Leurre Rap V Blade de Rapala : hybride lame/lipless

Nouveauté arrivée sur le marché à l’été 2020, cet hybride lipless/lame vibrante fait ressortir le génie de la marque finlandaise dans la création de nouveaux types de leurres qui fonctionnent sur tous les carnassiers.

Rapala a le don de nous surprendre depuis quelque temps avec des leurres innovants tout en gardant un coût abordable. Ce Rap V Blade devrait satisfaire tous les pêcheurs multi carnassiers qui vont à la pêche en ne sachant pas quel poisson mordra à leur ligne et qui apprécient tout autant de prendre une belle perche qu’un joli brochet.

Leurre Rapala V Blade pour la pêche des carnassiers

Caractéristiques

  • 63 mm de longueur
  • 12  mm au plus large pour 25,5 mm au plus haut
  • Poids tout compris de 14 g
  • Hameçon double taille 4 et triple taille 6 VMC finition black nickel
  • Sinking, nage entre 2 et 4 mètres de fond
  • 10 coloris
  • Un leurre par blister équipé d’une agrafe de fixation de type « egg snap »
  • Prix :
  • 10,95 euros, prix de vente conseillé

Construction

Ce leurre est composé d’une lame de tôle qui n’est pas du fer mais un alliage indéterminé, sur laquelle sont collés de chaque côté des demi-coques en plastique dur. La silhouette n’est pas sans rappeler celle d’un lipless auquel on aurait rajouté des nageoires dorsales et anales. Le corps renferme des chambres qui sont au nombre de cinq : une vide derrière la tête, une remplie de plomb sous la gueule pour l’équilibrage, une remplie de petites billes au nombre de 6 au centre qui vibrent lors des mouvements d’avant en arrière, une renfermant une bille plus grande au deux tiers qui tinte sur des mouvements de gauche à droite et une dernière en queue vide. Les billes sont mobiles et on obtient deux sonorités bien différentes lorsque le leurre se met à vibrer. Le Rap V Blade possède des yeux en relief avec un côté agressif assez sympathique qui lui donne un air de petit teigneux. On retrouve un hameçon double sur le ventre et un triple en queue, ce sont deux modèles black nickel de chez VMC. Comme la grande majorité des lames et de certains lipless, elle possède deux trous de fixation, celui le plus près de la tête la positionne horizontalement et lui permet de pêcher en vibrant en jigging (pêche verticale) alors que le trou suivant lui fait baisser du nez et est prévu pour le linéaire classique. Il est commercialisé en 10 coloris qui sont tous très flashys, ce leurre est un leurre de réaction et Rapala l’a bien compris avec ces coloris pétants qui sont là pour agresser le poisson dans son élément.

Utilisation

Ce leurre vise tous les carnassiers hexagonaux, bien qu’ayant été mis au point aux États-Unis pour le black bass, il intéresse brochets, sandres, perches, aspes, silures et belles truites chez nous. L’utilisation d’un tel leurre est assez simple puisqu’il suffit de le ramener de façon linéaire pour le faire nager. Ainsi ramené, il va vibrer rapidement comme une lame et produire un véritable son de crécelle mais ce n’est pas tout car un point d’attache différent lui permettra d’évoluer plus horizontalement, dès lors on pourra envisager une animation en le faisant nager en dents de scie près du fond. Une autre animation payante sur le sandre s’obtient en le laissant se poser sur le fond et en l’animant par des tirées sèches avant de le laisser se reposer quelques secondes. La touche intervient le plus souvent au redémarrage et les sandres sont très sensibles à cette façon d’animer le leurre.

Matériel conseillé

Une canne spinning ou une canne casting en puissance ML (5/20 g) ou M (10/30 g) conviendront bien pour ce type de leurre qui du fait de sa forme se jette assez loin. Les vibrations émises sont rapides mais sans à coups, une canne classique fera donc l’affaire, pas besoin d’un modèle en fibre pour étouffer les vibrations. Une ligne en tresse de 0,15 mm sur laquelle on aura inséré une tête de ligne en fluorocarbone de 0,25 mm de deux mètres de long sera parfaite, on rajoutera par précaution un bas de ligne titanium discret pour éviter la coupe par les brochets qui sont friands de ces leurres.

Conclusion

Rapala réinvente le concept de lame vibrante ou invente un lipless à la vibration de lame. Les carnassiers français n’ont pas encore l’habitude de tels leurres et celui-ci devrait leur plaire surtout aux percidés qui en sont friands. Une taille de 50 mm serait au top pour les perches et les truites.

Leurre Rapala V Blade pour la pêche des carnassiers

Les +

  • Une excellente finition
  • Un leurre que l’on sent nager

Les –

  • Un hameçon double ventral qui n’est d’aucun intérêt.

Concurrents

Par le passé la marque River2Sea avait commercialisé un lipless avec deux attaches mais actuellement rien ne ressemble au Rap V Blade de Rapala.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page