La vérité sur les acides aminés

Les acides aminés sont de parfaits alibis commerciaux. De nature très complexe, les firmes se cachent bien souvent derrière eux pour vanter des mérites cachés de leurs produits. Et si les acides aminés n’apportaient pas toujours autant de bénéfices que l’on veut bien leur prêter ? A l’aide d’une étude scientifique, voilà enfin la vérité sur les acides aminés, et après avoir lu cet article, vous aurez le droit de rire en passant devant le prochain pot de booster où il est fait allusion a ces substances chimiques si complexes !

 

Initiation

Acides aminés ?

Pour fabriquer les protéines , les cellules utilisent des molécules qu’elle accroche entre elles : ce sont les acides aminés et on trouve 20 acides aminés naturels. Le corps humain sait en fabriquer 11 et l’alimentation nous apporte les 9 autres lors de la digestion. Les acides aminés sont récupérés grâce à la décomposition des protéines  animales et végétales contenues dans les aliments. Ces acides aminés sont les « maillons » qui constituent les protéines.

 

La liste des acides aminés essentiels varie d’une espèce à l’autre, car les différents métabolismes synthétisent des substances différentes. Si on prend l’exemple des chiens et des chats, on se rend compte que la taurine est essentielle pour les chats, mais pas pour les chiens. Si on se place sur un point de vue nutrionnel, la nourriture pour chiens n’est pas suffisante pour des chats, il faut lui incorporer de la taurine dans la nourriture pour chien pour répondre aux besoins des chats. Tout dépend donc de la nourriture absorbée, des acides aminés qu’elle contient et des besoins spécifiques de l’espèce qui les ingère.

 

Classification

Voici un tableau récapitulatif des acides aminés et de leurs symboles associés, que nous utiliserons dans la suite de l’article.

Acide aminé :Symboles :
AlanineAlaA
ArginineArgR
AsparagineAsnN
Acide aspartiqueAspD
CystéineCysC
GlutamineGlnQ
Acide glutamiqueGluE
GlycineGlyG
HistidineHisH
Isoleucine  *IleI
Leucine  *LeuL
Lysine  *LysK
Méthionine  *MetM
Phénylalanine  *PheF
ProlineProP
SérineSerS
Thréonine  *ThrT
Tryptophane  *TrpW
TyrosineTyrY
Valine  *ValV

 

Voici les 4 grandes catégories dans lesquelles on retrouve les acides aminés :

  • Acides aminés non polaires ou hydrophobes
    • Gly, Ala, Val, Leu, Ile, Met, Phe, Trp, Pro
  • Acides aminés neutres (non chargés) mais polaires
    • Ser, Thr, Cys, Asn, Gln, Tyr
  • Acides aminés acides
    • Asp, Glu
  • Acides aminés basiques
    • Lys, Arg, His

 

Compte rendu scientifique

Et bien figurez-vous qu’en cherchant un peu, on trouve beaucoup de choses sur Internet. On trouve notamment un rapport scientifique intitulé «Orientation of carp to free amino acids », traduisez « Préférences des carpes sur les acides aminées ». Et cocorico, les auteurs de ce compte rendu scientifique sont français et travaillent à l’INRA. C’est à la fin de l’année 89 que P. Saglio, B.Fauconneau et J.M. Blanc ont fait des tests en combinant divers acides aminés et en mesurant l’effet procuré sur des jeunes carpes. Les tests ont été effectués avec des acides aminés provenant des extraits de Tubifex, puis 43 combinaisons d’acides aminés ont été testées dans des proportions diverses pour en arriver à plusieurs conclusions, très intéressantes pour ceux qui veulent comprendre ce qu’il se passe derrière les étiquettes des boosters. Pour éviter un éventuel effet Placebo, les tests ont été effectués également sans diffuser d’acides aminés, pour bien vérifier les réels changements de comportement. Les carpes ont été placées dans des bacs équipés de 2 petits réservoirs, un des 2 contenant le mélange d’acides aminés. Si la carpe visitait le réservoir diffusant les acides aminés, un point pour l’attraction était ajouté et si elle se mettait en recherche alimentaire, on comptabilisait également ce phénomène. Les tests effectués montrent donc les effets des acides aminés sur les carpes, concernant l’attraction ET l’exploration.

 

Résultats généraux

Pour une même dose donnée, les 4 groupes chimiques des acides aminés révèlent de grandes différences sur l’attraction des carpes. Les acides aminés de type Acide n’ont pas donné de résultats concluants concernant l’attraction. Les acides aminés non-polaires ont montré de réels effets sur l’attraction et la recherche des carpes. Les acides aminés basiques (hystidine, arginine, lysine) et les acides aminés neutres mais polaires (glycine, serine, threonine, tyrosine, asparagine et glutamine) ne sont pas efficaces comme attractants mais augmente significativement la mise en activité des poissons. Les acides aminés non-polaires (alanine, valine, leucine, isoleucine, phenylalanine, et methionine) ont montrés des résultats satisfaisants sur l’attraction.

 

Des tests ont été effectués en croisant différentes familles d’acides aminés, et les meilleurs résultats se font en combinant des acides aminés non polaires avec des acides aminés polaires mais non chargés. La combinaison la plus simple qui montre les meilleurs résultats se faisant alors avec l’alanine, la valine et la glycine.

 

Quelques résultats précis de ces tests (Extraits de l’analyse scientifique)

N° Ligne

Produit TestéAttractionExploration

1

Extrait de Tubifex 5g /litre

**

****

2

Extrait de Tubifex 500mg / litre

****

****

3

Extrait de Tubifex 50mg / litre

**

****

4

Extrait de Tubifex 5mg / litre

**

***

5

ASP + GLU

0

0

6

ALA + VAL+ LEU + ILE+ PHE+ MET

**

****

7

ALA+VAL+ PHE+ MET

0

****

8

ALA + VAL + LEU + ILE

—-

0

9

ALA + VAL+ PHE+ MET+GLY +TYR+ ASN +GLN

****

****

10

ALA + VAL + GLY

**

****

11

ALA+VAL+ASN+GLN

0

****

12

ALA + VAL + GLY + GLU +ASP

0

13

Acide + basique

0

**

14

Basique + non-polaire

0

****

15

Non polaire + polaire, non chargée

**

****

16

Acide + polaire mais non chargée

0

17

Basic + polaire mais non chargée

0

****

18

Acide + non-polaire

0

*

0 : Pas d’effet ; * : effet positif ; – : effet négatif

 

Alors que penser de ce tableau, lisons un peu entre les lignes ….

Déjà, on se rend compte en lisant les 4 premières lignes que la dose la plus appropriée est de 500mg d’extrait de Tubifex pour un litre d’eau, ce qui permet une attraction  ainsi qu’une mise en activité maximale.

En regardant la ligne 5, on se rend compte que la combinaison de certains acides aminés n’apporte rien de significatif, ni attraction, ni mise en activité. On peut donc avoir des acides aminés, et ne pas favoriser ni l’attraction, ni la mise en activité ! Le pot de booster vantant les bienfaits de ses acides aminés en prends déjà un coup !

En comparant les lignes 6 et 7, on se rend compte que la mise en activité ne change pas, mais l’attraction est plus forte lorsque l’on rajoute certains acides aminés. Par contre, si on se penche sur la ligne 8, on s’aperçoit que seuls 2 acides aminés manquants par rapport au mélange de la ligne 6 entrainent carrément une répulsion très forte de la carpe. Et oui, deuxième chose importante : l’association de certains acides aminés sont carrément répulsifs pour la carpe ! Le pot de booster en prend encore un coup !

Et pour finir, en regardant simultanément les lignes 10, 11 et 12, on voit que l’on passe d’une solution attirante et mettant les poissons en activité (ligne 10), à une solution qui n’attire plus les poissons mais les mettant seulement en activité (ligne 11), pour finir finalement avec une solution qui n’attire pas les poissons, et qui stoppe carrément leur activité (ligne 12) !

 

Et pour la pêche?

Et oui, maintenant vous vous rendez-compte qu’un acide aminé supplémentaire peut totalement faire changer la donne : soit il booste le mélange, soit au contraire il peut annihiler ses effets bénéfiques. Difficile de faire des conclusions précises sur les bonnes combinaisons à effectuer, mais il semblerait qu’une bonne base ait été découverte (ligne 9). Mais la chose la plus étonnante, c’est de savoir que certains mélanges d’acides aminés sont répulsifs, et d’autres stoppent totalement son activité de recherches de nourriture. A l’heure actuelle, je ne connais pas de société faisant analyser ses produits, elles savent qu’il y a des acides aminés à l’intérieur, mais leur effet bénéfique n’est pas prouvé scientifiquement, simplement à l’aide de tests sur le terrain, et encore, j’imagine que certaines poudres de perlimpinpin n’ont même pas connu cette étape. Certains produits dans le commerce ont un plus indéniable, mais est-ce vraiment la combinaison de leurs acides aminés qui plait tant aux carpes ? Et si c’était seulement leur structure ou leur goût ? Tout reste à faire, des grands pas seront fait le jour où les fabricants auront la possibilité de mentionner les différents acides aminés présents dans leurs produits. En tout cas, la prochaine fois que vous passez devant un pot de booster où il est fait mention d’acides aminés, vous esquisserez certainement un petit sourire.

 

 

Démarche

Pour effectuer une telle démarche, beaucoup de temps a été passé pour rechercher diverses sources concordantes. Le document de base est celui mentionné dans les sources et permet d’éclaircir beaucoup de points concernant les acides aminés. Il nous montre qu’il y a encore du progrès à faire dans ce seul domaine, et il y en a encore beaucoup d’autres à maitriser. Le but de cet article n’est pas scientifique, mais plutôt éthique car il vise à apporter une vérité scientifique pour s’opposer aux vérités commerciales qui cachent beaucoup de choses, comme le reconditionnement de produits déjà existant sous d’autres noms plus exotiques. En France, seul Mr Saglio semble avoir été un des pionniers dans ce domaine concernant la carpe, mais malheureusement, l’ancienneté de ses travaux et son emploi du temps très chargé nous empêche d’en savoir davantage. Une chose est sûre, c’est que cette base de travail, pourtant vieille de pratiquement 20 ans, permet de se faire une idée sur la complexité de ce domaine. Prenez un peu de recul par rapport aux noms clinquants des fabricants d’appâts, et dites vous bien, si vous ne connaissez pas la composition exacte des acides aminés, cela ne peut être un argument commercial valable!

 

Sources

Journal of Fish Biology (1990) 37,887-898

Orientation of carp, Cyprinus carpio L., to free amino acids from Tubifex extract in an olfactometer

PH. SAGLIO, B.FAUCONNEAU, J.M. BLANC

 

9 commentaires

  1. Intéressant. Le seul truc qui dérange énormément c’est qu’à la fin de l’article, vous faites quand-même de la pub pour une marque. Natura Carp. Comme tous les autres commerçants le font aussi. Si vous voulez augmenter la crédibilité de vos articles, laissez s.v.p. de côté ces publicités à la c.. !! Personnellement, je ne fais jamais attention à la pub. Je réfléchis logiquement et je me renseigne sur des sites scientifiques où je peux trouver des infos sur différents produits. Ce que devrait faire tout le monde.
    Merci.

  2. Je n’ai aucun lien avec Natura Carpe, c’est juste un avis d’utilisateur qui a trouvé des produits en rapport avec les recherches effectuées. Je ne l’assimile pas à de la publicité vers Natura Carpe, mais c’est effectivement de la publicité vers le site Pecheur.com par contre.

    Si vous arrivez à me trouver de l’extrait de Tubifex en remplacement de l’extrait de vers de vase, je le publierais bien volontiers ici.

    1. bonsoir, on peut trouver du Tubifex lyophilisés utilisé comme alimentation pour les poissons exotiques.

    2. En grande quantité pour en réaliser un extrait, je cherche encore… Merci d’avance de me tenir informé à celui qui en trouvera!

  3. Article super intéressant, sachant que les AA sont aussi la base du génome, de l’évolution et de l’adaptation, une grosse carence en AA d’un milieu à un autre peut modifier telle ou telle protéine codant pour un type d’AA non présent sur un plan d’eau et changer le comportement du poisson et peut etre aussi ses besoins en AA…

  4. Article intéressant qui éclaircie certaine base pour les novices mais ne pas oublier que certaines fabriques utilisent des complexes d’AA pure qui refletent la ligne 9, certaine entreprise comme celle çi http://www.terfrance.fr/ produisent des AA à la carte et réalise des analyses sur les produits finis…Il y a les bonimenteurs et ceux qui se creusent, les taux de AA des farines de bases céréalière, animales et marines sont connus et plus un secret suffit de chercher sur la toile ou d’avoir les bons contacts, il en devient d’autant plus aisé de calculer les taux de AA et de protéines (assimilables ou pas) et de combler des carences ou de modifier des profils vers un appât recherché…

  5. Il y a un nombre incroyable d’etudes sur la toile qui concluent à l’attraction des acides aminés sur les carpes.
    l’etude de mr saglio date un peu et a été faite sur des carpeaux de 20gr, il serait très réducteur de présenter de tels résultats comme une véritée absolue.
    On comprend bien en lisant l’article que l’auteur n’a aucune connaissance dans ce domaine et qu’il est bien plus confortable de rejeter que d’approfondir vraiment, c’est dommage et ça prête effectivement à sourire.

    1. S’il y a un nombre incroyable d’études et que vous avez beaucoup de savoir, pourquoi ne pas le partager avec nous à l’occasion d’un article qui viendrait apporter de la matière à ceux qui veulent en savoir plus ?

  6. Ping : Les attractants : révolution ou arnaque ? | Rock N' Roll Blennie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
62 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email