Pêche de la carpe au coup en float-tube
La carpe en float tube, c’est que du plaisir !

Pêche de la carpe au coup à la grande canne en float-tube

Le float tube ouvre de nouveaux horizons au pêcheur à la grande canne en permettant de traquer les carpes sur des spots inaccessibles du bord. Cette embarcation offre de nombreux avantages à condition d’être aménagée spécialement pour la pratique de la grande canne.

C’est l’été, il fait chaud, les carpes sont actives mais elles sont comme les pêcheurs, elles recherchent l’ombre de la végétation et elles rejoignent des postes encombrés souvent inaccessibles du bord. Quelle frustration pour le pêcheur d’observer les carpes sous les frondaisons, sans pouvoir les tenter à la grande canne ! Il y a une solution pour accéder à ces postes, il s’agit du float tube… Cette embarcation permet de traquer les carpes chez elles en pratiquant une pêche en stalking mais depuis l’eau. Il y a plusieurs avantages à pratiquer la pêche de la carpe en stalking depuis un float tube : tout le matériel est chargé sur l’embarcation qui se transforme en station de pêche flottante embarquant la canne, les appâts, l’épuisette, le tapis de réception… tout ce qu’il faut pour réussir sa pêche dans de bonnes conditions tant pour le pêcheur que pour le poisson. Il permet également de sélectionner des postes à l’ombre et, avec les pieds dans l’eau, les journées chaudes de l’été sont ainsi plus faciles à supporter. Pour profiter pleinement du float tube, il faut toutefois l’aménager de manière très spécifique car il n’est pas prévu pour pêcher à la grande canne et on ne trouve pas dans le commerce d’accessoires permettant de pratiquer cette pêche confortablement.

Pêche de la carpe au coup en float-tube
Il faut trouver de bons appuis pour le combat.

L’aménagement spécifique

L’aménagement de son float tube doit être pensé comme celui d’une station de pêche au coup. Tout commence par le choix du float tube, celui-ci devra posséder des poches amovibles afin de pouvoir les retirer car elles ne sont pas utiles pour cette pêche et pourraient gêner inutilement les mouvements, notamment lors du combat. Beaucoup de nouveaux modèles proposent une barre qui se positionne sur les boudins, au dessus des genoux du pêcheur. Il suffit de recouvrir cette barre d’un tube de mousse isolante et on a notre barre d’amorçage. Il y a également un filet qui se positionne idéalement sur les genoux du pêcheur pour recevoir les carpes, en guise de tapis de réception. Ensuite il faut aménager des accessoires afin de disposer d’une desserte sur la gauche qui accueille les appâts et les petits accessoires nécessaires à la partie de pêche. L’épuisette vient se positionner sur le boudin gauche du float tube. Il n’est pas possible de positionner de rouleaux pour déboiter la canne, le boudin droit doit donc proposer un accessoire qui reçoit les éléments de canne et les différents kits sur la droite. Maintenant place au bricolage !

Pour réaliser les supports d’accessoire, il faut des profilés en alu de 25mm de large, des rivets et des mousquetons. Les profilés en alu sont faciles à modeler et ils doivent épouser la forme des boudins des float tube. Ceux-ci sont en général équipés d’anneaux sur les côtés des boudins prévus pour recevoir notamment des supports de canne pour les pêcheurs de carnassiers, les supports se fixent sur ces anneaux à l’aide de mousquetons. On réalise deux supports à partir des profilés, découpés à la disqueuse et assemblés à l’aide de rivets. Le support qui se positionne à gauche du float tube reçoit un bac à appâts de grande taille avec, dans l’idéal, un fond en filet rigide (sinon il suffit de percer le fond d’une bassine rectangulaire) permettant l’évacuation de l’eau. Le deuxième support reçoit un tube en PVC de 160mm de diamètre sur lequel est pratiquée une ouverture sur toute sa longueur afin de pouvoir y glisser les kits et les éléments de canne. Enfin, dernier élément indispensable, deux ancres afin de stabiliser le float tube pour pêcher confortablement et précisément le coup choisi.

Pêche de la carpe au coup en float-tube
Une station de pêche au coup flottante !

Action de pêche

Une fois le float tube équipé de cette façon, place à la pêche ! Un tel équipement facilite énormément la pêche en stalking puisque tous les éléments nécessaires sont disposés sur le float tube et il n’y a pas à transporter le matériel d’un poste à l’autre. Il est possible de pratiquer une pêche de poste très rapide en amorçant très léger à la coupelle. L’idée n’est pas d’amorcer lourdement et d’attendre le poisson mais d’aller chercher le poisson là où il se trouve. Il suffit donc de déposer deux coupelles au bon endroit et la touche doit intervenir rapidement. S’il n’y a pas de signes d’activités dans les 30 minutes, on passe au poste suivant… Une fois bien équipé, les déplacements d’un poste à l’autre sont très faciles en float tube, en fait la seule difficulté dans cette pêche est la gestion du combat. Une carpe au bout d’une longue canne avec un élastique qui sort constituent un bras de levier qui déséquilibre le pêcheur qui ne dispose pas d’appui au niveau des jambes. En pleine eau, il n’est pas possible de contrer une carpe assis sur le float tube, les pieds doivent reposer sur le fond ou sur une branche afin de disposer d’un appui permettant de combattre efficacement la carpe en l’empêchant notamment de rejoindre la végétation. Mais une fois prise en compte cette limite, la pêche de la carpe en float tube, c’est que du plaisir !

Ne manquez plus la parution d'un nouvel article !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *