La girelle, poisson hermaphrodite de la mer méditerranée

Hermaphrodite, la girelle change de sexe au cours de sa vie. On l’appelle girelle royale lorsqu’elle est mâle et girelle commune quand elle devient femelle. Ce poisson méditerranéen a un corps très allongé pouvant atteindre 20 centimètres avec une tête réticulée de bleu. Le corps du mâle est très coloré, légèrement verdâtre avec une large bande bleue et rouge en arrière de la tête, alors que la femelle est plus commune avec un corps jaune, légèrement verdâtre, zébrée d’orange et une large tache noire sur le dos. Sa peau, très lisse, est couverte d’un épais mucus qui la rend visqueuse.

 

Caractéristiques : 

  • Taille moyenne : 10 à 20 cm
  • Longueur maxi : 25 cm
  • Poids moyen : 100 grammes
  • Poids record : 210 grammes
  • Durée de vie :  9 ans

La girelle est carnivore, possède des dents pointues qui dépassent de sa bouche et qui lui permettent de croquer ses proies. Son alimentation est très variée : micro-organismes benthiques, crustacés, mollusques, oursins, vers marins, crevettes. La reproduction a lieu d’avril à août. Le mâle est très agressif et défend le territoire de ses femelles. Lorsqu’il meure, la plus grosse femelle se transforme en mâle et s’approprie à son tour le « harem ».

La girelle vit en bancs et fréquente plutôt les fonds rocheux et herbeux jusqu’à 150 mètres de profondeur. Dès que la nuit tombe elle s’enfouit dans le sable pour se protéger des prédateurs. Elle est présente sur toute la côte méditerranéenne de l’hexagone ainsi que la Corse. Son aire de répartition progresse dans tous les pays bordant la mer Méditerranée et plusieurs spécimens ont été signalés en Bretagne et aux îles Canaries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
Partagez
Tweetez
Email