La taille des appâts pour pêcher la carpe

Aujourd’hui il existe tout une panoplie d’appâts de différentes tailles. Cependant, il faudra bien adapter la taille de ces appâts à la situation rencontrée. Bien-sûr, cela ne veut pas dire que les gros appâts seront destinés uniquement aux grosses Carpes ou encore les petits appâts aux petites Carpes. Essayons de voir comment l’on peut éclaircir la situation.

Les tailles des appâts

Plusieurs diamètres d’appâts sont aujourd’hui distribués par les fabricants. Effectivement, on trouve des bouillettes de diamètre 8 millimètres jusqu’au diamètre de 32 millimètres. Il existe aussi des dumbells, sortent de toutes petites bouillettes qui ont des formes plus ou moins rondes, bien souvent un peu allongées et qui ont des diamètres variant de 8 à 10 millimètres. Ces derniers peuvent être flottants ou équilibrés voir denses, tout comme nos chères bouillettes. Il faudra aussi compter avec les graines, qui ont chacune leur propre taille et agiront dans le fonctionnement de leurre comme les bouillettes ou les dumbells.

 

Utilisation des différentes taille d’appâts

Le tout premier point qu’il faut aborder et qui est essentiel dans le choix de la taille des appâts et le lieu ou vous allez vous rendre à la pêche. La pression de pêche est un facteur important. Le peuplement des indésirables est aussi un autre facteur qu’il ne faut pas négliger. La pêche en étang, en lac ou en rivière ne sera pas à aborder de la même façon. Il faut savoir que de nos jours, la grosse majorité des bouillettes commercialisées sont des appâts de 18 à 22 millimètres. Sur un plan d’eau, de plusieurs hectares ou d’une surface beaucoup moins importante, les carpistes locaux utilisent ces bouillettes d’une vingtaine de millimètres et il est fort probable que les carpes soient devenues méfiantes par rapport à ce diamètre d’appât. En l’occurrence, il sera très judicieux d’essayer de changer complètement votre approche en pêchant et en introduisant des bouillettes d’une taille différente. Si vous partez sur des leurres de très petite taille, il sera possible que vous soyez confrontés à la voracité de certaines espèces de poissons blancs ou encore de mister « Poisson Chat » qui réduira vos chance de capture à néant. Dans ce cas précis, il faudra inverser la tendance et utiliser plutôt des appâts de gros diamètres. Ne vous inquiétez pas, une carpe de 5 kilos n’aura aucuns problème pour engamer une bille de 32 millimètres. En revanche, ce type de diamètre limitera la prise de brèmes ou encore de gardons et découragera les poissons chats si votre bouillette est d’une dureté exceptionnelle. En rivière, il faudra très souvent avoir le même raisonnement. Les lieux sont occupés par d’autres espèces très voraces, comme le chevesne ou encore les barbeaux qui sont de vrais aspirateurs et nettoyeurs de fond. D’autre fois, sur des étangs ou des lacs, l’utilisation des petits appâts sera source de belles prises. Effectivement, il ne faut pas croire que l’utilisation de bouillettes de 32 millimètres et plus, ne vous fera prendre que des gros poissons. Les dumbells, par exemple, ont déjà permis la prise de plusieurs poissons record alors que leur diamètre est bien souvent inférieur à 10 millimètres.

 

 Avantages des petits appâts

Il y a bien-sûr aussi des avantages à utiliser des appâts de petite taille. Lorsque les carpes d’un lieu bien précis subissent une pression de pêche toute l’année, il faut avouer que quelques temps plus tard, ces dernières deviennent de plus en plus méfiantes. L’avantage de passer sur des appâts de petites tailles éveilleront moins les soupçons de Dame Carpe. De plus, il faudra que votre montage soit en corrélation avec votre appât. Ce qui veut dire, qu’il vous faudra descendre dans les tailles d’hameçons et diamètre de vos bas de ligne. Il ne faut pas associer à votre esche de petit diamètre un hameçon de taille numéro 2 ou encore plus important. Le but premier de descendre en dimension de l’esche, est aussi de rendre son montage le moins suspect possible. Tout ceci jouera en votre faveur pour continuer à prendre des poissons méfiants.

 

Et maintenant…

J’espère que ces petits éclaircissements, vous guideront dans votre futur choix de tailles des esches à privilégier dans la pratique de votre pêche. Si vous respectez ces quelques conseils, vous devriez continuer à prendre quelques poissons. Il ne faut pas oublier que la pêche reste la pêche. Quelques fois, vous aurez tout imaginé et essayé et malheureusement, rien n’y fera. C’est ce qui fait le charme aussi de notre passion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer