Le bibi, ou ver cacahuète, un classique de la pêche en mer

« Sipunculus nudus » est un gros ver cylindrique, trapu, érectile en forme de saucisse d’une quinzaine de centimètres de long. Il est considéré comme le meilleur appât pour pêcher tous les sparidés. Il est aussi prisé comme étant l’esche par excellence permettant d’attirer irrésistiblement les loups et les ombrines en Méditerranée. Le « bibi » a un énorme avantage sur les autres vers, son exceptionnelle résistance aux mâchouillements des petits poissons grâce à sa peau plissée et épaisse. S’il décourage les poissons de roche il a la faculté d’attirer les beaux poissons en Atlantique.

Le bibi

Quel que soit son nom « siponcle nu, ver bibi, bibi de Sète, maie, ver gris, biribi, tite » ce ver de plage est l’appât idéal. Renommé comme étant un véritable aimant, les pêcheurs l’appellent familièrement « le ver cacahuète » à cause de sa ressemblance avec la coque de l’arachide. De couleur rose à brune, parfois grise, son corps est divisé en deux parties distinctes : le tronc postérieur est épais, charnu qui représente près du tiers du corps ; la trompe antérieure de diamètre inférieur, de forme arrondie qui se rétracte dans le tronc et se termine par la bouche dépourvue de crochets. Le tégument est quadrillé, non annelé,  ce qui le distingue de tous les autres vers de plage, notamment des aéricoles surnommées « les mille pattes de la mer ».

Où trouver des bibis

Ce ver est un fouisseur sédentaire qui préfère les sédiments meubles, vaseux. Mais on le trouve également dans les fonds sableux ou formés de petits graviers. Il est possible de le trouver depuis la zone du bord de mer intertidale jusqu’au large, parfois à plus de 500 mètres de profondeur où il peut atteindre 35 cm de longueur. Sa pêche lors des grandes marées est fructueuse. Il est possible d’en ramasser de grandes quantités sur la plage après de fortes tempêtes si vous avez le bonheur d’arriver sur place avant les mouettes et les goélands.

Comment conserver des bibis

Vous pouvez conserver le bibi de 5 à 10 jours dans une cassette de bois non traité et remplie de sable humide. La température idéale varie de 12 à 16 degrés et la cave à vin est parfaite pour cela. Autre solution, placez les bibis dans un gant de toilette humide qui sera déposé dans une boîte isotherme en bas du réfrigérateur. Plus simple, mais moins efficace, la durée de la conservation sera limitée (4 à 5 jours).

Comment utiliser des bibis

Pour l’utiliser efficacement  il faut l’enfiler sur une aiguille creuse et le faire glisser sur un hameçon simple renforcé à œillet et de forme ronde N°2 à 2/0. Pour des lancers grandes distances il aura tendance à se ratatiner sur l’hameçon, il est préférable de le ligaturer avec un fil soluble.

Ver marin bibi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page