Fonction IDFish+, une solution facile et oubliée sur vos sondeurs

La pêche avec l’électronique embarquée s’est bien développée et il est certain que nos sondeurs sont une aide précieuse pour trouver les poissons. Leur détection est facilitée mais dans des cas précis, la lecture est compliquée et c’est en cela que la fonction IDFish+ est très utile voire nécessaire.

Nous l’avons tous remarqué, à certains moments de l’année, les carnassiers comme les percidés se regroupent en bancs denses pour adopter un mode de déplacement et/ou de nutrition très particulier. Nous pouvons croiser dans ces regroupements un grand nombre de générations différentes, du plus petit au plus grand sans distinction. C’est à ce moment précis que nous devons comprendre dans quelle hauteur du banc se situent les poissons que nous cherchons à prendre. D’où la question : comment cibler les beaux sujets dans un mur de poissons ?

La fonction IDFish+

C’est une fonction qui n’est pas jeune sur nos sondeurs, loin de là puisqu’elle équipait déjà les premières séries avec un logo reconnaissable entre mille, un poisson auquel est greffé un nombre. Le nombre étant la profondeur d’évolution du poisson dans la couche d’eau, donc dans la hauteur du banc. Cette fonction ne s’utilise qu’avec le mode 2D.

Pour utiliser cette fonction, il suffit de se rendre dans le menu principal par un double clic sur la touche « MENU », puis d’aller dans le sous menu « SONAR » et choisir la fonction ID poisson +. La validation ou plutôt la mise en fonction se fait par un simple clic à droite sur les touches directionnelles. Nous pouvons affiner la discrimination des cibles en nous plaçant sur la taille la plus élevée de poisson donnée dans le menu.

Il est bon de savoir que nous n’utilisons cette touche que lors de ces gros regroupements de poissons. Le reste du temps, nous préférons pêcher sans cette fonction pour identifier plus facilement les différentes espèces de poissons avec les arcs formés et leurs couleurs de densité.

Explications avec des captures d’écran

Prises avec mon Hélix 12 Gen2 lors de mes stages de pêche sur le lac Léman, les captures qui suivent vont vous expliquer en quoi cette fonction est utile. Cela vous permettra de reproduire cette astuce lors de situations identiques dans vos milieux de pêche que vous pêchiez en lac ou en fleuve. Nous l’utilisons pour les pêches verticalières dans les grands milieux pour plus de résultats…

Cas d’un banc aéré

La capture – 1 – montre d’importants échos de belles tailles entre 16 et 23 m et lorsque nous utilisons la fonction IDFish+ sur la capture – 2 –, nous voyons que les carnassiers susceptibles de nous intéresser se trouvent en moins grand nombre mais avec une indication plus précise sur les hauteurs d’eau dans lesquelles ils évoluent.

Fonction idFish+ sur les sondeurs pour voir les poissons
Banc de poissons sans IDFish+
Fonction idFish+ sur les sondeurs pour voir les poissons
Banc de poissons avec IDFish+.

Cas d’un banc compact

Nous sommes ici dans le cas de figure le plus visible et le plus explicite qui soit. Sur les grands lacs qui possèdent une production de poisson de fourrage conséquente, la recherche de beaux poissons au milieu de ces rassemblements peut vite devenir compliquée puisqu’ils sont dissimulés au cœur même du banc et parfois à n’importe quel niveau. Comme nous pouvons le voir sur la capture – 0 – ou Témoin, le banc mesure plusieurs dizaines de mètres de long sur environ 14 mètres de hauteur. Pêcher un tel banc de fourrages sans informations plus précises (ici, nous sommes sur des perchettes de 10/12 cm), revient à pêcher au milieu de nulle part et au « petit bonheur, la chance »…

Les captures – 3 –, – 4 – et – 5 – utilisent la fonction IDFish+ sur un banc de perchettes identique à la capture Témoin. La fonction met en évidence directement les tailles des poissons que nous désirons pêcher. En plus, des tailles, cette fonction nous affiche en temps réel leurs positions dans le banc et leur quantité. Ces beaux échos étaient de grosses perches qui escortaient les petites et leur taille moyenne était de 40 cm.

Fonction idFish+ sur les sondeurs pour voir les poissons
Début du banc de poissons.
Fonction idFish+ sur les sondeurs pour voir les poissons
Milieu du banc de poissons.
Fonction idFish+ sur les sondeurs pour voir les poissons
Fin du banc de poissons.

Interprétations des captures dans la pêche

Certaines conditions peuvent modifier notre lecture. Il faut noter que cette fonction peut, lors des crues en fleuve par exemple, nous donner des échos de poissons alors que ce sont des matériaux en suspension tels que des branches… La parade à ce problème existe et elle est simple, il suffit de confirmer ou d’infirmer notre lecture avec le Down Immaging.

 

Pour conclure…

Utiliser cette fonction ne prend que quelques secondes mais elle peut nous faire gagner des heures dans notre prospection et nous permettre de réussir notre pêche après avoir trouvé bien sûr, ce que les poissons mangent. Mais ça, c’est l’autre partie importante de notre journée de pêche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
14 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email