Envie de manger des truites ? Misez sur l’aquaponie !

La pêche se tourne de plus en plus vers le no-kill, la préservation de la ressource devenant une priorité importante pour le pêcheur. Mais le gourmet espère pourtant mieux qu’un poisson du commerce, dont le goût n’est pas à la hauteur d’un poisson fraîchement pêché. Alors si vous êtes amoureux de la nature, de la pêche et gourmet, misez sur l’aquaponie !

Aquaponie Aquaponie

L’aquaponie, c’est quoi ?

Voilà la réponse d’un de nos lecteurs, qui vient de sortir un livre à ce sujet. L’aquaponie permet de réaliser une association entre plantes, poissons, et bactéries. C’est ce que réalise la nature, et c’est l’envie de réaliser chez soi comme une rivière avec tous ses habitants qui m’a poussé à adapter le principe de l’aquaponie pour avoir chez moi un coin de nature, une odeur de rivières et…des truites. Dans ce coin de nature peuvent se développer, les pieds dans l’eau, des légumes, principalement des salades (des dizaines), car la famille en est friante. Sur moins de 10 m2, avec un contrôle minimal et à la portée de tous. En circuit fermé, dans une eau claire en permanence purifiée et recyclée par des bactéries bienfaitrices et les légumes, se côtoient actuellement 300 truites de 4g  à 400g élevées de la manière la plus simple et naturelle. Leur goût est celles des rivières de montagne, que je connais si bien pour en avoir attrapées ! Car oui, je suis avant tout un amoureux de la nature, de la pêche et des truites, vous l’avez compris. Et l’aquaponie, qui fait l’objet de beaucoup de spéculations « écologiques », est en fait une véritable technique pour obtenir chez soit de la truite, comme on peut avoir des poules ou des cailles, avec certainement moins d’entretien. C’est tous ce qui est expliqué dans « Aquaponie, le Guide de Référence », qui est publié chez Rustica depuis le 21 avril 2017, et qui constitue pour moi une grande fierté, car c’est la rencontre de toutes mes passions qui sont réunis là, et que je suis certains que vous allez partager. L’aquaponie se développera grâce à ceux qui aiment véritablement la nature, qui souhaitent l’observer comme ils la connaissent en vrai depuis toujours. Et je vais vous allécher encore, lecteurs de 1max2peche, en vous disant que j’ai des truites de 2kg dans mon installation. Je vais jusqu’à les fumer, et je vous en donne la recette dans le livre. Ce plaisir qui se partage jusque dans l’assiette mérite la peine d’investir ou de recycler un système de refroidissement très simple et peu coûteux pour pouvoir observer ces animaux comme si vous étiez chaque matin au bord d’une rivière…

 

Aquaponie Aquaponie

Ne manquez plus rien ! Recevez chaque nouvel article paru sur 1max2peche directement sur votre email !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *