Pêche du brochet : passer le piège du début de saison

Après ce début d’année catastrophique au cours de laquelle bon nombre d’entre nous sont restés confinés, alors que d’autres se retroussaient les manches pour soigner et combattre la maladie, voici enfin le moment où la page se tourne, laissant derrière nous les heures sombres, du moins c’est à espérer…

L’heure du confinement est-elle terminée ?  Les risques éloignés ? Les soignants peuvent-ils souffler et la vie peut-elle reprendre ? Autant de questions, pour lesquelles  à l’heure d’écrire ces lignes nous n’avons pas la réponse.

Il souffle un besoin d’espace et de liberté, après avoir été si longtemps  enfermé dans un espace restreint  l’envie est  grande de s’évader. Pour les pêcheurs de carnassiers et notamment ceux qui ciblent le brochet, l’attente a été longue. L’occasion pour tous ces pêcheurs de passer maintes fois le matériel en revue, en espérant un retour à la normale.

Pêche du brochet à l'ouverture

Retour dans le passé

Que ce soit du bord ou en float tube, même si le choix des leurres a été mûrement réfléchi à plusieurs reprises, il sera quasi impossible de rester raisonnable, surtout après une si longue frustration.  Pour la grande majorité d’entre nous, nous avons pris le temps de nous replonger dans les photos du passé et au fil des heures qui approchaient de l’ouverture, bizarrement c’est sur les photos de brochets que nous nous sommes attardés.  L’avantage de l’appareil photo numérique est de pouvoir faire du cliché. Il est ainsi possible de retrouver en fonction des dates tous les poissons pris sur une même période et d’établir la future stratégie de l’ouverture. Choisir les leurres que l’on va mettre dans sa boîte est gage de réussite pour les futures sorties. Entre  nouveautés et valeurs sûres il est primordial pour la reprise de contact de le jouer confort avec des leurres qui ont toute notre confiance. Les tests nouveautés viendront plus tard, une fois les premiers poissons capturés, histoire de se remettre en confiance.


Le mois de l’ouverture

Normalement les premiers jours de l’ouverture sont propices à de nombreuses touches, les poissons n’ont pas été dérangés depuis de longs mois. La reproduction du brochet est passée et l’activité augmente avec la température de l’eau. Les poissons blancs sont sur le point de frayer et sont rassemblés à proximité des bordures, l’occasion pour les carnassiers de trouver table à leur goût. Pour le pêcheur cela simplifie grandement la recherche des brochets. A cette époque de l’année les grenouilles sont également des mets très appréciés des silures et brochets qui n’hésitent pas à monter dans les bordures encore en eau pour profiter des ébats des batraciens et se mettre à table même dans très peu d’eau, les chasses ne passent pas inaperçues !

Pêche du brochet à l'ouverture
Un superbe terrain de jeu pour la chasse aux grenouilles !

Pêche du bord faire simple

La mobilité reste un atout primordial dans la pêche aux leurres du bord, même si certains aiment faire le siège d’un poste, ce ne sera certainement pas la bonne stratégie. Il est plus efficace de couvrir du terrain. Pour ça un petit sac à dos type Urban BackPack Rapala, avec deux boites grand modèle pour les leurres, une bobine de fluorocarbone en 80 pour les gros leurres, quelques bas de lignes titane ou acier pour les leurres plus légers, un briquet. A la ceinture, ou sur le sac un coupe fil, une pince à bec long reliée au pêcheur par un cordon téléphone, une épuisette à mailles caoutchouc attachée au sac à dos par un aimant et vous voilà libre de vos déplacements, c’est parti.


Côté leurres, penchons-nous sur les poissons nageurs

Les jerks minnows ont une grosse côte en cette période de l’année, ils évoluent dans les bonnes profondeurs entre 0.50 m et 3m en fonction de la taille de la bavette. Leur forme très proche de celle du poisson fourrage leur permet d’avoir une forme imitative parfaite qui rassure également le pêcheur, il va les utiliser en toute confiance. Pour les coloris quatre couleurs devraient permettre de couvrir la plupart des cas. Un coloris naturel  gardon dos foncé ventre argent, un coloris firetiger ou orange  agressif et pétant, un coloris blanc, un coloris transparent. Côté taille, des leurres compris entre 10cm et  15cm seront parfaitement adaptés.
Le top 10 des minnows pour le brochet : Rapala XRap Minnow 10, BX Swimmer 12, RipStop Deep 12, Shadow Rap Deep 11, Lucky Craft Flash Minnow 110, Bfreeze 100 et 128, Staysee 120, Tackle House K-Ten BKS 140, Megabass Vision 110.

Attention quand même au prix de certains leurres, car même s’ils sont très bons, cela peut-être un frein pour s’en servir. Le pêcheur n’osera pas les  lancer dans les zones encombrées de peur de les perdre.

Ajouter quelques swimbaits de taille raisonnable évoluant haut, comme les Rapala Otus et Peto  en taille 14 ou le SPRO BBZ Junior slow sinking, prévoir également des plombs additionnels si le besoin de les faire descendre s’en faisait sentir.

Pêche du brochet à l'ouverture
Une grande épuisette c’est quand même bien pratique !


Quelques leurres souples

La taille entre 12 et 18 cm est tout à fait raisonnable, pensez dans vos choix à varier les formes.  La grenouille est indiscutable en ce début de saison, le shad et le grub également. Variez la texture des matériaux ce qui vous permettra d’augmenter les vibrations. Plus une gomme est dure, plus il faudra plomber et pêcher « vite », mais plus les vibrations seront fortes et perçues de loin. Sur des poissons actifs cela fait la différence.
Pour le montage de vos leurres en fonction des sites où vous allez pêcher, adaptez vos montages. Par endroit il faudra passer en texan alors que sur d’autres secteurs il y aura peu de chance de s’accrocher et un montage non protégé passera parfaitement. 

Pêche du brochet à l'ouverture
En pareil situation, vous serez bien content de trouver la pince à bec long.


Un peu de métal

Que serait la pêche du brochet sans métal… En ce début de saison le choix est vite fait avec quelques cuillères tournantes à pompon rouge (Lusox) en taille 2 et 3, quelques ondulantes légères type Inkoo BlueFox. Des spinnerbaits de 14 à 28g afin d’aller solliciter les brochets sur leurs postes de chasse autour des blancs ou dans la végétation de bordure et bien entendu des chatterbaits en 10/14/21g  (blanc – firetiger – naturel).


Choix de l’ensemble

Un ou deux, c’est toujours un dilemme. Deux ensembles au bord de l’eau quand on a décidé de crapahuter c’est gênant. Cependant n’étant jamais à l’abri d’un incident de parcours, j’ai toujours joué la sécurité en ayant une solution de secours. Pas forcément un ensemble de qualité équivalente mais surtout un ensemble de secours, pour ne pas devoir terminer la session pêche sur une casse matériel. Bien entendu, il y a peu de chance que cela arrive, mais une chute, un retour de leurre dans le blank, un ferrage dans une branche ou une portière qui se claque sur un scion ça peut arriver, alors je prévois le pire et le meilleur pour ne pas rentrer à la maison trop vite.  Un moulinet en taille 2500, une canne de puissance MH en 210 spinning conviendra pour passer tous les leurres cités plus haut. Mais ayant pris l’habitude d’apprécier le confort des cannes casting qui reposent davantage le dos, mon choix se portera naturellement sur une canne casting puissance MH ou H avec un moulinet en taille 201. Lancers précis, posés discrets, les ensembles casting sont un régal pour la pêche du brochet.

Pêche du brochet à l'ouverture
Catch & Release !

La trousse de secours étanche

Simple et compact inutile de partir avec la pharmacie, que faut-il avoir ?

– Pince à épiler : pour retirer un corps étranger.
– Ciseaux
– Sérum physiologique
– Désinfectant : nettoyer la plaie
– Compresses stériles – Bande – sparadrap
– Coagulant pour stopper le saignement : coalgan poudre hémostatique, Pierre d’Alun
– Pansement en spray et pansement résistant à l’eau
– Couverture de survie
Prévoir contre les maux de ventre ou de tête.
Même si la trousse à pharmacie ne sert pas souvent on est heureux de la trouver, le jour où un incident survient.

Pêche en float tube

L’approche va être différente, on pourra se charger un peu plus en matériel, si la liste proposée ci-dessus pour la pêche du bord est parfaite, on commencera par changer l’épuisette avec un modèle plus large et plus profond. Il serait dommage de perdre un joli poisson sous prétexte d’avoir une épuisette à ablette…


Les cannes casting bien entendu seront de la partie. Talon court, une puissance MH et une H chacune dédiée à une technique différente. La première H sera utilisée pour la pêche avec les leurres souples : shad en linéaire ou grenouille dans les bordures. Alors que la seconde H servira à passer les swimbaits, les spinnerbaits et chatterbaits dans la végétation. Pour la canne de puissance MH elle sera utilisée pour les pêches aux minnows, lipless et crankbaits.

Le fait d’aborder la pêche différemment de la pêche du bord va permettre de pêcher la partie où il y a très peu d’eau en toute discrétion et surprendre les poissons en poste sur ces zones. S’ils n’y sont plus, il faudra se reculer un peu et pêcher la première  descente. Mais si les poissons se sont réellement écartés des bords, il faudra descendre plus bas pour les trouver. En lac, il est tout à fait possible de les retrouver déjà bien à l’écart dans la zone des 4m avant que l’activité humaine ne les fasse redescendre encore plus bas. Les brochets vont alors effectuer  dans la journée plusieurs raids nourriciers dans les bancs de poissons blancs. Pour les intercepter sur ces moments d’alimentation, le shad en linéaire fonctionne très bien.  Il faut poncer la zone par des lancers successifs en insistant autour des bancs de blancs. Ici ce sont les brochets qui décident du moment pour passer à table, contrairement aux poissons en poste qui se saisissent de l’opportunité qui leur est présentée. Autres leurres fonctionnant très bien les shads à palettes et les crankbaits suspending. Le Rapala jointed Shad Rap 09 a donné d’excellents résultats sur ces poissons en attente de passer en phase alimentaire, à avoir dans sa boite.


Contrairement à la pêche du bord, il est relativement rare de perdre un leurre quand on est sur l’eau n’hésitez pas à frôler les obstacles et la végétation. Prévoyez un décroche leurre, il fera bien des miracles et vous sauvera bien des leurres. A ne pas négliger non plus puisque c’est le float tube qui porte, une bonne pince coupante, capable de sectionner un hameçon mal piqué sur un poisson  ou pire dans un doigt et bien entendu votre Kit de réparation float tube. Avant d’utiliser les Rapala FT 160 et FT 150, sur les modèles à chambre j’avais systématiquement un jeu de chambres de rechange au cas où… Finalement un jour cela m’a bien servi, boudin fissuré en tête, non réparable, ça flotte quand même je vous rassure, mais pour continuer à pêcher retour à la voiture et changement de boudin. Jouez la sécurité vous avez de la place.

Profitez bien de ce retour à la liberté, savourez ce retour au bord de l’eau à traquer votre carnassier favori. L’occasion d’oublier les tracas du quotidien et de s’évader comme seule la pêche sait nous l’offrir. Partager ces moments entre amis et passionnés, tout ce qui a tellement manqué depuis un certain temps ! Alors faites simple et efficace, ne vous surchargez pas de matériel qui vous entraverait, pensez à prendre une petite trousse de secours pour panser et désinfecter les premières plaies que feront les dents des brochets sur vos mains. Prenez votre appareil photo pour garder un souvenir de votre adversaire et ainsi dans le futur, chaque photo vous rappellera une situation de pêche et un leurre qui a fonctionné, bonne ouverture !

La pêche c’est prendre du poisson, mais avant tout un grand moment d’évasion !

Listing du petit matériel :


– Casquette – Lunettes
– Pochette étanche pour le téléphone et papiers
– Pince à bec long ou pistolet
– Coupe fil et tresse
– Briquet tempête
– Agrafes – Emerillons Barils- Sleeves
– Plombs additionnels
– Hameçons de rechange (taille 4-6-8)  – Lime pour affûter
– Tresse acier – Bas de ligne titane – Fluorocarbone 80

2 commentaires

  1. Bonjour ,
    Serait possible de m’envoyer par voie postale le Mag gratuit de Mai/ Juin ?
    Merci de votre retour .
    Cdt LECOEUCHE THIERRY
    43 , rue d’Estaires
    59940
    Neuf-berquin

    1. Le magazine est gratuit sous forme digitale, via l’application mobile ou le site internet. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page