jette dans la Loire à Vouvray, 85 km plus loin. Elle traverse 3 zones naturelles : la Beauce, la Gâtine et la Vallée de la Loire.

La Cisse est en première catégorie de l’embouchure de la Sourée et recèle de belles truites sauvages, puis passe en seconde catégorie sur les lots de St Lubin et Onzain. Vers Villeberfol et Conan, elle forme une petite retenue et propose une très belle population de poissons blancs, dont de nombreux goujons, tanches et gardons.

 

Pêche en Loir et Cher
De nombreux chemins communaux, en amont de Onzain mènent à la Cisse qui serpente dans les champs parralèllement à la Loire

 

Le plan d’eau de Chouzy sur Cisse

Ce plan d’eau est peu connu, les pêcheurs ne se bousculent pas… Et pourtant !

Voici un plan d’eau en limite de la ville plein de promesses. Il est riche de gardons, rotengles, carpes, tanches, brochets, anguilles… Les pratiquants de la grande canne ont là un terrain de jeux insoupçonnable si on ne jette pas une fois la ligne à l’eau !

La profondeur n’est pas vraiment importante (moins d’un mètre) et vous bénéficierez d’un site agréable, d’une berge bien entretenue et de toilettes publiques.

Pêchez fin si vous cherchez les gardons (ligne en 8/°°, flotteur droit de 0.40 gr, hameçon 22 et vers de vase) mais si c’est la carpe qui vous démange, plomb plat de 30 grammes et utilisez des petits appâts (bouillette fruitée de 10mm et micro pellet).

Pêche en barque et baignades sont interdites. Jeux d’enfants à proximité.

Les amateurs de poissons blancs sont les bienvenus sur cette berge bien entretenue, le parking est à proximité et la population piscicole est variée même si elle est suspicieuse… la finesse est de rigueur!

Pêche en Loir et Cher
A Chouzy-sur-Cisse, prendre la direction d’Onzain (D58) plan d’eau situé sur la droite juste en sortie du bourg

 

Carpes et gardons à Avaray

Ici la Loire s’étale mais prend de la vitesse dans les deux courbes qui rompent la monotonie de son débit. Les carpistes sont les rois des berges, même en hiver grâce aux eaux chaudes. J’ai rencontré Patrick Landas, animateur du club carpes du secteur ainsi que de l’Ecole de pêche au coup pour les 8-12 ans et école de pêche au lancer pour les 12-16 ans. Il préconise de pêcher lourd et vérifications faîtes, ses plombs « spécial courant » ne font pas rire… Concernant les appâts, toutes les bouillettes sont bonnes ainsi que le maïs.

Les pêcheurs au coup trouveront quelques endroits pour installer leur encombrant matériel, mais la pêche est bonne ! Les gardons sont beaux, gras et rutilants !

 

Pêche en Loir et Cher
En venant de Beaugency suivre la D2152 puis prendre « Le Chemin de la Loire », jusqu’à la berge de droite, face à la centrale nucléaire.

 

Le plan d’eau d’Ouchamps

J’ai découvert ce plan d’eau au détour d’une balade « la route des châteaux ». Bien qu’un peu en retrait de la route, un panneau avait attiré mon attention…  Quelques pêcheurs de loisirs avaient tendu leurs lignes pour prendre des carpes sur le fond et d’autres pêchaient la perche au flotteur en pic de hérisson. J’ai poussé plus loin, dans le virage et après un rapide sondage (entre 50 et 70 cm d’eau) je me suis décidé à faire une halte sur ce plan d’eau. Après un amorçage à 11 mètres, j’ai pêché de très beaux gardons et une dizaine de tanches à la canne à emmanchements. La pêche est simple, plaisante, le décor parfait et le silence vaut de l’or.

Mon amorce 1 paquet de 3000 étang, 1 paquet de 3000 gardons, une dose de Gardonix prune pour sucrer l’ensemble. Appâts gozzers et maïs.

Principales espèces piscicoles présentes : gardons, tanches, carpes, brochets, perches.

L’étang dispose d’un parking avec un accès limité par un portique hauteur 1,90 m, une borne camping-car, de toilettes, de tables pique-nique et de deux postes pêche pour handicapés.

Pêche en Loir et Cher
Accès : à Ouchamps prendre la direction de Seur. Le plan d’eau est situé à 1km du bourg face au stade

 

 

Plan d’eau de Chapoton à Mondoubleau

Un petit étang bien sympathique à découvrir en famille pour une pêche à la ligne. Les poissons sont vifs, notamment les gardons ou les brèmes et vous les pêcherez avec une canne télescopique de 6 mètres. Attention aux truites rescapées des lâchers. Pour tenter les carpes et les tanches vous sortirez la canne anglaise pour atteindre l’îlot central (25 à 30 mètres) où elles aiment se mettre à couvert.

Principales espèces piscicoles présentes : gardons, carpes, tanches, brochets, silures, anguilles, truites arc-en-ciel.

Parking, bancs, toilette sèche – 4 cannes par pêcheur.

 

Pêche en Loir et Cher
Accès : à Mondoubleau, suivre le fléchage plan d’eau.

 

L’étang Choue Mondoubleau

Encore un joli parcours qui mérite le détour. Les berges sont accueillantes, bien ombragées ce qui ne gâte rien pour se protéger du soleil.

Principales espèces piscicoles présentes : gardons, carpes, brochets, tanches, truites arc-en-ciel, sandres, perches. Deux cannes par pêcheur. Asticots autorisés.

Pour le 14 juillet un repas et un feu d’artifices sont organisés sur les berges de l’étang la veille au soir. Bonne ambiance et surtout bonne chère : rillettes, andouillettes grillées et surtout le lièvre en terrine et les côtelettes de chevreuil.

Je recommande !

 

Pêche en Loir et Cher
Accès à Choue, prendre direction Boursay (D 160). Plan d’eau situé sur la droite en sortant du bourg.

Le plan d’eau de la Coudraie

Situé sur la commune de Tréhet il s’agit d’une ancienne carrière d’extraction de granulats qui a été acquise par la Fédération en 2005. Ce site recèle une très belle population de carpes dont quelques spécimens dépassant les 20 kilos. Il s’agit d’un parcours « carpe de nuit » sur réservation au moins 7 jours avant la date de pêche.

Aménagements : parking, chemin d’accès sur le pourtour, accès camping-cars, toilettes sèches, tables de pique nique. Trois postes de pêche pour les personnes à mobilité réduite.

Principales espèces piscicoles présentes : gardons, carpes, tanches, anguilles, brochets, sandres, perches.

Pêche en Loir et Cher
Localisation et accès : à Tréhet, prendre la D 80 direction Ruillé-sur-Loir. Le plan d’eau situé à droite à 1 km.

 

 

L’aspe, le nouveau carnassier de la Loire

Un nouveau carnassier a fait son apparition dans le Loir et Cher. L’aspe attire les amateurs de sensations fortes et Damien du magasin Pro-pêche 41 m’a invité sur les berges de la Loire à Blois.

A l’origine l’aspe est un cyprinidé originaire du bassin du Rhin et qui a été repéré voici une dizaine d’années sur le Beuvron, certainement à l’occasion d’un empoissonnement de carnassiers. Ce poisson est passé du Beuvron à la Loire où il y a trouvé une nourriture abondante et sa population explose depuis 4 ans. L’aspe se plaît dans ces courants, prolifère et il fait le bonheur des pêcheurs par ses attaques fulgurantes sur les leurres et pour ses qualités de combattant comparables à celles du saumon.

Damien pêche aux leurres et utilise des imitations d’ablette, bien brillantes comme le Rapala Ultra Light minnow en taille 6cm, sur lesquels l’aspe se précipite pour peu que la nage lui paraisse naturelle, ceci en provoquant de grands bruits à la surface. Cela nécessite de longs et puissants lancers, notamment en début d’année lorsque les niveaux sont importants. En action de pêche il est nécessaire de rechercher les zones de courants car il est friand d’oxygène. A force d’être pris et relâché, l’aspe est devenu méfiant, aussi en fin tacticien, Damien le chasse sous les radiers car il ne cherche pas l’aspe en lui-même, mais où se trouve sa nourriture. Ainsi il a plus de chances de trouver des poissons en quête d’alimentation plutôt que de peigner l’eau pendant des heures.

Le matériel est souple mais il doit aussi être solide car il n’est pas rare de tomber sur des aspes de 80 à 90 cm.

Comme les lancers sont longs et puissants pour atteindre les courants qui sont éloignés de la berge, Damien utilise une canne spinning (puissance 10-50 gr) relativement longue (2.70 à 3.00m). Ceci permet de prospecter 2 ou 3 courants alors qu’avec une canne plus courte les lancers seraient plus courts également. La canne est équipée d’un moulinet de taille 3000 (Stradic CI4+ 3000FA). Le moulin doit être de bonne qualité… Avec un moulinet basique, après deux ou trois jours de pêche et quelques poissons, il aura pris cher dit en riant Damien ! Bon à changer de suite…

Il doit aussi avoir un important ratio pour reprendre rapidement du fil. Le but du jeu pour déclencher la touche est de ramener très vite le leurre pour provoquer le poisson qui « choke » le poisson nageur puisque l’aspe n’a pas de dent. La touche est violente, le pêcheur ressent « des cartouches dans la canne » et le taux d’adrénaline est au maximum.

Ensuite il faut éviter que le poisson ne se décroche en utilisant les courants de la Loire et ses fonds de graviers.

Pour le matériel, il préfère une tresse très fine qui glisse bien dans les anneaux, plus résistante qu’un nylon et surtout sans élasticité. C’est un avantage mais aussi un inconvénient car elle flotte plus que le nylon, fait un ventre dans les courants et a une plus grande prise au vent.

En fait ce matériel ressemble beaucoup à celui qu’utilisent les pêcheurs de l’Atlantique pour prendre les bars du bord.

La démonstration qui suit est édifiante mais lentement le ciel prend ses teintes pour la nuit, même si le soleil joue encore sur les pierres du pont.

Il est temps de se dire au revoir.

 

Pêche en Loir et Cher
L’aspe, fabuleux cyprinidé, se pêche exactement comme les carnassiers.
Pêche en Loir et Cher
L’aspe se pêche tôt le matin ou tard le soir au soleil couchant et sa quête se fait en waders au milieu de la ville.

 

L’étang de la Pinçonnière à Blois

Les pêcheurs à la grande canne à emmanchements seront comblés sur cet étang fédéral. C’est Jean Claude Thevenot qui me guide sur ce parcours riche en gardons, ablettes et tanches. L’amorce est sombre pour ne pas faire une tache visible sur le fond et Jean Claude pêche au fouillis. Une demi-heure après l’amorçage, la pêche est belle. Les poissons viennent bien au rappel et Jean Claude insiste sur la zone amorcée où les poissons mordeurs sont venus s’installer. Son montage est simple mais efficace : le flotteur droit est de 0.60 gr pour 1.50 m de fond. Pour provoquer la touche, il anime régulièrement la ligne sans faire de déplacement trop rapide ou trop ample. Il tend la bannière puis soulève son flotteur de 5 cm et la ligne reprend sa position d’équilibre. Le gardon repère l’esche en mouvement et s’approchera pour l’aspirer tranquillement. Au bout de deux heures Jean Claude réalise une belle bourriche de nombreux gardons et de quelques brèmes. Un bon coin à connaître, sans nul doute.

Principales espèces piscicoles présentes : gardons, carpes, tanches, brochets, blacks bass, sandres, truites arc-en-ciel.

Aménagements : parking extérieur, parcours de santé, jeux d’enfants, toilettes, bar associatif, tables de pique-nique.

 

Pêche en Loir et Cher
Localisation et accès : à Blois, prendre la direction angers (D766). Ensuite, suivre la direction Molineuf. Le Lac de la Pinçonnière se situe à proximité de la forêt domaniale de Blois.

 

BONNES ADRESSES

Le salon chasse et nature

Le salon de la chasse le plus visité en France, événement incontournable des passionnés de chasse et de nature se déroule en juin.

 

Parc équestre fédéral
41600 LAMOTTE-BEUVRON

MAGASIN DE PECHE

Pro-Pêche 41

71 Av Ronsard 41100 VENDOME Tél : 02 54 72 62 57

395 Rue Georges Mélies 41350 St Gervais la Forêt (Blois) Tél: 02 54 42 58 64

Les campings

CAMPING AU COEUR DE VENDÔME

Rue Geoffroy Martel 41100 VENDÔME

Tél : 02 54 77 00 27

 

CAMPING LE PRE AUX MOINES

Avenue de la Gare 41360 SAVIGNY SUR BRAYE

Tél : 02 54 23 70 20

 

Les hébergements

GÎTES LES BIGOTTERIES

Les Bigotteries 41160 DANZE

Tél : 02 54 80 63 95  ou 06 16 79 67 44

 

GÎTE DE LA CRESSONIERE

47 Rue du Maréchal Leclerc 41150 CHAUMONT SUR LOIRE

Tél : 06 86 83 28 00

 

GÎTES L’ILE Ô REFLETS

Moulin de la Plaine 2, rue de la Plaine 41800 TROO

Tél : 02 54 72 57 84   ou    06 07 99 49 42

 

GÎTES DE COURJUMELLE

1 Square du Centenaire 41130 SELLES SUR CHER

Tél : 02 54 97 46 00    ou    06 07 57 86 68

Autres articles intéressants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer