La cuillère tournante, un leurre indémodable pour la pêche des carnassiers

Ecrire un article sur un leurre des plus connu n’est pas simple… Mais comment ne pas parler d’un des premiers leurres fait pour le brochet, toujours aussi efficace et aussi polyvalent ? Attention, nous n’avons pas dit « leurre de seconde zone » mais bien « indémodable »!

C’est vrai qu’au départ, il fallait trouver le truc : une palette qui tourne autour d’un axe une fois tractée dans l’eau, ce n’était pas gagné d’avance ! Et pourtant, débarquée au milieu du siècle dernier, force est de constater que nombre de carnassiers se font encore tromper. Et oui, la « tournante », comme on l’appelle singulièrement, fait partie de ces leurres les plus simples mais, malgré tout, des plus efficaces. Et, une fois à l’eau, un simple tour de manivelle et la voila qui papillonne.

Un leurre simple mais aux déclinaisons variées

Si la forme générale varie peu, les déclinaisons sont nombreuses : plombée en tête, sur l’axe, feuille de saule, colorado, tandem, vaironnée… il y en a pour tous les gouts. Chacune peut être utilisée pour telle ou telle condition mais elles feront mouche quand il faut battre du terrain. Les tournantes plombées sur l’axe coulent à peu près à l’horizontal, ce sont les Mepps Aglia par exemple. La palette présente lors des relâchés des mouvements désordonnés en permettant parfois à la cuillère de descendre en vibrant sur elle-même. Celles plombées en tête sont entrainées par leur lest et papillonnent alors en direction du fond. Ce sont, par exemple, les excellentes Suissex ! Contrôlez votre bannière car les attaques ont parfois lieu à ces moments ! Vous aurez également les cuillères vaironnées qui sont de véritables leurres à perches et truites ! De très bons résultats en lacs de montagne, comme celui de Gerardmer. Et comment ne pas finir par les tandems, cette réunion de deux tournantes ? Parfois les palettes sont l’une sous l’autre, c’est le cas des cuillères pour le muskynongé, ce cousin canadien du brochet et, plus souvent, elles sont l’une en tête de leurre et l’autre en queue (La Bretton Saphir Tandem par exemple). Il en va ainsi d’une multitude de formes de palettes et d’adjonction de tel ou tel appendice… vairon, plumes, marabout, plombée ou non… chacune ayant ses propres atouts, vous avez le choix.

Cuillère tournante pour la pêche des carnassiers

On me demande souvent les bons modèles… vaste question : optez pour les valeurs sûres ! Suissex et Mepps sont deux obligations, tant elles marchent bien et ceci dans toutes les tailles ! Mais il y en a d’autres.

Mettez un texan derrière et un plomb devant et animez le tout comme un mort manié, vous m’en direz des nouvelles. Ce qu’il faut, c’est que votre palette tourne. C’est simple mais indispensable ! Vous prendrez absolument de tout de cette manière, gardez simplement le contrôle de votre ligne et préparez vous à des attaques loin d’être timides… Même les bars s’y laissent tromper !

 

Où, quand, comment utiliser une cuillère tournante?

Généralement on considère la tournante comme un leurre « de prospection ». Elle est donc utile pour savoir où on en est une fois au bord de l’eau. Les perches y sont très réactives, les brochets aussi bien entendu et, plus souvent qu’on ne le pense, les silures. Quand aux truites, le succès n’est plus à prouver. Le sandre ? Rajoutez un leurre souple sur texan en queue et un plomb bateau devant et animez comme un mort manié…

Hormis les eaux chargées –et encore !- ce leurre n’a pas trop de limite. Une fois un texan monté derrière, elle passe pratiquement partout, sauf avec de fines algues la stoppant totalement par contre. Même en mer, les poissons plats sont leurrés avec. Attention, nous ne disons pas ici que c’est un leurre miracle –existe-il celui là ?- mais que la tournante est vraiment adaptée à de très nombreuses situations.

Et, vous l’aurez compris, comme de nombreux leurres, on peut donc l’utiliser pratiquement partout, aussi bien en surface qu’à grande profondeur une fois lestée.

Son usage est donc simple : on lance, on laisse couler quelques secondes et on récupère. «  What else ? », comme dit Georges ! Et bien pas grand-chose ! Il est bon de donner quelques coups de scion pendant la récupération. Ainsi, en donner un ou deux tous les deux tours de manivelle est une bonne base. Par la suite, vous varierez. Personnellement, animer ce leurre en mort manié est d’une très grande efficacité !

Raser les racines après avoir jeter ¾ amont est très bon, surtout quand la récupération se veut très lente, ramener juste sous la pellicule afin de produire des turbulences en surface est une bonne chose pendant les chasses également, et la ramener classiquement sans rien faire n’est pas mal non plus. Pas des plus efficaces, mais cela fait aussi son travail.

Cuillère tournante pour la pêche des carnassiers

Les bricolages

Une palette qui ne tourne pas, notamment sur les modèles chinois bas de gamme en vente sur internet, un hameçon à remplacer… cela peut faire partie du lot. C’est donc l’occasion d’améliorer un peu son engin.

Pour démonter le tout, vous avez le choix :

  • Soit le bout de l’axe est plié au dessus du lest central
  • Soit l’axe est enroulé sur lui-même et maintenu dans le lest central
  • Et enfin, le métal est enroulé sur lui-même.

Dans le premier cas, il est plus compliqué de démonter. Prenez une pince à bec fin et plat et un peu de patience. Redressez l’ergot et tirez l’axe vers le bas en maintenant le lest afin qu’il remonte vers le haut. Parfois ce n’est pas possible : les éléments autour de l’axe bloquent tous contre la boucle d’attache afin d’éviter la perte du poisson en cas de trop fortes tractions. Là, pas d’autre solution que de couper l’hameçon et de mettre un anneau brisé.

Dans le deuxième cas, il suffit de rouler sur lui-même le lest axial et de tirer l’hameçon vers le bas.

Pour le troisième, il suffit de détordre le tout. Profitez-en toujours pour mettre un anneau brisé, vous serez tranquille par la suite.

Une palette ne tourne pas ? C’est plus délicat… il faut la redresser juste ce qu’il faut. Si vous ne parvenez pas aux résultats escomptés, achetez une nouvelle tournante.

Vous l’aurez compris, la tournante est un très bon leurre notamment après quelques bricoles ! Elle saura vous rendre de fiers services si les techniques modernes vous rebutent encore.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
21 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email