Fermeture du carnassier : que faire en attendant l’ouverture ?

Nous avons posé la question à nos auteurs, et les avis divergent. Alors que font-ils pendant la période de fermeture ? Réponse avec Anthony, Ludovic, Jean Michel et Aurélien.

Anthony

Je vais passer outre les raisons « morales », voire « scientifiques », premièrement car j’estime prendre très soin de mes poissons : épuisettes, pinces, tapis, et pêche au big bait qui limite énormément les touches. Puis pour les raisons « scientifiques », de perturber le cycle de reproduction, j’ai toujours pensé que les poissons en fraie ne mordaient quasi pas, et qu’il était par exemple plus dangereux de les pêcher en pleine canicule par exemple qu’en pleine reproduction. Bien entendu tout cela est vrai si toute précaution est prise comme épuisettes, pinces, tapis et remise à l’eau immédiate sur le lieu de la prise.

Alors sinon contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est possible de pêcher le carnassier de février à avril dans les eaux publiques françaises. Des lacs du centre de la France laissent le sandre ouvert, jusqu’à mi-mars, donc on peut pêcher les carnassiers, il faut remettre tout brochet à l’eau, et les sandres peuvent être tués. Par exemple Villerest, Fades, Vassivière, Garabit etc. Vous avez aussi des lacs ouverts toute l’année, comme Serre Ponçon, ou encore des lacs en 1ère catégorie comme Naussac qui sont donc ouverts à partir de mars etc.

Sinon côté technique rien d’exceptionnel. Pour le Sandre c’est exactement comme en décembre et janvier, en verticale si inactif, mais moi je préfère largement en linéaire, en mettant le bateau à 40 mètres du bord et en lançant en bordure on peut pêcher toute la hauteur d’eau les poissons actifs, notamment les falaises et autres postes abrupts très durs à pêcher en verticale et donc moins pêchés.

Concernant le brochet j’ai moins d’expérience, sauf quelques poissons pris en bordure comme à la belle saison.

Pêche des carnassiers en février

Ludovic

La pêche des carnassiers à cette période n’est déjà pas possible sur la quasi-totalité du territoire français en raison de la période de reproduction des carnassiers. Instaurée pour pérenniser les espèces, elle ne correspond plus au « pic » de reproduction des poissons dans de nombreux départements puisque dépendante de paramètres environnementaux précis (t°c d’eau, taux d’oxygène, zones de ponte disponibles etc.). Heureusement, certains départements font un suivi à ce sujet ce qui permet d’ajuster les dates par ARP depuis peu.

Quoi qu’il en soit, la pêche à cette période n’est pas forcément facile mais elle permet de se forger un mental pour les pêches difficiles de l’année à venir et si les poissons sont en voie de reproduction, c’est fini, plus aucun ne réagira aux stimuli des pêcheurs…

Par exemple, les mois de février et mars doux permettent des pêches de brochets surprenantes sur le Léman car ils frayent en avril. Il en va de même pour les mois d’avril, nous pouvons vivre des pêches de perches sympas car elles ne se reproduiront qu’en mai. Les dates de reproduction sont à peu près calquées sur le rythme biologique des poissons et le pic de reproduction de l’espèce ce qui permet de pêcher en toute quiétude, le brochet étant fermé en avril et la perche en mai. Si nous touchons un poisson « non recherché », nous le relâchons au plus vite et dans les meilleures conditions, l’idéal est de tenir compte de ce qui est autorisé en pratique de pêche et profitons !

Pêche des carnassiers en février

Jean-Michel

Pêcher les carnassiers pendant la fermeture est souvent source de discussion et pourtant quand on respecte les périodes de reproduction de chaque espèce est ce que cela pose un problème ? Que ce soit en France ou à l’étranger, toutes les espèces de carnassiers même au sein d’une même catégorie ne se reproduisent pas au même moment. Une fermeture nationale n’a que peu de sens. La solution la plus simple pour pouvoir pêcher les carnassiers légalement en cette période aux leurres est de prendre le large en direction de l’étranger, que ce soit Espagne ou Hollande il y a possibilité de pêcher librement aux leurres. En France, il faudra se tourner vers les plans d’eau privés, ou les retenues EDF du centre de la France qui bénéficient d’une fermeture plus tardive, permettant la pêche des percidés. Après l’autre solution est d’étudier la réglementation de son département, car là encore, en fonction des départements, les règles varient. Certains départements autorisent la pêche au ver manié, d’autres autorisent également les leurres de type worm ou larves. A titre d’exemple la fédération de pêche de Vendée autorise la pêche du sandre du 01/01/21 au 31/03/21. Fermeture générale du 01/04/21 au 23/04/21 et pêche interdite du 01/02/21 au 31/05/21 sur les zones de frayère identifiées par arrêté préfectoral. Je vous invite à consulter le site federation-peche-vendee.fr qui est très bien fait et répondra à beaucoup de questions, tournez-vous vers vos fédérations ! N’oubliez pas la truite en première catégorie aussi ! Et comme tout au long de l’année, pensez à remettre vos poissons à l’eau !

Pêche des carnassiers en février

Aurélien

Me concernant, je ne pêche jamais les carnassiers pendant la fermeture. Votre question sous entend le fait d’être sur le fil du rasoir, car la fermeture des carnassiers veut bien dire ce qu’elle veut dire : pas de leurres, ni vifs… tout faire pour éviter le brochet !

La réponse se trouve être dans le code de l’environnement, article 436.33 qui interdit l’utilisation de tout un panel de techniques susceptibles de le capturer. Cependant, vous pouvez tout à fait faire des carnassiers à l’aide de deux moyens :

  • Au bouchon
  • Avec la truite

Un bouchon plus ver a depuis longtemps fait ses preuves sur de nombreux carnassiers et les gardes n’y trouveront rien à redire… tant que vous n’animez pas votre esche ! Oubliez donc la tirette ou la dandine. Sandres, perches et chevesnes se font ainsi prendre. Et aucun ne vous décevra en combat. Comme pour le reste de la saison, vous devrez aller les chercher sur tous les postes rencontrés, changer le fond, modifier la plombée… bref se creuser les méninges comme pour la pêche aux leurres.

Pour la truite, rien de plus simple en première catégorie. Regardez cependant les techniques autorisées, car parfois les leurres sont exclus en début de saison. Sinon, il y a aussi les étangs privés pour la pêche à la truite, qui vous feront passer de bons moments en famille avec de beaux spécimens à la clef !

Pêche des carnassiers en février

Un commentaire

  1. Bonsoir,
    Le sandre est ouvert en vendée tout le mois de février en deuxième catégorie uniquement aux leurres de moins de 13 cm.
    Certainement le seul département français à pratiquer comme cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page