Débuter la pêche : Comment progresser?

L’idée de faire de la pêche l’une de vos activités vous hante depuis quelque temps ? Peut-être avez-vous dans votre entourage quelqu’un qui la pratique et cette personne ne cesse de vous convaincre à quel point ce loisir est agréable. Ou vous-même avez déjà aperçu un pêcheur à l’oeuvre et remarqué sa joie et son excitation quand il a eu une prise. Évidemment, comme toute activité, on doit passer par quelques étapes avant d’arriver à une bonne maîtrise. Il faudrait aussi adopter les bonnes conduites dès le début pour pouvoir progresser. Si vous êtes dans ce cas, lisez cet article.

Pour commencer la pêche

La pêche a l’avantage d’être aisément accessible pour pratiquement toute personne. De l’enfant, au senior, tout le monde peut s’initier. Avant de vous lancer dans la pêche, il faudrait d’abord que vous soyez vraiment décidé à en faire l’une de vos meilleures activités. En effet, bon nombre d’apprentis pêcheurs se laissent décourager facilement, après avoir essayé quelques heures.

Par ailleurs, même si certaines techniques de pêche peuvent être excitantes pour celui qui les pratique, il faudrait que vous commenciez par celles qui sont plus faciles, moins sophistiqués, afin de ne pas perdre patience dès le début. Nous allons faire un survol de ces quelques techniques un peu plus loin.

D’abord, il est vivement recommandé d’être accompagné par quelqu’un qui a déjà de l’expérience. Cette personne pourra vous guider et vous corriger.

Pêcher les obstacles à la recherche des carnassiers
Observez bien l’eau, les poissons… et vous progresserez rapidement!

L’observation est aussi très importante. Elle est utile pour s’habituer aux comportements des poissons. Déjà, ayez en tête que cela pourrait prendre des heures. En plus de savoir les habitudes des poissons, c’est par l’observation que vous allez arriver à reconnaître facilement les types de poissons ainsi que les milieux où ils vivent. Et donc l’approche à adopter pour les pêcher. Et bien sûr, en observant les autres pêcheurs, vous allez beaucoup apprendre d’eux.

Souvenez-vous aussi que selon l’endroit, les pratiques à choisir ne sont pas les mêmes. Vous devez ajuster votre technique selon que vous pêchez dans un lac ou dans une rivière, par exemple.

La pêche à la plombée

L’une des techniques de pêche les plus faciles pour débuter est la pêche à la plombée. Voici entre autres ses avantages. Elle se pratique presque toute l’année. Elle convient à presque tous les coins de pêche. Elle vous permet de papoter longuement avec vos amis. La pêche à la plombée consiste tout simplement à déposer sur le fond l’appât et attendre que le poisson morde. La canne est posée, donc il n’est pas nécessaire de le tenir tout le temps ; vous pouvez même utiliser plusieurs cannes à pêche. Il faut d’abord définir l’espèce à pêcher et adopter l’appât et la ligne utiliser. Quelques exemples de spécimens convenant à cette technique : la carpe, la tanche, l’anguille, le sandre, le barbeau, la perche… Passons maintenant à quelques techniques plus physiques.

Pêcher la carpe sur des amorçages massifs
N’espérez pas prendre un tel spécimen à votre premier coup de ligne, ce serait une grave désillusion.

La pêche au coup

Il s’agit d’attirer le poisson vers un endroit précis (le coup) à l’aide d’une amorce (préparée soigneusement à partir de farines, de chapelures, de différentes graines, etc.) posé sur la surface de l’eau, au fond ou entre les deux (entre les deux eaux), selon l’espèce recherchée. C’est dans cet endroit que l’on essayera de pêcher le poisson à l’aide d’une ligne flottante. Elle se pratique sur des eaux dormantes ou pas trop agitées. Cette technique est utilisée généralement pour les poissons blancs : ablette, tanche, carpe, barbeau, gardon, etc.

Cliquez ici pour découvrir plus de technique de pêche au coup.

Conseils de pêche en carpodrome
La pêche au coup est parfaite pour apprendre la pêche… et peut amener jusqu’à la compétition

La pêche au lancer

Elle se pratique sur les eaux claires des lacs, étangs, rivières et torrents, en utilisant une canne à lancer avec moulinet. Elle convient surtout en été et vise principalement les carnassiers (perches, brochets, sandres…) et les salmonidés (saumon, truite). La pêche au lancer consiste à lancer sa ligne dans l’eau et à la ramener à l’aide du moulinet. Cette opération est à répéter jusqu’à ce que le poisson morde à l’hameçon. Au bout de la ligne, on utilise un leurre artificiel imitant les vibrations des petits poissons en mouvement lorsqu’on ramène la ligne : ce qui attire les espèces à pêcher. Bien évidemment, cette technique exige beaucoup plus d’endurance physique puisque vous devez souvent vous déplacer et relancer votre ligne à plusieurs reprise.

Cliquez ici pour plus d’informations sur la pêche des carnassiers.

Leurre Sebile Spin Glider
Il y a des leurres particulièrement faciles à utiliser, privilégiez-les!

Ainsi, tout comme les autres pêcheurs, vous pouvez profitez des joies que la pêche peut vous procurer. A conditions bien sûr d’avoir de la patience et de se faire à l’idée que la maitrise de ce loisir se fait petit à petit. Plus vous pratiquez, plus vous allez progresser, plus cette activité deviendra votre passion. Alors commencer le plus tôt possible !

Rédigé en collaboration avec Catherine du site islande.marcovasco.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
62 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email