Maxime Duchesne, de la graine de champion

Agé seulement de 23 ans, Maxime Duchesne possède déjà un palmarès très étoffé à son actif. C’est avec un grand plaisir que je vous présente aujourd’hui – pour ceux qui ne le connaissent pas encore – ce grand champion qui a la particularité d’être tout aussi talentueux que sympathique.

1Max2Pêche : « Bonjour Maxime. Peux-tu te présenter aux lecteurs du magazine et nous raconter tes débuts dans la Pêche ? »

Maxime Duchesne : « Bonjour à tous, je m’appelle Maxime Duchesne, j’ai 23 ans et je suis un véritable passionné de pêche au coup. J’habite dans le département de l’Eure et Loir, à proximité de la société Sensas. Je n’ai pas commencé très jeune contrairement à beaucoup. J’ai débuté la pêche en 2006 à l’âge de 14 ans sous l’aile de Patrick Guedon et avec l’école de pêche de la Gardonnette Chartraine dirigée par Dominique Dupin. J’ai commencé à pêcher tout d’abord à la canne puis au moulinet dans les nombreux plans d’eau qui nous entourent. J’ai vraiment commencé la compétition en 2006, une année qui m’a d’ailleurs bien réussie puisque j’ai terminé 2e à la ligue chez les jeunes, j’ai remporté la promotion jeune à Nantes et j’ai été champion de France minimes cette même année à Fontenay-sur-Eure. J’ai très vite était piqué par la compétition et je me suis mis à « travailler » pour progresser en allant à la pêche très régulièrement (3 fois par semaine lorsque cela m’est possible) et en pratiquant différentes techniques (grande canne, anglaise et bolognaise).

J’ai continué toujours à m’entrainer et à préparer au mieux les différents championnats pour essayer de gravir les divisions et accéder au niveau national chez les séniors. J’ai intégré le Team Sensas 28 en tout début d’année, en même temps que mon grand copain Alexandre Caudin. Cette année restera sans aucun doute dans ma mémoire pour la simple et bonne raison que j’ai remporté avec ma nouvelle équipe le championnat de France des clubs. Avec Alexandre, je prends un plaisir fou à pêcher. On a été tous les deux champions du monde par équipe chez les U23 et nous avons terminé cette année 1er et 2e au championnat de France chez les U23. »

Pêche au coup avec Maxime Duchesne
Maxime Duchesne a seulement 23 ans et possède un palmarès déjà très étoffé !

SON PALMARES

  • Première participation en 1ere division nationale mixte à 19 ans
  • Première participation en 1ere division nationale moulinet à 20 ans
  • 8 participations en première division nationale mixte et moulinet depuis 2011
  • Champion de France U14 en 2006, 2 fois 3e chez les U18 (2009 et 2010)
  • 3e au championnat de France U23 en 2014 et champion de France U 23 en 2015
  • Vice champion du monde par équipe et champion du monde en individuel en 2014 aux Pays Bas
  • Champion du monde par équipe en 2015 en Serbie
  • Champion de France des clubs séniors en 2015 à Saint-Quentin avec le Team Sensas 28
  • 3 sélections en équipe de France sénior en 2015
Pêche au coup avec Maxime Duchesne
484 poissons en 4H45 de pêche. Quand la « machine » est lancée, difficile de la suivre !

1Max2Pêche : Quelle est ta technique préférée et pourquoi ?

Maxime Duchesne : « Pas facile de répondre à cette question car j’adore tous les types de pêche à partir du moment où je suis au bord de l’eau. Je dois toutefois avouer avoir un petit faible pour les pêches de plaquettes à l’anglaise à 35 m environ que ce soit au fixe ou au coulissant, pour la simple et bonne raison que c’est la pêche que l’on retrouve très fréquemment dans les étangs situés autour de chez nous. J’adore car c’est une pêche qui reste assez difficile, surtout lorsqu’il s’agit d’amorcer et de rappeler très précisément. C’est en fait une question de réglage et il faut toujours être en mesure de pouvoir s’adapter. Par exemple, parfois le simple fait de placer un plomb juste au-dessus de l’émerillon pour rigidifier la ligne suffit pour faire toute la différence. D’autres fois il faut placer aucun plomb sous la ligne et disposer la masse de plombs sous le waggler. Enfin il arrive qu’il soit très important de soigner la disposition des plombs sur la ligne en les plaçant plus ou moins haut afin d’éviter les effets de contre-courant. C’est le fait de toujours rechercher le petit détail qui me permettra de faire la différence qui m’intéresse vraiment. La pêche est loin d’être une science exacte. J’ai aussi un petit faible pour la pêche de gardons en canal, notamment lorsqu’il s’agit de pratiquer à côté de chez Alexandre dans le canal de Rolampont, dans le département de la Haute-Marne. Là encore, il s’agit d’une pêche fine et très technique où il est très important de pouvoir s’adapter à l’humeur du jour des poissons. »

Pêche au coup avec Maxime Duchesne
Maxime adore les pêches techniques, lorsqu’il faut se creuser la tête pour trouver la meilleure solution pour faire mordre les poissons

1Max2Pêche : Selon toi, quels sont les atouts qu’il faut pour réussir et accéder au plus haut niveau ?

Maxime Duchesne : « Il n’y a pas de solution miracle ou de secret de polichinelle. Il faut avant tout être passionné et surtout croire en ses rêves et se rendre à la pêche fréquemment en travaillant ses points faibles afin de pouvoir progresser au plus vite. La polyvalence est aujourd’hui très importante. Je suis convaincu d’une chose, c’est que rien ne tombe tout seul. Cela demande une grande implication sur le plan personnel et il faut aussi avoir un véritable moral d’acier tout en gardant toujours la tête froide et ne jamais s’énerver. Il faut avoir en permanence le souci du détail afin de ne rien faire au hasard. Même si le tirage au sort lors des compétitions ou des championnats n’est pas un paramètre que l’on peut maîtriser, il est important de savoir maîtriser l’ensemble des autres paramètres. »

Pêche au coup avec Maxime Duchesne
Sa victoire en juin dernier à l’occasion du championnat de France avec le Team Sensas 28 compte parmi ses plus beaux souvenirs !

1Max2Pêche : Quel est ton plus beau souvenir et quels sont tes souhaits pour l’avenir ?

Maxime Duchesne : « En fait j’en ai deux. Je commencerai à parler de l’année 2014, celle où j’ai été double champion du monde (individuel et par équipe) aux Pays-Bas chez les U23. Ensuite, je garderai aussi toujours dans ma mémoire le titre de champion de France des Clubs de cette année 2015 que j’ai remporté avec le Team Sensas 28. Ce championnat s’est déroulé à Saint-Quentin (02) et ce titre nous permettra de représenter la France à Ostellato aux côté de mes camarades de clubs. Avant de terminer, j’aimerai remercier très sincèrement Jean Desqué et Christophe Noualhier pour leur soutien et tous leurs précieux conseils qui me permettent de progresser encore énormément. »

1Max2Pêche : Un grand merci Maxime pour avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous te souhaitons tous le meilleur pour la suite en espérant que tu continueras à prendre un maximum de plaisir au bord de l’eau !

LES AMORCES DE MAXIME

Pêche au coup avec Maxime Duchesne

Amorce pour étang (gardons et plaquettes)

2 kg sensas 3000 Etang

1 kg de Sensas 3000 Explosive Etang

500 g de Sensas 3000 Gros Gardons fine mouture

+ 2 kg de terre de Somme

 

Amorce canal

1 kg se Sensas 3000 Etang

1 kg de Sensas Explosive Etang

4 kg de terre de Somme mélangée à l’amorce une fois mouillée

2 kg de terre de Somme pure pour le rappel (pour une utilisation en cours de pêche)

 

Amorce rivière et gros poissons

2 kg de Sensas 3000 Etang

2 kg de Sensas 3000 Gros Gardons

500 g de Sensas 3000 Carpe Fine mouture

+ 3 kg de terre de rivière

 

Amorce de surface

1 kg de Sensas 3000 Ablette orange

500 g de Sensas 3000 Explosive Etang

 

Vous aimez pêcher au coup? Alors découvrez les autres articles traitant d’autres techniques de pêche au coup du magazine 1max2peche

Magazine de pêche 1max2peche #12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
50 Partages
Partagez50
Tweetez
Email