Le lieu noir, un poisson emblématique de l’Atlantique

Le lieu noir est capturé essentiellement au filet pélagique, à la senne et parfois à la ligne de fond. Il évolue en larges bancs en Atlantique Nord-est et Atlantique Ouest, du Groenland jusqu’au golfe de Gascogne. La vente de sa pêche devrait être accompagnée de sa dénomination : noir ou jaune car il s’agit de deux espèces proches, mais totalement différentes !

 

 

Classification

  • Règne : Animalia
  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Osteichthyes
  • Ordre : Gadiformes
  • Famille : Gadidae
  • Nom scientifique : Pollachius virens
  • Nom vernaculaire : carbonero, colin noir, églefin de la Rochelle, greslin, grelin, merlan vert, merluche noire, saithe,

 

Caractéristiques

  • Maille : 35 cm
  • Poids moyen : 3 kg
  • Tailles moyennes : 40 à 80 cm
  • Record de France : 8,600 kg
  • Record du monde : 32,00 kg
  • Durée de vie : 25 à 30 ans

 

Description générale

Poisson pélagique, le lieu noir se différencie du lieu jaune par une ligne latérale rectiligne très claire qui va des pectorales à la caudale. Sa couleur générale varie du noir bleuté au vert olive foncé lorsqu’il est jeune. Il possède une mandibule légèrement proéminente portant un petit barbillon qui disparaît à l’âge adulte. On remarque ses 3 nageoires dorsales, 2 nageoires anales et le ventre blanc. Sa queue est fourchue, ceci contrairement au lieu jaune.
Sa chair entre pour partie dans la création du surimi…

 

Biologie

La maturité sexuelle est atteinte entre 5 et 10 ans. Le frai a lieu de janvier jusqu’en avril, dans la mer du Nord (Ecosse, Norvège et Islande) entre 100 et 200 mètres sur les fonds propres de la côte. La femelle pond, suivant sa taille, de 200 000 à 4 millions d’œufs. Il aime les endroits à la salinité puissante (30 à 35%) et d’une température moyenne de 6 à 9°. Les alevins et les jeunes lieus (dès 20 cm) se tiennent en eau profonde pendant les trois premières années de leur vie. Puis ils vivent en bancs de pleine eau et chassent parfois en surface. Ils se rapprochent des côtes au printemps et en été́ puis s’éloignent vers les profondeurs en hiver.

 

Régime alimentaire

Lors de sa vie pélagique, l’alevin se nourrit de petits crustacés ainsi que des jeunes poissons (lançons, gobies, harengs, capelans, petites morues). Une fois adulte, le lieu vit en bancs et son alimentation principale est composée de crustacés et de poissons gras (tacauds, sprats, merlan bleu).

 

Techniques de pêche du lieu

A partir de Calais jusqu’à Etretat le lieu noir est pêché en surf-casting en mars et avril. Certains le pêchent aux leurres souples à la verticale et d’autres préfèrent la mitraillette de lançons sur les épaves ou en dérive. En début de marée basse les lieus se regroupent en surface, face au courant.

AVERTISSEMENT

Il faut rappeler que la pêche de loisir de ce poisson est autorisée mais le produit est destiné à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille et ne peut être colporté, exposé à la vente, vendu sous quelque forme que ce soit, ou acheté en connaissance de cause. Le pêcheur doit marquer sa prise par l’ablation de la partie inférieure de la nageoire caudale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
Partagez
Tweetez
Email