Non, la carte de pêche n’est pas assez chère!

J’imagine les bonds que vous avez pu faire en lisant le titre! D’ailleurs vous êtes certainement plus nombreux à avoir bondi et à pester que ceux qui sont impatients de découvrir les arguments qui pourront être avancés. Si vous avez envie de vous confronter à quelques arguments qui vont à l’encontre de votre façon de penser, c’est le moment de vous poser quelques minutes à réflechir, pour les autres, mieux vaut passer votre chemin au risque de faire une crise d’érythème.

Tenir compte de l’inflation

Le prix actuel d’une carte de pêche est de 90€ en 2015. En prenant en compte l’inflation, cette somme est équivalente à 72€ en 2000 et 60€ en 1990 (395 Francs). Souvenez-vous du prix de la carte de pêche à ces dates-là et vous comprenez vite que l’inflation a pris une grosse partie de cette augmentation. 30€ en 35 années, voilà la part de l’inflation dans le prix de votre carte de pêche! Petit cours d’économie rapide, l’inflation ce n’est la poche de personne, c’est juste l’augmentation durable des prix et de vos salaires par la même occasion.

Le prix des autres loisirs en comparaison

Une carte de pêche à 90€ va vous permettre de pêcher dans pratiquement toute la France et toute l’année. Effectivement, il y a des limitations, qu’elles soient géographiques et temporelles. Pour compter à la louche, disons qu’il vous est facilement possible de pêcher au moins 6 mois dans l’année sans forcer quelque soit votre pêche favorite. Une licence de triathlon coûte 170€, courir le marathon de Paris pendant 4h à travers la ville, c’est 100€. Il y a beaucoup d’autres exemples possibles, dites-vous que c’est l’équivalent aussi d’une cigarette par jour et pour les non-fumeurs, c’est une capsule de Nespresso par jour. Autant dire pas grand chose!

 

Le prix de la carte dans votre budget pêche

Une étude a été commandé par la FNPF pour connaitre le profil des pêcheurs de France, et il est désormais possible de dire qu’un pêcheur lambda en France dépense 650€ à sa passion. 14% de votre budget, c’est le pourcentage que représente la dépense qui incombe à la carte de pêche. Et on est très loin de ces sommes pour les plus addicts! Ramenez aux consommables de la pêche, c’est 26 leurres souples ou encore 10 kilos de bouillettes, autant dire pas grand chose pour un pêcheur qui pratique régulièrement. La pêche est un loisir dont les dépenses sont nombreuses et élevées chaque année et dont la carte de pêche représente seulement une faible part.

 

Dépenser les euros des pêcheurs autrement?

Pour certains, la gestion de ces ressources financières est catastrophique et ne servirait qu’à engraisser nos dirigeants dans des buffets mondains et à déverser des truites de bassine pour les viandards. Ce n’est pas totalement faux, il y a peut-être quelques économies à faire, mais cela ne représente qu’une partie infime des dépenses de la fédération. Se priver des déversement des truites de bassines, c’est aussi se priver des nombreuses ventes de carte de pêche de pêcheurs qui ne pratiquent que cette pêche, et nul doute que la rentabilité de cet événement qu’est l’ouverture de la truite a été étudié par les fédérations. Si ce n’était pas rentable, de nombreuses AAPPMA et fédérations auraient arrêté cette pratique à mon avis.

 

Un défaut de communication certain!

Ce qui est certain, c’est que la fédération nationale et les fédérations départementales n’ont pas su expliquer aux pêcheurs à quoi servait l’argent récolté. Effectivement, nous, simples pêcheurs, ne voyons que ces petites festoyades et autres joyeusetés mondaines qui ne servent à rien pour nous. Mais le travail fait en coulisse est énorme, les missions sont nombreuses et il faut du monde, y compris des salariés, pour faire tourner une fédération. Un point que les fédérations devront certainement améliorer ces prochaines années! Mais ne voyons pas le mal partout, plongez-vous dans les comptes-rendus de vos fédérations et vous verrez qu’on est loin du gaspillage financier.

 

A quoi servirait la hausse du tarif de la carte de pêche?

  • A embaucher des gardes! Nous sommes nombreux à déplorer la faible présence de la garderie sur les berges, souvent monopolisée sur d’autres actions comme le sauvetage, l’étude, etc… Avec plus de moyens, il serait possible d’embaucher et donc de surveiller plus activement les berges.
  • Étendre les actions de promotions auprès des jeunes. Maisons de la pêche pour toucher les groupes scolaires, mais aussi clubs de pêche, voilà sur quoi il faut miser. Les jeunes sont les futures générations de pêcheurs, et sans eux l’économie de la pêche s’effondrera. Investir sur la jeunesse, c’est une bonne chose à moyen-long terme, et c’est même nécessaire!
  • Renforcer le lobbying et la publicité. Là j’entends des dents grincer! Effectivement, le lobbying et la publicité ne nous servent que très peu, nous pêcheurs réguliers. Mais c’est pourtant nécessaire! Pourquoi? Pour casser cette image de vieux loisir, de l’ancien assis pendant des heures sur une chaise avec son béret, une cigarette en coin des lèvres et une bouteille de rouge à côté de lui. C’est ainsi que l’on fera changer les mentalités et que l’on attirera des personnes étrangères au milieu de la pêche au bord de l’eau. Oui, cela nous fera de la concurrence, cela nous embêtera certainement, mais c’est le prix à payer pour que le monde de la pêche ait les moyens de se développer. Et pourquoi du lobbying? Tout simplement parcequ’aujourd’hui, il est pratiquement impossible de faire passer une loi ou un amendement au niveau national sans ces groupements, on peut voir cela comme de l’argent gaspillé, mais on peut aussi voir cela comme une vraie force de persuasion pour défendre nos intérêts au niveau national, voir européen. Il y a d’ailleurs quelques semaines, la pêche au niveau européen s’est doté des services d’une agence de lobbying, c’est malheureux, mais c’est pourtant nécessaire dans le système actuel et malgré les euros dépensés, je pense que c’est une bonne chose. L’exemple de l’interdiction du transport de carpes de +60cm est parfait : il a été possible de le faire sans lobby, mais il a fallu dépenser une énergie folle pendant plusieurs mois, même plusieurs années pour y parvenir. Avec un lobby à ses côtés, la même loi serait passé beaucoup plus rapidement!

 

Pourquoi plus d’argent?

Il y a certainement 2 visions des choses. La première consiste à dire que c’est bien comme ça, moins il y aura de monde au bord de l’eau, plus on aura de l’espace pour nous pour pêcher tranquillement. La deuxième vision, plus froide, consiste à penser que sans argent, les choses ne bougeront pas assez vite et que la pêche va mourir à petit feu pour ne concerner plus que quelques passionnés. Il faut donc trouver des moyens de promouvoir la pêche, de l’encadrer et de la développer. C’est ainsi qu’une économie forte de la pêche pourra se créer, que le monde de la pêche se fera entendre plus facilement et qu’il se développera des choses plus professionnelles dans ce milieu. Des compétiteurs professionnels et des compétitions de grande envergure comme aux USA, une grande diversité de médias avec des magazines mais aussi des émissions de télé et de radio comme au Royaume-Uni, bref une vraie économie forte de la pêche qui peut mettre en place des projets d’envergures alors que la pêche actuelle en France est encore en partie dans l’amateurisme dans encore bien des niveaux (les compétiteurs de l’équipe de France GN Carla se déplace à leurs frais sur les compétitions internationales par exemple). Mais là, c’est une vision très personnelle pour laquelle de nombreux pêcheurs n’aimerait pas voir son aboutissement.

 

Concrètement, quels tarifs pour qui?

  • Personnellement, je ne serais pas choquer de devoir payer ma carte 150€ pour pouvoir pêcher dans pratiquement toute la France. Je ne serais d’ailleurs pas choqué de payer 150€ supplémentaire dans un « timbre de nuit » qui me permettrait de pratiquer les pêches statiques (carpe, silure à la bouée, coup) de nuit partout en France sauf là où c’est interdit, plutôt que la mesure en vigueur qui est nul part sauf là où c’est autorisé. Je reviendrais sur cette proposition dans un article sur les évolutions de la pêche d’ici quelques jours qui vous fera grincer les dents une deuxième fois (je ne prends pas en charge les frais de dentiste, désolé).
  • Donner la gratuité pour les femmes et les enfants, en limitant à une seule canne. Gratuité ou valeur symbolique, l’idée est d’inciter ces catégories de personnes à aller à la pêche, c’est notre vivier de demain et il me parait nécessaire de les encourager.
  • Pour les personnes qui n’ont pas les moyens, ou qui ont des moyens limités, je serais d’avis de proposer la carte à moitié prix (75€). Par exemple pour ceux ne payant pas d’impôts, ou alors ceux avec une revenu fiscal inférieur à une certaine somme.

 

Voilà quelques idées qui sont les miennes aujourd’hui à l’instant T, qui ne le seront peut-être plus dans quelques temps et qui n’est certainement le même que le votre.

 

Vous aimez débattre de sujets importants pour le monde de la pêche ? Alors ne manquez pas notre rubrique de billets d’humeur sur des sujets touchant de près ou de loin le monde halieutique.

Autres articles intéressants

154 commentaires

  1. Je trouve votre raisonnement finale mauvais, malgré votre bon article! Donc en suivant votre raisonnement un carpiste lamba devra s’acquiter du « droit de pecher » pour 300€ alors que dans énormément de loisirs c’est effectivement le prix a l’année mais pour utiliser du materiel hors de prix, profiter de licence et d’assurance… La peche doit rester un plaisir accessible au vu du prix qu’il nous coute dans le materiel et appats… Mais avec vos raisonnement il devient un sport de branchouillard bourgeois!!!

    1. Avis strictement personnel, mais 300€ pour pêcher toute l’année de jour comme de nuit, je pense que c’est un tarif correct. Celui qui ne veut pas débourser tout autant peut avoir la possibilité de ne pêcher que de jour, les belles pêches à Cassien cette année nous prouvent que c’est possible. Et pour ceux n’ayant pas les moyens, il me parait évident qu’il faut trouver une solution, pourquoi pas avec une réduction pour ceux qui ne sont pas imposables par exemple, pour que ce loisir ne soit pas élitiste et ouvert à un maximum de monde, tout en ayant des revenus corrects pour améliorer la qualité de service.

    2. excuser d’ intervenir, mais, je suis le seul a avoir payer mon permis 95e cette année ? à ce prix là il faut revoir les calcul d’inflation .

    3. réponce trop personel.tout les mois j’ai du mal a joindre les 2 bouts j’économise ce que je peut pour m’acheter du matériel d’ocasion et pas haut de gamme.alors je vous le dit tout de suite ,que si il faut payer 300 e pour mon permis c’est non.et tout les gent comme moi iront moin a la peche et en + sans permis.

    4. Une honte de vouloir dans les prochaines année faire payer 300 euro au carpiste pour pouvoir pécher la carpe ou le silure en sachant que nous carpiste on pèche nookil et beaucoup plus responsable des poissons et de l’environnement que d’autre pécheur.

    5. Beaucoup plus responsables ??? Quel est le critère retenu pour évaluer la responsabilité ? Etant pêcheur au coup de compétition, je ne garde pas plus de poissons que vous, je pêche « no kill », en relâchant tout après la pesée. Un gardon ou une brème seraient-ils de la merde ? N’y a-t-il que la carpe ou le silure ? Je peux nommer une multitude d’endroits où les carpistes prennent tout le lit avec 4 cannes en éventail, utilisent une barque pour aller poser l’amorce à 100m ou plus alors que c’est interdit, squattent les lieux pendant plus qu’autorisés, souvent avec des chiens qui posent leurs merdes partout… et pas rien que les bêtes, d’ailleurs !!! Moi qui gère une école de pêche avec des gamins entre 9 et 15 ans, je n’ose plus les emmener à certains endroits, alors que ce serait plus près de chez eux.
      Mais peut-être ne pêchez-vous qu’en carpodrome ? Chez vous aussi, il y a des « sagouins », monsieur le carpiste modèle. Mais il serait peut-être plus intelligent de réfléchir avant d’écrire n’importe quoi.
      Et d’autre part, 300€ pour pouvoir pêcher partout en France, jour et nuit, ce n’est pas si cher payé que ça.

    6. Bonjour, je n’ai pas l habitude de réagir sur ce type de discussion car tout le monde a ses idées mais là, j’ai pour ma part fait de la compétition à la grande canne plusieurs années, carpiste maintenant quand j entend ce type de propos cela me fait pousser les cheveux,
      Sur les cannes en éventail sur lacs OK, mais pour le restant il serait sage d ouvrir les yeux, car pour les chiens il y en avait autant avant, les carpiste on des chiens pour leurs sécurité surtout la nuit, après une partie de peche les détritus sont ramasse car ont reviens souvent sur les lieux.
      Enfin je ne vais pas m éterniser car peut être que chez vous les chiens et les pêcheurs sont les seuls et même personne
      Sportivement

    7. bonjour à tous les pêcheurs ! Il est marrant le Monsieur quand il dit qu’il ne serait pas choqué de payer 150 € pour pêcher partout en France. Ah bon vous croyez peut être que tout le monde va faire aller à PERPIGNAN pour faire une partie de pêche. N’importe quoi Cher Monsieur. C’est la crise et ce n’est pas en augmentant les pis à tout va que vous allez fédérer les amoureux de la pêche. Au contraire vous allez multiplier les fraudes et les pêches sans permis, et par la même l’anarchie au bord de l’eau. Notre image en pâtira encore un peu plus. Au contraire multiplier les permis ex: PERMIS ÉTÉ – PERMIS ADOLESCENT – PERMIS CARNASSIER – PERMIS ANNUEL ….. Faites votre révolution en changeant les choses et façons de faire et non comme tous nos politiciens qui trouvent les bonnes solutions en TAXANT tout ce qu’ils peuvent. Il y a certainement autre chose à faire que de ne penser qu’à augmenter les prix sans cesse. En tout cas si vous persistez dans cette voie vous verrez ( succès garanti ) la chute des rentrées d’argents, l’augmentation des fraudes et les pêches sans permis. Ceux qui hésitait à se l’acheter car ils souffrent dans leur quotidien, ne le prendront plus et entraîneront d’autres dans cette direction ;;;; au détriment de tous !!
      A bon entendeur

    8. Une validation départemental de permis de chasse est d’environ 140€ assurance responsabilité civile comprise. Il faut rajouter une carte d’adhésion à une société de chasse (gérée par une fédération départementale) qui coute en moyenne 145€. Pour chasser la bécasse 3 mois dans l’année à raison d’une journée par semaine près de chez ma mère, je paye 185€!!! Je fais partie des chasseurs « du peuple » et se sont les tarifs les moins chers… (Un permis national c’est 400€ environ et une actions sur chasse privée débute à 500€ pour les 1er prix et peu monter à 2500€ voir plus)

    9. on vas vous demandez de payer encore plus cher votre permis national de chasse pour faire la promotion de votre loisirs et on vous diras aussi ne vous plaignez pas et estimez vous heureux , il y a d’autres loisirs beaucoup plus cher (golf ,triathlon , équitation etc. ,,, )

    10. Plus il y aura de pêcheurs au bord de l’eau, plus les guides auront du travail M.Couasnon, je n’attendais pas une telle réaction d’un professionnel de la pêche…

      Plus les revendeurs vont vendre du matériel, plus les manifestations seront grandes (comme aux USA), plus les médias auront de l’argent pour faire des choses sympas (tv, radio, magazines comme en UK) et plus l’industrie de la pêche de loisir pourra se faire entendre pour, par exemple, contrer le lobbying des pêcheurs pros… qui lui est parfaitement organisé pour faire à peu près n’importe quoi avec les poissons des eaux publics!

      Mais effectivement, c’est ambitieux et visiblement peu de personnes n’arrivent à en prendre le vrai sens final. On va continuer à faire vivoter la pêche à coup de reformettes tous les 10 ans, à bosser comme des amateurs à tous les niveaux et passer pour des mecs arriérés auprès du grand public.

    11. Quand vous comprendrez que nous l’ensemble des pêcheurs lambda car je fait partie d’eux ,,( n’ayant pas les mêmes privilèges de certains de ma corporation qui ont l’exclusivités permanente sur tous les supports pubs, halieutiques et autres réseaux de com ,mais c’est encore un autre débats interne celui là ), le regard des autres et du grand public (c’est qui çà ??? ) on s’en fout , énormément ….des manifestations comme au USA !!! ,mais mon dieux , vous ne pensez qu’a çà et çà fait surtout le bonheur des fabricants et autres pompeux de la pêche modernes qui ont déjà de gros moyens avec les 3 milliards de chiffres !!! non ??? de l’argent pour les medias ,pour encore une fois voir toujours les mêmes snobinards prétentieux qui ne bougent même pas le petit doigts en dehors de leurs exhibes de salon !!!! ….. le pêcheur plus il est anonyme , plus il est perspicace ,autonome et libre de ces mouvements et en harmonie avec la nature qui elle lui rend tout simplement , n’est ce pas son plus intime souhait !!! … et attention dans vos propos ,ne pas prendre les pêcheurs pour des arriérés stériles qui ne seraient pas concernés parce qu’ ils n’ont pas les moyens, ni le pouvoir de combattre contre les lobbys de la pêche professionnelles . le pêcheur a d’autres combats plus important notamment son pouvoir d’achat , le confort et qualité de vie de son foyer,, après tout chacun son job et avec les moyens qu’on a ,,, se retourner vers les cotisants encore une fois c’est se mordre la queue , bientôt le comble du pêcheur …..

    12. 1 – Personne n’a d’exclusivité permanente sur les supports pubs ou presse, tout ceux qui m’envoient des articles intéressants seront publiés, voir même rémunérés sur 1max2peche. Je n’ai jamais rien reçu de votre part, il ne faut pas crier au complot ou jouer aux Caliméro dans ces cas là.

      2- Moi je veux qu’il y ait un maximum de gens qui soit au bord de l’eau et qui considère ça comme un loisir passionnant. J’ai mal vécu mon adolescence quand je disais le lundi matin que ce que j’avais fait de mon week end, c’était d’être allé à la pêche. Si mes enfants pouvaient dire la même chose et que leurs potes trouvent ça franchement cool et les envie, j’en serais ravi! De grandes compétitions palpitantes avec de l’action, des médias halieutiques puissants pouvant faire plein de choses sympas (retransmissions live par exemple), voilà ce que j’aimerais voir personnellement. Personnellement, ça ne veut pas dire pour tout le monde on est bien d’accord…

      3 – Rien n’empêche la pêche d’avoir une bonne image envers le grand public et au pêcheur d’être en harmonie avec la nature. Il y a de la place pour tout le monde, les berges françaises sont nombreuses, on a cette chance de ne pas se marcher dessus hors des sentiers battus.

      4 – Je ne traite pas les pêcheurs pensant différemment comme des arriérés, je dis simplement que c’est à quoi NOUS ressemblons tous aux yeux du grand public. Et moi ça me dérange, je veux casser cette image et c’est peut être ma seule vraie motivation dans ce monde halieutique!

      5 – On ne m’enlèvera pas de l’idée que d’augmenter le prix des cartes de pêche (sous la condition que cet argent soit très bien géré effectivement), c’est dérisoire comparé à l’argent que nous dépensons pour notre passion. Franchement, c’est quoi 50€ quand on pêche? La pêche n’est déjà plus vraiment accessibles à ceux qui ont peu d’argent à l’heure actuelle, pour la majorité 50€ c’est quelques leurres ou 3 paquets de bouillettes, dérisoire à côté des milliers d’euros de matos et de frais qu’engendre la pêche. Mais bon, c’est là aussi un simple avis perso et le simple fait d’évoquer le sujet semble apeurer tout le monde. Non je ne suis pas la FNPF, non la FNPF ne prévois rien en ce sens, je suis juste un pauvre pêcher depuis 20 ans, qui pratique toutes les pêches et qui trouve que sa carte n’est pas très onéreuse comparé aux possiblités offertes même si effectivement l’argent qui en résulte n’est peut-être pas des mieux gérés.

      Ni plus, ni moins, il faut arrêter de voir le mal partout 😉

    13. Je trouve sa honteux de proposer des permis à ce tarif, pour les emplois et tout on ferais mieux de payer ces putain de ministre et tout ces politisé à la con qui serve à rien au smic et arrêter de taxer les ‘pauvre gens comme nous faut arrêter un peut les conneries, et si j’avais en face de moi celui qui a écrit cette article le ferais voir ma façon de penser…. Arrêter des cassez les couille au pêcheur et prénner l’argent où il y en as

    14. Donc vous acceptez de claquer un pognon dément dans du matériel,et donc,super logique,la ressource(les braves conseils de poissons) et leur accompagnement(gestion,surveillance,suivi scientifique) peuvent bien aller se faire foutre…. Super éveil au vivant! Bravevcouillon va.

    15. tout à fait d’accord surtout que dans mon coin il ne lache plus de truite . il y a des dechets sur les bord rien nes entretenu ou va cette argent ??

    16. Bonsoir
      A ce prix l on a de tres bonnes actions de peche et sans la peur de se faire agresser

    17. Je suis d’accord avec toi , moi je suis carpiste es mineur donc la carte de peche ne me coute pas trops cher mes a mon age ces l’enfer de pouvoir pratiquer la peche vu le prix du matériel alors si en plus je doit payer mon permis plus cher , je ne pourrais plus pêcher en rivière !

  2. mois avec un salaire au smic c’ est pas toujours simple donc fait attention au dépense comme le gasoil on essaye de pecher au plus pres de chez moi et je pense ne pas etre le seul dans cette situatiion (62)

    1. C’est pour cela que je propose un tarif spécial pour ceux qui ne sont pas imposables, et qui n’ont pas les moyens de s’affranchir d’un tel tarif. La pêche ne doit pas devenir élitiste, mais elle manque cruellement de moyens à mon avis.

    2. Bonjour Geoffray,

      Je souhaiterai juste rebondir sur vos arguments concernant la comparaison entre le prix de la carte de pêche et une licence de triathlon.

      je m’explique:

      – Il ne faut pas comparer les clubs avec une carte d’adhérent à une AAPPMA car les deux n’ont pas du tout les mêmes buts. Pour faire simple, quelqu’un qui souhaite joué au foot sur un espace vert ou dans un stade avec des copains ne va pas payer le droit de jouer au ballon et n’aura rien à payé sauf si il souhaite prendre une licence pour faire de la compétition au sein d’un club qui sera majoritairement financé par sa collectivité (bah oui, l’entretien d’un terrain de foot c’est une blinde! et ce ne sont pas quelques licenciés d’un club qui pourraient l’assumer). Autre exemple: si je possède un canoë, je n’ai pas besoin de payer quoi que ce soit pour me balader sur la rivière… Tous cela pour dire qu’à partir du moment ou l’on ne fait pas partie d’un club, on n’a pas besoin de payer le fait de pratiquer son loisir.

      Vos arguments ne sont donc pas cohérents (sauf pour celui qui n’est pas forcément baigné dans le monde de la pêche…).

      Ensuite, en ce qui concerne « ou va l’argent des cartes »: vous n’avez pas assez de chiffres ou d’exemples… Quelques part en pays de Loire,je vous garantie
      qu’il y a des centaines de milliers d’euros qui dorment sur des comptes d’asso et de FD. Le problème c’est qu’il n’y a jamais personne aux assemblé général contrairement aux forums sur internet ou l’on a malheureusement des débats sans fin faute de connaissances réelles de certains (sur les structures associatives de la pêche) qui finissent par disperser les débats.

      Quant aux gardes de pêche fédéraux, la politique actuel de beaucoup de FD est de former des gardes bénévoles associatifs pourtant des subventions sont versé par la FNPF pour l’emploi de garde en FD (a vérifier mais quasi sûre)…

      Je trouve donc que ce que vous justifiez pour une hausse de la carte de pêche n’est pas forcément clair mais votre article à le mérite d’exister et c’est déjà bien.

      Bravo à vous

    3. Merci pour cette réponse constructive NR6, ça fait plaisir 😉

      – Pour la comparaison du tarif, l’idée n’était pas de montrer ce qui se fait dans les autres clubs, mais surtout de pouvoir relativiser sur le prix réel comparé à la possibilité que cela donne. Je reprend mon exemple du marathon de Paris : je vais courir comme un con pendant 3h30 dans les rues de Paris et filer 100€ pour avoir un dossard et une puce pour me chronométrer. Pour moins cher que ça, je peux pêcher 1 an dans pratiquement toute la France… ou alors me payer un paquet de clop par mois ou un Nespresso par jour. L’idée était surtout là, de pouvoir comparer la dépense à ce que cela nous apporte, et je trouve franchement que c’est pas mal 😉

      – Concernant l’argent qui dort dans les AAPPMA, on est bien d’accord. C’est un sujet que j’aborderais dans le prochain article (dimanche je pense) et là je serais même d’avis de ne plus donner d’argent aux AAPPMA, mais plutôt que ce soit la FD qui distribue l’argent en fonction des projets des AAPPMA. Cela permettrait aussi d’avoir une vision plus globale et plus équitable entre les AAPPMA.

      – Pour le reste, je trouve que la demande des pêcheurs est d’avoir plus de contrôles. Moi le premier. Si effectivement les FD ne jouent pas le jeu, c’est une honte si elles sont subventionnées pour! Mais là pour avoir des éléments, ça risque d’être compliqué! Alors si le système de piloter les AAPPMA par les FD n’est pas si mauvais, pourquoi ne pas piloter les FD par la FNPF directement? Au moins ceux qui se bougent auraient de l’argent pour réaliser leurs projets, et on aurait une vision globale nationale avec des actions cohérentes entre elles? On a toujours le droit de rêver non? 😉

    4. Allez essayons de clarifier les choses et comprendre le contexte:

      Qu’est ce que la pêche?
      – La pêche est une activité qui consiste à capturer des animaux aquatiques.

      Pourquoi je dois payer une carte pour pêcher?
      – Il y a une centaine d’année, afin d’ouvrir l’accès aux cours d’eau à tous le monde,des personnes ce sont réunis et ont créent les associations de pêche et de pisciculture. Cela à permis de structurer la pêche de loisirs. En effet, en contrepartie de donner les baux de pêche aux associations, celles-ci ont mis en places des règlements spécifiques pêche en se basant sur le code de l’environnement (afin d’éviter les abus)et ce sont engagés à les faire respecter(garderie pêche). De plus les associations, en plus de récolter l’argent qui leur permettaient de payer les baux (souvent symboliques avec les collectivités; domaine public) récoltaient la cotisation pour la protection du milieu aquatique (CPMA) en mettant en vente leur carte. Cela à donc permis à l’état de récolter de l’argent sans avoir à créer de service administratifs. D’ailleurs le timbre (CPMA) représente quasi la moitié du prix de la carte adulte. En gros les missions des AAPP était d’offrir un maximum de parcourt de pêche pour leur adhérents et de plus l’argent qu’elle récoltait servait à ré empoissonner les cours d’eau pour rétablir la balance avec les poissons prélevé par les pêcheurs………………………………………………………………………………………………………………………………;.;…..Aujourd’hui, les AAPP sont devenu les AAPPMA et le pêcheur du dimanche qui prélevait sa friture à tendance à devenir un pêcheur de compétition (tendance à la pêche sportive).Peu importe, le contexte à bien changé en même temps que les rivières ce sont dégradées. Ce qu’il faut retenir c’est que les pêcheurs grâce à leurs adhérence avec les associations peuvent faire passer leur messages, idées, volontés lors des assemblée générale des associations.

      « Génial, nous petit pêcheur avons la chance de faire porter nos voix auprès de l’état par notre système associatif ! » Arf, malheureusement les forums sur internet ne sont pas des Assemblé générale et ça le jours ou les pêcheurs « ou Forum’cheur! » le comprendront et engageront des débats constructifs en venant aux AG de leurs associations alors le monde de la pêche de loisirs pourra évoluées…Il y a aussi le problème de cohérence entre les associations qui sont plus souvent à faire la guéguerre entre elle plutôt que de bien s’entendre pour faire avancer les choses.

      Bref, tout ça pour dire que ce n’est pas le fait d’augmenter la carte de pêche qui réglera le problème des pêcheurs de France et que l’AAPPMA est la voie du pêcheur (c’est pour cela qu’elle est importante!).

    5. C est encore ceux qui bosse qui vont trinquer pour les autre!!!bon niveau cout; la peche est un loisir deja bien assez chère surtout pour du nokill!!certain diminuent le cout de cette peche en fabricant eux meme leurs appats pour un souci d’argent,de performence,de respect de l environement …..pour ma part il n’est pas rare que je me prepare des postes de peche durant la saison…bref on entretien les berges;ramasse les merdes laisser par les promeneurs et autre;et oui on nourrit aussi les poissons lol…….et il faudrait encore qu on racle!!!ceux qui doivent payer plus sont:les pécheurs de truites et de carnassiers!!!Car c’est eux qui créent le desequilibre dans la chaine alimentaire de nos chere poissons!!!et bien sur c est a cause de cela que l’on est obligé de réempoissoné des truites et des brochets a peine mailler et peché a l ouverture suivante!et le comble du spectacle c est que ces poissons iront dans la gamelle de nos viandar!alors pour moi peche en no kill pour tous le monde!!!ceux qui ramasse le poisson devrait payer plus!!!!

  3. Cet article fait suite je pense , aux bons nombres de critiques qui circulent sur les divers forums . Les conclusions de l’article sont un peu tirés par les cheveux , mais je pense que le but était d’ouvrir le débat et c’est très judicieusement atteint . Donc , NON C’EST PAS CHER !!! ma femme claque 56€ par mois dans un club de sport pour 3x 1h de cours par semaine , mon fils , 60€ pour le foot et pas pendant les vacances… donc non c’est pas cher 🙂 . Ce qui coûte cher c’est la pèche à la carpe , que je pratique , entre le matos et appât …

    1. Effectivement, c’est le but, ouvrir le débat et confronter nos idées, j’en avais marre de lire sur les forums que la carte c’est cher… c’est toujours trop cher effectivement, on n’a pas de services en retour non plus et en attendant le domaine public se vide au profit du domaine privé… il faut changer les choses car plus il y a de privés, plus les poissons du public finissent par s’envoler étrangement dans ces eaux!

  4. Je suis assez d’accord avec vous sur de nombreux points. Le permis plus cher. pourquoi pas, mais il faut alors que cet argent soit bien dépensé ! Je pense notamment à l’emploi de gardes et à la protection de l’environnement. Je suis sur qu’actuellement, il y en a pas mal qui pêchent sans permis. Pour vous dire, dans ma région, je n’ai jamais vu un garde après plus de 10 ans de pêche !
    Il faudrait aussi que les mentalités évoluent sur les lâcher de truites de « consommation ». La pêche, c’est quand même autre chose que ça …. Rempoissonné les cours d’eau et étangs oui, mais faire un safari le lendemain du lâcher non !

    1. Exact, le but est vraiment dans un premier temps d’avoir plus de garderie, perso jamais été contrôlé par un garde en 25 ans de pêche en Saône…

      Pour les lâchers de truite, cela ne me choque pas si on certain que l’argent récolté par les ventes de cartes pour ce genre de pêcheur couvre largement le coût de ces lâchers. Après, chacun pêche comme il le veut, du moment que cela ne coûte pas au pêcheur passionné, ça me va!

    1. Les « pauvres » ne pratiquent pas la pêche malheureusement, avec +450€ de dépense en moyenne, ce n’est pas un loisir qu’ils peuvent pratiquer. C’est d’ailleurs pour cela que je propose une carte de pêche « réduite » de moitié prix par exemple pour ceux qui ne sont pas imposables, pour qu’ils puissent toujours pratiquer la pêche comme auparavant.

      Pour les magazines, s’il y en a des gratuits, ce n’est pas pour rien 😉

    2. la France ce divise alors prkoi pas diviser les pêcheur êt les classer par catégorie. Êt ceux qui payeront plus cher vont ce plaindre que les pauvre bénéficie de tout.

  5. donc on suit l’inflation, ok tout augmente ok, sauf les salaires, donc la carte de pêche prends 6 euros, pour embaucher des ‘gardes », ok, donc ces gardes vont donc s’occuper a traquer les pêcheurs étranger qui font fit de nos lois n’est ce pas? ou alors faire de la prévention? ou faire la traque aux carpistes vache a lait? non je dis ça je dis rien hein… et on continue a nous parquer sur de petit linéaire de pdn a 30 pêcheurs sur 200m? C’est bien beau tout ça et on réduit les possibilités de pêche pour les enfants et les femmes… bravo ! et ça va promouvoir le loisir pêche? heu la je demande sérieusement a voir. Sérieusement manque plus que la vaseline et on est bon. De plus en plus cher et de moins en moins de droit. restrictions pour le loisir et portes ouvertes au pêcheurs pro. La fédé voudrait promouvoir les privés qu’elle ne s’y prendrait pas mieux. D’ailleurs que penser des manches du GN qui s’organisent en privé? belle étiquette pour nos belles eaux publiques…

    1. Les propositions concernant la pêche au sens général viendront dans un prochain article, encore plus polémique. Mais effectivement, en payant plus, il faudrait que l’on ait plus : plus de garderie et active et aussi plus de possibilité de pêcher. Perso je milite pour une pêche de nuit généralisée toute l’année, sauf sur quelques secteurs spécifiques liés à des problèmes de sécurité. Et là oui, on pourra faire l’effort financier pour bénéficier de telles avancées!

      Pour les jeunes et femmes, c’est ce qui est en vigueur actuellement il me semble. Après, rien n’empêche de prendre une carte spécifique, les jeunes n’étant pas imposables, ils pourraient bénéficier d’une carte à tarif réduit.

      Ce ne sont que quelques idées, pas forcément bonnes, pour essayer d’amener encore plus de monde au bord de l’eau avec plus de services et de possibilités pour le pêcheur pour ne pas lui faire franchir le pas de l’obscur privé…

  6. Des idées qui ne peuvent malheureusement êtres que bonnes pour les personnes vivants économiquement de la pêche… Ou plutôt devrais-je dire du porte feuille des pêcheurs.

    1. Pourquoi bonnes que pour les personnes vivants de la pêche? Plus d’argent dans les fédérations, cela fait plus d’emplois (des gardes!) mais pas plus d’argent. De mémoire le président de ma fédération de pêche n’est même pas rémunéré…

    2. Pour la mienne de mémoire, je suis dans un département avec un secteur de nuit très restreint est des gardes pêches bien présents, bizarrement sur ces même secteurs les étrangers sont toujours bien présent à faire chier avec leurs sono qui font vibrer tout le secteur de nuit, les tonnelle, est les détritus qui vont biens … donc les gardes pour ce que j’en pense, je ne rentrerais pas dans les détails…

      Et puis les 650€ de panier « moyens annuel » en consommable pour la majorité des pêcheurs, à d’autres, tout bon matériel de base pour n’importe quelle pêche (station, cannes ,moulinets, etc) peuvent se garder pour la plupart 10 piges sans soucis.
      Par contre je veux bien croire que beaucoup de pécheurs on contrairement à d’autre le pouvoir (d’achat) de littéralement faire péter ce score à eux seuls pour 20 personnes ou plus. Mais cela ne veux pas dire que ces 20 dernières ou plus ne sont qu’à peine smicardes, non imposables ou pauvre…

      Pour finir sur ces fameuses cartes de pêche qu’on appel « interfederales » (pas forcement disponibles dans toutes les APPMA), qui au final, ne donne droit d’accès véritablement qu’à un tiers voir deux dans le meilleurs des cas (entente/club halieutique ou urne) des eaux publiques française, sans parler du secteur Savoie…
      Donc dire qu’on peu pêcher sur quasiment toute la France au jours d’aujourd’hui en payant 90€…c’est pas tout à fait juste, sauf erreur de ma part.
      Donc qu’ils commencent déjà par équilibrer tous ce fourbis de droit d’accès avant de parler d’augmenter les cartes de pêches, si toutefois il s’agit bien de l’amélioration du quotidien des pratiquants dont il s’agit.

    3. Après le jour ou on viendra me dire tiens cette année ça sera 300€ mais j’ai un droit d’accès total de jour comme de nuits dans toute la France je reconsidérerai peut être mes propos, mais on en est loin.

    4. Geoffray,
      Les Fédérations départementales, certaines AAPPMA mêmes, ont des comptes en banques bien garni, ou de luxueux locaux (Château par ex 🙂 ) Est-ce là le but d’une association loi 1901 ? De l’argent il y en a, au lieu de faire marcher certaines piscicultures en faisant des lâchers de truites (obligatoires sic ) dans des lieux où cela n’a pas lieu d’être, au lieu de laisser de l’argent dormir et / ou, fructifier sur des comptes en banques , un réinvestissement judicieux serait des plus appropriés.
      D’un autre côté, plus de pêcheurs se sentiraient investis ou s’investiraient dans leurs AAPPMA respectives, cela irait probablement mieux.
      Mieux même, certaine AAPPMA ré-empoissonnent allègrement en carnassier sur des secteurs de rivière où une grande partie des berges sont privées, ce qui fait que ce sont les riverains ( dont certains sont membre du bureau de l’AAPPMA) qui en profitent, L’AAPPMA oubliant de demander soit un droit de passage aux riverains ( on les comprends, ils ne vont rien s’imposer eux-mêmes) soit en demandant aux riverains ( parfois eux-mêmes 🙂 ) d’entretenir les berge et la moitié du lit de la rivière, puisque lorsque l’on est propriétaire d’une berge donnant sur une rivière, on est de facto, propriétaire de la moitié du lit de la rivière.
      J’arrête là, la liste est longue .
      Cdlt

  7. c’est vrai qu’au marathon, foot, équitation ou sport en salle on a avec soi entre 5 000 a 15 000 euros de matériel comme a la peche de la carpe par exemple.

    1. Je connais de très très bons pêcheurs connus au niveau national qui pêchent avec -5000€ de matériel. Mais bon, rien ne nous oblige à se balader avec une telle somme au bord de l’eau et il ne faut pas que ce soit une excuse pour payer moins cher une carte de pêche! Si on peut se payer autant de matériel, on doit pouvoir s’acquitter de 300€ pour pêcher de nuit toute l’année… et ce ne sont pas les marques qui payent les gardes, il ne faut pas se tromper de porte-monnaie.

      Pour info l’équitation c’est hors de prix, pour le marathon c’est plus de 1000€ entre les tenues, les chaussures (à +150€) et la nutrition.

      Et pour le vélo ou le triathlon, le prix moyen des vélos des passionnés est entre 3000€ et 5000€ quand ce n’est pas 10000€.

      Et là je ne parle pas des sports mécaniques…

      J’ai eu la chance de pratiquer un peu tous ces sports, et à chaque fois je me dis que la pêche ce n’est pas si cher que ça, sauf si on commence à vouloir se payer du matos haut de gamme mais là c’est un choix personnel.

    2. Déjà cette somme de matériel ai aquis sur le long terme ( plu de 10 année). Kan on va au foot ou vélo c est dans des club donc avec des infrastructures et il on cas réclamer une baisse de leur licence car se sont bien des licence avec des entraîneur.

    3. geoffray , tu m’a l’air bien jeune sur la photo ,pour avoir pratique tous les sports avec passion , un passionné a du bon matos car esprit de compétition .moi une canne et moulinet 600e je fait de longue session donc equipé en consequence , mais pas là est la question hein !!!! .
      rien n’empêche les pêcheurs de faire des dons , au fédération s’ils trouvent quelle font bien leur boulot ,
      j’ai fait partie d’une aappma compétition veteran ,j’ai donnée du temps de l’argent en matos , pour aucune reconnaissance , les pecheur ils s’en foutent ce qu’ils veulent s’est la reconnaissance de la fédés pour pouvoir rien debourser plus que le stric minimun , et avoir leur nom et tete d’affiche .
      quand au garde ( ils voient des jeunes pecher en reserve ,(se jour là 6) ses messieur leur disent qu’ils doivent quitter les lieux car reserve , ils se font dirent qu’ils sont etrange et ne le savait pas . pas de suite .
      un des jeunes qui peche avec nous se fait verbaliser car il ete a plus de trente metres de ses cannes , chercher l’erreur .
      j’arrete je fait monter ma tension .

    4. Si tu le dit. Ta vu le prix d un bedchair êt d1 biwy de qualité. Êt surtout d un kilo bille? Imagine sur 10 année quand tu investi de temp en temp. Ca chiffre vite.

    5. c’est sur . seulement il n’y a pas que les carpistes, tu a fait le choix de faire ce type de pêche qui au niveau matériel est très conséquent .

  8. C bien … mais le problème des personnes reconnu handicapés avec reconnaissance n’est toujours pas d’actualité. Ce que je veux dire à quand une carte de pêche demi tarif handicapés. Pour le moment pour moi je paie ma carte plein tarif avec des compléments alors que je ne peux accéder a tous les parcours ou toutes les berges comme les autres du fait de mon handicap. Merci d’en parler et réfléchir fortement.

    1. Hé oui je suis dans le même cas les places de pêche accessible aux handicapés son pratiquement nul dans le 68 même l’étang de la fédération qui a été réaménagé sans une place pour handicapé (par contre faire une réserve pour les grenouilles sa oui). En se qui concernant les gardes de pêche 5 ou 6 contrôle en 2014 + la brigade verte, un reproche quand même pour un certain garde qui se prend pour un cowboy.
      Sauf erreur de ma part on peut pêché dans toute la France dans les eaux du domaine public avec une seul canne se qui déjà pas mal de Km. Ma carte de pêche de basse a augmenté de 12€ de 2012 à 2015 se qui me fait une augmentation de 20% par contre ma retraite elle ne bouge pas dans même sens.

  9. je veux bien payer un peu plus a condition que cela se voie au bord de l’eau, aujourd’hui ce n’est pas le cas.
    pour vous citer: « C’est d’ailleurs pour cela que je propose une carte de pêche « réduite » de moitié prix par exemple pour ceux qui ne sont pas imposables, pour qu’ils puissent toujours pratiquer la pêche comme auparavant »
    je ne suis pas du tous d’accord ,car tous le système français est déjà comme cela , mieux vaut payer une carte abordable
    pour tous, on vas pas commencer a faire des distinctions entre pêcheur, genre -50% pour une famille nombreuse (pas de critique j’ai 4 enfants). je n’ai pas envie que la carte devienne comme la chasse
    alors, pour ma part payer oui seulement pour avoir des gardes.merci

    1. D ailleur en parlent de chasse le permis ai obligatoire que la chasse soit privée ou non donc si il veulent recuperer de l argent en plus ben qu il mettent le permis de peche obligatoire dans les etang privée et le resentit se fera dans les fédération.

  10. bonsoir, je suis carpiste,donc no-kill.Par chez moi en lorraine il y eu beaucoup d’abus de la fédération:on nous a supprimer il y a peu un étang fédéral qui n’était pas déclarer alors qu’il était inscrit depuis des années dans le livret.Quand,ils ont voulu le vidanger pour le nettoyer,ils n’ont pas eu le droit donc ils ont ouvert le barrage et tous les poissons se sont retrouver dans les fossés des champs et tout a crever.Ceux qui sont rester dans les poches d’eau se sont asphyxiés.Sans compter sur les retenus d’eau qu’ils ont détruits(non officiel),pour eux ils ont céder.Donc payer 150$ pour pêcher,je trouve ça abuser.entre parenthèse,je ne pêche qu’en rivière l’orne,la moselle et la meuse.Les autre départements j’y vais jamais donc payer + cher pour aller partout en françe cela ne sert a rien.C’est mon point de vu.Sinon bel article.

    1. et puis on parle pas des lac comme le der ou la foret d orient qui sont public ou en plus du permis on paye le droit de pecher + un timbre pour le bateau. et puis naviguer dans toute la france ceci est plus pour les pecheur de grande marque pour faire de la pub. j ai participer a la reunion de mon aappma et rien ne ce fera encore cette année niveau carpiste vu que ce sont les federation qui decide donc a savoir que dire de s investir dans les aappma sont des betises pour la plupart.

  11. 300€ pour pecher de nuit !!!!!
    Alors si on suit se resonement c’est 500€ pour celui qui garde le poisson !!!
    Un taxe de 150€ aussi pour les pêches dites « mobiles » cecis pour palier au derangement que peuvent ocasioner les pêcheurs « mobile » sur les pêcheurs « statiques »

    Et la à mon avis ça sera équitable pour tous!!!! pourquoi la pêche de nuit devrait etre plus chere que les autres???
    C’est une pêche comme les autres.
    Le reste de l’article est plutot pas mal mis a part le point « taxe de nuit »

  12. « Petit cours d’économie rapide, l’inflation ce n’est la poche de personne, c’est juste l’augmentation durable des prix et de vos salaires par la même occasion. »
    mon salaire augmente très peu par contre toutes mes charges oui

  13. Bonjour. Moi pour ma part je paye 250€ par année pour me carte de peche. Come je habite en Alsace je paye mes carte par village. Jusk à la pas des souci. Metenan le fédération à deside ke pour chaque carte ke je prénd hors de celle sûre la quelle je quitte la taxe ,je doit payé une taxe enpluse de 26€ /par carte.Jamais fait contrôle par un garde de peche fédéral je me demande bien à quoibon tout ce tax ci rien est fait niveau plan d’eau ou pisciculture. Ci vous voulez payé tout ce argent pour peche partout en France je suis d’accord avec vous.vous pouvez aussi payé 1000€ ci ça vous chante. Moi pour ma part enten petite pêcher ce chaque année un trou énorme dans mon budget de peche. Avec mes sincères salutations ( excuse ma moves écriture. Enten autrichien je écrit avec autocorect ) tight lines

  14. Arrêtez de comparer la pêche a d’autre sport de salle ou des sport nécessitant du matériel. Sa na rien a voir.
    On paye un permis de pêche pour AVOIR ACCÈS À LA NATURE (et non une salle ou autre…), donc non, 300€ faut pas abuser, c’est bien trop cher pour avoir le droit de mettre mon hameçon à l’eau !
    Et beaucoup ne peuvent se le permettre, et pêche déjà avec un budget serrer. Alors pour 25€ par mois faut voir le service et la qualité rendue !!! C’est le prix d’une box internet quand même…
    Et pourquoi faire des catégories de pêcheurs ? Dans ce cas, celui qui paye l’ISF on lui fait un permis à 999€ ?
    Pourquoi pas plutôt un permis « 100% no Kill » moins cher qu’un permis « prélèvements » ? Qui serait plus logique d’un point de vue économique !!!!!

    Bref tous cela pour dire, que nous payons juste pour avoir accès à la nature, à l’eau, allo :p mdr

  15. C’est étrange, vouloir payer plus cher un permis alors qu’il me semble pas avoir vu dans l’article le moindre mot sur les 2 choses les plus importantes à la pêche, à savoir le milieu aquatique et sa qualités, et surtout les poissons… Or on nous ferait payer plus cher alors que ces 2 éléments sont en net recul ? Tss Tss…. Si je vais à la pêche, c’est pour être dans un milieu sain et faire du poisson…. Mais quand je vois des coursdd’eau mourir, je suis loin d’être prêt à payer plus pour ça…..

    1. Entièrement d’accord! Je ne paierai sûrement pas plus cher mon permis pour plusieurs raisons.

      1. Je pêche de façon occasionnelle en Eure et Loire, la fédération du coin étant les  » brochetons du Loir  » et étant carpiste, inutile de vous dire que tous les postes de nuits sont bidons… Les postes de jour également d’ailleurs… Pour exemple 1 poste avec 1km de berges mais à 1,5km du parking et interdit de nuit… Autant vous dire que je n’ai vu que du pêcheur au carna et que ceux ci ont été surpris de nous voir… Pour beaucoup c’était la première fois qu’ils voyaient des carpiste à cet endroit… Je précise que l’endroit dont je parle est au milieu d’en marécage, avec le statut de réserve protégée si je ne dis pas de bêtises…

      2. A ce même endroit un écosystème avait vu le jour grâce à 2 troncs d’arbres en travers qui ne nuisaient en aucun cas la circulation des bateaux, et ceux depuis plusieurs années. Il y avait du brochet, du sandre, du petit blanc à foison, et de la carpe. Mon frère avait enregistré quelques départs surpuissants, contre lesquels il n’a rien pu faire… Bref Nous revenons 2 mois plus tard et plus rien, berges nettoyées, plus un pêcheur au carna, plus de départs enregistrés… Alors payer 300 euros pour avoir droit de pêcher de nuit sur des postes pourris, et détruire des écosystèmes entiers, je proteste.

  16. Si tu le dit. Ta vu le prix d un bedchair êt d1 biwy de qualité. Êt surtout d un kilo bille? Imagine sur 10 année quand tu investi de temp en temp. Ca chiffre vite.

  17. moi ce qui me gêne ce n’est pas tant le fait de payer plus cher la carte de pêche. je suis pêcheur de carpe et ce qui me gène c’est que l’on paie pour que les postes de nuits ferment un par un dans ma région et que cela pousse les gens vers les étangs privés. alors a quoi ce sert a part distribuer des truites de bassines a quelques viandars. qui plus est vont une semaine a l’ouverture et ne reviendront plus sur les berges le reste de l’année. alors que nous nous faisons vivrent les commerces toute l’année. je sais que notre pêche est mal vu a cause d’une minorité de gens qui n’ont rien compris de cet état d’esprit qu’est la pêche de la carpe. mais nous sommes la au même titre que les autres comme protecteurs de la faune et la flore et amoureux de la nature.

  18. Bonjour à tous.
    Une autre vision du sujet peut-être ?

    AAPPMA, FEDERATION, FNPF : Associations Loi 1901 ou Entreprises à but Lucratifs ?
    (A qui profite le crime ?)

    A qui profite le crime est un terme outrancier diront certains, ils n’auront probablement pas tort, mais c’est pourtant le mieux approprié, concernant ceux qui se sont appropriés la pêche de loisir en France, car je pense sincèrement que parfois la stupidité est … criminelle.

    Les AAPPMA, les Fédération Départementales, mais surtout le haut du panier, la direction de la FNPF, se trompe, surtout la direction de la FNPF qui dirige dans la mauvaise direction justement, en confondant, semble-t-il, ASSOCIATION LOI 1901, à but NON LUCRATIF, et SARL « Société à Responsabilité Limité » (très limités )

    Comment ces têtes pensantes qui dirigent la FNPF, ont-elles pu être aussi peu clairvoyantes, se plaignant année après année, d’une régression du nombre de pêcheurs à la ligne en France dans un premier temps, et faisant TOUT ce qu’il faut pour que cette régression s’amplifie ?

    Comment comprendre autrement le fait que les cartes de pêches gratuites autrefois pour les moins de 18 ans, soient devenues payantes, si ce n’est pour faire du FRIC ? Remplir des caisses parfois biens pleines, avec de l’argent qui devrait servir la pêche, les pêcheurs, et le milieu aquatique en premier lieu, plutôt que trop souvent, dormir sur un compte qui n’a rien de … commun.

    Comment donc, les pontes de la FNPF, n’ont t’ils pas compris qu’en faisant payer la pêche de loisir aux jeunes de moins de 18 ans ils allait leurs faire passer l’envie d’y aller justement ?

    Car les jeunes n’ont-ils pas d’autres priorités concernant le peu d’argent qu’ils mettent de côté ?
    Ne pas créer l’envie, par la gratuité est de ce fait stupidement criminel.

    Il y a quelques années encore, les jeunes de moins de 18 ans allaient bien souvent à la pêche durant les vacances scolaires, c’était encore une activité gratuite pour eux, cela avait deux avantages, ça donnait envie de pêcher à de futurs membres d’AAPPMA, qui prendraient donc une carte de pêche à l’âge légal, et cela occupait sainement les jeunes qui étaient bien mieux à la pêche, qu’à être comment on dît déjà de nos jours ? Ah oui, « désœuvrés ».

    Comment n’ont-ils pas compris que les jeunes d’aujourd’hui sont les pêcheurs de demain, ceux-là mêmes, qui paieront une carte de pêche, ceux-là mêmes qui pour certains, s’investiront dans une AAPPMA ?
    C’est tellement évident, et en ce sens, ne pas le prendre en compte, c’est criminel.
    Criminel, vis à vis des jeunes, criminel, vis à vis de la pêche de loisir, criminel vis à vis de l’avenir même d’une association à but non lucratif qu’est la FNPF.

    Et de deux choses l’une :
    Soit les dirigeants de la FNPF qui ont décidé cela sont intelligents et dans ce cas, seul l’argent les préoccupe.
    Soit ils ont pris une décision STUPIDE, et il convient de revenir sur cette décision, sauf, si l’orgueil l’emporte sur la bêtise.

    Troisième hypothèse, à laquelle je ne veux croire…. Ils sont STUPIDES, et n’ont par conséquent rien de mieux à faire que de laisser la place à d’autres, qui de toute façon le seront moins.

    Pour le bien de la pêche en France, il serait utile de revenir en arrière, sur la voie de la raison, et de rendre surtout en ces temps de crises, la gratuité pour les jeunes de moins de 18 ans, voire pour certains retraités aux budget serrés, ( vous savez ? Ceux qui autrefois emmenaient leurs petits enfants à la pêche, ceux qui donnaient le virus de la pêche )
    INVESTIR intelligemment pour l’avenir de la pêche de loisir, est-ce si difficile ?
    Est-il si difficile de reconnaitre une ERREUR ?
    Est-ce si difficile de la réparer ?

  19. Un argument de poids peut-être ?
    Rendre GRATUITE la pêche PARTOUT où le poisson est non consommable car pollué aux PCB .
    Cela en fait des rivières, non ? 🙂
    Geoffray, toujours convaincu que la carte de pêche n’est pas assez onéreuse ?
    Cdlt

    1. Cela reviendrait à dire que la carte de pêche est un droit pour prélever du poisson? Je paie une carte de pêche alors qu’en 20 ans j’ai dû tuer une douzaine de truites pour mes parents les mangent dans la journée et un sandre qui n’a pas réussi à repartir vivant malgré les tentatives de le faire repartir…

      Pour pousser à l’extrême, la pêche devrait donc être gratuite pour ceux qui pratiquent en no-kill?

      C’est une vision des choses qui se tient, mais ce n’est pas la mienne car trop réductrice à mes yeux. Mais chacun sa vision et je respecte bien volontiers 😉

    2. Bonjour Geoffray,

      Oui la carte de pêche est un droit pour prélever du poisson (c’est d’ailleurs pour cela qu’elle existe!). Il faut savoir que le poisson devient propriété du pêcheur à partir du moment ou:

      – le pêcheur est détenteur de la carte de pêche
      – le pêcheur capture le poisson par la bouche avec une technique de pêche réglementaire et pendant une période réglementaire.
      – le poisson fait la taille légale de capture (pour les poissons qui en ont une)
      – Bien sûre les espèces protégés, doivent obligatoirement être remises à l’eau.

      Dans le sujet, ce n’est pas une question de vision mais une question de réalité! Bien sûre chacun est libre de faire ce qu’il veut de son poisson (sauf pour les indésirables). Donc si vous pratiquez le no-kill (comme moi enfin prélèvement raisonné) c’est très bien mais rien ne vous oblige (sauf parcourt spécifique).

      Bref on s’éloigne du sujet, tout ça pour dire que si aujourd’hui on paye une carte de pêche, c’est avant tout la cotisation pour la protection du milieu aquatique (taxe de l’état « CPMA ») que l’on paye(lire mon dernier commentaire).

      Et cette cotisation à été mise en place pour que le pêcheur puisse prélever le poisson!

      Connaissez vous d’autres utilisateurs (canoë, aviron,etc…) des cours d’eau qui payent la CPMA? Non et c’est bien cela d’ailleurs qui pourrait être étudier…(autre sujet)

      Pour conclure sur votre dernière phrase, il faut étudier la réalité plutôt que d’avoir à respecter les visions…

      Je suis désolé de vous dire cela mais je pense que vos connaissances sur la réalité du système « pêche » sont trop limité pour que vous puissiez rédiger un article comme vous l’avez fait.

      Après je respecte à mon tour vos convictions.
      Mais si je peux vous donnez un conseil: renseignez vous un peu plus sur ce que vous avancez pour être plus convaincant!

      Ce commentaire n’a pas pour but de vous « casser »….

    3. Sans soucis, je ne me sens aucunement « cassé » et je suis heureux d’apprendre des choses. C’est juste que je n’avais aucunement la prétention de rédiger un article sur la répartition de l’argent de la carte de pêche et des droits que cela donne aux pêcheurs. Il me semble que pour parler du prix dans sa globalité, il n’est pas requis de savoir où va se nicher chaque centimes et à quoi il donne droit.

      Ce n’était qu’une réponse à la trop habituelle phrase de début d’année « Ptain, la carte elle est trop chère ». Et là, je me sens légitime car il n’y a pas besoin de savoir toutes ces choses pour dire que non, elle n’est pas si chère que ça, et que si en plus on réclame des contrôles de gardes beaucoup plus fréquents, des grands secteurs de pêche de nuit et un entretien des berges en plus, il faudra forcément mettre la main à la poche.

      Pour tout avouer, je n’en ai pas grand chose à faire de savoir où va mon argent pour la carte de pêche depuis 20 ans, la seule chose qui m’importe est de pouvoir aller à la pêche le plus longtemps possible et le plus largement possible. Je ne suis qu’un pauvre consommateur sans réflexion de ce produit qu’est la carte de pêche, je me concentre sur bien des autres choses plus importantes à mes yeux, mais là c’est un autre débat. 😉

      Aucun investissement dans une AAPPMA ou autre, mais je ne me plains pas de la situation actuelle, bien au contraire. Par contre, ceux qui se plaignent, que c’est trop chère, mal géré, etc… effectivement un petit passage en AAPPMA et autres ne leur ferait pas de mal pour qu’ils se rendent compte par eux-même de la difficulté à faire bouger les choses. Peut-être qu’un jour je militerais de l’intérieur pour faire bouger les choses… Mais là encore, ce n’est pas la question posée par l’article…

    4. Je ne comprend pas Geoffray, si vous n’êtes qu’un pauvre consommateur sans réflexion sur le produit qu’est la carte de pêche. Pourquoi faire un article sur le fait qu’il faudrait augmenter son coût ??? De plus vous me dites que vous n’avez aucun investissement ou autre au sein d’AAPPMA mais alors comment pouvez vous évaluez et justifier le fait d’augmenter le tarif de la carte de pêche?
      Juste parce que pour vous le fait de pratiquer ce loisirs pour 150 euros ne vous choquerait pas?

    5. Pourquoi faire un article sur le fait qu’il faut augmenter le coût de la carte de pêche?
      –> Parce que je trouve, en tant que pêcheur, que je ne suis pas assez contrôlé, et s’il n’y a pas assez de contrôles, c’est parce qu’il n’y a pas assez de personnel. Je ne suis pas investi dans des AAPPMA mais j’ai eu la chance d’interviewer le président d’une des plus grande fédération départementale et l’échange a été instructif sur les missions et frais d’une FD.

      Comment évaluer et justifier le tarif?
      –> J’imagine que ce n’était pas un mensonge du président, je lui fait confiance mais je n’ai pas vérifié l’info auprès d’autres fédérations. Le constat de pêcheurs semble le même, et j’imagine que les causes (manque de budget) sont les mêmes.

      Pourquoi 150€? C’est totalement arbitraire! C’est le prix que j’estime juste, mais c’est strictement personnel. Mais en faisant un rapide calcul, c’est 55€ (surplus) x 816060 (nombre de cartes 2014 majeur) soit environ 55 millions d’euros supplémentaires.

      Sachant qu’un emploi à 1500€ coûte environ 3000€ à son employeur, c’est environ 1250 gardes à temps plein qui pourraient surveiller activement nos eaux. Soit une douzaine de gardes supplémentaires quand ils sont entre 4 et 8 bien souvent.

      Cela peut paraître beaucoup, ça l’est certainement d’ailleurs, il faudrait consacrer une partie de cet argent à l’entretien des berges, à la communication, mais il faudrait en tous cas que cela soit très visible au bord de l’eau!

    6. Le président de quel département avez vous interrogez ?
      « Je me permet de vous posé toutes ces questions car je connais bien ce petit monde (j’en suis salarié) »

  20. Alors là, lire autant de conneries sur une seule page, cela faisait longtemps que je n’avais pas vu ca.
    Tenir compte de l’inflation : Mon patron n’en tiens pas compte pour mon salaire alors pourquoi cette éternelle fuite des prix à la hausse??? inutile et qui plombe toutes les économies mondiale.

    Le prix des autres loisirs en comparaison : MAIS QUELLE MAUVAIS ARGUMENT!!!! Comparons alors le prix du permis a une porsche et la tout le monde le trouvera moins cher, non mais sérieux avant d’écrire il faut réfléchir un peu…

    Payer plus pour pecher dans des rivieres de plus en plus pourris par les industries, paysans, et autre guignoles qui s’en servent comme décharge non merci..

    1. mdr , tu parles d’économie mondial … redescend on parle d’une simple carte de pêche à 100 balles…

  21. Croire que l’on va tous pêcher de nuit partout parce que l’on va payer la carte 3 fois plus cher est une belle illusion….Au pire , on ouvrira quelques « parcs à carpeux » ici là. Ce qui est sûr , c’est que s’il existait plusieurs catégories de permis , dont un carpiste , avec l’argent servant à aleviner  » le bon poisson  » , on aurait un peu plus de carpes dans la balance et beaucoup moins de truites de cirque….

    1. Et si tu avais une PDN généralisée, avec des contrôles, tu serais prêt à payer combien? Car c’est bien là le but de l’article, faire réfléchir au prix de la carte, pas à faire avancer des choses qui n’arriveront probablement jamais 😉

  22. Bonjour moi je suis pas du tout d’accord car quand je vois des appmaa acheter des bien immobilier sur l’argent des cartes de pêche au lieu de nettoyé les berges et alviner et bien je dis stop à la connerie. Revoir les lois déjà taille des poissons nombre de prises à l’année. Augmente les zones de no kill. Augmenter les écoles de peche pour faire prendre conscience au jeune pecheur pour une nouvelle air.

    1. C’est l’objet de l’article prévu pour la semaine prochaine, avec pour sujet principal les changements à apporter dans la pêche en France… et beaucoup de tes idées sont celles que je partage et aimerais voir en place très vite!

  23. partageons le surcout de cette carte avec les autres usagers… boateurs, aviron, véliplanchistes, baigneurs…. il ne me semble pas qu’ils versent un quelconque euro pour utiliser la riviére ou le plan d’eau…

  24. C’est un point de vue…
    Mais que penses tu des autres pays Européen, ou il est bcp moins chere mais avec bcp plus de controle…..Ton avis m’interesse

  25. Il me semble qu’en Suisse c’est bien plus chère. Par contre je n’ai pas d’infos sur les autres pays, je veux bien savoir. Je sais aussi que dans d’autres pays, le no-kill est obligatoire, aucun prélèvements, et je crois qu’il y a aussi bien moins de linéaires de berges. Mais oui, tout le système est à revoir, mais cela me semble impossible de défaire des dizaines d’années d’empilement de briques administratives, alors peut-être que plutôt que de casser le système actuel (qui me semble impossible), le faire évoluer serait une bonne solution? Car oui, il y a besoin de le rénover!

  26. Je me permet de donner mon point de vue NEUTRE, dans l’Hérault ou l’ont n’a pas l’impression de voir évoluer quelque chose, le fait d’augmenter le permis va encourager les gens à ne plus le prendre, ce qui est dommage et en plus j’ai déjà vu des personnes armée au bord de l’eau pour dissuader les contrôleurs de venir mettre des amendes qui ne servent à rien d’ailleur, ça deviens un truck de malade je parle au nom des carpistes dans ma région qui ont un ras le bol de voir une fédération qui ne joue pas son rôle c’est triste parce que s’ils voulaient vraiment faire évoluer les choses, il devrait pour commencer, demander aussi aux pêcheurs des idées qui pourrait éventuellement faire avancer car nous les pêcheurs, nous sommes plus souvent au bord de l’eau que vous la fédé qui passaient une grosse partie de votre temp derrière des bureaux (plus ou moin).

    Maintenant l’inflation du permis pour qui ??? pour la fédé ? non franchement s’il vous plait arrêter de nous prendre pour des idiots sachant que j’ai encore entendu il n’y a pas si longtemp que les ventes de permis ne se sont jamais aussi bien porter, alors pourquoi voulez vous en plus des ventes encore augmenter les permis hein ??? je reprend en plus un passage du texte
    « Je ne serais d’ailleurs pas choqué de payer 150€ supplémentaire dans un « timbre de nuit » qui me permettrait de pratiquer les pêches statiques (carpe, silure à la bouée, coup) de nuit partout en France sauf là où c’est interdit, »
    pourquoi ? actuellement on pêche DEJA que dans les endroits ou c’est autoriser pourquoi payer encore 150e pour faire la même chose ??? pas logique

    autre chose je reprend les termes
    « La première consiste à dire que c’est bien comme ça, moins il y aura de monde au bord de l’eau, plus on aura de l’espace pour nous pour pêcher tranquillement »
    non mais je rêve c’est tout ce que vous avez trouver sérieux messieurs pour info viser les classes sociale, l’état le fait déjà et voyez ou ça mène !!! ça veut dire que les personnes a faible revenu n’ont pas le droit de pêcher ? c’est du racket ça mis sous une autre forme NON !!! mais suis je bête vous devriez le mettre à 1500e le permis à l’année comme ça y auras pas grand monde quesque vous en pensez ?

    attention à ce que vous écrivez messieurs et ce que vous faites parce que les gens ne sont pas dupe !!
    A bon entendeur !!!

    1. Dimitri, oui, pour moi la pêche de nuit aurait dû être payante dès le début, cela me semblait logique. Effectivement, faire passer ça à posteriori, ce n’est à mon avis pas possible, les pêcheurs de carpe vont défendre leur acquis c’est certains. Mais d’un autre côté, je ne vois pas pourquoi ils ont la possibilité de pêcher plus que les autres au même tarif.

      L’inflation, ça veut juste dire que sur 30€ d’augmentation de la carte, ce ne sont pas 30€ net qui vont dans la poche de la fédé, rien de plus. Mais oui, les permis sont en hausse de 3% en, 2014, preuve en est qu’il est possible de faire avancer les choses, même avec une carte qui augmente.

      Concernant le 3ème point, c’est justement l’inverse que je défend, relisez le texte. Il ne faut pas que la pêche devienne élitiste, il faut qu’il y ait un maximum de monde au bord de l’eau, c’est ce que je défend personnellement. Donc lisez plutôt « la deuxième » façon de voir les choses qui est celle que je partage.

      Et pour terminer, beaucoup peste contre ça, mais cela ne me semblerait pas illogique que le permis soit moins cher pour les personnes a faibles revenus, je suis d’accorde avec vous et vous me faites dire l’inverse. Déjà que ceux qui ne sont pas pour cette mesure me tombent dessus, alors si ceux qui l’approuvent me tombe aussi dessus je suis mal barré 😉

    2. Ok c’est plus clair comme ça, mais bon avec toute ces promesses j’espère que les choses changeront parce que tout les pêcheur que je connais et ils sont beaucoup ont un point de vu négatif de la fédération et y aurait beaucoup à dire mais apparemment !!! Le nouveau président aurait de beau projet espéront que cela se concrétise en bien et pour le bien de TOUS les pêcheurs sans préférence ni pour les pêcheurs de carnassiers ni pour les carpistes, un juste milieu. Beaucoup de personnes attendent une franche amélioration

  27. Bonjour,
    Pour moi la carte de pêche est assez chère comme ça.
    En effet, avec cette carte de pêche, on ne peut pas pêcher partout en France, pourquoi il faut encore payer des timbres pour payer dans certains régions ? C’est un peu injuste à mon gout, enfin encore sur ce point, je peux fermer les yeux.
    De plus, je suis étudiants, et qu’en on est étudiant, on ne gagne pas d’argent. Donc une fois que j’ai payer, mon loyer ( car je n’étudie pas chez mes parents), mes sorties, mon essence ou le train, ben comment dire, je n’ai plus un rond à la fin de l’année.
    Quatre de mes amis on arrêté la pêche du au prix de la carte. Il faut que la fédération revoit ces tarifs pour les étudiants, avec un prix plus bas, elle pourrait avoir à ces cotés de nombreux jeunes. Car personnellement si la carte augmente encore, cela sera la fin de la pêche pour moi.
    Sur ce point, je vous laisse méditer….
    Cordialement

  28. Quand je lis des trucs du genre, « ha non augmenter le permis c’est pas possible, vu le prix des matériel, des appâts, etc … » Je me dis qu’il faut ouvrir un peu les yeux ! La pêche, comme beaucoup de choses actuellement c’est de la consommation pure et dure ! Faut arrêter avec les bouillettes senteur je ne sais quoi avec un pouvoir d’attraction 100x supérieur à 20 euros le kilo, c’est des conneries ! et je ne parle pas du matos hors de prix ou les fabricants se frottent les mains avec une marge de ouf. A la pêche, il faut réfléchir avec sa tête.

    Je vais prendre un exemple, la pêche de la carpe ( mais je pêche aussi la truite et les carnassiers aux leurres). Car si on se réfère au magasines, au net, il faudrait lui dédiée une petite fortune pour pouvoir pêcher correctement. Vous savez combien m’a coûté mes pêches à la carpe l’année dernière ? Un sac de Mais de 10kg à … 5 euros ! Oui oui 5 euros, je n’ai pas eu besoin d’acheter des accessoires ou autres cette année. Après bien sur je ne compte pas le déplacement, mais de toute façon je ne suis pas du genre à faire 50 bornes pour aller pêcher. Et je peux vous dire que même des petits étangs qui ne paient pas trop de mine, peuvent vous réserver quelques bonnes surprises ! Le matériel que j’utilise est de l’entrée de gamme, largement amortit depuis toutes ces années et encore très satisfaisant. Je pêche exclusivement en 2 cannes, avec 2 piques et ma boite de pêche tient dans une boite à leurres => gain de mobilité et moins de matos. Quand je vois des types avec une batterie de 4 cannes tendues n’importe où sur un étang de moins de 2 hectars … c’est juste bon pour faire chier le monde.
    Après il est vrai que pour faire des nuits il faut un peu plus d’investissement pour le campement. Mais qui à dit qu’il fallait obligatoirement pêcher de nuit pour pouvoir faire des carpes ?

    Donc oui, la pêche n’est pas si chère que ça

  29. Bizarre et incompréhensible , l’économie de la peche  » c’est 2 milliards et il y a même pas des « miettes » pour faire vivre nos aappma et leurs fonctionnements , actions citoyennes ou de protections ,,,,,, encore du pipo et le clichés ou l’argent doit tout resoudre ,,, moi j’aime bien la version  » il reste quelques pecheurs passionnés  » ,,,donner pour la promotion de la peche ,,,, desolé pas à nous de payer !!! il y a assez de gros évènements soit disant promotionnelles qui apparement ne font pas leurs jobs et donc ne servent à rien et qui d’après les echos ne font meme pas l’hunanimité !!!! comme des salons trés connus qui sont dixit des pêcheurs et même des pros de la pêche = NULS !!! voilà une façon peu délicate de nous prévenir que bientot on devras payer plus pour la promotion de notre loisirs ,,et ,estimons nous heureux !!!! qui ne coute rien par rapport à d’autres licences ,,encore un clichés facile ,,,= c’est plus cher ailleurs !!! on pourras remercier aussi les étude commandé par la FNPF qui ne voient que notre pouvoir d’achat loisirs pêche , 650 euro pour un pecheur lambda et ne réponds pas a nos demandes et autres revendications …. bientôt un loisirs pour snobs ,de l’élitisme avec le marketing  » moderne  » qu’on nous balance en permanence ,c’est bien ce qu’ ils veulent ,mais il risque de se retrouver un peu plus seul ou entre eux contre les pecheurs lambda de loisirs et du dimanche …..,,,ha !!! et puis autre chose ,un exemple très concret ,en Espagne ou la gratuité et de mise pour les ados et les retraités !!! et pourtant ,une certitude la pêche et le tourisme pêche se développe intensivement las bas ,tiens donc ,, en Espagne ,, juste à coté de chez nous ,,nos voisins …. et puis pour ceux qui payent le permis annuel, ben il est à 25 euro pour la region .. Quand le sage montre la lune , l’idiot regarde le doigt , merci l’UNPF……….. mais je le sait déjà ,je mélange tout ,mais la pêche c’est avant tout un loisirs pour certains et pour les autres un business et ceux là on les reconnait de suite ..,,

  30. se qui le trouve pas assez chère oont cas me paye le mien il faut arrete de trouve des excuse bidon pour pouvoir nous la mettre profond !!

  31. Désolé, la carte actuelle 95 euros, c’est déjà trop cher.
    Sachant que même dans les départements réciprocitaires beaucoup de lieux sont privés.
    Payer plus cher, pour quel résultat ?
    Il y a de moins en moins de poissons, les accès aux rives ne sont que rarement accessibles et entretenus, les mises à l’eau sont dans un état déplorable, les pécheurs professionnels sont hors réglementation, les cormorans et autres prédateurs pullulent et on laisse faire, etc …..
    Alors payer plus pour quoi, avoir plus de gardes et une soi disant bonne conscience environnementale ? Foutaise !
    La pêche est un loisirs et un plaisir et ne doit pas devenir un luxe réservé à une « certaine élite ». Toutes les pêches et tous les pécheurs sont respectables et nous devrions tous avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs.
    Un carpiste aussi émminent soit-il n’a pas plus de droit qu’un ados qui débute, et inversement.
    Il n’est pas admissible que certains trouvent normal d’empêcher les autres pécheurs de pêcher en occupant de grandes longueurs de berges et en barrant les rivières avec leurs lignes. Le domaine public est ouvert à tous et il appartient à chacun de respecter les autres.
    Beaucoup de départements regrettent de voir les adhérents diminuer, une carte plus chère ne va pas améliorer les choses.
    Si vous voulez des conditions idéales, alors mettez en place des domaines privés réservés à ceux qui sont demandeurs et qui ont les moyens de financer leur passion. Mais laissez le domaine public ouvert à un large public et avec des cartes dont le prix n’est déterminé par la classe sociale ou les revenus, sinon la prochaine étape sera une différenciation par quoi ? la couleur de peau ? la religion ? le poids ? la taille ?
    S’il vous plait arrêtez d’agiter des idées pour le simple plaisir de brasser du vent. Il y a tellement mieux à faire.

  32. bravo geoffray !
    je suis tout à fait d’accord avec toi !
    pour résumer je pense que 95 euros c’est une poussière d’ennui à coté d’une tonne de bonheur au bord de l’eau, pendant des centaines de jours.
    et ça permet de plus,à nourrir des centaines de familles en France, avec les certes peu nombreux postes qu’offre les fédérations…
    allez à la pêche vous oublierez vite tout ces problèmes d’argent de politique etc…..

  33. compte tenu de l’érosion monétaire, vos conversions sont fausses, et le cout a en fait beaucoup moins évolué… Cependant, en rapport au pouvoir d’achat, il est tout autre, les salaires n’ayant pas suivi. Je suis donc que moyennement d’accord sur cette première réflexion.

    Pour le reste, on doit évoluer vers une gestion patrimoniale, gestion qui à moyen et long terme diminue considérablement les couts de gestion. En effet, une bonne gestion d’un biotope peut permettre d’augmenter quasi définitivement (à échelle humaine) la productivité de ce dernier, ce qui permet d’arrêter les lâchers, par exemple. Pour ce Type de gestion, il est pas mal d’exemples de sources de financement autres que celles des pêcheurs, avec des études préalables pouvant être financées éventuellement par des fonds européens. Le surcoût n’est donc pas forcé.

    Ensuite, il y a l’argent jeté par les fenêtres. Soyons lucides! quand une AAPPMA lâche 150kilos de gardons, alors que les 100 cormorans qui hivernent sur leur lot en consomme 50 kilos par jour durant tout l’hiver… Réduisant la productivité potentielle en carnassiers directement (car ils ne mangent ou ne tuent pas que du gardon) et indirectement (bin oui, on ne peut pas demander aux brochets de faire de beaux œufs bien viables s’ils ne peuvent pas bien s’alimenter… Ni de grandir aussi…). Donc oui, comme l’ont fait les chasseurs pour se protéger de la horde dévastatrice des écolos bobos, il faut notre lobby. Mais pas forcément coûteux en comparaison des économies réalisables et ça fait déjà au moins 10 ans que c’est en place au niveau européen… C’est pas nouveau!

    Toutefois, la réflexion sur la pêche de nuit… assez d’accord. Deux fois plus de pêche et partout… Donc deux fois le prix de la carte. C’est honnête. Je rajouterai que se serai également favorable à payer une surtaxe pour l’utilisation d’embarcations afin de favoriser la création de rampes de mise à l’eau réservée au pêcheurs. C’est une idée qui mériterait d’être développée.

  34. entre le prix de la carte des amorces et du matériel comment faire pour exercer notre passion …
    en étend étudient on ne gagne que très peux d’argent donc si les tarifs augmente adieux la carte et on va faire comme pas mal de gens
    de plus l’accès aux postes sont parfois très difficile, il faut faire plusieurs centaine de mètre avec tout le matériel sur le dos pour pouvoir enfin pêcher.

  35. Allez moi je dit passez la carte a 500 euros plus 500 euros pour le droit a la pêche de nuit ce qu il ferai pour un carpiste 1000 euros comme ca vous aurez votre comparaison et vous aurez plus de terrain pour pêcher vu qu il y aura plus personne sur les berges car aujourd’hui le permis ne donne qu un droit de pêche sur le territoire français en aucun elle permet de participer a un championnat ou donne l entrée a des club. ensuite prouvez nous qu il n y a plu d argent d’en les caisses de la fédération car si on pouvait je vous publierai le rapport des compte de mon aappma qui ai loin d être dans le rouge et qui peut ce permettre de faire se quel veut (concours de pêche, achat de casquette, lâcher de truite, etc ,etc)… alors messieurs si vous avez un problème avec votre loisirs ben moi je dit arrêtez et faites autres choses.

  36. plus le permis sera chers moin il sera vendu ca c certain nous en haute savoi il ai a 102 € sans possibiliter de pecher autre par il ya plus de 50% de pecheurs sans permis ici!

  37. A vous entendre tous, on se croirais dans une cour de récré à geindre sans cesse, vous nous faite vraiment passer pour des nombrilismes, certe tous n’est pas rose, mais de la à vous entendre vous plaindre  » et c’est trop chère, et il n’y a plus de poissons, on a plus d’accés etc… »
    Mais enfin soyez sérieux,! bien sur qu’il reste beaucoup à faire, cela ne va pas si mal !!!
    A bon entendeur.

  38. Je vais réciter quelques arguments trop vite écartés et qui sont bien réels et concrets ceux là !!! l’ Espagne ou la gratuité et de mise pour les ados et les retraités !!! et pourtant ,une certitude la pêche et le tourisme pêche se développe intensivement et le milieux aquatique ne se détériore pas plus que çà !!! ….. l’économie de la pêche » c’est 2 milliards et il y a même pas des « miettes » pour faire vivre nos AAPPMA et leurs fonctionnements interne , actions citoyennes ou de protections de notre environnement et c’est nous qui allons être plumé encore une fois !!! et le fatal arguments ,quand les gosses peuvent s’acheter un iPad ou iPhone ou autres tablette a quelques centaines d’euro ils peuvent bien s’acheter le permis !!!! la pêche est avant tout un loisirs ou parfois on se retrouvent entre amis ou en famille au bord de l’eau pour un moment de  » détente  » ,,,, mais on voit que les mentalités on bien changées ,maintenant on doit être vue et se faire voir , et comment , et pour qui on pêche , prouver à l’autre que l’on sait pêcher !!! quand nos cotisations seront utilisées a bon escients on donneras peu être un peu plus et pour ma part , pêcher avec un garde de pêche dans mon dos à chaque sorties ,, non merci !!!… que les fédés aillent aussi récupérer quelques deniers vers les agences de l’eau auxquels chaque foyer français versent des millions d’euro pour l’amélioration des ressources et de nos cours et plans d’eaux !!!! mais on le sait c’est plus simple de racketter encore une fois le pêcheur qui de toutes façons n’auras pas le choix et se sentiras ainsi obligatoirement impliqués ,, allez pêcheurs ,c’est pour la bonne cause !!!,,, mais en aucun cas on veut s’impliquer pour la promotion de la pêche avec de tels évènements ou autres concours qui sont fait pour la promotion des marques et de quelques uns qui sont en manques de notoriétés ,alors des évènements soit disant pêche a l’américaine ,,et le regard des autres et du grands publics , ben nous ,on s’en fout !!!!

  39. A quand devoir passer le permis (là ça fait de l’argent inédit) avec des épreuves comme connaissance des espèces, tailles et protections, périodes d’ouverture, sécurité…etc (et pourquoi pas éducation et civisme….) avant de pouvoir acheter son droit de pêche annuel avec, soyons fous (et irréalistes?), une réduction/jour de bénévolat garderie? XD

  40. Je commençais à me réjouir d’un nouveau média où tous les sujets étaient abordés avec une certaine sérénité, mais je constate malheureusement que ce magazine et ce site dérive de plus en plus vers une certaine catégorie de gens dont la mentalité ne reflète certainement pas la majorité des pêcheurs moyens. Je ne suis qu’un petit ouvrier qui est bien loin d’avoir un salaire de 2000 ou 2500 euros, soit disant salaire moyen des français dans d’autres médias…
    J’ai 56 ans et j’ai toujours pêcher depuis mes 7 ans, je suis loin d’être un « viandard » car je mange pas de poisson de rivière et je prélève rarement plus de cinq pièces dans l’année pour faire plaisir aux amis qui ne pêche pas ou plus.Simplement plus je vois d’articles dans ce médias plus je crains de ne pas appartenir à votre monde. Je n’ai absolument rien contre les carpiste puisqu’en son temps j’étais dans le bureau d’une AAPPMA de ma région et j’étais favorable à la pêche de nuit participant même à sa mise en place chez nous. Hors ici la carpe prend de plus en plus de place et si vous êtes majoritaire dans ce média, changez de nom et faîtes en un spécial carpe. Ensuite pour en revenir à la goutte qui fait déborder le vase, nous ne devons pas avoir les mêmes revenus, vous vous adressez pas au même public et si vous avez les moyens de payer un droit de pêche de 150 euros et plus pour vous pavaner sur les parcours de pêche « PUBLIC » (et qui devrait le rester) sachez cher monsieur le journaliste bien pensant, que beaucoup d’autres ne pourront avoir ce privilège. Alors si en plus de vouloir imposer vos belles idées, votre souhait est d’écarter « le pêcheur de base » pour avoir plus de place sur les bords de rivière, continuez comme celà, vous êtes sur le bon chemin.

  41. j’ai 67 ans je voudrais bien me remettre a la peche en riviere ou laces je touche 1000 euros de retraite comment cela existais que les personnes agee payais moins cher le permis beaucoup de personne agee ne pourrons se permette d’aller a leur passion favorite je trouve que le calcul que vous faite n’est pas tres bon ils faut avoir boucoup de monde qui prenne le permis que de lagmenter depuis l’age de 7ans s’est a dire 60 ans je n’est jamais connue ça les societe veul gagnier de plus en plus au detriment des societaires la place est trop bonne pour les presidents

  42. L’article est bien, le raisonnement juste, mais le bémol c’est que les départements ne sont pas tous égaux en termes de plan d’eau. Je pêche au coup, et c’est vrai que cette pratique permet de pêcher toute l’année. Mais ou, ici dans le 66 c’est pas la loire, ou la dordogne avec des plans d’eau partout. Il y a certes Villeneuve d la Raho (carpodrome), acces difficile avec le matos, sans chariot impossible, sinon il y a seulement 5 ou 6 plan d’eau pechable a la grande Canne. ajoutez-y la centaine de jour avec la tramontane à plus de 60 Km/h. on est plus a une capsule de café par jour. Il faudrait donc adapté le prix de la carte aussi en fonction de la pechabilité du département. Et pourquoi pas un carte a plusieurs timbre (carpe, coup, truite.). Un peu comme les assurances, selon le taux d’accident et de vol par rapport au département et la voiture on paye plus ou moins . Et bien pourquoi pas un système équivalent en fonction du type de pêche, du nombre de spot, des aménagements.

  43. Très bonne article , je suis débutant en ce qui concerne la peche mais pourtant je trouve cela chère là carte de peche ! le matériel plus le permis reviennent à un certain coût ce qui me freine je dois dire car je n’ai pas forcément les moyens de payé 100€ de carte plus un équipement à prix équivalent. Il devrais sans doute faire des prix pour démocratisé ce sport car pour certains c’est aussi un loisirs qui reviens vite à un coût impressionnant.

  44. Bonjour j’adore la pêche depuis tout petit, moment de detente, je prennais la carte de pêche, jusqu’a l’année dernière alors que j’ai un gave qui passe juste derrière chez moi, mais cela ma revenu très chère, matériel bas de gamme, pas un gros revenu les enfant a charge, alors c’est pour cela que je préfère maintenant faire 45 km (c’est le km que certain pêcheur font pour aller a leur coin ) pour pêché en bord de mer avec le soleil et bronzé, les enfant peuvent se défoulé et on peut pêcher de nuit sens poisson réglementé hormis les tailles, de plus les intempérie on rien arranger, puis quand je regarde le bord du gave il n’est pas nettoyer, ni débroussailler, et de même certains lacs donc si les accès sont pourri, cela me dérange de payer une carte, puis de même en sachent que pour la pêche sous marine est gratuit juste un papier ( dont je pratique aussi ), pourtant pas beaucoup de monde la partique et la licence la moins chère est d’environ 50€ a l’année pour exemple que ce que j’ai lue dans l’article pour le marathon que cétait 100€, voila pourquoi je préfère plus prendre ma carte et que je trouve honteux et trop chère.

  45. Pour moi, le permis est trop chèr.

    J’ai commencé la pêche à l’occasion de vacances en 2013. Une canne, une ligne, un hamecon, de la mie de pain.

    J’ai continué comme ça en 2014, en payant la carte cette fois pour être en règle.
    En 2015 Idem.

    En 2016, je ne prendrais plus de canne : je n’y vais pas assez souvent par rapport au prix que coute la carte. Tans pis.

    PS : j’ai pris, dans ma longue carrière de pêcheur, 4 ou 5 poissons 🙂

  46. alors là chapeau
    si vous voulez que plus de monde se mette à braconner ,n’hésitez surtout pas passé la carte a 1000 euros,je serais le premier à ne plus verser un euros ainsi que mes gamins,pour moi la peche se résume à prendre du plaisir au bord de l’eau et en famille sans investir la moitié de mon salaire dans du matériel,mes Cannes je les change quand elles sont cassées,pourquoi dépenser des fortunes dans du matériel hi-tec si on n’est pas capable de pêcher,avec une simple gaule
    vous les frices vous dépensez des centaines voir des milliers d’euros pour être les premiers dans ce domaine,à trois notre budget se résume à 150 euros par an sans les cartes de peche et je trouve cela déjà cher
    je suis capable de chercher mes appâts avec une pelle,ou mes mains contrairement aux soi-disant pêcheurs qui se contentent d’ouvrir la porte réfrigérée d’un supermarché de la peche
    alors pour moi je trouve déjà la carte de peche trop chere,(dans ma région à part du déversement de poisson aucun entretien des cours d’eau(ou plutôt très peu),pas de verbalisation des pollueurs comme déjà dit plus haut,augmentez la carte ,comme ca ce sera une dépense de moins dans mon budget

    1. @brevart
      les gens font ce qu’ils veulent de leur argent. On ne juge pas cela. Je suis sûr que si je connais en detail votre vie, vous aurez des choses (une voiture à 10 000, une tele à 1000, etc…) que je considererai comme inutile et futile. Quand à tout exagérer (1000 euros la carte…) je ne vois pas en quoi votre remarque aide à trouver des solutions. C’est juste du venin, aucune idée, juste des râles. C’est bien de donner son avis, pour vous c’est trop cher, et bien ne pêchez plus alors!

  47. Perso, cette année, je n’ai pas encore pris ma carte, pas encore trouvé le budget, je suis en longue maladie et les ressources du foyer ont baissées. De plus il y à aussi le permis de ma fille (8 ans), certes à 5 € env. Mais dans 4 ans elle paiera plein pot. (quand j’étais jeune la pêche en 2eme pour les mois de 12 ans ne nécessité pas de carte. Je pêche au coup (grande canne), et je ne suis pas du genre à changer de cannes tous les ans, et mon budget ne me permet pas de me payer du materiel high-tech ultra léger. j’économise petit à petit pour me payer du nouveau materiel ou renouveler ( cette année ma canne s’est cassée), pas de pêche au coup pendant 3 mois…). La comparaison avec d’autres loisirs n’est pas la bonne, certes participer à un marathon à des frais, mais un short des basket et un tee-shirt ça coute pas grand chose, et on peut courir ou l’on veut pour s’entrainer. Et pour revenir à la pêche, si on veux faire des concours, il y a 40 € de licence en plus du permis, les trajet pour y participer, a moins que pour l’entrainement je pêche dans mon aquarium?
    De plus, les plans d’eau sont souvent mal gérer, manque d’aménagement, ici dans les PO, durant des années il n’y a pas eu de rempoissonnement en 2eme. Tout était pour la truite, sachant que lorsqu’il y a un lâcher de truite, on ne peut pas pécher sur les plans d’eau du Jeudi au Samedi Inclus.
    Et pour les purs pêcheurs de loisirs, qui ne vont aller à la pêche qu l’été, même si comme je l’ai été le matériel est moindre (un lancer et quelques cuillères), payer 300€ pour 1 ou 2 mois de pêche ça fait mal au budget… Vous comprendrez que je ne suis pas d’accord avec l’argumentation de la hausse, qui à quand même de lancer un débat de fond: Celui de la gestion de la peche de lloisirs, du role et de la gestion par la fédé et la APPMA….

  48. Je ne suis pas d’accord du tout ! 150 € la carte ?! J’ai 20 ans et je suis étudiant j’ai pas de salaire donc les 150€ je les sors d’où ? Tu dis que les jeunes sont l’avenir mais comment veux tu les inciter à pêcher avec un prix pareil ? Comme tu l’as dis les dépenses sont déjà assez nombreuses, c’est pourquoi désormais je pêche sans carte et mes amis font pareil, quand la fédération aura repris ses esprits et qu’elle se rendra compte qu’au lieu de monter les prix et de perdre de la clientèle elle ferait mieux de les baisser un peu (un peu, pas 20€ la carte) pour faire plutôt de la vente en volume et récupérer tous les pêcheurs sans carte, à ce moment là on prendra la carte. Peace.
    Ps: j’aimerai une réponse !

    1. Visiblement vous n’avez pas lu l’article dans son intégralité, c’est dommage. Il y est dit que pour ceux ne payant pas d’impôts, qui ont donc peu ou pas de revenus, la carte devrait être à moitié prix… soit 75€, moins chère qu’actuellement.

      En tous cas, c’est dommage que vous ne participiez pas financièrement à la pêche, avouez que c’est délicat de se plaindre dans une telle position non?

  49. Non je n’avais pas lu l’article dans son intégralité. mais maintenant que c’est fait je ne suis toujours pas d’accord. Comment inciter les jeunes à pêcher avec des prix aussi élevé ? 75€ c’est trop cher ! Je serais d’avis de la mettre à 40€ pour les jeunes avec le timbre halieutique et 60€ pour les personnes ayant une situation. De plus j’ai contribué au financement de la pêche pendant plus de 15 ans et résultat je n’ai pas vu de bénéfices, les cours d’eaux ne sont pas nettoyés et aucuns lâchés n’a eu lieu hormis des truites donc ou est l’intérêt pour moi ? Je n’en vois malheureusement aucun. Je ne veux pas faire de généralités mais payer pour se faire contrôler en plus par des gardes impolis et désagréables même quand on a la carte non merci, je préfère trouver des endroits reculés et pêcher tranquillement sans payer.

    1. Donc moi je paye et toi tu profites sans rien donner en retour? Bonne mentalité. J’espere que l’on ne se croisera pas.

  50. Pour pour et pour , de toute façons la carte de pêche plus cher existe déjà !!!!!!!!!!!!!!! depuis des lustre , « LA CARTE GRANDE PÊCHE  » comme l’ appellent c’est détenteurs , c’est la License des pêcheur amateur au engins elle vous donne le droit a 4 cannes plus des nasses et des cordes de nuit donc ça existe déjà il faudrait juste l’étendre a d’autre mode de pêche c’est par la qu’il faut creuser , sauf que ceux qui sont censé défendre nos intérêts , veulent le beurre et l’argent du beurre , entendez par la qu ‘il ne veulent pas payer leur carte un euro de plus , donc super idée mais qui ne verra jamais le jour …………

  51. Personnellement la carte qu’elle soit à 76€ ( pour pêcher uniquement dans mon département ) ou à 90€ pour pêcher presque toute la France ça ne me dérange pas du tout… ok la carte est chère mais c’est une passion que je pratique pleinement ( je pratique aussi le tire dans un centre de tire et le prix est de 90€ à l’année avec un droit d’entrée qu’il faut payé la 1er année qui est de 70€ , ensuite il faut payé ces munitions qui ne sont pas donner non plus donc pour ceux qui gueule que les cartes de pêche coûte trop chère regarder dans d’autres sport et vous verrez que rien n’est gratuit et que certaine passion coûte très chère 😉 )

    1. la réponse de neuneu ,,,, estimez vous heureux y a plus cher ailleurs !!!!! attend qu on augmente tes cartouches et ta licence et sur le coup tu diras merci , au moins il sait pourquoi il paie lui ,pour tirer sur des pigeons en cartons ,, différence avec les pêcheurs ils doivent entretenir et gérer leurs parcours de pêche qui est rempli de poissons qu’ on attrape avec une gaule en noisetier et du crin de cheval ….tiens donc !!!

  52. Bonjour,
    Je suis moniteur/guide de pêche, je passe ma vie au bord de l’eau sur tout le département de l’Ariège et j’emmène avec moi des personnes passionnés tout comme d’autres souhaitant découvrir la pêche.
    Je ne prêtant pas avoir de solution mais j’aimerai simplement apporter mon témoignage à travers des questions:

    – Est-il normal qu’une famille non pêcheur constituée de 2 adultes, 2 ado et 1 enfant de -12ans, souhaitant découvrir cette activité pour une demi-journée (ou encore moins), doivent débourser (2×15€)+(2×15€)+(1×6€), soit 66€ rien qu’en droits de pêche ???

    – Est-il normal que certaines Fédérations paient le restaurant à leurs salariés lorsqu’ils se déplacent pour le boulot alors qu’ils ne paient aucun frais pour la formation des Gardes Pêche bénévols de leurs AAPPMA ???

    – Est-il normal que l’argent obtenu des PVs suite aux infractions commises sur le territoire d’une AAPPMA reviennent entièrement à la Fédération départementale de la dîte AAPPMA et non au locataire du droit de pêche (soit l’AAPPMA) ???

    – Est-il normal d’interdire l’introduction de toutes nouvelles espèces mais de tolérer l’introduction de poissons tel que la truite arc-en-ciel qui ne se reproduit pas en France (sauf exception) ??? En allant plus loin, Est-il convenable d’importer des poissons de pisciculte sans gestions de souche ou de cotas, qui peuvent créer un dérèglement biologique ???

    – Est-il normal que l’on demande aux pêcheurs de s’investir personnellement, financièrement et déontologiquement lorsqu’à côté, l’état ne fait concrètement rien contre l’épandage de pesticide, la multiplication des micro-barrages, le non traitement chimique des eaux-usés ???

    – Est-il normal que la biodiversité de nos eaux, la gestion piscicole, l’entretien des berges, la garderie etc soit mises entre les mains d’AAPPMA gérées par des bénévoles et donc à 90% des cas par des amateurs ???

    – Est-il normal que l’on se batte pour l’égalité de la femme et de l’homme tout en proposant des prix différents suivant le sexe que l’on a ???

    – Est-il normal de crier au scandale lorsque le prix de la carte de pêche augmente alors que l’on ne s’investit pas dans l’AAPPMA à laquelle on adhère ???

    – Est-il normal de vouloir que les choses soient toujours plus chère alors que le problème c’est la manière dont cet argent récolté est géré ???

    La liste pourrait malheureusement être encore très longue… mais je préfère vous donner le moyen de changer tout ça en vous laissant des infos pour que vous puissiez être acteur de votre passion:

    – Demandez des informations auprès des proffessionnels de la pêche
    – Investissez-vous au moins dans l’AAPPMA dans laquelle vous avez pris votre carte de pêche.
    – Cherchez à contacter le référent régional de la seule association reconnue d’utilité publique sur http://www.peche-et-riviere.org ils vous expliqueront quoi faire pour dénoncer une pollution, comment sont gérer les rivières proches de chez vous et surtout ils militent contre les inepties ministérielles face au grosse société économique.
    – Transmettez votre passion aux jeunes en insistant sur la nécessité d’une pêche responsable (pourquoi ne pas intégrer l’école de pêche la plus proche de chez vous?)
    – Parlez de votre passion comme quelque chose d’historique en perpétuel modernisation.
    – Rassemblez-vous pour vous organiser dans la récolte de déchets aux bords de vos lieux de prédilection.

    Soyez inventif, créatif, optimiste, volontaire, aimant, révolutionnaire, partageur, convainquant, lucide, utile…
    Ou si non, au moins, arrêtez de vous plaindre…

    Romain Quiles,
    Ariège Pêche Nature

  53. Ok alors comment fait la Belgique ou le permis est a 15€ et la Hollande a 30€ et les eaux sont bien mieux peuplées et surveillées car il faut voir les controles qui y sont régulier fait par la POLICE eh oui alors pourquoi pas ca en France ou les policiers disent que cela ne relève pas de leur juridiction?

  54. bonjours et d’accord sur le prix de la carte. il faut savoir que l’on adhère a un association en prenant sa carte de pêche , ce qui veut dire que l’on apporte un peu de son temps à cette assos. que l’on participe aux actions de cette AAPPMA ! bien peu le font , les bénévoles élus , j’allais écrire assez fous pour se faire élires, le font et gratuitement , pas de remboursement d’essence ni d’indemnités kilométriques et autres. l’année dernière j’ai effectué 2000 kilomètres pour m’occuper de L’AAPPMA de Nevers , qui de ceux qui cassent du bénévole sont capables d’en faire autan? même pas présents aux AG de leurs assos. facile de critiquer sans être présent aux AG ou tout les chiffres sont donnés et ou les bureaux sont la pour écouter les suggestions des présents mais il n’y a quasiment personne. à force de se faire casser par des personnes qui ne connaissent pas la réalité des choses ,les bénévoles arrêtent . de l’argent d’avance il faut en avoir car quand un dépositaire des cartes de pêche part avec la caisse il faut payer les cartes à l’état (taxes), la même année 9000 euros pris par un dépositaire et le moteur du camion de l’AAPPMA cassé? ce camion sert aux déplacements de l’école de pêche , à la gestion de notre pisciculture et aux nettoyage des rives salie par des immondices déposés aussi par des pêcheurs… pour ces netoyages nous faisons appel aux membres de l’AAPPMA (3000) quand il y en a une dizaine je suis heureux…. désolant. un grand raz le bol j’ai décidé d’arrêter et d’aller à la pêche. mais je continuerais de défendre les bénévoles AAPPMA, les Fédérations , je siègeais aussi à la fédération de la nièvre et tout ce qui est cassé sur ce monde associatif est bien souvent faux et blessant. avant d’écrire n’importe quoi assistez aux AG et vous aurez tout les chiffres toutes les actions sont exposées présentées, les budgets réels aussi et non pas les supputations que je viens de lire, vraiement désolant.

    1. Bonjour Régis

      comment fait-on pour assister à l’AG de la Fédé quand elle refuse de communiquer les dates, le lieu car le président sent bien que ça va être un débat ou il va devoir justifier certaines dépenses.

      j’ai téléphoné afin d’y participer et là le dialogue a été très vite agressif de sa part car seul les présidents d’APPMA ont le droit d’y participer alors que faire pour se faire entendre.
      Je me suis retourné vers le président de mon APPMA qui est dégouté de ce qui se passe à la Fédé car mais lui n’arrive pas à se faire entendre. Dans mon département le président de fédé agit comme il l’entend sans se préoccuper des demandes des présidents d’APPMA

    2. Seuls les présidents et délégués des AAPPMA participent à l’AG d’une fédération, c’est statutaire.
      Concrètement, ce sont les AAPPMA qui sont membres de la fédé, pas directement les pêcheurs, qui eux sont membres des AAPPMA, donc n’ont pas le droit d’assister directement à l’AG de la fédé.
      Chaque président d’AAPPMA est convié à l’AG, plus zéro, un ou plusieurs délégués en fonction de la taille de l’AAPPMA (en nb de pêcheurs).
      Si vous voulez assister à l’AG de votre fédération, vous devez donc soit être président de votre AAPPMA soit en être un délégué.

    3. exact tu as raison en partie. seul les présidents et les délégués ont le droit de participer à une AG de fédération, c’est à dire de s’exprimer. mais un pêcheur peut assister en silence à cette AG . je n’ai jamais vu un pêcheur lambda refoulé à l’entrée d’une AG de la nièvre. peut-être qu’ailleurs cela se produit…

    4. tu peux être invité par ton président d’AAPPMA , en tout cas en Nièvre cela est possible, l’AAPPMA paie le repas supplémentaire si il y a repas, mais le mieux est de s’investir dans une AAPPMA et de voir la réalité du terrain bien loin de tout ce que l’on lit sur ces forums de destruction systématiques par des gens qui n’ont jamais donné une journée de leur temps à leur AAPPMA.mais quand tu es dans un bureau d’AAPPMA tu vas moins à la pêche…. monter un dossier prend énormément de temps, il faut l’accord de différentes administrations, de particuliers etc et surtout respecter la loi , en effet nous sommes agréés par la préfecture et une enquète de moralité est faite pour valider le président et le trésorier (casier judiciaire). les  » il y a qu’a  » ferait bien de venir pendant un an au sein d’une AAPPMA en tant que bénévole, cela éviterait ces écrits blessant et dans la majorité des cas inexacts.

  55. moi je veux bien m’investir mais quand je vois le refus systématique du président de fédé aux doléances des présidents d’APPMA même si ces doléances sont constructives. Ça refroidi mes envies. Mon président d’APPMA envisage même de quitter son poste vu le peu de dialogue entre les 2 parties

    1. ça c’est la solution de façilité, c’est vrai ce n’est pas facile de faire avancer ses idées mais la politique des petits pas est bien plus productive que de ne rien faire en se disant que de toute façon… je sais de quoi je parle j’ai été au sein de l’AAPPMA 16 années : 2 ans en tant que bénévole non élu, 7 ans en tant que trésorier et 7 ans en tant que président de l’AAPPMA et élu à la Fédé de la nièvre.
      les premières années tu te fais apprécier et ensuite tu avances tes idées, ensuite tu les mets en applications dans le respect du droit(on ne fait pas ce que l’on veut). tout fini par un arrêt préfectoral qui ne va pas toujours jusqu’ou on voulait aller , notament sur les parcours de nuit ou le préfet prend l’avis des riverains des maires de la police de l’eau etc… et quand on voit le comportement de certains pêcheurs de carpes ( j’en suis et des fois j’ai honte d’être assimilé à ces personnes) on ne retient que ces personnes, les autres sont discrèts et on ne les remarque pas. difficile après de demander l’extention des parcours de nuit. je ne compte plus les camions de cannettes et autre ramassés sur les parcours de nuit par nous pour les conserver .

  56. Bonjour, (ou bonsoir suivant l’heure) après lecture de cet article ainsi que plusieurs commentaires (j’avoue mettre limiter aux 20 premiers) j’aimerai vous faire par de mon avis.
    Je m ‘appel alexis, j’ai 19 ans et je pêche depuis mes 4 ans ( je vous laisse calculer le temps que j’ai passé au bord de l’eau 😉 ). La premiere chose dont j’aimerai vous faire par serait le manque de respect entre les differentes techniques, les carpistes qui critiquent les autres pecheurs , les pêcheurs a la longue canne qui critique les siluristes et les carpistes, …. Je suis, pour ma part un pêcheur plutôt polyvalent : carpiste, siluriste, tout les carnas, plusieurs techniques de pêches aux blancs (feeder, grande canne, anglaise) et je peux vous dire que ce n’est pas la techniques que pratique le pecheur qui le rends « con » ou mauvais envers l’environnement (ah oui je suis en BTS gestion et protection de l’environnement cest un peu mon domaine ^^) mais plutôt le pecheur lui même … Comme on dit il y a des con partout, et la pêche ma été transmise comme un moment de partage, pour moi ce genre de comportement infantile na rien a faire dans notre domaine qui nous réunis tous.
    Pour ma deuxième réflexion j’aimerai revenir sur l’article en lui meme. Pour moi certaines idées doivent être retenus et d’autre non. Celle de faire payer un timbre de nuit 150€ je suis plutôt contre, même si je suis pour le fait de faire payer un timbre. De plus, les differentes idées a propos des prix baisser pour les non imposable ou pour les femmes ainsi que les enfants sont des idées qui, pour certaines existe déjà et pour d’autre qui devrais être a étudier.
    Comme je lai citer plus tôt je suis étudiant et pour ainsi dire pas très renflouer au niveau de mon compte, et je ne suis pas dune famille aisée , mais j’arrive tout de meme , en economisant, a me payer mes propre cannes ainsi que mon permis de pêche , bien sur sans l’aide de papa maman. Bien entendu je n’ai pas dautres choses a payer, pas de loyer, de crédit. Et le fait que le permis augmente chaque année m’affecte tout autant que vous. Mais je ne vois pas ou il faut crier au scandale quand on parle d’augmenter ce dernier. Rappelons que cet argent va permettre d’effectuer de meilleurs suivis de population piscicole (exemple : le silure, nous ne savons que peut de choses sur ce poissons), de meilleurs gestions de celui ci ainsi que du milieux aquatique en general.
    Voila mes differentes critiques (positives et négatives) sur cet article. Si vous voulez discuter plus en details sur un point qui vous interpelle ou vous choque dans mon commentaires je vous pris de me le faire part par email a cette adresse alexis51440@gmail.com
    Sur ce je vous fais part de mes salutation halieutique.

  57. 95 euros c’est pas cher quand on peux se le payer, pour beaucoup ça représente une belle somme, on est pas tous a 2500 euros par mois, quand tu n’as que le minimum pour vivre tu peux pas lacher 100 boules dans un permis

  58. Je suis radicalement contre une hausse du prix de la carte de peche, tout simplement.
    Pour être plus précis, des fédérations ont des comptes en banques bien garnis, pour certaines elles ont leurs siège dans un château, ce qui manque singulièrement de noblesse, alors prôner une carte de peche au double du prix actuel et clamer qu’elle n’est pas onéreuse, non, très peu pour moi.
    Je ne suis pas pour critiquer aveuglement les aappma ni les fédérations, certaines font un travail remarquable, fédérations du Tarn, du Tarn et Garonne, pour n’en citer que deux, d’autres sont à la traîne, à ce sujet, puisque la FNPF aime faire des sondages, il serait intéressant d’avoir un classement de satisfaction des fédérations 😉
    Ça oui, ça pousserait certains présidents rétrogrades soit vers la sortie, soit de l’avant.
    Cdlt

  59. Ma réponse va être très constructive comme vous le souhaitez !! La carte de pêche gratuite un point c’est tous !!!..Pourquoi faire moins cher pour l’un , plus que pour l’autre ? Pourquoi donnez 300 euros pour pêcher de nuit..n’en avons nous pas mare d’alimenter les comptes bancaires des fédérations qui ce rémunère à foison …pffffffffff…Un rêve probablement !!! Et nous faisons la synthèse financière d’une carte de pêche à l’année ,,, ben diviser 90 euros x 365 jours = 24 centimes d’euro jour :: Quoi que de demander mieux ?? Il y a aussi les cartes journalières pour ceux qui ne veulent pas prendre la carte totale…bon nombres de solutions sont à notre portée pour pêcher dans nos cours d’eau…Mais bon je reste sur ma première conviction!!= Gratuité totale…cordialement,, vince.

  60. moi j’ai 17 ans et etant née en fin d’année jai payer cette année le prix pour les ado donc 20 euros mais pour l’année prochaine je vai passer de 20 euros a 95 euros soit 75 euros de plus et je nai pas d’argent de poche et comptant sur mes parents qui ne sont pas riche ils mon dit:95 euros wtf je te la payerai pas(ya que mon pere qui bosse),trouve un travail et tu te la paye.
    en gros pas de travail surtout que jai pas fine le lycée(passage en 1 ere) donc pas de diplome me permetant de travailer(jai que le brevet),donc pas de travail pas de carte de peche donc stop la peche,alors que c’est mon seul sport que jaime a par le velo, donc sa me fait chier d’arreter la peche surtout que c’est un bon passe temps et passe nerf,3ans et demie de peche pour s’arreter a cause du prix qui augmente tres fortement sa fait chier,en gros je pense quil devrait penser a ceux qui non pas les moyen de payer un carte a 95 boule d’un coup.

  61. Je suis vice-président d’une petite AAPPMA de 80 membres, et je trouve votre analyse un peu rapide.
    Sur le 80€ d’une carte, seul 20€ reviennent à notre association. Le reste est pour LES fédé (départementale et national).
    Avec nos 20€, 5€ partent pour la gestion des 2 bassins dont nous dépendons. Les 15€ qui restent il faut organiser les pêches amateurs, l’entretient des eaux closes, etc…. . Je vous laisse imaginer les folies que nous faisons avec 1 200€!!!!(15 x 80€ = 1 200€)
    Notre chance est d’avoir 2 gardes pêches bénévole qui ont pris sur leur temps pour la formation que nous avons payé 160€ (frais de formation) et 300€ pour les tenues (en plus de la participation de la fédé à hauteur de 300€).
    Votre article cherche certainement à promouvoir une pêche élitiste, mais il ne faut pas oublier que la pêche doit rester un loisir. Pare contre, l’obligation de passer un permis serait certainement plus intelligent afin de former et sensibiliser les pêcheurs!

    Je vous laisse argumenter la question suivante pour votre prochaine article:
    Mettre une carte à 200€ ne fera t’il pas augmenter le braconnage?

    Certainement puisque vue le laxisme total des fédé et de la justice à ce sujet………………

  62. Bonsoir, et lorsque l’on voit l’argent dépensé ( pas même investi) par la FNPF lors du dernier tour de France cyclisme il y aurait de quoi payer des gardes

  63. Bonjour,

    Pour ma part je pense que la pêche doit rester un loisir pouvant être pratiqué par qui bon le souhaite.
    Payer un permis de pêche pour payer un garde de pêche…. ça se mord la queue.
    Je pense que la privatisation des plans d’eau avec acquittement d’une taxe annuelle afin de pêcher dans de bonnes conditions reste la meilleure option pour ceux qui le souhaitent.
    Seules des parcours No-Kill doivent être instaurés.
    Me concernant je pêche le silure en seine et lorsque je m’installe, je commence par nettoyer les détritus qui se trouvent sur mon spot de pêche. L’état français ne me paye pas pour ça et je n’ai pas non plus le droit à aucune déduction fiscale 🙁 d’autre part, aucune action n’est réalisée pour l’entretient des berges.
    Le permis de pêche ne fait que creuser l’écart entre le riche qui pratique la pêche et le pauvre malfrat qui fraude pour avoir un loisir.
    J’ai mon permis de pêche uniquement car je pêche occasionnellement sur un étang où une AAPMA s’est investi pour repeupler et entretenir les berges, sans cela, je pratiquerais la pêche de manière frauduleuse.

    Cordialement
    Guillaume

  64. Bonjour à tous , je viens de lire la réflexion complète sur le prix de la carte de pêche.
    La vache on dirait un discourt de politicard avec les sans impôts et gens imposable !!!!!
    On crois rêver !!
    Même si je suis d’accord sur certains points n’oubliez pas l’essentiel .
    Je ne ferait qu’un petit rappel à tous car pour moi c’est un devoir de mémoire :

    LA PÊCHE EST ET DOIT RESTER UN LOISIR POPULAIRE !!

    Alors pourquoi certains payerais plus que d’autre selon les revenu ou le typa de pêche merde !!

  65. Très bon article. Je suis entièrement d’accord avec le contenu, c’est de toute évidence la seule façon d’améliorer la pêche en france et les quantités de poisson.
    Je comprends également les personnes expliquant que la pêche doit rester un loisir « populaire », mais le monde évolue et ce qui etait populaire hier ne l’est pas forcément aujourd’hui. La pêche est accessible à tous, il n’y a pas de restrcitions (en allemagne, afin d’avoir des pêcheurs formés, il faut passer le permis de pêche comme celui de chasse le saviez vous?). Une licence de sport coûte un prix équivalent à une carte de pêche et pourtant personne ne râle. Si nous laissions la pêche gratuite dans quel etat serait nos cours d’eaux et plans d’eau? Les pêcheurs occasionnels ne se préoccupent pas de cela, mais un pêcheur qui pêche toutes les semaines, personnellement ça ne me derange pas de payer plus cer si c’est pour améliore mon loisir. On ne parle pas de 1000 euros mais de 150 euros. C’est à dire 20 paquets de clope, ce qui correspond à moins d’un mois de clope pour un fumeur regulier. Les mentalités doivent changer, et pour cela il va falloir que des personnes discutent et arrêtent de se braquer dès que l’on parle d’augmenter le prix d’une carte de pêche. C’est NECESSAIRE! JE prefererais ne rien payer moi aussi, mais c’est impossible. Si encore les gens respectaient plus les milieux et les poissons, les connaissaient mieux également, pas seulement pour prélever, les choses iraient en s’améliorant. La solution est de créer des zones de pêche pour les pêcheurs occasionnels, alimentés en poissons de lâcher, car pour beaucoup de pêcheurs, la pêche passe avant tout par le fait de capturer des poissons. La pêche c’est beaucoup plus que ça, c’est la recherche, l’etude du milieu et du comportement des poissons. La pêche ne coûte pas si cher non plus, il suffit de pêcher au coup ou d’aller chez decathlon. Si je peux mettre 500 euros dans une canne, je peux mettre 150 euros dans un permis! Râler ne fait rien avancer du tout, mais les presidents d’aappma changent, et la nouvelle generation (qui est l’avenir de la pêche!!!!) aura de plus en plus son mot à dire. En attendant on ronge notre frein et on essaie de sensibiliser les gens à notre cause, et ça marche!

  66. Que le prix d ela carte de pêche soit élevée c’est un constat moi ce qui me choque le plus c’est d ene pouvoir avoir de réels retours sur les dépenses des Fédés.
    N’oublions pas que c’est politique et que tout ne peut être révélé (avantage en nature , voiture de fonction, repas etc…)J’estime que l’argent perçu
    doit servir à l’entretien des eaux du domaine public et à la rémunération des agents qui y travaillent réellement

  67. Voilà pour éclairer la lanterne de certains , payer bien sur , mais aussi avoir des retour et résultats, les efforts concernent tout le monde et sont a faire dans tous les domaines ….Merci Mr Pierre Affre , qui nous donne un aperçu , donc une vision sur la gestion et évolution de la pêche … le bilan sur un cinquantaine d’année , édifiant !!! …

    GESTION DE LA PÊCHE RÉCRÉATIVE EN FRANCE : UN DEMI-SIÈCLE D’INCOMPÉTENCE ET DE GABEGIE, mais « TOUT VA TRÈS BIEN MADAME LA MARQUISE…. »

    A l’heure où la FNPF lance une énième consultation auprès des pêcheurs, pour essayer d’enrayer la baisse ininterrompue de nos effectifs depuis un demi-siècle, Pierre Affre revient sur la gestion de ses dirigeants depuis la même période, accuse et propose quelques pistes.

    Si l’on en croit les instances officielles de la
    Pêche en France, en dépit de quelques petits problèmes et notamment une baisse
    constante et ininterrompue depuis 49 ans (année record en 1964) du nombre de
    pêcheurs, l’organisation qui gère la Pêche et les milieux aquatiques dans notre
    pays (FNPF) reste toujours « la meilleure et la plus démocratique du monde ».
    C’est du moins ce que ressassent depuis plus d’un demi-siècle, les différents
    présidents qui se sont succédé à la tête de l’Union Nationale de la Pêche en
    France (UNPF), devenue en 2006 la Fédération Nationale de la Pêche en France (FNPF).
    Pour avoir personnellement connu en tant que membre d’une APP puis d’une
    AAPPMA, mais également en tant que journaliste, les règnes des Présidents
    Martini, Solhelac et maintenant Roustan, je ne me rappelle pas une seule fois
    en quarante cinq ans, avoir entendu l’un ou l’autre de ces dirigeants de la
    Pêche française, remettre en question leur gestion ou même les structures de la
    Pêche associative (sous le couvert de la bonne vieille Loi de 1901). Et
    pourtant au cours des 45 dernières années, je n’ai dû rater que six ou sept
    fois les grandes messes que sont les Assemblées générales annuelles des
    fédérations de Pêche, suivies de conférences de presse.

    En 50 ans on est passé de presque 3 millions de pêcheurs à certainement moins d’un
    million aujourd’hui.

    Qu’au cours de ce demi-siècle écoulé, où
    répétons-le, le nombre de pêcheurs en eau douce est passé de presque 3 millions
    à certainement moins d’un million aujourd’hui (soit une perte des deux tiers
    des effectifs), les dirigeants « élus » des pêcheurs trouvent bien
    évidemment, de bonnes raisons de se conforter dans leurs présidences mais
    estiment que cette baisse ininterrompue est due à des facteurs indépendants de leur
    volonté et de leur gestion, passe encore ! Mais que la bonne vingtaine de
    ministres de l’Environnement qui se sont succédé au cours de la même période
    et ont presque toujours assistés à ces assemblées générales, n’aient jamais
    rien trouver à redire sur cette gestion associative qualifiée de
    « meilleure et plus démocratique du monde », est inquiétant et
    significatif de la façon dont nos élus politiques gouvernent. Pas plus
    d’ailleurs que les ministres de l’Environnement et leurs nombreux directeurs de
    Services, les différents présidents du
    CSP (Conseil Supérieur de la Pêche) n’ont trouvé à redire à cette gestion. Au
    cours du demi-siècle écoulé, ils ont entériné pratiquement toutes les décisions
    (les fameux « vœux ») des pêcheurs, souvent contre l’avis de quelques
    ingénieurs compétents de leur Service. L’ ONEMA (Office National de l’Eau et des
    Milieux Aquatiques) qui a remplacé, il y a quelques années, le CSP, n’aurait
    paraît-il plus droit au chapitre en matière de pêche (le mot n’apparaît plus
    dans son intitulé) ni même de réglementation ! Les garde-pêche devenus « agents »
    de l’ ONEMA, qui déjà du temps du CSP ne contrôlaient pas beaucoup les pêcheurs
    (en cinquante ans de pratique assidue au bord de nos ruisseaux, rivières,
    fleuves ou plans d’eau, je n’ai été contrôlé qu’une fois et encore par les
    gardes de la Brigade Mobile du Saumon, un jour d’ouverture à cette espèce),
    seraient-ils d’ailleurs encore habilités à le faire ? En tous cas, ils ont
    bien assez de leur 35 heures hebdomadaires, à essayer de faire respecter les
    lois sur l’Environnement et la protection des milieux aquatiques, pour en plus
    vérifier si le pêcheur croisé au bord de l’eau (encore faudrait-il, qu’ils y
    aillent…) est à jour de ces cotisations et respecte la réglementation en
    vigueur.

    Mise en œuvre et application de la réglementation halieutique.

    Et pourtant la gestion de la Pêche
    récréative, relève essentiellement de la mise en œuvre et de l’application de
    règlements qui ont fait leurs preuves dans la plupart des pays (États-Unis,
    Grande-Bretagne, Irlande, Autriche, Scandinavie, Espagne…) qui connaissent la
    valeur du tourisme-pêche. L’augmentation des tailles légales de capture, la
    limitation du nombre de prises, la création de parcours « No-Kill »,
    l’interdiction ou du moins la limitation de certains modes de pêche
    destructeurs et incompatibles avec une gestion salmonicole (asticot et teigne
    pour la Truite, petite bête et autres larves pour l’Ombre), permettraient
    rapidement à nos rivières de retrouver un standard européen en matière
    d’halieutique.

    Ce n’est pas avec un prix moyen en
    2013, de carte annuelle de pêche de 85 € (ce qui met dans les eaux de première
    catégorie, la journée de pêche aux salmonidés à moins de 50 centimes
    d’euro), permettant de prendre dans certains départements un nombre
    illimité de truites, dans d’autres vingt ou au minimum dix par jour, que l’on
    peut raisonnablement gérer une ressource aussi fragile et précieuse. Soit
    les pêcheurs français accepteront de payer un peu plus cher pour leur loisir et
    le droit de conserver quelques beaux poissons, soit il leur faudra apprendre à
    pêcher en « No-Kill ».

    Il n’est pas normal que celui qui désire prélever des poissons,
    paye le même prix que celui qui les relâche. Dans
    les lieux de pêche foraine (eaux closes) les pêcheurs payent au poids les
    truites de pisciculture qu’ils ont capturé et qu’ils désirent
    emmener. Sur les parcours de type réservoir, la journée de pêche est en
    moyenne facturée autour de 40 ou 50 €, quelquefois beaucoup plus. Or ces types
    de parcours ne cessent de se développer dans notre pays, et les pêcheurs qui
    les fréquentent sont de plus en plus nombreux. Preuve s’il en fallait une, que
    malgré les acquis de la révolution de 1789, les Français sont comme leurs
    collègues des autres pays européens, prêts à payer, même assez cher pour un
    loisir pêche de qualité. Les mentalités en effet ont évolué. Les
    pêcheurs de ce début de troisième millénaire, recherchent plus dans leur
    loisir, un sport voir un art de vivre, qu’un moyen de remplir à bon marché un
    congélateur. Les « viandards », ne font plus la loi, même si dans
    certaines régions, comme le Sud-Ouest ou les Pyrénées, les
    « asticotiers » semblent se retrancher dans ce qui risque d’être leur
    dernier bastion.

    Comment est dépensé l’argent des pêcheurs?

    Pour en revenir à la façon dont est dépensé l’argent des
    pêcheurs—autour de cent millions d’euros annuellement—il nous faut ici
    distinguer, l’argent des cartes de pêche, de celui des taxes piscicoles
    devenues avec la création de l’ Onema, des « contributions à la protection
    des milieux aquatiques ». Au temps du CSP, les salaires des gardes comme
    on les appelait encore et des ingénieurs de « Régions piscicoles»,
    étaient, avant que la baisse continue des cartes de pêche, n’y pourvoit plus,
    payés avec l’argent des taxes piscicoles. Dans les années 80-90, alors que le
    nombre de pêcheurs avait déjà diminué de moitié au cours du quart de siècle
    précédent, quand dans le même temps les indices des salaires de la fonction
    publique ne cessaient d’augmenter, il a fallu que l’État mette la main à la
    poche, pour renflouer le CSP. Mais là encore aucun des ministres de
    l’Environnement n’y trouva à redire. Seul Michel Charasse ministre du Budget du
    Président Mitterrand et lui-même pêcheur à la ligne, s’essaya à donner un coup
    de pied dans la gigantesque fourmilière halieutique, pour récupérer plus
    rapidement l’argent des taxes piscicoles et mieux le redistribuer…Mais il fut
    désavoué par le président Mitterrand qui préféra écouter Jean-Michel Baylet,
    son ministre du Tourisme et propriétaire de la Dépêche du Midi, qui donna dans
    son journal la parole à tous les asticotiers radicaux-socialistes du Sud-Ouest,
    pour qu’on ne touche surtout pas aux structures associatives (loi de 1901) de
    la Pêche. Et encore une fois la gestion la plus démocratique en même temps que
    la meilleure du monde fut sauvée.

    Et pourtant, en 1964 nous étions près de trois millions

    2 964 000 très exactement (chiffre du ministère des
    Finances) à acquitter une taxe piscicole quand la population française de
    l’époque était loin des soixante et quelques millions d’aujourd’hui. En 1964
    les RTT n’existaient pas, la retraite était à 65 ans et beaucoup n’en profitaient
    pas longtemps (l’espérance de vie n’était pas la même qu’aujourd’hui) et
    mourraient avant d’avoir eu le temps
    d’aller à la pêche. En 1964 contrairement à ce que l’on pourrait croire, les
    rivières et les fleuves étaient beaucoup plus pollués qu’aujourd’hui, et la
    mode en 1964 n’était pas comme de nos jours aux loisirs “écologiques”… Alors
    comment se fait-il qu’au cours des cinquante dernières années nous n’ayons pas
    augmenté l’effectif de 1964, mais perdu les deux tiers des pêcheurs ???…

    Pour avoir donc, assisté en tant que journaliste, à presque
    tous les Congrès de l’Union Nationale des Pêcheurs depuis le milieu des années
    70, et entendu les litanies des présidents
    Martini, Solhelac et maintenant Roustan, je vais vous donner en “scoop” les
    raisons de cette perte de plus de deux millions de pêcheurs. C’est à cause des
    sécheresses (1976, 2006) ou des
    inondations (1981, 88, 95, 2006, 2013), des tempêtes (1999 et 2009) ou de la Coupe
    du monde de football (1998), ou de rugby, de la concurrence de la planche à
    voile, du tennis, du golf, du vélo tout-terrain, de la pétanque…. Sans rire,
    toutes ces raisons (sauf la pétanque) ont tour à tour, été invoquées le plus
    sérieusement du monde par les dirigeants français de la Pêche associative, pour
    expliquer la baisse ininterrompue depuis 1964 du nombre de cartes de pêche…

    Hémorragie halieutique hexagonale

    Au ministère de l’Environnement quelques experts
    certainement énarques, expliquent cette hémorragie halieutique hexagonale par
    une évolution de la composition de la société française avec déclin du secteur
    primaire au profit du tertiaire. Étrangement, partout ailleurs dans le monde
    occidental, l’urbanisation et les conséquences sociales qui l’accompagnent ont
    au contraire entraîné un regain d’intérêt pour les loisirs de plein air en
    général et pour la pêche en particulier…. Ainsi en Grande Bretagne les clubs de
    pêche regroupent 3,6 millions de pêcheurs réguliers, alors que remarquons le,
    dans les îles britanniques le réseau hydrographique ne représente pas le quart
    du nôtre en linéaire de cours d’eau et surfaces de plans d’eau réunis…En
    Allemagne, d’après le ministère du tourisme il y a 5,1 millions de pêcheurs
    pratiquant régulièrement et la pêche récréative génère dans ce pays 270
    millions d’euros de retombées économiques. Aux États-Unis d’ Amérique, les
    derniers chiffres publiés en 2012 par le ministère de l’Intérieur (qui gère la
    pêche, la chasse et les parcs nationaux) font état de 58 millions de pêcheurs
    récréatifs (eau douce et mer confondu il est vrai)…. qui eux généreraient plus
    de 100 milliards de dollars de chiffre d’affaire, liée à cette activité…. Pour
    avoir de tels résultats, ces trois pays seraient-ils beaucoup moins urbanisés
    que le nôtre??? Bénéficieraient-ils de conditions météo idéales pour la pêche,
    sans inondations, sans sécheresse… La planche à voile, le golf et le tennis n’y
    seraient-ils pas pratiqués !! Cherchez
    l’erreur…. En fait dans ces trois pays cités en exemple, comme dans des dizaines
    d’autres de par le monde, la pêche sportive ou récréative est gérée par des
    gens compétents, qui ont fait, font et continueront de faire ce qu’il faut pour
    que leurs pêcheurs ne désertent pas les bords des rivières, et surtout prennent
    des poissons, même si c’est aujourd’hui la plupart du temps, pour les relâcher
    ensuite.
    Pourtant si l’on en croit nos dirigeants “officiels”, il
    ne faut surtout pas toucher aux structures et fondements de la pêche française ni
    invoquer une quelconque incompétence de ses dirigeants. Et pour que les élus et
    les hommes politiques entendent bien ce discours, l’Union Nationale (devenue la
    FNPF) leur rappelle à chaque élection que les pêcheurs et leurs familles
    représentent en France quatre à cinq millions de bulletins de vote potentiel
    (tu parles!!)…

    Exode des pêcheurs français vers l’étranger.

    Mais si les Français pêchent de moins en moins nombreux
    tous les ans dans leurs eaux, ils sont de plus en plus nombreux à s’expatrier
    pour pratiquer leur loisir à l’étranger…. Là encore chercher l’erreur ! Dans
    tous les pays du monde où la pêche est gérée et rapporte aux économies
    nationales et locales, il est possible de pêcher la truite jusqu’à généralement
    la mi-octobre (chez nous fermeture au 3 éme samedi de septembre), il est
    possible et même recommandé de pêcher l’ombre jusqu’à la fin décembre voire la
    fin janvier en Bavière (chez nous fermeture en même temps que la truite)…Dans
    tous les autres pays, il est possible en février, mars, avril de pêcher la
    perche, le sandre ou le silure à la cuiller ou autres appâts artificiels, chez
    nous c’est interdit car on risquerait de prendre un brochet…Voila trois petites
    pistes que nous suggérons à nos dirigeants, ainsi d’ailleurs qu’à l’ ONEMA (si
    cette dernière toutefois a son mot à dire en matière de modification de la
    réglementation) d’explorer rapidement, si ils veulent enfin, après près de
    cinquante années de baisse, essayer d’enrayer la chute des effectifs de
    pêcheurs.

    D’autres grandes orientations seraient d’autoriser pour de
    nombreuses espèces (pas seulement la carpe, mais aussi pourquoi pas la truite,
    comme aux États-Unis…) la pêche de nuit et bien sûr de généraliser les parcours
    « No kill » (voir notre encadré)
    et surtout sur ces parcours, de prévoir une surveillance vigilante comme cela
    se pratique partout dans les autres pays. Mais en fait plutôt que tenter
    d’aménager et de rapiécer un système qui a fait la preuve de son inefficience
    depuis trop longtemps, ce serait plutôt par une décision conjointe des
    ministres de l’Écologie et du Tourisme, à nos dirigeants politiques de changer
    les structures associatives de la Pêche récréative et d’en confier la gestion,
    non plus à des notables (not able, pas capable en anglais) « élus »
    par moins de 10 peut-être même 5% des pêcheurs, mais à des gens compétents (en
    hydrobiologie, en halieutique, en économie) comme nous en avons dans de
    nombreux services de l’État.

    Pierre Affre

    1. Pour qui je roule, c’est à dire ? Je n’ai aucun lien avec la FNPF (quand ils m’appellent c’est pour m’engueuler 😉 ), aucun lien avec une fédération ou une AAPPMA non plus. C’est juste une vision de la pêche que j’ai, nous sommes à la limite de notre système actuel, il est temps de le changer, et pour le changer, il faut s’en donner les moyens. C’est en tous cas mon avis.

  68. J’ai publié cette page sur un site qui compte un nombre impressionnant de pèche et pas des guignols !Alors j’attends leur avis et j’ai la net impression que ça va être chaud ….

  69. Voila la réponse d’un pécheur a laquelle tout le monde est d’accore

    Ce qui serait intéressant de savoir, c’est le devenir de l’argent versé.
    Perso, j’en ai marre de payer pour une bande de personnes qui récupèrent le pognon et prennent des décisions inutiles pour justifier de leur salaire (ce qui nous font augmenter le prix du permis sans rien en retour pour le pêcheur). Cette minorité qui décide pour tout le monde. Je pense que ces gens cherchent plus à trouver une méthode pour faire augmenter le prix du permis que pour améliorer la pêche (ex: faire payer les enfants et les femmes). En plus qu’est-ce qui connaissent à la pêche ? ce ne sont que des bureaucrates, encore la preuve, interdire certaines zones de pêche en canal pour la reproduction, il y a des dizaines de kilomètres non pêchés mais c’est là où on peut faire du poisson l’hivers qu’on l’interdit (un ancien post en parlait).

    Mon principe est que même si ce n’est que quelques euros par mois, c’est déjà de trop. Quand on a les moyens, peut être que 72 ou 150 ou même 500€ ce n’est rien mais quand on a une famille a nourrir et qu’on a du mal à mettre les deux bouts à la fin du mois, c’est énorme… On se croit revenu au moyen âge ou seuls les fortunés pouvaient disposer du privilège de chasser ou pêcher.
    En plus, ne pêchant pratiquement qu’en canal, je n’y ai jamais vu de rempoissonnement dans ces lieux.

    Si c’est pour payer des gardes pour verbaliser des personnes sans permis, autant mettre tout le monde sur un même point d’égalité et supprimer le permis. Je sais que c’est frustrant de payer sa carte et d’en voir qui ne le font pas et pêchent comme nous. Moi ce qui m’énerve ce ne sont pas ces gens mais le prix du permis. Des choses valables seraient qu’ils prennent les vrais braconniers, ceux qui usent de filets pour prendre des poissons en masse ou pêchent le brochet durant la période de reproduction (mais là il faudrait de vrais gardes, car ces gens là sont difficiles à attraper).
    En plus, les fédéraux sont des fonctionnaires, donc leur poste est budgétisé, ils sont payés avec nos impôts, pas avec cette taxe, on aura beau l’augmenter ça ne changera rien, ils ne se bougeaient pas beaucoup avant, ils ne le feront pas plus demain.

    De même pour le peu qui est versé aux APPMA, qu’est ce qu’ils en font ? ça sert à quoi ? à payer des concours ? En tout cas aucun intérêt pour moi qui ne les fait pas. J’allais pêcher dans un étang (fief et aujourd’hui honte d’une APPMA spécialisée dans les concours sur le domaine public), où plus personne ne va faute de ré-empoissonnement et suite à la mort des poissons victime d’une pollution. J’ai vu une fois un particulier, des passants qui me racontaient leur version mais jamais je n’ai entendu de plan pour rempoissonner l’étang.
    A l’époque j’étais sociétaire de la tanche arembergeoise, un tirage au sort était fait lors de la réunion annuelle et c’était reversé en partie sous forme de lots entre les sociétaires. Ce n’était pas grand chose mais chacun pouvait récupérer quelque chose.

    Pour les VNF, ils prennent l’argent pour en faire quoi ? Aménager des espaces pour personnes à mobilité réduite ? Enfin quelque chose de valable, mais ce n’est qu’une infime partie. Construire des pontons pour les plaisanciers sur lesquels on n’a pas le droit de pêcher. C’est vachement culotté de faire payer des gens pour équiper les autres. Dépolluer les eaux ? Sur certains sites on ne peut même pas pêcher sur les 2 rives, en plus les pollueurs ne sont pas les pêcheurs…

    J’ai lu l’article indiqué dans le premier post, ça me désespère que certains puissent penser cela. La fédération demande 15 ou 17 € (pour une journée de pêche), dans des endroits même pas rempoissonnés, une honte (surtout qu’on trouve largement mieux ailleurs à moitié prix). Alors pensez qu’en payant plus il y aura plus de gardes… foutaises, je connais pas mal de pêcheurs qui ont arrêtés, écœurés par le prix du permis. Bien sûr, ils ne voulaient que pêcher, ils ne participaient pas au championnat ou concours. Franchement, qu’est-ce qui a été fait pour la pêche ces derniers temps ? Moi je ne vois pas, on m’oblige à payer pour des trucs qui ne m’intéressent absolument pas, on va bientôt me demander de payer pour courir ou faire du vélo simplement pour organiser des courses à pied ou de cyclisme. La fédération et VNF profitent des biens naturels pour lesquels elles ne font pas grand chose pour les pêcheurs pour nous soutirer de l’argent.

    Pour finir, le permis de pêche n’est pour moi qu’une simple taxe qui offre un énorme confort aux dirigeants des fédérations (il serait utile de connaître les à cotés des réunions). En plus, en reversant une infime partie aux APPMA, on les rend de la sorte complices. J’ai été contrôlé par 2 particuliers sur le domaine publique « LIBRE » qui se sont présentés comme deux fédéraux sans même montrer leur carte ni préciser de quelle APPMA ils faisaient parties, mais ils ont su emprunter en voiture, le chemin du halage interdit à la circulation et eux n’ont pas l’autorisation il me semble.

    Ca fait X années que ça augmente, et pourquoi ? Pour rien, en tout cas c’est comme ça que je le ressens par chez moi. Ah si faire diminuer mon pouvoir d’achat (de 30€ on est passe à 92 €)

  70. c’est n’importe quoi, quand je pense que le permis de pêche à l’année en Finlande coute 40€.
    il est hors de question de me faire escroquer 90€.

  71. Dernièrement, j’ai une la chance de discuté avec un garde de pèche fédéral et il m’a dit que dans le Limousin 90 % des mecs qui avaient le statu de garde fédérale ne verbalisaient personne, car il était là, uniquement pour obtenir le permis de pèche gratos !!Donc voila une des raisons, qui fait que le permis est suffisamment assez chère !!!

  72. Avez vous pensez au simple amateur qui ne pratique très peu à faible revenue et qui veux juste passer un week end sur 2 avec sont fils au bord de l’eau.

    Je trouve ça complètement scandaleux ces prix.

  73. Juste un petit truc. Pour ma part, je travaille et mon épouse aussi, ce qui veut dire que nous n’avons droit à aucune aide que ce soit, ni pour les études de nos enfants, ni pour le logement, pour rien en fait. Notre fille étant rentrée en faculté, il a faluu lui trouver un logement et donc payer toutes les factures courantes (gaz, électricité, etc …. avec des allocs logements pour elle qui ne couvrent même pas le tiers du loyer …..et aucune réduction d’impôt. N’étant pas encore à la retraite, et n’étant pas égoïste de mon temps vis à vis de ma femme et de mes enfants, je n’ai pas énormément de temps à consacrer à la pêche, qui est pourtant un vrai plaisir …. Par contre, si ça doit atteindre les prix que vous préconisez, hé bien, je devrais m’abstenir, car il faudra que je fasse un choix dans mes priorités, et malheureusement, les loisirs n’en sont pas !!!!
    Alors, que choisir, beaucoup de pécheurs avec prix de carte abordable ou une élite de pêcheurs (soit avec beaucoup de moyens, soit avec pas de moyens du tout), car moi, perso, j’en ai juste marre de me faire ponctionner toujours un peu plus, pour entretenir tous le monde …..

  74. Bonjour à tous;

    95€/365= environ 26 centimes; C’est pas cher à la journée de pêche, surtout pour les carpistes qui ont aussi le droit de pêcher la nuit donc 2 fois plus que les autres sans compter les dates de fermetures spécifiques et qui empêchent les lambdas de s’installer sur un poste au prétexte qu’ils étaient là avant. Ben oui, puisqu’ils arrivent au moment où c’est l’heure de remballer pour nous.
    Mais mon souci, c’est de savoir à quoi sert cette cotisation: Pas à la paye d’un garde puisque je n’en vois pas là où je pêche; Tout du moins, il aurait tellement de secteurs à garder qu’il ne peut pas être partout. Il y a bien les gardes de l’ONCFS qui sont aussi habilités à faire la police, mais c’est pareil: Ils sont basés trop loin et sont trop peu nombreux. Reste Les agents de l’ONEMA, mais c’est idem.
    La cotise ne sert pas non plus à l’amélioration du cheptel halieutique, à part les bassines, je ne vois jamais d’alevinage sur mon secteur. Elle ne sert pas non plus à remettre en état les abords des sites de pêche. D’ailleurs,depuis septembre 2014 j’ai des courriers qui me disent que ça se sera fait l’année prochaine. Dernièrement, une réponse m’indique que c’est sur, c’est pour 2017.
    J’ai même proposé mes services à titre de bénévole, mais s’il n’y a pas d’action, comment participer à ce qui n’existe pas?

    Oui, pourquoi les carpistes ne paieraient-t-ils pas plus que les autres? Ils en ont les moyens quand on voit la quantité de matos et d’amorce qu’ils amènent au bord de l’eau (ou dans l’eau) et les petites fortunes que ça représente. Le supplément du timbre servirait à réparer par exemple les barrières de bois cassées pour faire des feux de camps (interdits), à ramasser les tas d’immondices qu’ils oublient après chaque session, à ramasser les tas de merde qu’ils n’ont pas le courage d’enterrer (et si on allait chier devant chez eux, comment réagiraient-t-ils). On pourrait aussi acheter des arbres de bordure, pour remplacer ceux qu’ils ont coupés parce que ça les gênait pour tendre leurs lignes; On pourrait aussi réparer les chemins interdits à la circulation motorisée mais défoncés par leurs camionnettes et autres 4X4. On pourrait aussi aleviner en carnassiers pour remplacer ceux qui se sont fait prendre la nuit. On pourrait aussi payer la location de bennes pour y mettre les cochonneries qu’ils oublient ainsi que les dizaines de cadavres de brèmes et autres petits silures qui ont eu le malheur de goûter à une bouillette et qui en punition agonisent et pourrissent sur les berges.
    Bien évidemment je possède des centaines de photos qui étayent mes propos.

    En résumé, on paye une carte pour on ne sait quoi mais certains savent bien profiter de la situation.

  75. Mouarf, pas passer cher, on croit rêver ! Je pêche dans le 68, la carte est de + en + chère pourtant les secteurs se réduisent comme peau de chagrin, les secteurs de nuit sont ridicules et sont restreints chaque année, les accès aux cours d’eau bloqués par des privés avec des droits de passage bafoués, des interdictions de circuler pour accéder aux biefs de canal (forcément, la VNF donne raison au plaisancier qui paie plus cher pour son emplacement pour être peinard qu’un simple pêcheur sa carte) des groupes de viandars de l’est que les gardes n’osent pas contrôler qui viennent ouvertement demander à vous acheter les poissons que vous sortez puis vous insultent et vous menacent lorsque vous leur montrez ce qu’est le no-kill, la verbalisation dès qu’on stationne son vehicule en bordure de chemin ou personne ne passe…la liste est encore longue…
    Pourtant le business de la pêche se porte bien, il suffit de passer chez un détaillant pour voir du monde… mais ou vont donc les pêcheurs pratiquer leur loisir ??? Ah ben oui, dans le privé. On se demande bien pourquoi…

  76. avant de monter le prix des cartes il faudrait déjà pouvoir proposer des plans d’eau avec du poisson… quand je vois la difficulté de sortir ne serait-ce qu’une perche pour un pêcheur lambda dans certains spots (et toujours pas de limitations de capture), on classe le brochet en espèce menacée mais on peut encore en prélever un par jour voir plus (il devrait y avoir un quota à l’année) et le peu de gardes que l’on croise (et ce même dans les nokill) ça ne donne pas forcément envie de payer 90e à l’année pour sortir si peu de poissons quand on voit le prix du matériel de pêche qui ne fait qu’augmenter. avant de penser aux viandars qui veulent leur truite de bassine ils feraient mieux de penser au tourisme halieutique qui peut amener beaucoup d’argent. on ne peut pas dire que la france soit réputée pour ses brochets, perches, sandres… la maille inversée commence tout juste à être testée en france et il était temps.

  77. Le prix des autres loisirs en comparaison///

    Très mauvais exemple : en achetant une license de sport tu as a ta disposition dans la grande majorité des cas des infrastructure , des entraineurs … la la pêche tu n’as rien , pire quand je vois l’état de certain plan d’eau … et de plus si tu veut faire des championnat tu es obligé de faire parti d’un club donc de repayer … c’est un peu comme si un coureur a pieds ou un cycliste devait payer pour faire de la course a pieds ou du vélo de loisir

  78. FOUTAISES!!! POURQUOI NE PAS REDUIRE LE PRIX DES CARTES DE PÊCHE ET FAIRE PAYER BEAUCOUP PLUS CHER LES POLLUEURS? SOUVENT,LES RIVIERES SONT DES DECHARGES A CIEL OUVERT ET PERSONNE NE S’EN SOUCIE!!! ET JE NE PARLE PAS DU RESTE! ON EST ASSEZ TAXES COMME CA ET POLLUES PAR DES LOIS ET REGLEMENTS DE TOUTES SORTES !!! QUANT AUX BRACONNIERS, C’EST ENCORE UNE SOURCE DE FINANCEMENTS !!! VOUS VOYEZ, AVANT DE TAXER LES PÊCHEURS, AVEC UN PEU D’IMAGINATION ET DE DISCERNEMENT, ON PEUT TROUVER DES FONDS !!! ET J’EN OUBLIE PROBABLEMENT ENCORE!!!!

  79. Finalement le système de cartes et de prix qui existait dans un temps que les moins de 50 ans n’ont pas pu connaître, n’était pas si mal ! Pour rappel :
    – Entre les APP(MA) seuls existaient des accords locaux entre sociétés voisines, parfois avec des restrictions ( accès plan d’eaux exclus par exemple) il n’existait ni EHGO, ni CHI ou URNE . On prenait une carte dans une association près de chez soi mais aussi dans les autres ou l’on voulait pêcher ( une vraie collection pour certains pêcheurs ) heureusement beaucoup d’APP proposaient déjà des cartes « journées »
    – Chacun avait le choix selon les secteurs de l’ APP(MA) et le classement des cours d’eaux de L’APP(MA) la possibilité de prendre une carte de pêche avec le (les) Timbre taxe 1 ère ou (et) le timbre taxe 2 ème catégorie, de mémoire à une époque il y avait même un timbre « lancer » si on pêchait à l’aide d’un moulinet, le prix final du permis variait donc avec ses choix . Une saison de pêche plus ou moins onéreuse selon le nombre de parcours de pêches et d’APP(MA) fréquentés. Encore de mémoire, militaires, invalides, enfants, épouses étaient totalement ou partiellement exonérés de taxes ou bénéficiaient d’un tarif avantageux, voir de gratuité accompagner de restrictions et selon le domaines publique ou privé.
    – Des règlements intérieurs différents d’une APP à une autre sévissaient sur les parcours et plans d’eaux sous la surveillance de gardes omniprésents (On avait d’ailleurs souvent la possibilité pour les plans d’eaux de prendre sa carte à la journée près du garde quand il passait contrôler et ceci tous les jours !). Des mesures de protections « locales » comme la fermeture de la pêche certains jours ou à certaines périodes (au moment de la pousse jusqu’à la coupe des foins par exemple ) ou d’autres plus amusantes, dissuasives ou empreintes d’un fort « esprit de clocher » (mais toutes eh oui déjà ! soumises à critiques, discussions interminables, coup de gueule ou de poing, etc……) rappelait la toute puissance des décisions de l’APP et de ses membres adhérents. Un mauvais comportement et vous risquiez une amende ou pire l’exclusion de l’APP pour une ou plusieurs années !
    Voilà ! c’était certes une autre époque ou la grande majorité des pécheurs pratiquaient près de chez eux, sur un domaine ou ils étaient connus (habitants le village) ou reconnus (étrangers au village), se connaissant tous et tous présents aux grands rendez vous et animations locales d’on l’AG annuelle de l’APP(MA) locale. Ces adhérents + proches du terroir, + concernés, avec + de pouvoir, + d’autonomie de décision localement dans les APP de cette époque seraient ils aussi investis aujourd’hui ?
    A vouloir trop centraliser, standardiser, généraliser et simplifier les règles, la pêche de loisirs et les milieux aquatiques ou elle s’exerce ne se prive t ils pas de ressources financières et humaines indispensables à leurs bons développements et protections dans notre pays ? Le prix d’une carte de pêche n’est il finalement pas plus adapté quand pour son calcul il tient compte de divers paramètres (type parcours, publique ou privé ,1 ère et 2 ème catégories , techniques de pêche, saisons, durée, Bord, barque, bateau, age et situation individuelle et familiale, etc….) ? Des options pour une meilleure évaluation et adaptation du prix de la carte de pêche pour sa pratique et sa durée !

  80. Bonjour à tous

    A titre personnel je trouve que payer 75 euros pour rien en retour est une belle blague, les berges ne sont pas entretenues, aucun rempoissonnement et des règles de plus en plus bidons…

    La vaste chasse aux infractions débiles lancées par l’association de pêche dont je fait partie m’a cette année dégouté de la pêche et je pense sincèrement qu’à partir de l’année prochaine je ne prendrai plus mon permis et arrêterais de pécher en eaux douces.

    La rivière que je pêche est difficile d’accès par la hauteur, la raideur et l’encombrement des berges. Les seuls spots ou l’ont pouvais s’installer correctement ( Pontons, quais, déversoir, toutes zones bétonnée ) sont dorénavant interdite de pêche, je précise que le canal est interdits à la navigation depuis déjà plusieurs années suite à l’effondrement d’un pont. La pêche sur ces lieux est verbalisé d’une amende de 400 à 600 euros. Et la chasse au porte monnaie est belle et bien ouverte.

    Alors ils ne nous restent plus qu’à pécher dans les talus au risque de finir le cul à l’eau…

    Les limitations à trois carnassiers par jour… On nous rabâche que la population de carnassiers est de plus en plus faible. Il y à pourtant moins de pêcheur qu’avant et le no-kill s’est démocratisé, ma conclusion est que les associations de pêche ont mal gérées le repeuplement. Sans aménagement, sans repeuplement, sans entretiens la question qui me viens à l’esprit est à quoi à bien pu servir l’argent des permis de pêche des 10 dernières années ?

    Quand j’ai commencé à pécher le Sandre était presque comme nuisible à l’écosystème de nos rivières, aujourd’hui il subit une réglementation de plus en plus stricte.

    Par contre on à laissé le silure envahir littéralement nos eaux plus moyen de pêcher tranquillement aux vers et au mort posé sans se faire arracher nos ligne par ces saloperie.

    Donc stop ! basta ! l’année prochaine fin de la pêche dans le domaine public !

  81. Bonjour,

    Dans certains pays riverains , pour les retraités 65 ans , il existe des cartes de pêche à prix réduit . Quand je dis réduit je parle de quelques euros .
    Dans mon coin de Bretagne certaines rivières sont polluée jusqu’à la moelle , cela n’empêche pas la vente des cartes . Les pollueurs Identifiés ne sont pas poursuivis .
    Mais si vous vous faites contrôler alors que vous avez oublié votre carte chez vous ( facile de vérifier ) vous vous faites verbaliser !!!
    Je suis un Papy , je ne vais plus nettoyer la rivière ( dans l’équipe, les gars ont mon âge ) ras le bol d’être pris pour une tanche . souvent ces chantiers sont en tête de bassin au profit des compagnies des Eaux . Je me suis même demandé si ces lieux ont des propriétaires .
    J’aurai souhaité pêcher sur des parcours privés ( avec des poissons mangeables ) mais ils sont absents ..
    Alors , je paie , bien trop cher , et ça me gonfle .

  82. Bonjour
    « Non, la carte de pêche n’est pas assez chère! »
    Le titre de l’article est tellement provocateur que ça m’a fait sourire. Retraité depuis quatre ans, j’ai du temps et un peu d’argent pour aller à la pêche. Trois cents Euros le permis national, je pourrai le faire, c’est ce que m’a couté le permis du canton en Slovénie pour une semaine en no kill, ailleurs c’est a peut prés pareil et en plus, souvent il faut financer un guide. En France je ne pense pas que j’accepterai de payer cette somme, pour quelle raison, mystère, (à méditer), on en a pas l’habitude je pense, mais dans les pays d’Europe ou j’ai eu l’occasion de pécher, sauf en Espagne, je n’ai jamais rencontré de pécheurs locos, peut être que pour eux, leur permis est trop cher et du coup ils sont beaucoup moins nombreux.
    Donc, la carte de pêche n’est pas assez chère ; oui et non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer