Mélenchon menace la pêche de loisir sur fond d’idées animalistes !

Dans les programmes politiques des candidats à la présidentielle, on trouve quelques points relatifs à la pêche de loisir et notamment dans celui de  Jean-Luc Mélenchon qui ne fait que reprendre les idées poussées par PAZ. On ne s’étonnerait d’ailleurs pas que le lobbying ait été effectué par PAZ directement auprès du candidat qui l’a intégré tel quel à son programme sans trop y réflechir.

Dans le programme de campagne de M. Mélenchon, nous trouvons donc les propos et mesures suivants : « Les poissons sont des êtres sensibles qui ressentent la douleur au même titre que les autres animaux, nous œuvrerons donc pour que la pêche de loisir respecte mieux les animaux aquatiques comme les enjeux écologiques (gestion des déchets de pêche) via des campagnes d’information. »

« Nous encadrerons le rempoissonnement à des fins de pêche et interdirons les pratiques causant trop de souffrances comme la pêche au vif (utilisation d’animaux vertébrés vivants comme appât). »

JL Mélenchon

https://melenchon2022.fr/wp-content/uploads/2022/04/Livret_UP_35_CONDITION-ANIMALE_web.pdf

Étrangement, ce sont les 2 chevaux de bataille de PAZ du moment : l’empoisonnement à des fins de pêche récréative et la pêche au vif. Sur les empoissonnements, si c’était seulement le déversement massif de truites la veille qui était visé, nous serions presque d’accord avec PAZ, mais pour avoir demandé d’éclaircir leur point de vue, il est plus large et quelque part, c’est interdire les réempoissonements partout où on peut pêcher. Pourquoi ?

C’est la stratégie des petits pas… on n’interdira pas la pêche d’un seul coup, mais en enlevant petit à petit des acquis et des conditions de pêche favorable, on va avoir de moins en moins de pêcheurs, et donc de moins en moins d’opposants. La fédération de pêche du Rhône l’explique très bien dans cet article, c’est un processus long qui est en marche et n’a qu’un objectif à long terme : faire arrêter la pratique de la pêche de loisir.

Il ne faut donc rien lâcher sur notre pratique et nos libertés qui se font grignoter petit à petit via le lobbying des associations animalistes comme PAZ. Et si c’était jusqu’alors au niveau local auprès des mairies et communautés de commune, c’est pour la première fois présent au niveau national avec cette élection présidentielle.

Avant de glisser un bulletin dans l’urne, il est important de savoir cela. Libre à vous de faire votre choix désormais tout en prenant en compte les programmes économiques, écologiques, sociaux.. car il n’y a pas que la pêche dans la vie.

Un commentaire

  1. Pauvre Mr Melenchon, occupez-vous de votre parti politique qui d’ailleurs se contrarie de jour en jour et laissez la pêche à ceux qui connaissent le mieux la PECHE.Ce qui est étrange c’est que depuis un an que l’on parle et que l’on écrit sur ce loisir qui est la pêche et qu’il faudrait changer les lois, certains hommes politiques en font leur cheval de bataille! je me dis que la politique est vraiment à la portée de n’importe qui!d’ailleurs c’est bien n’importe qui, qui fait de la politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page