Daurade royale en surfcasting : une pêche souvent difficile

Le poisson roi de nos côtes méditerranéennes est sans conteste la daurade royale qui fait rêver de nombreux pêcheurs. Ce magnifique poisson arbore un croissant jaune doré sur le front comme s’il portait une couronne, ce qui lui vaut le nom de « daurade royale ». Elle possède une mâchoire super puissante dotée de très nombreuses dents qui lui permettent de broyer de nombreux coquillages et crustacés. Cette prédisposition fait aussi que certains la nomment gueule pavée.

 

Grosse daurade
Capturer un tel poisson ne laisse pas indifférent. On en gardera forcément un souvenir qui viendra agrémenter nos histoires de pêche entre amis. Mais on souhaite toujours faire plus gros, Mat rêve d’un plateau de plus de 4 kg.

Avoir la chance de capturer un poisson qui dépasse les 3 kg est pour n’importe quel pêcheur un véritable trophée. Se faire prendre en photo avec une telle prise nous apporte tellement de sensations qu’il faut vivre ces instants pour le comprendre.

C’est un poisson extrêmement rusé et malin. Il faut user de technicité pour arriver à le leurrer. C’est pour cette raison que j’affectionne particulièrement la technique du surf-casting et le ver de chalut en guise d’esche.

 

 

La technique

Le surf-casting est une technique qui se pratique depuis la plage. Le pêcheur utilise généralement des cannes spécifiques, de 3m 90 à 4m 50, voire même plus longues dans certaines configurations, équipées d’un moulinet lui aussi spécifique à cette technique.

 

 

Le matériel

Les cannes

Pour les pêches à longue distance, je me sers de cannes à deux brins, appelées cannes à répartition. Avec un minimum de technicité de lancer, les distances de pêche que l’on peut atteindre sont intéressantes si le poisson se trouve loin du bord. Mon choix se porte sur la Méditerranée bass de chez Mitchell.

Pour les pêches de bordure, je préfère les cannes sensibles à buscle interchangeable. Elles me permettent de visualiser la moindre petite touche, car très souvent les poissons sont chipoteurs. Avec ce type de canne la sensibilité du scion nous permet aisément de voir la moindre pitée. La nano surf de chez Penn est une très bonne canne pour les pêches de bordure et à distance moyenne.

 

 

Le moulinet

Épines de daurades avec bactéries
Méfiez-vous de toutes ces épines. Les piqures peuvent être très douloureuses et vos plaies vont certainement s’infecter car les épines des poissons sont toujours pleines de bactéries

Le moulinet sera, lui aussi, adapté à cette technique. Il doit être choisi en fonction de la canne. Ce type de moulinet est muni de grosses bobines de forme légèrement conique, ce qui permet lors du lancer de minimiser la friction du fil sur la bobine et de gagner quelques mètres si le poisson se trouve loin du bord ou si le lieu où passe le poisson est éloigné de votre poste de pêche. Pour garnir le moulinet, j’utilise généralement un nylon de 20 à 24/100 suivant la distance de pêche souhaitée et la configuration du fond de mon poste de pêche. Je ne pêcherai pas fin sur un endroit où il y a beaucoup d’accroche. Il en va de même pour mon bas de ligne que je réalise en fluoro-carbon de 20 à 24/100. Plus vous pêcherez fin et long, plus votre appât sera naturel et plus vous pourrez avoir des touches.

 

 

L’appât

Conseils surfcasting
Même sur les lancers à longue distance, il faut rester très précis et ne pas fouetter sa canne. Le lancer sera progressif afin que vos appâts gardent une belle tenue.

Le ver de chalut est une vraie friandise pour la daurade. Ce ver fortement iodé se trouve dans le substrat. La daurade l’affectionne particulièrement. Elle a d’ailleurs pour habitude de fouiller le sable pour trouver les vers de sable ou divers autres vers marins. Le ver de chalut est un ver très long que l’on fractionne en plusieurs morceaux. Un bout de 5 à 8 cm suffit pour escher un hameçon. Utilisez une aiguille à enfiler les vers pour faciliter sa mise en place et n’oubliez pas que la présentation de l’appât doit être optimum.

 

Le lieu de pêche

Daurade sous l'eau
L’observation sous-marine est un atout non négligeable. Vous apprendrez beaucoup à regarder sous l’eau et partagerez la vie de nos partenaires de passion tout en respectant le milieu marin.

Le type de spot doit être choisi selon plusieurs critères. L’endroit où le poisson passe pour regagner le lieu où il a l’habitude de se nourrir est très important. Vous rencontrerez souvent un tombant, une roche, un bosquet d’algues comme la posidonie. Tous ces spots sont des endroits à exploiter. Il ne suffit pas d’aller sur la plage et de lancer un appât, il faut le placer judicieusement pour augmenter les chances de capturer une belle royale. Pour cela je n’hésite pas à me mettre à l’eau afin d’observer les fonds marins pour trouver les meilleurs endroits où le poisson passe.

 

L’action depêche

Daurade chipoteur
Il arrive très souvent que l’hameçon soit juste piqué à la commissure des lèvres. Cela démontre bien que c’est un poisson chipoteur et qu’il ne saisit pas forcément sa nourriture d’une manière franche.

Une fois que vous avez trouvé votre poste de pêche, que votre matériel est prêt, il faut réaliser votre montage. J’aime bien pêcher en direct à l’aide d’un montage auto- ferrant, c’est à dire avec une empile qui se trouve au dessus du plomb. Ainsi quand la daurade se saisie de l’appât et avance, entrainée par le poids du plomb, elle se pique à l’hameçon et se ferre quasiment toute seule.

La puissance de la touche peut être fulgurante, c’est pourquoi il faut bien régler le frein de votre moulinet pour éviter une casse. Le rush peut durer plusieurs secondes et ce sont des dizaines de mètres de fil qui sortent de votre moulinet. Il faudra vous armer de patience car le temps vous paraîtra bien long avant que le poisson s’arrête… Restez calme et dès que la daurade s’arrête, ne ferrez pas tout de suite mais entrez juste en contact avec elle. Elle mettra certainement à ce moment de puissants coups de tête et peut être fera-t-elle encore un léger rush. Laissez-la se fatiguer et ramener la tranquillement et patiemment au bord. Ne brusquez pas le combat. Sur une belle pièce, la moindre erreur ou trop de précipitation entraîneront fatalement une casse.

Une fois le poisson non loin du bord, la partie ne sera hélas pas encore gagnée. Il va faire des travers, mais le moment venu profitez d’une vague pour l’échouer. A cet instant, ce sera l’apothéose ! Quelques règles sont néanmoins à observer : respectez votre daurade royale en tenant compte du rang auquel elle appartient et prenez-en grand soin. L’idéal est, pour un poisson de plus de 3 kg, donc un vieux poisson, de prendre une belle photo et de le relâcher rapidement. Un poisson de cette taille ne peut être qu’une femelle reproductrice. La daurade royale a la particularité d’être hermaphrodite protandrique, c’est-à-dire qu’elle naît mâle avant de devenir femelle aux alentours de la troisième année. Relâcher une daurade reproductrice ne peut être qu’un autre moment de grande satisfaction. Par contre, si vous décidez de la garder, notamment si elle a peut être saigné ou si elle s’est blessée, ne la laissez pas agoniser mais abrégez ses souffrances rapidement et proprement.

Avoir la chance de pêcher un tel poisson reste un moment inoubliable dans toute vie de pêcheurs que nous sommes.

 

Daurade remise à l'eau
C’est une très grande satisfaction de capturer un tel poisson, et encore plus de lui rendre la liberté après une rapide photo.

 

 

 

Vous aimez pêcher en mer? Alors découvrez les autres articles traitant d’autres techniques de pêche en mer du magazine 1max2peche

4 commentaires

  1. Bonsoir, désolé de vous contredire. mais, les meilleurs apats pour la dorade Royale sont le bibi, suivi du petis ( ou pétiche) et de l’arénicole voir mème la dravette blanche; en baie de Douarnenez lorsqu’elles viennent se seprodruie. de 5 à 8 kg au moi de mai. merde pour la pèche. Jean-Yves Croguennec.

  2. rien ne vaut un bon vieux crabes si ils sont présent sur le coin de peche. Désolé de te contredire mais on parle de la mediterannée la pas de l’ocean atlantique amicalement

  3. Et pour moi ce sera un couteau,mais tout dépend de l’endroit ou l’on pêche et aussi d’avoir confiance en son appât fétiche non?

  4. A la pêche aux moules moules moules, je n’irais plus pêcher Maman, les gens de la ville ville ville mon pris mon panier maman…

    Chanson pour les pêcheurs du lac de Labège
    Chanson pour un cycliste de Blagnac et un policier d’escalquens

    Pêcher en famille est bien plus attrayant pour des enfants.

    Pique niquer en famille et pêcher en famille sont bien des valeurs républicaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
103 Partages
Partagez103
Tweetez
Email