Montage d’un kit élastique très gros poisson : strippa ou pulla ?

Avec la traque des gros poissons à la grande canne, les pêcheurs de carpodrome sont en quête  continuelle de leur record que ce soit à la recherche des carpes, des esturgeons et même des silures ! Pour combattre ces poissons, il est nécessaire d’utiliser des élastiques toujours plus forts et toujours plus longs… Comment monter ces élastiques et quel kit choisir pour la traque des spécimens ?

Montage Strippa ou Pulla d'un kit gros poisson
Pulla ou Strippa, entre les deux, mon cœur balance !

Il y a deux grandes stratégies dans la pêche des gros poissons à la grande canne : l’utilisation d’élastiques pleins parfois doublés ou torsadés avec des diamètres pouvant monter à 6mm pour une pêche très brutale, toute en puissance afin de brider le poisson en force et ne pas lui laisser l’opportunité de rejoindre les obstacles ou de prendre le large. La deuxième stratégie nécessite un terrain de jeu plus dégagé afin de travailler le poisson plus en douceur pour l’avoir à l’usure… Ici, on utilise un élastique creux de grande longueur qui va pouvoir s’étirer énormément pour fatiguer notre adversaire. L’élastique creux possède en effet un coefficient d’allongement très important pouvant aller jusqu’à 700 ou 800%, ce qui donne une longueur potentielle de plus de 20 mètres pour un élastique de 3 mètres monté sur le kit. Ceci est très intéressant pour combattre un gros poisson mais cela pose deux problèmes importants : le poste doit être suffisamment dégagé pour ne pas laisser le poisson aller dans un obstacle, et il faut pouvoir réduire la longueur d’élastique en fin de combat pour amener le poisson à l’épuisette. Deux possibilités s’offrent au pêcheur pour équiper un kit d’élastique creux : le pulla ou le strippa.

Montage Strippa ou Pulla d'un kit gros poisson
Le Pulla est facile à monter mais pour le strippa il faut un peu de matériel…

Kit Pulla

Le pulla désigne un kit « classique » équipé d’un pull-bung. Le pull-bung est un cône amélioré, il possède un tube terminé par une tulipe, qui va dépasser du kit de quelques centimètres. L’élastique traverse le tube et vient reposer sur la tulipe, il est ainsi possible de le saisir pour tirer dessus afin de réduire l’élastique en fin de combat ce qui met la pression sur le poisson et il devient possible de l’épuiser. Le montage est très simple, il suffit d’ajuster le diamètre de son cône au diamètre du kit à l’aide d’un cutter. Ensuite, on le positionne dans le kit avec le tube qui dépasse de 3 à 5 cm et le tour est joué… L’avantage principal de ce type de montage est que l’élastique reste entièrement à l’intérieur du kit en action de pêche alors que sur le strippa, il y a une réserve d’élastique qui  dépasse à l’extérieur de la canne. Par contre le pull-bung alourdi le kit et ce système est un peu fragile pour s’attaquer vraiment à de très gros poissons avec cette technique. Enfin ce système permet d’équiper des kits dépourvus de strippa, à moindre frais, pour pêcher avec des élastiques creux.

Montage Strippa ou Pulla d'un kit gros poisson
Le strippa (en haut) laisse l’élastique sortir sur le côté et permet de disposer d’une réserve d’élastique supplémentaire. Le pulla (en bas) est intégré au kit, on récupère l’élastique au talon du kit, il n’y a donc pas d’élastique à l’extérieur de la canne en action de pêche.

Kit Strippa

Le strippa désigne un kit, percé sur le côté, et équipé d’un dispositif permettant de tirer sur l’élastique sur le côté de la canne et non au talon du kit comme avec le pulla. Ce système fragilise la résistance du brin où il est installé puisque celui-ci doit être percé afin d’installer une pièce en teflon qui permet à l’élastique de sortir sur le côté du kit. Le strippa doit donc être installé seulement sur un kit disposant d’une zone renforcée, comme sur les shimano beastmaster par exemple qui disposent d’une « safety zone » avec un emplacement prévu pour être percé. Il existe plusieurs systèmes de strippa, certains sont composés d’une simple fente qui peut user prématurément l’élastique à force de frottements pendant les combats, le deuxième système inclus une tulipe en téflon et améliore grandement la durée de vie des élastiques. Le gros avantage du strippa face au pulla est qu’il permet de disposer d’une réserve d’élastique à l’extérieur de la canne, ce qui permet par exemple de monter 3 mètres d’élastique sur un kit 2 alors qu’on disposerait de seulement 2 mètres avec un pulla. Il y a un petit accessoire totalement indispensable quand on monte un élastique sur un strippa, c’est une bille ou une tulipe d’un diamètre inférieur à celui de l’élastique qui va fixer la longueur d’élastique afin d’être efficace lors du ferrage et pour disposer de puissance pour sortir un petit poisson. Par contre lorsqu’un gros poisson est ferré, l’élastique en tension s’affine et va glisser dans la bille afin de disposer de toute la longueur qui restait en réserve pour faire face au spécimen attendu.

Les deux systèmes possèdent chacun leurs avantages et inconvénients, on peut simplement dire pour simplifier que le pulla permet d’équiper des kits classiques en élastique creux pour s’attaquer à des spécimens « raisonnables » jusqu’à une quinzaine de kilos. Mais, si l’objectif est vraiment de battre des records avec des très gros poissons, il est préférable de s’équiper d’un matériel spécifique avec des cannes renforcées et équipées de kits strippa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
53 Partages
Partagez52
Tweetez1
Email