Comment monter un élastique sur une canne pour la pêche au coup

Voici une question que toutes les personnes souhaitant pêcher avec une canne à emmanchement se sont posé un jour : comment monter mon élastique ?! Pourtant une fois que l’on a visualisé le résultat cela reste simple.

 

Quatre éléments sont nécessaires pour monter un élastique sur une canne de pêche au coup :

  1. Une embase pour tenir l’élastique « côté pêcheur », c’est-à-dire à la base du scion (ou porte scion).
  2. Un élastique
  3. Une tulipe pour équiper le scion et éviter son frottement contre l’élastique
  4. Un fixe ligne pour relier votre ligne à l’élastique.

 

Etape 1 : Choisir l’embase

Le plus simple pour les petits poissons est une embase à crochet : un « rond » se coince contre l’ouverture de la base du scion, et un crochet maintien l’élastique. Il vous faudra bien mesurer le diamètre de votre scion et prendre une embase à crochet à peine plus grande, d’un mm environ.

Vous pouvez aussi choisir une embase de forme conique, son avantage est qu’elle s’adaptera en se coinçant d’elle même là où il faut dans votre scion ou votre porte scion. Mesurez le diamètre de votre élément à la distance voulue (par-rapport à votre longueur d’élastique), et choisissez le cône qui correspond au plus prêt de ce diamètre. Certaines embases seront équipées d’échelle ou de plioir pour stocker un surplus d’élastique, comme ça vous pourrez varier la tension ou la longueur sans rien démonter. Veillez aussi à toujours pouvoir retirer l’embase, en nouant un peu de tresse qui ressort du scion à sa base, ou en étant équipé d’un extracteur.

Dans tous les cas l’installation est très simple : nouez votre élastique par une boucle à l’embase, passez le dans le scion jusqu’à le faire ressortir « côté ligne » et tirez pour coincer l’embase.

Enfin pour les pêches les plus fortes les embases peuvent se casser ou fragiliser votre élément, à ce moment là nouez simplement l’élastique à de la tresse doublée, puis ressortez la tresse de l’élément  et maintenez la grâce à deux morceaux de rubans de scotch. Il faudra la remplacer souvent car la tresse frottera et s’usera, mais ce sera rapide et facile à faire.

Exemples d'embases
Exemples d’embases

 

A la place d'une embase voici la fixation très simple de la tresse tenant l'élastique
A la place d’une embase voici la fixation très simple de la tresse tenant l’élastique

 

La tresse doublée tenant le bas de l'élastique torsadé, pour les pêches fortes!
La tresse doublée tenant le bas de l’élastique torsadé, pour les pêches fortes!

 

Etape 2 : Choisir l’élastique

Sauf condition particulière comme la prise de carpes de plus de 10 kg, un élastique plein qui s’étire un peu moins qu’un creux conviendra à la plupart des pêches.

Il n’y a pas vraiment de correspondance exacte entre une taille d’élastique et une taille de nylon, cela dépendra de votre lieu de pêche et de la façon dont vous menez vos combats, plutôt rapidement ou non. Mais si vous voulez tout de même une  base de choix prenez un nylon en bas de ligne 10 fois plus petit que votre élastique plein, par exemple un élastique de 1 mm pour un nylon de 0.10 mm. Un élastique creux sera plus tolérant à un fort diamètre de nylon, par exemple 2 mm d’élastique pour 0.22mm de nylon.

Ensuite la longueur dépendra aussi de votre pêche, plus c’est court plus le combat se fera rapidement mais plus vous aurez de risque de casser. Pour la friture les 60/80 cm du scion suffisent, pour les grosses carpes un élastique sur la totalité d’un kit de 3 mètres est possible. Avec toutes les variantes réalisables entre les deux.

Enfin pour les pêches très fortes vous pourrez faire une boucle à la base puis torsadez l’élastique, pour le doubler et créer une résistance supplémentaire.

 

Etape 3 : Choisir la tulipe

Elle peut être interne ou externe, en gros l’externe permet de moins couper le scion à diamètre égal, et pour la tulipe interne l’avantage est que l’élastique s’use un peu moins vite. Choisissiez la tulipe selon ce petit calcul : environ le double d’ouverture par-rapport au diamètre de l’élastique pour un coulissement parfait. Par exemple pour un élastique de 1 mm, prenez une tulipe de 2 mm de diamètre interne. Ensuite à vous de coupez petit à petit votre scion pour que la tulipe prenne place exactement, ébarbez parfaitement la coupure et collez la tulipe.

Tulipe externe à gauche & interne à droite
Tulipe externe à gauche & interne à droite

 

Tulipe externe en place
Tulipe externe en place

 

Etape 4 : Choisir le fixe ligne

Il arrête l’élastique côté tulipe, et permet d’accrocher la ligne. Les versions XL seront pour les élastiques de 2 mm ou plus, les plus petits fixes ligne pour les élastiques de 1 mm et moins, et les moyens entre 1 et 2 mm. Cela reste indicatif.

Vous pouvez aussi vous en passez en faisant un nœud à l’élastique  appelé « araignée » permettant de fixer la ligne et d’arrêter l’élastique, un peu moins pratique mais facile et gratuit à faire.

Il vous faudra choisir l’endroit où placer votre fixe ligne, ce qui induira la plus ou moins grande tension de l’élastique. Sans besoin particulier tendez un peu l’élastique et nouez le fixe ligne sur l’élastique contre la tulipe pour conserver une légère tension. Pour des combats rapides tendez plus, et pour des plus gros poissons tendez moins, tout simplement. Après quelques pêches si l’élastique se détend n’hésitez pas à déplacer le fixe ligne pour retrouver la tension initiale.

3 attaches lignes
3 attaches lignes
L'araignée, pour se passer de fixe ligne
« L’araignée » pour se passer de fixe ligne

 

 

Les accessoires pour monter un élastique

Vous avez vu le strict minimum pour monter un élastique, maintenant vous pouvez avoir en plus quelques accessoires vous facilitant la vie. Premièrement du lubrifiant, à administrer sur tout l’élastique et notamment sa sortie, permettra d’éviter les blocages et prolongera sa durée de vie. Ensuite si vous avez équipé plusieurs brins prenez des protections à placer sur vos brins déboités pour éviter les frottements. Enfin Il existe aussi des aiguilles pour passer l’élastique, notamment les plus fins diamètres si vous avez du mal.

 

La règle des 4 pour monter son élastique sur une canne à pêche au coup

Cela reste assez simple si vous gardez bien à l’esprit la règle des 4 (base / élastique / tulipe / fixe ligne), au moins vous serez sûrs de ne rien oublier, et même si tout ne va pas parfaitement ensemble cela pêchera. Ensuite vous affinerez petit à petit les correspondances des éléments entre eux. Une dernière chose : si vraiment cela vous parait complexe,  achetez tout simplement un scion déjà équipé, il en existe quelques uns sur le marché. Vous visualiserez parfaitement le montage et saurez faire pour les prochains !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
127 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email