Les conseils de Kevin Van Dam pour pêcher le bass aux crankbaits

Crédit photos : Alan McGuckin – Tackle House

Kévin Van Dam est une légende vivante de la pêche du black-bass aux USA, lui qui est l’un des pêcheurs ayant remporté le plus de compétitions, accumulant des sommes pharaoniques de gains. Mais quel est son secret, quelle est sa technique? Loin de tout révéler, il accorde tout de même quelques précieux conseils concernant le choix du coloris lorsque l’on veut pêcher au crankbait, la canne, le moulinet et la ligne qu’il utilise.

 

 

La couleur du crank

Sa couleur préférée est « Sexy Shad », une couleur qu’il va utiliser environ 30% de son temps de pêche. Pourquoi? Car il varie la couleur selon différents facteurs que sont la couleur de l’eau, la saison et l’appétit des poissons. Voilà une sélection de 6 couleurs de son crank Strike King qui vont couvrir toutes vos pêches de l’année, avec les explications du maître.

Orange/Red Craw Pattern : Il utilise cette couleur au tout début du printemps, peu importe la couleur de l’eau.

Chartreuse/Black Back : Son premier choix, depuis de nombreuses années, pour pêcher dans les eaux sales tout au long de l’année. Il utilise également cette couleur lors de la fraie quand les eaux sont teintées. Il utilise ce coloris après la période de fraie dans les eaux très teintées où l’on ne voit pas le leurre en dessous de 30cm à 45cm sous la surface.

Bluegill : Sa couleur préférée dans la période proche de la fraie, à condition que l’eau soit claire et que l’on puisse voir le leurre dans 45cm à 60cm sous la surface.

Sexy Shad : La meilleure couleur quand l’eau commence à avoir une teinte de vert, juste avant d’être vraiment teintée et que les petits poissons sont la source principale de nourriture.

Summer Sexy Shad : Une version « été » de la version Sexy Shad, à utiliser pendant les périodes chaudes de l’année quand les eaux sont claires plutôt que teintées et que des petits poissons sont présents.

Green Gizzard Shad : C’est une version un petit peu plus productive que le Sexy Shad lorsque les eaux sont vraiment très claires et qu’il y a des petits poissons présents.

 

La canne

Si KVD devait choisir une seule canne, ce serait une de celles qu’il a conçu,  à savoir la canne casting TKVD705MA en 7 pieds qui lui permet de lancer plus loin. Lorsque les conditions demandent de la précision et qu’il y a peu de place pour pêcher, il utiliserait alors la version en 6’6 pieds qui lui permet d’être très précis.

 

Le moulinet

Qu’il pêche dans n’importe quelles conditions, il utilise bien souvent le même moulinet depuis 2010. C’est le moulinet casting Quantum PT Cranking Classic avec un ratio de 5.3:1, un moulinet solide, qui permet de lancer loin avec sa large bobine (TKVDC150PPT). Selon lui, ce ratio est idéal, que ce soit pour utiliser un cranck dans les profondeurs, ou au contraire, pêcher dans des eaux peu profondes.

Le corps de ligne

KVD utilise du fluorocarbone  Bass Pro Shops XPS en 12 pounds (30/100) dans les eaux les plus claires, et il met du 17 pounds (38/100) dans les eaux chargées.

 

 Les hameçons

Peut être la clé du succès! Il change systématiquement les hameçons d’origine de ses leurres par des hameçons Mustad KVD Elite à hampe courte. Et surtout, il les change plusieurs fois par jour, au moindre doute!

Avec ces bons conseils, il ne vous reste plus qu’à les mettre en pratique! Mais attention, laissez ces vaillants combattant assurer une belle fraie avant de les déranger!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer