Noeud pyrénéen

Noeud Pyrénéen : un noeud de raccord remplaçant le noeud du chirurgien

Le noeud pyrénéen fut progressivement choisi en tant que variante du nœud chirurgien et cette variante de noeud de raccord est probablement la plus utilisée à l’heure actuelle, le nœud pyrénéen. Il permet de relier tous les matériaux entre eux à la condition que les matériaux soient de diamètre à peu près similaire. Il demeure facile à réaliser et assez fiable y compris dans la durée. Il est même un des plus fiables pour rabouter 2 morceaux de tresse à condition de bien serrer l’ensemble une fois terminé.

De par sa fiabilité, notamment avec la tresse, ce nœud obtient une note de 4,5/5

A lire aussi >>> Notre guide des noeuds de pêche pour choisir les noeuds les plus efficaces selon les situations de pêche rencontrées

 

Réalisation du noeud Pyrénéen

Noeud pyrénéen
Présentons en quinconce les deux morceaux de ligne à raccorder en se réservant une longueur suffisante pour confectionner le nœud.
Noeud pyrénéen
Réalisons une boucle avec le premier matériau. L’objectif étant d’emprisonner les deux morceaux de ligne dans les spires du nœud.
Noeud pyrénéen
Effectuons entre 4 et 6 passages dans la boucle en prenant soin de bien encercler les morceaux de ligne et de former des spires jointives.
Noeud pyrénéen
Après avoir pré-serré le premier nœud, réalisons la même opération de l’autre côté avec le même nombre de spires.
Noeud pyrénéen
Après lubrification de l’ensemble, il ne reste plus qu’à serrer le nœud et couper l’exédent à raz. Dans le cas de raccord de 2 morceaux de tresse, n’hésitez pas à serrer très fortement le nœud pour une durée de vie plus longue.

 

Ne manquez plus la parution d'un nouvel article !



Vous avez aimé ? Réagissez !

  1. Bonjour, quelle est la différence avec le noeud de Grinner double ? la technique me semble identique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *