Leurre à palettes : une arme pour la pêche des carnassiers

Au fil des années la pêche aux leurres en général s’est fortement orientée vers les poissons nageurs et les leurres souples. Les cuillères de nos grands-parents sont peu à peu tombées aux oubliettes. Pas assez sophistiquées, look ringard et pourtant terriblement efficaces. Les leurres métalliques sont en règle générale sous exploités par la majorité des pêcheurs qui n’ont plus conscience de leur immense potentiel.

Leurre à palette pour la pêche des carnassiers
Traction rapide d’une lame avec une petite palette willow, ce sandre n’y aura pas résisté

La petite cuillère

Les jeunes générations de pêcheurs ne la connaissent même pas, pour eux, c’est un truc de vieux, il s’agit simplement d’un objet métallique d’un autre temps qui ne prend plus de poissons. A l’instar de l’expression que certains pêcheurs à la mouche utilisent pour parler des pêcheurs aux leurres : « Les ferrailleurs », la cuillère est réduite à un simple morceau de métal. Je ne parle même pas de la cuillère ondulante, qui elle semble totalement tombée aux oubliettes. Les avantages de la cuillère tournante sont multiples. Elle intéresse aussi bien le black-bass que la truite, l’aspe, le brochet, la perche, le silure et le sandre dans une moindre mesure. Autant dire que tous les carnassiers craquent pour elle et pourtant elle reste très largement sous employée à cause du délit de « sale gueule ». C’est à la truite que la cuillère tournante conserve une belle avance sur les autres leurres. Facile d’animation, elle se met en rotation dès le contact avec l’eau. En fonction de la forme de la palette et de sa taille, en fonction du lest et de son positionnement, une cuillère sera quasiment en mesure de tout faire et de séduire tous les carnassiers.

Parmi les cuillères tournantes j’ai malgré tout quelques préférences en fonction des espèces que je recherche :
– Pour le brochet : la Lusox de Mepps et la Suissex. Ces deux cuillères présentent l’avantage d’avoir une plombée en tête amovible, ce qui permet d’obtenir une nage à toute profondeur.
– Perche, truite et autres petits carnassiers : les cuillères tournantes Blue Fox Vibrax bénéficient d’une multitude de déclinaisons poids tailles et couleurs qui peuvent répondre à toutes les situations. Dans la gamme Mepps très complémentaire vous trouverez les Mepps Aglia, les Aglia Longues pour le courant ou les Mepps XD. J’ai également un petit coup de cœur pour les cuillères Panther Martin simples et efficaces.

Leurre à palette pour la pêche des carnassiers
Eau légèrement piquée ce joli brochet sera séduit par une cuillère Vibrax fluo, mais sans avançon ça coupe !!!

Le spinnerbait

La limite d’utilisation de la cuillère tournante est souvent due à la multiplicité des accrocs, le pêcheur a beau avoir une conduite de ligne extrêmement précise l’hameçon triple de la cuillère reste fortement exposé. Il ramasse les végétaux, les obstacles et soit s’accroche soit devient non pêchant. Pour palier à cette difficulté on peut tenter de monter un hameçon simple (VMC 7236) à la place du triple. Mais quand il va s’agir de traverser un champ de nénuphars ou de potamots une cuillère ne passera jamais. Il faudra donc avoir recours à une autre forme de leurre dont l’armement est protégé : le spinnerbait. Dans les endroits encombrés, il vaut mieux éviter l’hameçon chance afin de faciliter le passage du spinnerbait. La ou les palettes vont émettre de nombreux flashs lumineux, la jupe va donner du volume dans l’eau et permettre au carnassier de cibler l’attaque sur l’hameçon. Pour augmenter la portance du spinnerbait ainsi que son volume, l’ajout d’un leurre souple peut se révéler particulièrement efficace. Si les premiers spinnerbaits étaient exclusivement destinés aux black-bass et pêchaient relativement haut, au fil des années des spinnerbaits à brochet ont vu le jour. Palettes plus grandes, construction et armement renforcés, tête ou plombage plus lourds. D’un leurre prospectant dans les couches supérieures, le spinnerbait s’est transformé et a réussi à conserver sa capacité à traverser les obstacles tout en gagnant les grandes profondeurs.

Voici les qualités à vérifier sur un spinnerbait :
La matière de l’armature et sa section. En fonction de l’espèce à laquelle vous le destinez, il faut que la section soit suffisante. Pour la matière deux possibilités, titane ou inox. Le titane est plus onéreux mais présente l’avantage de pouvoir se déformer plus vite et de retrouver instantanément sa forme. Une bonne qualité des émerillons pour une bonne rotation de la ou des palettes, un hameçon bien dimensionné et piquant.

Pour la jupe, il est important qu’elle soit suffisamment fournie pour avoir du volume dans l’eau. Les spinnerbaits n’étant pas des leurres que l’on perd, il est important de jeter un petit coup d’œil sous la jupe pour s’assurer que les fibres sont liées et non simplement enserrée par une gaine caoutchouc qu’un brochet aura vite fait de sectionner ou que le temps craquellera et fera céder.

Leurre à palette pour la pêche des carnassiers
Spinnerbait Storm XXL pour aller chercher dans toutes les couches d’eau les plus gros poissons

Battle Tournante vs Spinnerbait au Brochet

Ce match peut sembler totalement inutile. Le spinnerbait passe partout et naturellement ira chercher les brochets là où une cuillère tournante ne peut s’aventurer. Forcément au vu du nombre de poissons sollicités, le spinnerbait aura la possibilité de séduire de nombreux poissons. Pour ce qui est des flashs lumineux émis par les palettes, il ne devrait pas y avoir de différence avec le résultat d’une cuillère.

Pourtant sur le terrain il en est parfois tout autrement. Pour avoir vécu cette expérience à plusieurs reprises dans des petites rivières encombrées et dans des plans d’eau végétalisés j’ai dû en tirer des enseignements. En zone encombrée, c’est tout naturellement avec des spinnerbaits que j’ai décidé d’affronter les bois noyés et les herbiers de fin de saison. Les brochets cantonnés sur ces zones chassaient régulièrement dans les bancs de poissons fourrage. Après avoir passé en revue les différents spinnerbaits de ma boîte, joué sur la forme des palettes, le coloris des jupes, le leurre souple positionné sur l’hameçon, les animations, j’ai dû me résoudre à penser que les brochets n’étaient pas sur les palettes. J’ai alors testé les leurres souples en montage texan sans plus de résultat. Perplexe, en fin de journée, j’ai sorti de ma boîte une vieille lusox argent à pompon rouge. Premier lancer, herbier, second lancer même tarif, décidément une zone bien compliquée pour faire passer une cuillère tournante, au troisième lancer, je parviens à passer et la cuillère reste pêchante, touche, poisson, le brochet s’est jeté dessus. Le quatrième lancer sera moins productif avec la capture d’une branche immergée trop grosse pour moi, cuillère perdue. N’en ayant qu’une je n’ai pas pu prolonger l’expérience.

Une fois rentré à la maison, après avoir réfléchi sur le fait qu’il puisse s’agir simplement de hasard ou de chance, j’ai décidé de modifier une cuillère tournante Lusox pour la rendre anti-accroc, on ne sait jamais. Une manipulation extrêmement simple qui consiste à couper le triple pour l’enlever. A la place, il suffit de placer un anneau brisé, sur lequel viendra se positionner un hameçon texan wide gap. En pêche il suffit ensuite de placer un leurre souple sur l’hameçon et le tour est joué la cuillère passe partout. Plus d’une fois les vibrations de cette Lusox m’ont sauvé, alors que les brochets refusaient les spinnerbaits. La lusox proposait une vibration différente, qui ces jours là a fait la différence. Cette démonstration prouve bien la complémentarité entre la cuillère tournante et le spinnerbait pour le brochet !

La palette à toutes les sauces

Vous reprendrez bien un peu de palette, que ce soit avec vos leurres souples, vos leurres durs ou vos lames ! Même s’il n’y a pas de grandes règles à respecter, en fonction du résultat que vous souhaitez obtenir, reportez vous au petit encadré sur les différentes palettes.

Les différentes palettes

La colorado : de forme ronde, elle brasse fort et large, sa rotation est comprise entre 55 et 65° par rapport à l’axe, très fortes vibrations.

L’indiana : De forme goutte d’eau, elle a une rotation entre 50 et 60° par rapport à l’axe, elle tire sur la canne, émet de fortes vibrations. A utiliser en eau calme.

La française : une palette très présente dans toutes les gammes de cuillères tournantes, elle convient parfaitement pour les eaux calmes ou les courants moyens, avec une rotation d’un angle compris entre 45 et 55° par rapport à l’axe, elle est relativement confortable d’utilisation.

– La comète : forme beaucoup utilisée dans la gamme Blue Fox elle est plus allongée que la française et légèrement moins creuse. Elle renvoie de nombreux signaux lumineux et de nombreuses vibrations très efficaces. Sa rotation par rapport à l’axe est de 40 à 45° ce qui lui permet de pêcher plus creux.

– La willow : palette fine en forme de feuille de saule, tourne très vite, émet de nombreux signaux lumineux, a une résistance très faible et permet de pêcher plus creux. Sa rotation est de 25 à 30° par rapport l’axe.

– La multi face : sur les Lusox et Suissex, la palette a plusieurs angles marqués, elle tire peu dans la canne.

– La haute vibration : cette dernière est percée et montée sur l’axe sans étrier, elle ne peut pas être associée autrement que sur un axe (ex : Panther Martin ou Mepps XD).


Une palette sur vos leurres souples

Commençons par les leurres souples qui offrent trois possibilités :
– Le montage texan avec une palette déportée (Hameçon VMC 7346BS ou Owner Flashy Swimmer). Un montage idéal pour les zones encombrées peu profondes.
– Le montage du leurre souple sur tête plombée, avec une palette positionnée sous le ventre. Le positionnement de la palette à cet endroit permet de faciliter l’animation en linéaire au dessus des herbiers tout en conservant la nage et les vibrations du leurre souple.
– Le montage de la palette en queue : le leurre souple ne nage plus, il fait office de signal visuel, la palette émet alors la plus grande partie des vibrations. Loin d’être dénué d’intérêt, ce montage a fait ses preuves avec les Divinator Biwaa. L’animation par grande traction permet de pêcher verticalement à grande profondeur, là où les autres shads à palette ne vont pas. En hiver quand les poissons se contentent de pincer la palette, il peut être intéressant de se fabriquer un triple à palette. Rien de compliqué, un triple n°6 ou 4 (WMC 7554), fixer dans l’œillet un morceau de corde à piano, à l’autre extrémité mettre un émerillon baril avec un anneau brisé, y placer dessus une palette willow. Venir ensuite couvrir la tige du triple et la corde à piano avec une gaine thermorétractable, chauffez et le tour est joué. Veillez à ce que l’émerillon soit assez court pour éviter que l’anneau brisé ne se prenne dans les pointes du triple au lancer. Il suffira ensuite de confectionner ses shads à palettes en tirant un corps de ligne allant de la tête plombée à l’hameçon terminal. Sur les poissons difficiles, c’est top, résultat garanti.

Leurre à palette pour la pêche des carnassiers
Les nouveaux hameçons triples VMC à palette piquant et effet lumineux au rendez vous !


Une palette sur les poissons nageurs : est-ce possible ?

Bien entendu et c’est encore plus simple que les leurres souples. Il faut conserver une chose en mémoire, si la palette a une trop grosse résistance elle va nuire à la nage du leurre et provoquer une action différente, mais ça peut prendre ! En règle générale sur les leurres de type crank, minnow, ou jerk il est plus approprié de mettre une petite palette comme celle sur les hameçons VMC 7548BD, la palette ajoute des signaux visuels et vibratoires sans neutraliser la nage du leurre.


Pour tous les leurres de types lipless ou lames, deux montages sont possibles. Une palette de grande taille, dans ce cas là, le poisson nageur sert de lest et de visuel, en ajoutant le signal sonore s’il y a des billes. Une palette de petite taille permettra quant à elle de conserver les vibrations et la nage du poisson nageur tout en ajoutant les signaux visuels de la palette. A vous de faire votre choix !

On peut mettre de la palette partout, jouer sur les formes et les couleurs, mais il ne faut pas en abuser, certains jours, ce sera la solution. Parfois rien y fera, alors avant de transformer tous les leurres de votre boîte, changez en quelques-uns, ajoutez quelques cuillères, quelques palettes de tailles et couleurs diverses, des petits émerillons et anneaux brisés, quelques triples VMC 7548BD. Vous voilà paré pour affronter l’hiver et toutes les autres saisons, pêchez haut, pêchez creux ou les milieux encombrés, la palette ciblera et déclenchera l’attaque ! La pêche est parfois une affaire de mode, mais les poissons ne suivent pas la mode, il n’y a que les pêcheurs qui s’en soucient !

Le petit matériel pour installer une palette

Pour bricoler au bord de l’eau et mettre une palette, inutile de vous charger : une pince à anneau brisé petit modèle, de la tresse acier souple, quelques émerillons rolling et anneaux brisés, quelques hameçons simples inline VMC 7237, un peu de gaine thermo rétractable, un bout de gaine de fil électrique 1,5 mm, un couteau, quelques palettes.
Attention pour être efficace la palette n’est pas obligée d’être en rotation, le fait qu’elle soit fixe et oscille de droite à gauche fonctionne aussi très bien, l’effet est simplement différent !

Leurre à palette pour la pêche des carnassiers
Aujourd’hui, pas de palette pas d’aspe !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer