Pêche de la truite au leurre micro spinnerbait : simple et efficace !

Le microspinnerbait est comme son nom l’indique, une variante légère du spinnerbait, largement utilisé pour la traque du black-bass ou du brochet. Comme nombre de petites imitations, ce petit leurre à palette métallique a su trouver sa place dans la boîte des pêcheurs de truites. A la fois simple d’utilisation et redoutable d’efficacité, découvrons la pêche de la truite au micro spinnerbait.

Anatomie d’un micro spinnerbait

Le spinnerbait est un wirebait (leurre à armature) constitué d’un lest en forme de poisson relié à une ou plusieurs palettes via une armature en V. Le lest va jouer le rôle de quille et va donner la posture au spinnerbait. Il se tient en bas, tandis que les palettes vont avoir une forte prise dans l’eau et se maintenir vers le haut. Le lest adopte la forme d’un petit poisson et va agir comme une cible lors des attaques, alors que la palette donne de la brillance et émet de forts signaux. La palette tourne sur son axe via un émerillon rolling. C’est de là que vient le terme « spinner » qui veut dire « tourner » en anglais. Le lest est perçu par les prédateurs comme la proie et la palette comme les signaux qu’émet la proie. Les carnassiers et les truites attaquent donc ce qu’ils considèrent comme étant la proie : le lest où se situe l’hameçon. Le micro spinnerbait est un leurre dont le lest compact n’excède pas les 7 grammes. Il est dépourvu de jupe en silicone et la palette est une n°1 ou 2 (une petite palette). L’armature est assez visible ce qui a tendance à dérouter les plus sceptiques. Mais les truites n’en tiennent pas cas et attaquent franchement la partie pisciforme. Ces variantes de microspinnerbait sont nées comme leur grand frère en Amérique du Nord. Les versions miniatures servaient alors à capturer les petits centrarchidés cousins du black-bass comme les crappies ou bluegill. Le lest n’était autre qu’une petite tête plombée montée avec un leurre souple minuscule de type virgule ou finesse. Delalande propose un modèle proche qui dispose d’une agrafe intégrée et permet de moduler le lest et la tête plombée. Assez grossier mais très modulable et efficace, ces microspinnerbait américains ont été repris et affinés à la sauce japonaise par Lucky Craft notamment. Aujourd’hui, on trouve de nombreuses marques proposant des microspinnerbait, dont certains très aboutis comme le ILLEX StreamRoller.

Pêche de la truite au leurre micro-spinnerbait
Une fario sur un micro spinner, un leurre né de l’area fishing (2)

Pêche au micro spinner bait

La pêche au microspinnerbait s’adresse aux spécialistes comme aux purs débutants ! Ce leurre très polyvalent offre des réponses à de nombreuses situations. En premier lieu, ce leurre émet de forts signaux vibratoires grâce à sa palette métallique. Il permet de prospecter rapidement de grandes surfaces. La palette étant située sur un rolling et le leurre étant très stable, il ne vrille pas du tout la ligne comme le fait une cuillère tournante ! C’est un vrai plus pour pêcher de forts courants vers l’aval, lorsque la force de l’eau fait tourner rapidement et continuellement la palette. La touche est souvent très saine, le poisson attaquant le lest (cible) qui s’offre à lui. Souvent équipé en série d’un hameçon triple (pour satisfaire le plus grand nombre), je monte pour ma part presque systématiquement un simple. Cela permet de pêcher très près du fond sans s’accrocher et sans accrocher de fines algues filandreuses ou encore des branches ou racines. Le microspinnerbait permet en effet de pêcher creux et avec insistance des courants forts ou des zones profondes. La pêche de base consiste à le lancer, le laisser couler à la profondeur souhaitée et à entamer une récupération linéaire. Il est possible d’entrecouper les récupérations par des « free falling » (chute libre), qui fait couler le leurre brusquement ou par des accélérations qui au contraire font remonter le leurre rapidement. Le free falling est une particularité du spinnerbait. Le lest entraine le leurre vers le fond tandis que la palette, libre, tourne dans la descente. Cela rend le microspinnerbait pêchant dès son contact avec l’eau et cela permet de prospecter des postes à l’aplomb ou verticaux. C’est un leurre qui se met en pêche très rapidement et facilement qui permet aux débutants de pêcher aisément et instinctivement. De plus c’est un leurre dense qui se lance très bien, loin et précisément, même face au vent.

 

Avantages

Le microspinnerbait cumul les avantages. En rivière, il permet de pêcher creux et lentement des zones profondes ou rapides. C’est un leurre métallique qui reste efficace même dans les eaux très froides du début de saison notamment. Il permet de pêcher lentement des zones encombrées, lorsqu’il est muni d’un hameçon simple. En lac, le microspinnerbait se lance loin et permet de pêcher toutes les couches d’eau. Un vrai plus pour chercher les poissons actifs. Enfin, sachez que c’est un vrai aimant à salmonidés, que ce soit les truites fario, les truites arc-en-ciel ou les ombles de fontaines… Le microspinnerbait prend tout !

Pêche de la truite au leurre micro-spinnerbait
Le micro-spinnerbait a encore fait mouche !

Matériel

Du point de vu matériel, j’utilise des cannes assez courtes (1,50m à 1,80m) et paraboliques, similaires au matériel employé pour la pêche à la cuillère tournante. En effet, le microspinnerbait tire dans la ligne lors des récupérations car la palette offre beaucoup de prise dans l’eau. L’action parabolique ou semi parabolique permet d’absorber un maximum de vibrations et de laisser la truite prendre parfaitement le leurre. Une canne trop raide aura tendance à retirer le leurre de la gueule de la truite. J’utilise principalement les microspinnerbait pour pêcher aval (downstream) ou en lac. Du coup, je préfère un petit moulinet (taille 1000 à 2000) à ratio intermédiaire voire faible ratio à un moulinet à fort ratio de récupération. Ces moulinets offrent plus de couple et de confort et je n’ai pas besoin de récupérer rapidement la bannière. Je le garnis de nylon. Son élasticité permet d’absorber les fortes vibrations émises par le microspinnerbait et les décrochages sont moins nombreux, surtout avec des hameçons simples sans ardillon. Un nylon coloré permet de suivre à la trace le chemin du microspinnerbait et ainsi de conduire parfaitement son leurre dans les veines d’eau. En contrepartie, il faudra avoir recours à un bas de ligne en fluorocarbone, discret et résistant à l’abrasion sur les rochers et autres obstacles.

Pêche de la truite au leurre micro-spinnerbait
Matériel simple et adapté pour la pêche de la truite au micro spinnerbait.

Autres articles intéressants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer