Hameçon texan : l’hameçon gagnant pour la pêche des carnassiers

Dans le monde de la pêche des carnassiers, il est un hameçon qui est assez peu connu du grand public : l’hameçon texan. Les pêcheurs non initiés ne comprennent pas l’intérêt de ce grand hameçon qui semble démesuré. Les hameçons simples et triples sont utilisés par tous les pêcheurs lors du montage des leurres, alors que les hameçons texans sont délaissés et apporteraient de nombreuses solutions.

Il est fréquent que les pêcheurs découvrent pour la première fois cet hameçon au travers d’un article. Ils l’ont déjà vu sur une broche au rayon carnassiers de leur magasin, mais de là à franchir le pas, le monter au bout de la ligne et prendre le premier poisson avec, la distance est grande. Souvent le déclic va se produire au bord de l’eau, à l’occasion d’une pêche entre amis. Voir le copain de pêche prendre du poisson en faisant passer son leurre là où un hameçon exposé ne passe pas, conduit souvent à réfléchir. Cela commence par : « Tu peux me prêter un de tes hameçons qui vont bien ? » et très rapidement dès les premiers poissons on en devient vite accroc.

Le premier cap psychologique à passer, c’est d’avoir confiance en son montage. Le fait que la pointe de l’hameçon ne soit pas exposée, ne nuit en rien à la capacité de réussite au ferrage. Le leurre sera pêchant tout au long de la récupération avec l’hameçon texan car il ne s’accrochera pas dans les branches ou les herbiers. Le fait d’augmenter le temps de pêche du leurre, augmente forcément le potentiel touches et captures. Au ferrage la pointe de l’hameçon étant dissimulée dans la matière ou juste affleurant, un ferrage plus appuyé sera nécessaire. Sachant que souvent le leurre sera dans une zone encombrée, il est important que sur le ferrage le poisson tourne la tête en direction de la sortie de l’obstacle, si le pêcheur veut sortir vainqueur du combat.

Avec les hameçons texans pêchez là où vous n’avez jamais osé mettre un leurre !!!

Hameçons texans

Il n’y a pas un, mais une multitude de déclinaisons des hameçons texans. C’est au travers de la firme française VMC mondialement reconnue que nous allons découvrir un échantillonnage de ces hameçons. La société VMC a vu le jour en 1796 et depuis n’a cessé de progresser, leader mondiale du triple, elle développe toutes sortes d’hameçons qui bénéficient des dernières technologies innovantes et performantes.

Mais revenons à nos hameçons, deux formes se distinguent. La forme texan, avec un espace assez court entre la pointe et la hampe qui présente un intérêt pour les leurres de forme worms (vers). Je l’utilise très peu, car je n’ai pas constaté un plus, par rapport aux hameçons texans wide gap que l’on traduira par grande ouverture. L’avantage des hameçons wide gap est d’avoir un piqué parfait et une tenue du poisson sans faille. Ces hameçons sont un gage de réussite, une fois piqué le poisson ne se décrochera pas en combat.

Hameçon texan pour la pêche des carnassiers
Quelques hameçons texans qui ‘nattendent que vous pour prendre du poisson.

Texan wide gap, une grande famille

L’utilisation de l’hameçon texan wide gap peut se faire en tout temps et toute saison, ce type d’hameçon n’est pas à réserver à la simple traque du black bass au fond des obstacles. Il s’utilise au quotidien pour toutes les pêches aux leurres souples. Que ce soit à la truite ou lors de la traque de tous les autres carnassiers d’eau douce ou marins, les hameçons texans répondent présents.

Comment choisir son hameçon texan ?

Plusieurs choses sont à prendre en compte, il faut se poser les bonnes questions. L’hameçon doit correspondre à l’ensemble de votre matériel, sa puissance de fer doit être en corrélation avec la puissance de la canne et la résistance du bas de ligne. A titre d’exemple un hameçon très fort de fer avec une canne light et un bas de ligne de 20 centièmes en fluoro ne servira à rien. Il faut impérativement que les hameçons soient cohérents avec l’ensemble de votre matériel pour une réussite optimale.

Pour la traque de la truite, de la perche, du sandre et du bass en milieu ouvert la puissance de fer super light est largement suffisante. En fonction de l’encombrement on pourra passer sur une puissance *1, mais il faudra passer sur une puissance de ligne supérieure et un ferrage un peu plus appuyé. Plus l’hameçon devient fort de fer, plus la section de métal à faire rentrer au ferrage est importante, il faut donc demander à la canne et à la ligne un effort plus important.

Pour aller combattre les bass dans le fond de la végétation ou les brochets dans les arbres noyés il faudra passer sur des cannes très puissantes et rapides, la tresse sera alors de fort diamètre et le bas de ligne sera en fluoro 40 centièmes pour le bass ou 80 centièmes pour le brochet. Là, pas de finesse, c’est un monde de brute où le poisson doit prendre la direction de la sortie de l’obstacle avant d’avoir réalisé ce qu’il se passait.

Hameçon texan pour la pêche des carnassiers
Le cheburaska, un montage passe partout pour aller chercher les perches en texan

Tableau indicatif de correspondance entre taille du leurre et hameçon.

Ce tableau des correspondances est variable en fonction de la marque de l’hameçon de la forme du leurre shad -virgule -finesse.

Taille du leurre

Taille d’hameçon

05 cm ou 2’’

#6 ou #4

07,5 cm ou 3’’

#2 ou #1

10 cm ou 4’’

#1/0

12,5 cm ou 5’’

#2/0 ou #3/0

15 cm ou 6’’

# 4/0

17,5 cm ou 7’’

#5/0 ou #6/0

25 cm

De #11/0 à #13/0

Texan un usage à l’infini

Cet hameçon permet de pêcher toute les espèces, il a été décliné en une multitude de tailles et de résistances. Il convient aussi bien pour le montage sur un leurre de 5 cm pour traquer la perche et la truite que pour le montage sur un leurre de 30 cm pour traquer le silure. Les hameçons texans conviennent à tous les montages et en toutes circonstances. Dans les milieux ouverts ils passeront aussi bien que les autres, par contre votre leurre se chargera beaucoup moins avec les déchets dérivants, un simple coup de poignet suffira pour le dégager. La traversée des herbiers se fera sans encombre.

Difficile d’énoncer tous les montages possibles avec les hameçons texans tellement il y en a, mais voici un petit aperçu :

  • Le montage le plus simple est le leurre sans plombé également appelé weightless.
  • Le montage splitshot consiste à mettre plusieurs petits plombs sur la ligne pour une présentation naturelle en finesse.
  • Le montage Texan, avec une balle fixe ou mobile qui permet de pêcher et gratter le fond sans accrocher, l’ajout d’une bille entre la balle et le nœud permet d’émettre un son qui aide le carnassier à localiser la proie.
  • Le montage dropshot en remplaçant l’hameçon simple traditionnel par un texan, il y a beaucoup moins de décrochés sur les poissons et pas d’accroche dans les obstacles.
  • Le montage sur tête plombée, avec notamment les montages sheburashka, ou les montages sur tête plombée type shad, comme les Black Minnows de la société Fiiish.

Evolution des hameçons texans

On parle souvent d’évolution, en évoquant l’amélioration de la résistance du fer ou l’ajout de nouvelle technologie comme le PTFE pour améliorer la performance de pénétration au ferrage de l’hameçon. Mais on peut également parler d’évolution des hameçons, par leur forme, leur taille ou tous les petits plus qui sont venus se greffer au fil du temps. L’évolution des leurres souples aidant, sous l’effet de la forte demande du marché américain pêcheur de black bass, face aux nouvelles demandes des pêcheurs de brochets et de silures, nous avons vu arriver les nouvelles tendances.

Sous l’impulsion des américains pêcheurs de bass, les hameçons ont été améliorés notamment avec un léger changement d’angle de la pointe de l’hameçon par rapport à la hampe. La pointe dévie désormais de 3° ce qui semble infime, mais améliore encore les résultats au ferrage. Ce petit changement d’angle permet de garantir une bonne transmission de la puissance au ferrage tout en garantissant le fait que la pointe ne soit plus parfaitement dans l’alignement de l’œillet et pique systématiquement. Au brochet les résultats ont été très convaincants, ce dernier ayant la fâcheuse tendance de mettre les hameçons à plat, là c’est devenu impossible.
L’arrivée sur le marché des leurres de type swimbait avec des corps plus larges a vu naître des hameçons de plus grande taille avec une ouverture plus importante, pour permettre un dégagement optimal au ferrage. Ces leurres étant déjà relativement denses, afin d’avoir une présentation naturelle ainsi qu’une nage horizontale, le poids a été placé sur la hampe de l’hameçon. Ce qui permet de créer une nage totalement différente de celle avec une plombée en tête.

Les swimbaits et shads utilisés par les pêcheurs de bass ont très rapidement été détournés pour la traque du brochet et fonctionnent à merveille. Sachant que le brochet réagi également très bien à la palette, les hameçons texans, en plus des plombées, ont vu se greffer des petites palettes sous le ventre. Pour le besoin des pêcheurs, les hameçons texans ont vu leur gamme s’étendre aussi bien en finesse qu’en puissance. Il y a toujours un texan pour répondre à chaque besoin et prendre du poisson !

Parti d’un hameçon nu, l’évolution au fil du temps a vu l’hameçon texan se modifier, changer de forme pour s’accommoder des nouveaux leurres, s’orner de plomb pour varier la présentation, ou de palette pour ajouter de l’éclat et des vibrations. Désormais l’hameçon texan est décliné de la taille 6 pour la truite et la perche à la taille 13/0 capable de se mesurer avec les plus gros silures. Il y aura encore des évolutions dans les années à venir, tout dépendra de l’imagination des pêcheurs.

L’hameçon texan change la vie du pêcheur du bord ou en bateau, sa facilité d’utilisation, son efficacité à ne pas décrocher le poisson en combat ou son efficacité à ne pas accrocher les obstacles font qu’il est incontournable. Il s’adapte à tous les leurres alors testez et ferrez !

VMC la firme française à la pointe de l’hameçon !

VMC est une entreprise familiale qui est née en 1796, ce n’est qu’à partir de 1910 que les premiers hameçons sont sortis des forges de Granvillars sur le territoire de Belfort (90). L’activité étant florissante, une usine dédiée à la fabrication des hameçons voit le jour à Morvillars (90) en 1938. Malgré la guerre et les contraintes économiques VMC ne baissera jamais les bras, toujours à la pointe de la technologie et toujours dans la recherche de l’innovation, après deux siècles d’existence. La société VMC exporte désormais 70 % de sa production dans 97 pays à travers le monde et est le leader mondial de l’hameçon triple. Un grand coup de chapeau à cette firme française qui porte haut les couleurs françaises !

Un commentaire

  1. Bonjour, que signifie puissance de fer finalement ? Le poids que l’hameçon peut supporter ?? Comment voit-on cette indication ;ors de l’achat ? Merci de votre réponse ! Bonne article de présentation

    Si vous en avez l’envi, vous pouvez faire un tour sur mon site de pêche : https://apprendre-la-peche-en-ligne.com, j’y explique les bases de la pêche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer