Leurre Gomoku Spin : un spintail redoutable d’efficacité pour la pêche

Storm avec sa gamme Gomoku designée par le célèbre Hiroshi Takahashi pour les petits carnassiers a réussi à imposer son pari de mettre sur le marché des leurres techniques à des tarifs très accessibles, ce Gomoku Spin 16 vient s’ajouter aux modèles 6 et 10 pour la traque plus en profondeur.

La pêche au tailspin est d’une efficacité impressionnante sur les percidés, les truites et les brochets, en fait tous les carnassiers adorent ces leurres ultra compacts qui pêchent creux. Faciles d’utilisation ils ne requièrent aucune animation complexe et permettent de prendre quasiment à coup sûr au moins un poisson dans sa journée.

Caractéristiques

  • 60  mm de longueur palette déployée, 35 mm pour le seul corps du leurre
  • Largeur 93 mm, hauteur 12,50 mm
  • Palette de forme colorado de 25mm x 20 mm
  • Poids de 16  gr
  • Hameçon n° 10, finition black nickel
  • Silencieux
  • Profondeur de nage : Variable
  • 10 coloris dont 2 avec palette peinte
  • Un leurre par boite
  • Prix : 8,95 euros, prix de vente conseillé

Construction

Ce tailspin est construit autour d’un corps en plomb en forme de goutte d’eau avec un profil en forme d’œuf. Cette forme avec cette grosse tête va pousser l’eau sans pour autant s’y opposer, le leurre par lui-même ne va quasiment pas vibrer alors que l’attache en haut de la tête nous donnerait à penser le contraire. Néanmoins il va générer des turbulences et avoir un très léger rolling. Le poids concentré sur la tête va le faire couler comme une pierre, tête la première en entrainant une palette fort bien dimensionnée de forme colorado (semi ronde) et galbée. Cette forme lui permettra de papillonner bien plus fort qu’une willow par exemple.  Cette palette est reliée au corps par un émerillon rolling dont une partie est noyée dans la masse du leurre. La distance entre le point d’attache du triple ventral et le point d’attache de la palette a été pensée afin que cette dernière ne vienne jamais s’accrocher au triple lors d’un lancer, ce qui arrive fréquemment avec ce type de leurre.  Les triples sont des modèles au fer assez fort, on voit que ce tailspin est destiné à combattre de beaux poissons avec cet armement. Seule la peinture est le point faible de ce leurre qui nage parfaitement et se lance loin, elle s’écaille très vite de même que sur la palette sans pour autant que l’efficacité du leurre n’en soit affectée.

Utilisation

Visant avant tout les percidés, ce tailspin est remarquablement efficace en pêche sur des fonds de 3m et plus en linéaire. Etant très compact il se propulse très loin et permet de ratisser large à la recherche des poissons actifs. Un simple linéaire suffit pour le rendre efficace et le point d’attache sur le haut du crane permettra au triple de ne pas trainer sur le fond lors du ramener. La seconde animation où il excelle est un ramener en tractions où son poids permettra à la palette de travailler lors de la phase de relâcher. Cette méthode est très efficace sur tous les carnassiers et les 16g de ce leurre sont un atout pour la pratiquer. Par contre en traction les contacts avec le fond peuvent générer des accrocs mais surtout ils vont écailler la peinture. Les photos illustrant cet article montrent que ce leurre a tapé à de nombreuses reprises le fond mais il a aussi pris du poisson. Les tailspins lourd comme ce Gomoku Spin sont aussi très efficaces sur le brochet et même sur le silure.

Leurre spintail Gomoku Spin de Storm

Matériel conseillé

C’est une canne spinning assez souple en puissance ML et en taille de 2.1m qui sera le meilleur choix pour profiter de la pêche avec ce leurre. La souplesse permettra de moins décrocher les perches et de moins louper de touches car celles-ci sont généralement très violentes avec ce petit leurre. On équipera la canne avec un bon moulinet spinning en taille 2500 et une tresse 8 brins dans un diamètre compris entre 10 et 14 centièmes pour profiter des lancers lointains.

Leurre spintail Gomoku Spin de Storm

Conclusion

Comme vous pouvez le constater sur les clichés, on mesure souvent l’efficacité d’un leurre à son usure et celui-ci est très efficace. De toute la gamme des Gomoku Spin, il reste notre préféré pour la pêche en lac. N’oublions pas non plus que sa forme lui permet de passer des courants puissants, les amateurs d’aspes peuvent en faire bon usage.

Les + 

Un grammage idéal pour flirter avec le fond

Une silhouette trapue et une palette très mobile

Les –

Une peinture fragile qui s’écaille dès la première sortie

Concurrents

Les tailspins sont devenus assez courants depuis quelques années mais seul le Deracoup d’Illex arrive au niveau du Gomoku Spin de Storm en termes de compacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer