Pêche des carnassiers en casting
Un moulinet casting high tech pour passionné.

Pêche en casting, l’âge de raison pour la pêche des carnassiers

La pêche en casting a fait son trou, d’abord un effet de mode, elle trouve désormais toute son utilité aux yeux des pêcheurs. Si désormais le casting est devenu presque aussi populaire que le spinning pour une majorité de pêcheurs aux leurres, il n’en fut pas de même lors de l’arrivée de cette technique en France qui date d’une petite quinzaine d’années et qui s’est vraiment démocratisée il y a environ 5 ans.

Le casting a d’abord séduit par effet de mode, la presse halieutique en étant le principal vecteur et la compétition naissante aux leurres l’un des supports. Le pêcheur de base s’est alors pris pour un « américain » et beaucoup se sont acheté un ensemble casting qui a fini au fond du garage faute d’être utilisé et surtout faute de savoir comment s’en servir au mieux.

Pêche des carnassiers en casting
Le crank, le leurre fait pour le casting.

Une offre limitée et un manque d’ information à ses débuts

Je me rappelle mon premier ensemble casting acheté sur un catalogue très connu, il était beau mais aucune information ne figurait sur l’emballage du moulinet relativement à la façon de régler les différents freins. Les magazines de pêche étaient peu loquaces à ce sujet préférant présenter des photos de pêcheurs en casting que d’expliquer comment procéder, certainement que leurs auteurs ne le savaient pas eux mêmes.  Ce développement exponentiel du casting est arrivé porté par les pêcheurs de bass, pour la plupart du sud et du sud-ouest mais ailleurs sur le pays, ceux qui osaient sortir ce type de matériel étaient raillés par les autres pêcheurs. Puis le temps a fait son œuvre, quelques auteurs de blogs ont présenté ces moulinets, expliqué leur fonctionnement, leurs avantages et les rangs des pêcheurs spécialisés se sont étoffés autour de cette méthode de pêche.  Parallèlement, l’industrie du matériel de pêche qui n’avait rien sorti de nouveau depuis la tirette s’est lancée sur ce marché et les cannes ainsi que les moulinets ont fleuri. On a côtoyé le meilleur mais surtout le pire avec des moulinets qui perruquaient sans cesse et avaient du mal à lancer à plus de 15m.

Pêche des carnassiers en casting
Un moulinet ultra léger qui permet de pêcher vite.

Une matériel actuel performant

Désormais chaque détaillant possède quelques ensembles casting et bien souvent on voit arriver un jeune débutant qui flashe sur cet équipement avant même de maîtriser le spinning. C’est encore un effet de mode porté par les réseaux sociaux mais on peut fort bien débuter la pêche au leurre par le casting. Le matériel est désormais au top et pour un tarif moyen il est possible d’obtenir de bonnes cannes et de bons moulinets qui permettent de savourer cette façon de pêcher sans trop se prendre la tête.  Partout on retrouve des pêcheurs qui maîtrisent cette technique et l’utilisent régulièrement avec succès. Bien entendu on trouve des fous du casting qui ne pêchent qu’à ça et jurent que le spinning est fini, tout comme on trouve des pêcheurs en casting qui poussent la finesse jusqu’à vouloir pêcher en ultra léger alors que cette technique n’est pas vraiment faite pour ça.

Pêche des carnassiers en casting
Le profil rond, un moulinet casting pour les gros leurres.

Bien s’équiper pour débuter

Le débutant aura tout intérêt à choisir une canne courte mais pas trop, 2m étant une bonne moyenne. La puissance passe-partout en casting étant le M pour 10/30g on s’apercevra vite qu’on peut lancer bien plus lourd avec cette puissance mais que 10g ne sont pas si faciles à lancer que ça !

Si toutes les cannes se ressemblent peu ou prou avec une action fast sauf pour les cannes crank, les moulinets ont encore quelques différences.  On me pose la question quelquefois de savoir pourquoi il existe deux moulinets casting si différents, les profils ronds et profils bas. La réponse est simple, c’est selon vos goûts et aussi selon la technique pratiquée. Pour moi un profil rond se prête mieux aux jerks car plus gros dans la main qu’un profil bas qui conviendra mieux aux autres techniques mais ce n’est qu’un avis très personnel.

Pêche des carnassiers en casting
15 ans de différence entre ces deux moulinets.

Réglage des moulinets casting

Outre l’étoile de frein de combat  sous la manivelle, on retrouve le plus souvent deux molettes de chaque côté sur un moulinet casting. Celle située coté manivelle est un frein qui va éviter l’emballement de votre bobine en fin de course en la ralentissant. On le règle canne parallèle à l’eau ou au sol, on débraye et le leurre doit tomber en faisant tourner la bobine, une fois la chute du leurre stoppée la bobine doit elle aussi s’arrêter de tourner sinon gare à la perruque. A force de pratique on obtient plus de précision avec son propre pouce qui va freiner presque inconsciemment la bobine au bon moment.

Le second est le frein inertiel qui freine au contraire du premier lors du début de la phase de lancer pour éviter que la bobine ne tourne plus vite que la vitesse de déplacement du leurre. Ensuite ce frein se désengage doucement pour laisser filer le leurre. Mal réglé il est la cause de perruques inextricables. Il se règle fort avec un vent de face et faible avec un vent de dos.

Pêche des carnassiers en casting
Une belle perruque due à une frein inertiel mai réglé.

Le casting mais pas tout le temps

A l’usage on se rendra vite compte que le casting est idéal en linéaire. Il permet de lancer plus vite et de battre plus de terrain, en outre même avec un leurre qui tire comme un crank on fatiguera moins qu’avec un ensemble spinning. Pour la pêche à gratter, le spinning est plus confortable et pêcher canne haute pour mieux détecter les déplacements de bannière est plus simple en spinning alors que le casting s’accommode mieux de pêcher canne basse.  Pour l’heure on lance toujours plus loin en spinning qu’en casting, en conséquence les leurres de prospection s’accordent mieux du spinning.

Il est possible de pêcher en casting de l’UL au XXH, d’ailleurs c’est recommandé dès qu’on passe le MH mais pour les très petits poids, la canne et surtout le moulinet demandent une qualité qui rend le tarif peu accessible au commun des pêcheurs. Pour le big bait, le gros leurre souple en traction ou en linéaire, le casting est bien plus confortable.

Désormais la mode américaine a laissé la place à un pragmatisme bien français qui veut que nous tirions le meilleur de notre matériel. Les cannes castings sont encore trop typées bass selon moi avec une raideur qui certes permet d’extirper rapidement le poisson mais fait oublier le plaisir de voir cintrer le blank sous les rushs des poissons. Pêchant beaucoup en casting depuis maintenant une dizaine d’années, j’alterne régulièrement avec le spinning et j’avoue bien m’amuser à la pêche, c’est ça le plus important.

Pêche des carnassiers en casting
Le casting n’est pas réservé aux hommes, loin s’en faut.

Ne manquez plus la parution d'un nouvel article !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *